entrainement running

Tous les entrainements running pour vous maintenir en forme sont détaillés ici.

06 octobre 2015

alimentation sport matin

Que devez vous manger avant votre séance d’entrainement running du matin ?

Faire le plein avant une séance d’entrainement de jogging matinale, c’est important. Mais chaque personne est différente ; il existe néanmoins des principes généraux pour se repérer.

S’apprêter à courir alors que le soleil se lève à peine peut être le meilleur (et parfois même le seul) moment pour vous pour suivre votre entrainement de running. (Certains préfèrent courir le soir)

Il faut cependant avouer que concilier démarrage matinal et alimentation adaptée peut se révéler difficile.

Trouver une stratégie d’alimentation personnalisée efficace s’apparente à découvrir un diamant brut ; Les besoins sont en effet très différents d’un athlète à l’autre : Ce sont des choix très personnels.

La nutrition matinale avant un effort physique est très différente en fonction de votre métabolisme mais également en fonction de la séance d’entrainement prévue.
Une part de gâteau sport peut être un bon apport de glucides simples pour certains alors qu’il sera catastrophique pour le système digestif d’autres.

Arriver à un résultat valable pour soi va requérir un certain nombre d’essais… et d’erreurs. Il est donc probable que certains entraînements soient affectés par des soucis gastro-intestinaux mais c’est le prix à payer pour trouver le bon équilibre.

Commencez par prendre en compte la distance prévue ; la durée et l’intensité vont modifier la demande énergétique du corps. les parcours courts et peu intenses se gèrent facilement.

Le principe de base est que toute course de moins d’une heure ne requiert généralement rien de particulier. (Vous pouvez même courir à jeun si vous respectez certaines régles)

Cependant si le principe fonctionne pour une majorité de coureurs, cela n’a rien d’absolu.
Lire la suite »


29 septembre 2015

conseils nettoyage chaussure sport course à pied
(crédit photo : Jeff Blackler )

5 astuces pour nettoyer vos chaussures de running

Vous avez fait l’acquisition d’une nouvelle paire de chaussures de running (en suivant nos 7 conseils pour les choisir) et vous les montrez fièrement à tous vos copains runnner 🙂

Attention, vous devez savoir qu’elles ne résisteront dans le temps qu’à condition de ne pas être malmenées et d’être traitées avec soin et bon sens.

Aujourd’hui, les nouveaux tissus et matériaux utilisés retiennent moins l’humidité et sèchent plus vite. Cependant, si l’on souhaite qu’une chaussure running tienne ses promesses, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement tout le long de vos entrainements running.

En effet, les terrains accidentés et la boue ne lui épargnent aucune usure, de même que les intempéries et toutes formes d’agressions extérieures.

Voici quelques astuces pour garder vos chaussures intactes et profiter pleinement de votre entrainement course à pied le plus longtemps possible.

1 – Votre chaussure running doit respirer
Lorsque vous utilisez vos chaussures pour courir, vous devez respecter un intervalle de 12 heures entre séances avec les mêmes chaussures. La température ambiante est le moyen le plus sûr de faire sécher vos chaussures sans les abîmer. Pensez à bien défaire les lacets et ouvrez-les pour que l’air circule à l’intérieur.
Exit la cheminée, le radiateur ou le sèche-cheveux qui sont néfastes pour votre chaussure running. Non seulement cela peut l’abîmer mais aussi la déformer, et ce n’est sûrement pas l’effet recherché ! Tout séchage qui n’est pas naturel doit être banni.

2 – Offrez-lui la longévité
Dans l’idéal, et si votre budget vous le permet, achetez deux paires de chaussures pour les faire durer toutes les deux. Ainsi, vous pourrez utiliser une paire pendant que l’autre est en train de sécher. Cela permet aussi à l’amorti de prendre le temps de se reformer après la course.
Cependant, en cas de budget plus limité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une seule et très bonne paire de chaussures et d’en racheter une autre paire une fois qu’elle est usée, plutôt que de posséder deux paires de chaussures de qualité moyenne.
Lire la suite »


04 septembre 2015

les erreurs à ne pas faire en running

Running : les 10 erreurs à éviter quand on débute

Vous avez pris de bonnes résolutions et souhaitez vous lancer dans le running : oui, mais pas n’importe comment !

Comme vous le savez, si vous lisez depuis un certain temps Jiwok, la course à pied est une excellente pratique pour se tonifier, commencer à perdre quelques kilos et se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Cependant, il existe quelques erreurs à ne surtout pas commettre. Voici un tour d’horizon : suivez le guide…

1- Demander à un pro de la course de vous accompagner

Vous pensez que courir seul(e) est décourageant et pas très amusant ? C’est une erreur, car il existe de bons moyens de ne pas vous ennuyer en courant et nous allons vous exposer comment. Vous faire accompagner d’un pro est une grande erreur : il va ralentir pour ne pas vous distancer mais ne pourra pas s’empêcher, à un moment donné, de reprendre son rythme de croisière.

Vous serez alors à la traîne et seul(e) face à votre état de novice qui souffre et qui va rapidement se démotiver. Vous pourrez même lui en vouloir de vous jeter à la figure votre petit niveau parce-que vous serez frustré(e) !

Optez pour un entrainement running débutant Jiwok qui vous permet d’avoir votre propre rythme, sans culpabilité ni découragement : courez en solo, au moins dans les premiers temps.

Cependant, rien ne vous empêche de partager votre nouvelle activité avec un(e) autre débutant(e), avec qui vous pourrez discuter pendant la course.

2-Ne courez pas le ventre vide !

Quand l’objectif est une minceur retrouvée, on pense, et à tort, que l’on fondra plus vite en courant le ventre vide : ceci est totalement faux.
Vous risquez surtout de faire un malaise et de vous sentir mal. Sans faire un repas complet, vous devez tout de même faire le plein d’énergie.

Il faut noter que l’été, le corps brûle davantage de calories pour une température du corps régulée : jusqu’à 600 calories sont brûlées simplement en étant dédiées à la chaleur ambiante ! Vous devez donc ajouter du sucre à votre alimentation, le matin, dans votre café ou votre thé, par exemple.

Avant de commencer à courir, il est conseillé de manger un fruit et de penser à bien s’hydrater. Pendant les périodes d’hiver, où il fait moins chaud, vous pouvez boire simplement deux petits verres d’eau, avant puis après votre course à pied. En effet, si vous buvez trop d’eau, vous connaitrez ballonnements et points de côté!
De plus, cela diminue fortement la concentration en apport nutritif et en oxygène du sang, et cela ne fait pas partie de vos objectifs.

Par contre, si vous souhaitez vraiment courir à jeun, il est important de suivre nos conseils.

3-Ne pas consulter la météo

Vous avez deux choix : soit vous vous adaptez à la météo, soit vous partez à la sauvette avec les risques encourus, c’est-à-dire vous blesser et réduire à néant vos possibilités de running les jours à venir. Alors, il est préférable de mettre des habits adaptés pour lutter contre les grosses chaleurs, la pluie ou le vent.
Quand il pleut, mettez une petite veste coupe vent et suivez nos conseils sur l’équipement à choisir. En été, ne pratiquez jamais la course à pied sans couvrir votre tête ainsi que le haut de votre corps. (Tous les conseils pour courir quand il fait chaud sont ici)

Toute l’année, préférez aussi les vêtements conçus avec des matières respirantes. Le total coton est à proscrire car il absorbe toute votre sueur et la conserve telle quelle contre votre peau. Pour vous protéger des rayons nocifs du soleil, choisissez des teintes colorées et claires : évitez le noir qui attire la chaleur.

4-Mal choisir vos chaussures de course à pied

Il y a quelques années, vous avez un peu pratiqué un autre sport et envisagez de remettre les baskets utilisées auparavant : ne faites pas cela, vous risquez fortement de vous blesser. Porter des chaussures inadaptées pour se mettre à la course est une erreur de débutant(e), car l’on croit souvent et à tort que les meilleurs équipements sont à réserver aux sportifs les plus performants.

Or, c’est en adoptant de bonnes chaussures de course à pied que vous déterminez votre futur de sportif.

Pourquoi ? Parce-que vos articulations portent six fois le poids de votre corps. Pour cette raison, si vous êtes en surpoids, prévoyez des chaussures encore plus épaisses pour un amorti augmenté.

Regardez vos anciennes baskets et observez la façon dont elles sont usées : si l’intérieur est plus abîmé, alors vous avez un pied pronateur. Les pieds supinateurs (dont la chaussure est plus usée à l’extérieur) doivent opter pour des renforcements extérieurs. (Les 7 conseils pour bien choisir ses chaussures de running)

Si vous avez tendance à vous appuyer davantage sur l’avant du pied, vous pouvez envisager de choisir des chaussures à semelles très fines, plus communément appelées « minimalistes » ou « le barefoot ».
Lire la suite »


31 août 2015

guerir entorse cheville

Votre cheville s’est tordue lors de votre entrainement course à pied, d’un marathon ou tout simplement en descendant les marches du métro ?

Pas de panique ! Votre ostéopathe Jiwok vous donne toutes les infos et la marche à suivre pour gérer au mieux cet épisode douloureux.

Tout d’abord, dans l’urgence :

1. Arrêter immédiatement l’activité en cours.

2. Glacer la zone en mettant son pied dans une bassine d’eau avec des glaçons (5 fois par jour pendant 20 minutes).

3. Comprimer la cheville en réalisant un bandage compressif, sinon mettre des chaussettes de contention afin d’éviter l’accumulation d’œdème. Cette

étape va dépendre de la gravité de l’entorse, demandez donc conseil à votre médecin.

4. Dormir le pied légèrement surélevé mais attention à ne pas rester toute la journée allongé ! Restez le maximum actif pour faciliter la réduction de

l’œdème et pour permettre une bonne cicatrisation.

5. Eviter le chaud sur la zone et tout traitement anticoagulant.

Qu’est ce qu’une entorse ?

Il faut savoir que c’est une des pathologies traumatiques les plus fréquentes chez le coureur, et elles sont vraisemblablement les moins bien soignées.

Pour simplifier, on la définie comme un traumatisme de l’articulation lors d’un mouvement forcé. Cela est à l’origine d’un étirement (entorse bénigne) ou d’un

déchirement (entorse grave) des ligaments de la cheville.

Notons qu’à l’extérieur de la cheville (en latéral), il y 3 principaux faisceaux ligamentaires, les plus fréquemment lésés lorsque la cheville se tourne

brusquement vers l’intérieur. A l’intérieur (en médial), il y a un complexe ligamentaire beaucoup plus épais et donc plus résistant.

Il existe 3 stades d’une entorse (de la moins grave à la plus grave) et l’ostéopathe devra éliminer par l’examen clinique le stade 3 et ainsi référer son patient pour des examens complémentaires (IRM, radios). L’ostéopathe agit donc immédiatement sur les stades 1 et 2 grâce à différentes techniques.

Les différents buts de votre ostéopathe face à une entorse :
Lire la suite »


03 juillet 2015

parcours running débutant
(crédit photo : will ockenden)

Débutant en running : Où courir ?

Vous venez de choisir un entrainement running débutant, vous avez bien choisi vos chaussures pour courir ainsi que votre short et t-shirt. Il vous reste donc maintenant à trouver un parcours sympa pour débuter vos séances de running.

Le plus important quand on débute en running, c’est de se sentir à l’aise avec son environnement.

Si vous le pouvez, allez courir dans endroit que vous connaissez ou de regarder sur Internet les nombreux sites qui proposent des parcours autour de chez vous (par exemple vous pouvez utiliser Mapmyrun ).

Cela vous permettra avant d’enfiler vos chaussures de running, de vous projeter sur le parcours que vous allez effectuer et cela vous rassurera.

Autres point important, pour éviter de vous ennuyer, il est important d’apporter du changement dans votre parcours. Donc essayez d’alterner les parcours, cela vous permettra de garder votre motivation lors de votre entrainement.

Si vous vivez en ville ou à la campagne, les parcours et les conseils ne sont les mêmes.
Lire la suite »


02 juin 2015

soutien gorge

Soutien gorge sport Sensik

Les Jiwokeuses aiment courir, pédaler, marcher….Elles aiment faire du sport quoi !

Mais comme je vous le rappelle souvent, les femmes (comme les hommes d’ailleurs) doivent impérativement être bien équipés pendant leurs séances d’entraînements afin d’éviter d’entraîner des douleurs voir des blessures à leur corps.

Alors évidement, vous devez avoir de bonnes chaussures, du textile adapté (voir des vêtements de compression) en fonction de la météo (froid, chaud, pluie) et du moment de la journée (surtout la nuit).

Et ajouté à tout cela, les femmes devront s’équiper de sous-vêtements adaptés au sport.

Concernant le haut du corps et la poitrine, il est indispensable d’avoir le bon soutien-gorge sport adapté aux secousses d’une séance d’entrainement running, de fitness, de d’elliptique, de tapis, etc…

Aujourd’hui, j’aimerai vous présenter une nouveau venu sur marché des sous-vêtements sport : le soutien gorge sport Sensik.

brassière sport running

En plus d’être un soutien gorge (brassière) sport, il intègre un capteur sur le devant qui mesurera de nombreuses informations concernant votre séance d’entrainement.

Ainsi, vous pourrez récupérer votre fréquence cardiaque (ce qui est un élément important dans votre séance) mais aussi le nombre de calorie brûlées pendant le programme d’entrainement, votre distance parcourue, etc….

Concernant la fréquence cardiaque, c’est vraiment intéressant car vous n’aurez plus besoin de mettre la ceinture autour de la poitrine qui permet habituellement de mesurer votre fréquence cardiaque et qui s’avère pour certains assez pénible à porter.

Ce capteur peut transmettre toutes ces informations sur votre Smartphone (Iphone ou Android) mais aussi sur votre montre cardio si elle est compatible Ant+.

Par ailleurs, si vous suivez un entrainement sur tapis de course, elliptique, rameur ou vélo d’appartement et que votre équipement est compatible ant+ vous pourrez voir afficher certaines de ses informations sur l’écran de votre appareil.

Ce soutien gorge sport est vendu $140 (ce qui est quand même un peu cher)


11 mai 2015

programme footing debutant

Runnning : Conseils pour débuter la course à pied

Débuter le running nécessite une bonne préparation et de suivre quelques étapes de base pour éviter de se blesser. Courir apporte plusieurs vertus, garder la forme, perdre du poids ou s’entraîner pour une compétition. (Retrouver les 10 bienfaits du running)
C’est d’ailleurs une des premières choses qu’il faut savoir avant de préparer sa course, savoir pourquoi courir. Vous devrez avoir votre objectif en tête pour vous motiver et améliorer vos résultats au temps et en compétences. Voici quelques réponses aux questions concernant le commencement du running et des conseils pour bien commencer à courir.

Le running, un sport facile d’accès
Le running est une activité sportive à la portée de tous, il n’y a pas besoin de gros investissement pour s’y lancer. Une tenue de sport et une paire de basket suffisent, vous ne serez pas obligé de vous inscrire dans un club.
Cette activité est aussi très flexible en matière d’emploi du temps, vous pourrez adapter vos courses en fonction de votre disponibilité sans avoir à vous soucier des horaires. Courir est un sport qui peut se pratiquer partout, à l’étranger, en vacances ou dans les parcs (Où courir et quel parcours choisir ?), le choix vous appartient.

Vous pourrez faire appel à des amis ou à des membres de votre famille pour vous accompagner ou pratiquer l’activité seul, si vous le désirez, il n’y a pas de restriction.

Comment commencer a faire du footing ?
Dans un premier temps, pour débuter en course à pied, il est primordial de se dire que commencer le jogging n’est pas une activité réservée aux sportifs de haut niveau.
Le stress n’a pas sa place dans cette activité, sachez que tout le monde a déjà été débutant dans cette activité.
Courir doit être un plaisir et non une corvée car si vous avez pensées négatives à cet égard, vos résultats pourront en pâtir car vous ne serez jamais à l’aise.
Lors des premières séances, il ne faut pas se focaliser sur la vitesse ni sur ce qu’on appelle le plan d’entrainement course à pied, ce sont des étapes qui touchent plus la compétition et la recherche de performances.

Cependant, commencer à courir nécessite de passer par quelques conseils d’un programme footing débutant qui vous aidera à trouver un rythme qui soit adapté aux corps de chacun, réguler sa respiration, sa foulée pour ensuite s’améliorer graduellement.

Un des points importants réside dans le mental. Il faut en construire un en béton pour ne pas se laisser abattre et abandonner en cours de route.

L’envie et le besoin de courir peuvent survenir de plusieurs facteurs, l’envie de maigrir, de garder la forme, d’accompagner un proche ou de se défouler pour évacuer le stress. Dans tous les cas, il y a quatre règles à suivre scrupuleusement lorsqu’on débute cette activité.

– En premier lieu, il faut débuter course à pied petit à petit sur le rythme de croisière. Il ne faut surtout pas se baser sur les performances et les séances d’une autre personne qui pourrait courir jusqu’à 40 kilomètres par semaine à une vitesse de 15 km/h. Ecoutez et placez des limites à votre corps pour éviter l’épuisement total.

– Par la suite, souvenez-vous que votre évolution doit se faire par palier. Au bout de quelques séances, augmentez progressivement votre vitesse et votre trajet mais veillez toujours à vous sentir à l’aise. Vous pourrez par exemple commencer à par séances qui alterne marche et courses pendant 20 minutes de pour ensuite prolonger les temps de course et réduire les temps de marche. (Les entrainement running débutant Jiwok propose ce type de séance qui permettent de progresser rapidement).

Les programmes pour commencer le jogging commencent donc par la marche pour passer à une course lente, puis à l’allure facile et pour terminer par l’allure dite « intense ». Comme je vous l’ai déjà indiqué, il est important de suivre le rythme de chaque séance prévu dans votre programme.

La course lente est une activité sportive qui suscite plusieurs muscles du corps, en particuliers ceux du dos et du buste. Cette course est parfaite pour les débutants car c’est une technique de course qui a pour but d’augmenter la tonicité de tous vos muscles et de prévenir efficacement l’ostéoporose.

La performance ne doit pas être prise en considération, il faut que cela soit un plaisir. Il faut faire attention à ne jamais augmenter soudainement la vitesse ou la durée de votre course.

– Puis, il faut courir le plus régulièrement possible. Insérez le jogging dans votre emploi du temps hebdomadaire, deux séances par semaines suffiront pour débutant commencer le jogging (voir 3 si vous avez un peu plus de temps). Cela vous aidera à aimer la course et donc à garder la forme en toutes saisons.

– Enfin, il faut à tout prix éviter le surentraînement. Ne jamais aller au-delà de ses limites peut éviter les blessures surtout si vous n’avez pas couru depuis plusieurs semaines ou que vous débutez. Le but d’un plan d’entrainement course à pied régulier est de ne plus ressentir de fatigue à la fin de la séance. Il est important de respecter les jours de récupérations prévus dans votre entrainement.

La course doit se faire sans que vous n’ayez besoin de forcer au niveau de la respiration ou des muscles. Si vous avez des douleurs ou des difficultés dans ces zones, il faudra lever le pied et y aller doucement, s’il le faut, alternez la marche et la course.
Bien évidemment, il faut se mettre en tête que débuter le running n’est pas une tâche facile, vous pourrez rencontrer des problèmes de respiration au début ainsi que des points de côté, mais tout cela disparaîtra au bout de quelques semaines de votre entrainement débutant.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories