19 juin 2024

Introduction

Choisir la bonne paire de chaussures de course est crucial pour tout coureur, que vous soyez débutant ou expérimenté.Avec les avancées technologiques et les nombreuses options disponibles en 2024, trouver la paire parfaite peut sembler une tâche ardue.

Cet article vous guidera à travers les étapes essentielles pour choisir les meilleures chaussures de course adaptées à vos besoins spécifiques.

Table des matières

1. Comprendre vos besoins

Type de course

    • Courtes distances : Pour des courses de 5 km ou moins ou quand vous suivez un programme de débutant en running, les chaussures légères et réactives sont idéales. Elles permettent une foulée rapide et agile.
    • Longues distances : Pour les marathons ou semi-marathons, privilégiez des chaussures offrant un excellent amorti pour réduire l’impact sur vos articulations sur la durée.
    • Trail : Pour les sentiers accidentés, optez pour des chaussures avec une bonne adhérence, une semelle renforcée et une protection contre les débris. (voir également notre article sur bien s’équiper en trail)

Lire la suite »


fitspo mauvais pour le corps

Pourquoi Instagram c’est mauvais pour votre corps

Une étude intitulée “Mobile exercising and tweeting the pounds away“ (traduisez « faîtes du sport et tweetez depuis votre mobile pour maigrir ») a été réalisée sur le célèbre réseau social Instagram et plus particulièrement sur les adaptes du « Fitspo », cette tendance qui tend à motiver les utilisateurs à faire du sport et à adopter un mode de vie plus « sain ».

En réalité, ces publications créeraient l’effet inverse chez les personnes qui les consultent. Explications.

Ce phénomène est absolument partout
: il s’agit principalement de clichés qui affichent des corps filiformes, sportifs et bronzés, en d’autres termes, des corps (trop) parfaits selon les codes de notre société actuelle.

Ce sont des personnes qui semblent avoir fait du fitness, du yoga et du sport en général leur passion à part entière et entendent bien la partager au plus grand nombre.

Pourtant, les conséquences pourraient être négatives puisque ces initiatives seraient nocives pour le public qui les consulte.

En effet, elles provoqueraient des comportements auto destructeurs et contribueraient à la baisse de la confiance en soi tout en augmentant le mal être.

C’est que démontre l’étude qui vient d’être publiée et qui met en relation le réseau social et les effets pervers qu’il induit.
Lire la suite »


Tu peux tout faire sauf abandonner

Et hop, nous sommes déjà en juin ! C’est le moment idéal pour se remettre au sport ou garde le rythme de son entrainement. Le temps est idéal et votre motivation est normalement au maximum.

Si ce n’est pas le cas, voici des témoignages de Jiwoker qui devraient vous encourager encore un peu plus.

Bonne lecture :

Bluponil
(Note : Commentaire trouvé sous une vidéo d’une Jiwokeuse https://www.youtube.com/watch?v=ujbVWj4cR68)

« J’ai commencé à courir en janvier avec jiwok en regardant tes anciennes videos 1er programme courir une demi heure sans arrêter, et j’ai enchaîné avec terminer une course de 5 km, ce que j’ai réussie à faire le 31 mai pour l’amienoise, (une des plus grandes courses feminines du nord).

J’ai finie en 44 min quelle fierté, je t’encourages vivement à poursuivre tes efforts,pour retrouver tes sensations.

J’ai trouvé dans la course à pieds un bien être physique et mental, j’en suis devenue accroc.

Là j’ai commencé le programme améliorer ses performances en 12 semaines, et je vais m’inscrire pour une nouvelle course de 5 km à la rentrée 😉

Je cours 2 fois par semaine en fractionné et un footing de 45 min le dimanche matin. Il est vrai que j’ai plus de mal avec la chaleur, du coup je cours très tôt avant le taf 16 degrés maxi pour que je sois bien. En même temps, il est déconseillé de faire du sport par fortes chaleurs.

Voilou, pour mon parcours : Debut 13/01/2014 106.5kg – 24/06/2014 87.8kg (- 19 kilos) rééquilibrage alimentaire et sport, je revis, me sens tellement mieux.

Bravo Cécile merci pour tes vidéos, je prends toujours plaisir à les regarder. »
(Bluponil a suivit un programme perte poids en courant puis elle a suivi un entrainement pour courir un course féminine)

Vincent
Ce week-end, j’ai fini mon marathon en 3 h 37 ! Quel progression depuis mon dernier marathon. Et surtout, je n’ai pas fini complètement épuisé, fatigué forcément, mais pas vidé. Je n’ai pas trop souffert. Donc super content de ma performance. Merci Jiwok de m’avoir aidé pendant toute la préparation de ce marathon. »
(Vincent a suivi un plan marathon 3 h 45)

Claire
« Quel bonheur d’avoir un coach dans les oreilles qui vous motive ! Sur mon ellpitique, (avant de connaitre Jiwok), c’était vraiment monotone (pour ne pas dire autre chose). Je ne savais pas trop quoi faire et je faisais des séances sans trop de variation. Avec mon entrainement Jiwok, chaque séance est différente, la musique et la voix me pousse bien et je sens que je progresse ! Bref, je continue et j’adore ! »
(Claire suit un programme d’entrainement elliptique)

Sylvie
« Séance OK. Bon conseil pour dos et gainage. Fait une vraie différence. Mieux sur souffle mais encore difficile »
(Sylvie suit un entrainement commencer à courir)

Carole
« Bonjour, j’arrive à la 18 eme séance de mon programme « Perte de poids d’environ 8 à 10kg en course à pied, 3 séances par semaine pendant 8 semaines. » je suis ravie et je suis aussi fière de moi car j’ai déjà atteint mes objectifs.
Merci pour votre réponse et pour votre coatching très efficace et motivant. »
(Carole a suivit un entrainement perte de poids running)

Sabrina
« Hello Programme courir un 10kms en 1h suivi et au final 1h08 au pour ma course dimanche dernier. Je suis ravie. Nouveau challenge faire le 20kms de Paris en octobre. Il ne me reste plus qu’à trouver un petit programme sympa. »
(Sabrina a suivi un plan 10 km objectif 1 heure)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?


12 juin 2024

débuter le running jogging débutant course à  pied

Partir de 0, du néant, cela peut vous effrayer. Vous pensez que cela sera trop difficile, trop exigeant…C’est faux 🙂

Vous progressez rapidement, et en quelques semaines, l’amour du sport et de l’effort seront votre quotidien !

Encore une fois, ce n’est pas moi qui vous le dit, mais les Jiwokers !

Bonne lecture.

Irène
« J’ai attaqué l’entraînement en partant de 0, donc franchement peur de ne pas arriver à grand chose …
Et finalement avec cette méthode fragmentée c’est vraiment bien, chaque séance est + difficile que la précédente, mais les progrès sont bien là, donc j’y arrive à chaque fois, j’suis plutôt fière de moi 😉
Séance 10 faite, pas le moment de lâcher !! Du coup je vais faire une course pour la 1 ère fois d’ici qq semaines, on verra bien ce que ça donne. »
(Irène suit un programme commencer à courir)

Grégoire
« Ces derniers mois je stagnais un peu en course à pied. Je n’avais pas trop d’objectif et je voyais que je ne progressais pas. J’ai découvert l’appli Jiwok et j’ai suis l’entrainement courir plus vite. Et c’est une vrai révolution pour moi ! J’ai enfin des séances variés, le fractionné est plus simple à gérer et j’ai retrouvé une source de motivation en voyant ma progression. A la fin de ce programme, je vais sûrement enchaîné sur une préparation semi. Merci à toute l’équipe qui a su me conseiller. »
(Grégoire suit un programme courir plus vite)

Anne
« Très bonne séance, j’affiche 4 kg de moins et une forme qui m’épate. Je ne pensais pas pouvoir courir les 3 fois 12 mn sans mourir….
Je suis fatiguée, mais bien moins que je ne le pensais. C’est motivant ! »
(Anne suit un programme perte de poids en course à pied)

Patricia
« Je suis à ma dixième séance et j’attends la suivante avec impatience je cours avec mon chien, c’est une première pour tout les deux.
Je n’ai jamais fait de running et mon chien non plus vu qu’il a qu’un an. Ca devient vraiment un plaisir de courir à deux »
(Patricia et son chien suivent un plan courir un 10 km pour débutant)

Lucija
« Je suis toujours aussi fan de jiwok et je continue à dire qu’il devrait être remboursé par la Sécu!!! 😉 »
(Lucija suit un programme perte de poids en vélo d’appartement)

Piaha
« Je veux perdre du poids et l’application est juste génial pour me motiver. Une petite voix nous motive durant nos séances c’est réellement cool! »
(Piaha suit un programme perte de poids en running)

Marjorie
« Impeccable cette première séance… La séance est très bien faite et c’est motivant. »
(Marjorie suit un programme marche sur tapis)

Et vous, votre entrainement Jiwok, cela donne quoi ?


bien manger pour le marathon

Bien manger et bien boire c’est aussi important pour bien réussir son marathon

Avant d’aborder l’alimentation pour votre marathon, nous allons faire un peu d’histoire.

Qu’est ce qu’un marathon ?

Le marathon est une course à pied créée en 1896 pour les Jeux Olympiques d’Athènes dans le but de commémorer la distance qu’aurait parcouru un messager grec entre la ville de Marathon et Athènes, la capitale grecque.

D’une distance totale de 42,195 kilomètres, c’est une course de fond qui nécessite, avant de se lancer, une préparation marathon dans laquelle on suit un plan marathon avec une alimentation marathon spécifique et un régime alimentaire particulier avec des repas bien réfléchis.

La préparation marathon

On ne décide pas du jour au lendemain de se lancer sur une distance aussi importante sans une préparation marathon au préalable.

Il est intéressant de consulter son médecin traitant avant de commencer l’entrainement marathon.

Suivant votre âge, il pourra vous faire faire un test d’effort afin de mesurer entre autres votre capacité pulmonaire et votre temps de récupération. Un marathon se prépare au minimum deux mois avant le départ de la course.

Pour cela, il faut faire un plan marathon en se fixant des objectifs réalisables pour ne pas se décourager.

Il est donc important d’avoir déjà atteint un certain niveau en running avant de suivre un entrainement marathon.

Courir 1 heure en continue semble le miminum avant de se lancer dans l’aventure du marathon.

L’alimentation marathon

En ce qui concerne l’alimentation marathon, il faut privilégier les glucides à tous les repas sans pour autant ne manger que ça.

10 grammes de glucides par kilo de corps sont généralement conseillés dans un régime alimentaire qui s’inscrit dans un plan marathon.

On mange donc des pâtes mais pas seulement. on peut se préparer des repas à base de riz et de semoule de blé dur aussi.

Dans ce régime alimentaire, on n’oublie évidemment pas les fruits et les légumes pleins de fibres bonnes pour le transit et de minéraux et vitamines pour le tonus et le métabolisme de base et on fait aussi la part belle aux protéines pour la croissance musculaire avec notamment des blancs d’œuf.

Vous trouverez ici nos conseils alimentaires spécifiques pour les 7 jours avant le marathon.
Lire la suite »


05 juin 2024

perdre du poids en courant

Juin est un mois que j’adore !

La chaleur commence à s’imposer, les jours sont extrêmement longs, les gens dans la rue ont le sourire….

C’est aussi le moment où pour certains le sport re-devient important, où les courses s’enchaînent….Et cela se voit dans vos témoignages !

Alors profitez de ce mois de Juin pour continuer votre progression et atteindre vos objectifs.

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Sébastien
« Après avoir suivis l’entrainement pour accomplir le semi-marathon en 1h45 -> résultat 1h47… donc confiance pour l’entrainement du marathon… merci »
(Sebastien a suivi un plan semi marathon et maintenant il suit un plan marathon)

Chloé
« Je suis le programme perte de poids depuis presque 1 mois et demi et j’adore ! Je me sens en pleine forme ! Je suis également le ré-équilibrage alimentaire et ca va. J’en suis à moins 5 kilos (Mais oui !) et j’adore aller courir. Mes copines veulent aussi rencontrer mon super coach 🙂 »
(Chloé suit un entrainement perdre du poids en courant)

Laurent
« Première séance un peu difficile avec la tramontane (vent). Mais c’était top avec le coach Jiwok »
(Laurent suit un programme courir plus – améliorer sa vma)

JP
« Reprise du sport en marche à pied. Cela fait un bien fou, surtout avec cette météo. J’adore les conseils de mon coach et je ne vois pas la séance passée. J’ai repris le sport sur les conseils de mon médecin, et les séances de marche sont très bien adaptées. J’en redemande ! »
(JP suit un programme marche à pied pour les seniors)

Audrey
« Je viens de finir ma 5eme séance avec une aisance qui me surprend. Je respecte bien les conseils du coach qui est super motivant aussi. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps. Vivement la suite mais j’ai adopté jiwok »
(Audrey suit un programme débuter en running)

Cécile
« Ca y est réussit!!! Pas très rapide…. Mais réussit! Victoire!! »
(Cécile vient de finir son entrainement courir 30 minutes en continu)

Patou
« Ancienne athlète, 30 ans et 20 kg plus tard …. Pfffff…. la première séance a été un choc, même deux minutes c’était long et dur….. Aujourd’hui j’en suis à la 10e, j’attend mes rdv avec impatience et entre deux je fais des petits runing, le tout tout doucement, plus à la recherche du plaisir et des sensations qu’autre chose. Merci coach Jiwok !! »
(Patou suit un programme débutant en running)

Et vous, cela donne quoi votre entrainement Jiwok ?

(Crédit photo : Sangudo)


débuter le running et le jogging

Comment mieux dormir avant une course ?

Que l’on coure un marathon, un semi ou un 10 km, une bonne préparation est un des éléments essentiels pour réussir avec succès sa course.

Ainsi, on pense souvent à l’entrainement sportif nécessaire pour être en bonnes conditions physiques. Cependant, pour être à l’aise, il faut aussi se préparer mentalement.

Malheureusement, le stress n’épargne personne et peut avoir des conséquences très gênantes la veille de l’épreuve en nous empêchant de dormir par exemple.

Même si certains dorment peu, un manque de sommeil pourrait quand même mettre à mal tous les efforts fournis pour être prêt au moment du départ.

Surtout qu’il n’est pas rare que les athlètes dépassent largement les 7 ou 8 heures de sommeil préconisées par les médecins en faisant des nuits de presque 12 heures de temps. Alors, pour éviter ces désagréments, il est important de soigner ses habitudes et de réussir à se détendre la veille d’une course.

Le stress naît souvent d’un manque de préparation et aussi d’avoir la mauvaise impression de ne pas bien maîtriser ce qui nous entoure.

Il est donc important de soigner son environnement et de tout faire pour avoir l’esprit léger, dégagé de toute tracasserie. Pour se faire, faites le maximum de choses en avance.

N’attendez pas la dernière minute. Cela passe par une bonne organisation.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories