hydratation

Conseils pour bien vous hydrater pendant et après vos entrainements.

19 juillet 2016

récupération aprés l'effort
(crédit : fotolia)

Bien s’hydrater c’est vraiment important

Comme la canicule frappe en ce moment la France, voici un article complet sur l’hydratation par notre médecin du sport.

« Bonjour, je complète le – très bon – topo sur la boisson au cours de l’effort dans l’article courir en été par les risques d’une hydratation insuffisante ou mal adaptée.

Tout d’abord, petit rappel pour dire que le corps est constitué de 60 % d’eau (45 l pour un adulte de 75 Kg !). L’organisme s’efforce de maintenir l’équilibre entre entrées et sorties de façon optimale. A l’état normal, le contrôle des entrées se fait essentiellement par la soif et celui des sorties fait appel à plusieurs hormones régulant le travail du rein et donc à la quantité d’urines produites.
Lire la suite »


11 juillet 2016

courir quand il fait chaud été

11 conseils pour courir quand il fait chaud

Même si la chaleur et l’été a mis du temps à s’imposer, il commence à faire très chaud dans certaines régions de France.
Et puis, si vous partez en vacances (ce que je vous souhaite) dans un pays où le soleil tape fort, vous devez prendre en compte cette chaleur et ne pas faire n’importe quoi.

Il est donc très important de suivre certaines règles de base lorsque vous effectuez vos séances course à pied ou de trail pendant les fortes chaleurs.

Les coureurs débutants et expérimentés ont souvent tendance à sous estimer la chaleur et le soleil.

Quand la température ambiante est élevée, le corps a des difficultés à éliminer le trop-plein de chaleur produit pendant vos entrainements.

Voici 11 conseils pratiques pour courir en été et quand il fait chaud en gardant du plaisir !

1- Adaptez  l’horaire de vos sorties de course : afin d’éviter les grandes chaleurs de la journée, essayer de courir en début de matinée ou en fin de journée.

2- Recherchez des endroits à l’ombre.

3- Evitez les vêtements trop serrés, trop chauds ou non respirant. La tenue du coureur doit être adaptée afin de faciliter l’évacuation de la chaleur et favoriser l’évaporation de la chaleur.

4- Humidifiez vos vêtements à chaque pause pour permettre une meilleure évacuation de la chaleur.

5- Adaptez votre échauffement : la durée de l’échauffement est plus longue en hiver qu’en été. Il faut néanmoins se méfier des fausses sensations d’échauffement par temps chaud.
Lire la suite »


06 janvier 2016

avis et test Boisson de récupération Apurna v2

Avis et test de la boisson de récupération Apurna

Les Jiwoker continuent de tester des produits et partagent avec vous leurs avis et leur ressenti.

Aujourd’hui, 2 Jiwokers ont testé la boisson de récupération de la marque Apurna.

Apurna est une société spécialisée depuis de nombreuses années dans le développement de produit de nutrition sportive.

Comme je vous le dis souvent, l’hydration c’est important pendant votre entrainement. Et comme c’est important, vous devez boire des boissons adaptés à votre effort.

Voici donc le test de nos 2 Jiwoker.

Magaly

« Bonjour Denis,

Voici mon test pour les boissons de récupérations Apurna.

Pour commencer je vous donne quelques infos sur ma pratique, je me suis remise à courir il y a un peu plus d’un an je courais 1h pour 8 km après un claquage et une douleur au mollet (qui serait une tendinite de la patte d’oie).

J’ai donc fait un arrêt totale de 2 mois et repris tout doucement au mois d’octobre. Le mois dernier j’ai atteint mon 1er objectif de finir un 10km !

Depuis, je cours 2 fois par semaine 10 km voir un peu plus je suis arrivée à 11km en 1h13!!!

J’ai reçu les boissons Apurna la semaine dernière une au citron et l’autre à l’orange au niveau du goût je préfère celle au citron, elle réhydrate bien juste après l’effort et j’ai l’impression que le réel effet de récupération se fait sentir le lendemain, moins de courbatures, de douleurs aux jambes.

En comparaison, j’ai couru 10,8 km en 1h 10 et j’ai utiliser la boisson que je prends d’habitude Iso star et j’ai mal au mollet donc je pense que je vais avoir du mal à me lever demain matin et avoir une sensation de jambes lourdes que je n’ai pas eu avec Apurna.
Au niveau transit pas de mettre soucis pas de changement.

Après au niveau de la présentation en petite bouteille, c’est certes pratique mais à mon avis pas donné.

J’ai vu à 2€ la bouteille sur internet, ça revient vite cher. Après j’ai vu qu’elle existait en poudre comme celle que j’utilise actuellement, donc elle est un petit peu plus cher que celle que je prends.

Mais comme j’ai ressenti un effet positif je suis prête à mettre un peu plus.

En conclusion, cette boisson remplie bien sa fonction. »
Lire la suite »


06 mai 2014

récupérer pendant le plan d'entrainement
(crédit photo : gtall1)

Si vous suivez un entrainement Jiwok, votre coach vous répète souvent que la récupération est aussi importante que la séance d’entrainement (plan d’entrainement).

Bien s’alimenter avant et pendant l’effort c’est bien, mais gérer sa récupération c’est encore mieux.

Trop souvent négligée, la phase de récupération a pourtant un rôle essentiel dans la réhydratation, la recharge des réserves énergétiques et la récupération musculaire. Elle aura également comme objectif l’élimination des toxines de fatigues.

Pourquoi faut-il récupérer ?

Parce que l’activité physique entraîne une fatigue générale et une fatigue musculaire.

La récupération permet :

– L’enchaînement efficace des séances ou des épreuves,
– Elle aide à la progression des performances,
– Elle favorise la prévention contre les blessures.

Priorité : l’hydratation
Suite à un effort, l’organisme se trouve dans un état de déshydratation plus ou moins prononcé, mais systématique. Sa gravité dépend de l’intensité et de la durée de l’effort, de la qualité de boisson ingérée pendant l’effort et des conditions climatiques le jour de l’effort.

La transpiration au cours de l’effort engendre une perte d’eau et de minéraux qui doit être compensée le plus rapidement possible.

La réhydratation constitue le premier objectif de la ration de récupération. Je vous conseille l’utilisation d’une eau bicarbonaté afin d’apporter un liquide alcalin à votre organisme, ce qui l’aidera à éliminer les déchets acides accumulés pendant l’effort.

L’inévitable : le « re-sucrage »
Suite à un effort, les réserves énergétiques sont bien entamées, il faut donc les reconstituer. Pour cela, un apport rapide de glucides doit être assuré. L’idéal est de refaire ses réserves dans l’heure qui suit l’effort, en apportant des aliments glucidique.
2 solutions :
– Apporter des aliments comportant une priorité de glucides simples : pâtes de fruits, nougats, fruits secs, compotes…
– Apporter une boisson énergétique

A ne pas oublier : les protéines
Elles ont pour rôle d’accélérer la réparation musculaire.
Elles doivent être consommées dans l’heure après l’arrêt de l’effort.

La boisson de récupération
Objectifs :
– Réhydrater et reminéraliser l’organisme
– Restaurer les réserves énergétiques,
– Favoriser la réparation musculaire,

Elle est à consommer dés l’arrêt de l’activité.

Vous pouvez suivre la recette Jiwok pour réaliser votre propre boisson de récupération.

Comme vous l’aurez compris, il est donc important de prendre en considération tous ses éléments pendant votre entrainement Jiwok.


19 février 2013

boire running course à pied

Hydrosleeve : hydratation pour le running (course à pied)

Boire pendant sa séance de running, c’est important. Alors soit vous attendez la fin de votre séance pour boire, soit vous avez une bouteille à la main ou des gourdes attachées à une ceinture et vous buvez pendant votre séance de course à pied.

Les concepteurs de Hydrosleeve n’étaient pas satisfaits par tous ces accessoires. Ils ont donc décidé de créer la gourde idéale pour tous les coureurs!
Et ça donne un brassard !

Comme vous pouvez le voir sur la photo, il s’agit d’un brassard qui intégre une pochette en plastique qui transporte l’eau.
Le brassard garde l’eau au frais et dispose d’un petit tuyau incliné pour vous permettre de boire tout en courant et ainsi éviter de vous stopper dans votre effort.
Le brassard offre également une petite poche pour transporter vos clefs ou de la monnaie.

C’est assez malin et ça donne envie d’essayer pendant une séance de running Jiwok.

La vidéo de présentation est assez séduisante :

Hydrosleeve from Hydrosleeve on Vimeo.

Pour l’instant c’est à l’état de projet, et les concepteurs proposent en pré-vente le brassard ici >


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories