13 novembre 2017

op

Pourquoi porter des semelles fabriquées par votre podologue dans vos chaussures de sport ?

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur les semelles à mettre ou non pendant vos séances d’entrainement, voici un article qui pourrait vous éclairer.

« Aujourd’hui beaucoup de zones d’ombres existent autour de la podologie et des semelles orthopédiques, à travers cet article nous allons tenter d’éclaircir certains points et effacer certains stéréotypes.

Le stéréotype majeur est le suivant : « les podologues ne s’occupent que des pieds. »

Cette assomption que beaucoup de personnes font est complètement erronée, la base de travail du podologue est le pied et ce dernier lui permet d’agir à distance sur la cheville, le genou, la hanche et le dos.

Le pied a un rôle primordial dans l’équilibre biomécanique du corps humain.

Chaque étage articulaire peut être rééquilibré, dévier ou encore ascensionner par quelques éléments judicieusement placés sous la plante des pieds.

Prenons un exemple tout simple : qui n’a jamais eu mal au pied à cause de ses chaussures obligeant une démarche différente entrainant des courbatures dans la hanche ou même des douleurs au dos. La position du pied sous le corps influe sur tous les muscles et les articulations sollicités lors de la marche ou de la course.

A l’inverse il est bien évident que les positions du genou, de la hanche et les déformations de la colonne vertébrale ont également une grande influence sur le comportement du pied.
Lire la suite »


03 novembre 2017

courir running perdre du poids rester en forme cap

Comment vivre plus longtemps avec le running

Comme tout le monde, vous êtes sûrement à la recherche de méthodes qui pourront vous aider à rester jeune et en pleine forme le plus longtemps possible.

Même si beaucoup l’ignorent encore, il se pourrait bien que la course à pied se positionne au rang d’élixir de longue vie.

En effet, différentes recherches ont rapporté qu’une simple heure de running pourrait permettre de faire gagner près de 7h de vie. Convaincu ?

Gagner des heures de vie grâce à la course, une conclusion faite par la science

Cette thèse n’est pas seulement une idée en l’air puisque la science est venue s’en mêler et certains chercheurs se sont penchés sur ce sujet. Les différentes conclusions qui ont été tirées viennent même affirmer que la course à pied serait en réalité l’activité physique qui permettrait le plus d’allonger son espérance de vie.

Cet argument viendra certainement faire pencher la balance chez les Jiwoker qui hésitent encore entre suivre un entrainement de running ou autre entrainement Jiwok.
Lire la suite »


23 octobre 2017

jiwok_heart.JPG

Bien comprendre pour la fréquence cardiaque et la fcm c’est intéressant

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir ou faire du sport sur son vélo d’intérieur, elliptique, rameur, en piscine ou marche à pied ou nordique.

Lorsque vous courez, vous choisissez sur quel terrain, combien de fois par semaine et pendant combien de temps ? En suivant votre fréquence cardiaque, vous choisissez aussi A QUELLE INTENSITE : une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de PRECISION dans l’expression des résultats de votre entraînement.

Notamment : le nombre de calories brûlées, le calcul de votre indice de forme (comparable à la VO2max), l’indice de course à pied qui permet, à l’issue d’une séance, de projeter vos performances en condition de course (5km, 10km, semi et marathon), ou encore très utile pour les grands sportifs, le test de surentraînement.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :

– Par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.
Lire la suite »


16 octobre 2017

Entorse cheville

Comment soigner une entorse de la cheville

Votre cheville s’est tordue lors de votre entrainement course à pied, d’un 10 km, semi, marathon, trail ou tout simplement en descendant les marches du métro ?

Pas de panique ! Votre ostéopathe Jiwok vous donne toutes les infos et la marche à suivre pour gérer au mieux cet épisode douloureux.

Tout d’abord, dans l’urgence :

1. Arrêter immédiatement l’activité en cours.

2. Glacer la zone en mettant son pied dans une bassine d’eau avec des glaçons (5 fois par jour pendant 20 minutes).

3. Comprimer la cheville en réalisant un bandage compressif, sinon mettre des chaussettes de contention afin d’éviter l’accumulation d’œdème. Cette

étape va dépendre de la gravité de l’entorse, demandez donc conseil à votre médecin.

4. Dormir le pied légèrement surélevé mais attention à ne pas rester toute la journée allongé ! Restez le maximum actif pour faciliter la réduction de

l’œdème et pour permettre une bonne cicatrisation.

5. Eviter le chaud sur la zone et tout traitement anticoagulant.

Qu’est ce qu’une entorse ?

Lire la suite »


04 octobre 2017

playlist courir

Avec la musique, moins de fatigue, mois de stress et plus de performances pendant votre entraînement

Quand nous avons créé Jiwok (Il y a 10 ans…oui déjà), c’était sur un sentiment et une idée assez simple « Courir en musique, cela nous fait du bien, on se sent pousser des ailes ». Ce sentiment s’est au fil du temps consolidé par des études scientifiques (ici, ici et encore ici) qui ont démontré l’impact de la musique sur l’effort physique.

Une nouvelle étude apporte encore un peu plus de poids au concept « La musique c’est bon pour le sportif« .
Lire la suite »


03 octobre 2017

jiwok_gourde.PNG

Recette pour enlever le gout de plastique d’une gourde

Si vous entraînez en emportant votre gourde (c’est souvent le cas lors des longues sorties pour les préparations semi, marathon ou trail), vous avez sûrement déjà connu cela : le goût infecte du plastique de votre gourde ou de votre camelbak.

En effet, quand vous achetez une gourde afin de boire avant, pendant et après votre effort (Je ne vous rappellerai jamais combien il est important de s’hydrater quand on fait du sport), il y a toujours un goût désagréable. (presque toujours)

Ce n’est pas une fatalité ! Si vous suivez mes conseils, vous pourrez vous débarrasser définitivement de ce mauvais goût.

Voila des recettes pour évacuer ce gout D********** 🙂
Lire la suite »


25 septembre 2017

sexe la veille d'un marathon

Est ce qu’avoir des rapports sexuels avant une course comme un marathon, trail ou ultra trail est bon pour votre préparation ? La question mérite d’être posée.

C’est la nuit juste avant la grande course. Votre tenue pour le jour de course est prête, votre estomac est rempli de plus de glucides simples que vous ne pensiez jamais en avaler (surtout si vous avez suivi nos conseils de nutrition avant votre marathon) — et votre moitié vous fait les yeux doux…

Mais est-il judicieux de laisser entrer en action le corps d’athlète ultra chaud qui est le vôtre ? Ou devriez-vous pousser votre partenaire à prendre une douche froide, et lui dire de penser à autre chose ?

En tant que coureur, nous formons un groupe superstitieux. Nous ne voulons pas faire quelque chose de différent la veille d’une course.
Mais physiologiquement, il n’y a aucune raison qui empêche, ou qui déconseille d’avoir une relation sexuelle durant la nuit qui précède une course.

En 2000, un article scientifique « Le sexe la nuit avant la compétition fait-il baisser les performances ? » de la revue Clinic Journal of Sports Medicine, reprenait trois études sur le sexe avant la course et ne trouvait aucune raison pour causer un déclin de la performance.

Certes, les cas envisagés concernaient des relations sexuelles ne relevant pas de l’intégralité du Kamasutra.

L’auteur de l’article a relevé qu’un couple marié standard ne brûle que 25 à 50 calories chacun pendant une relation sexuelle — l’équivalent de l’énergie dépensée en montant des escaliers sur deux étages.

Cela ne va pas franchement entamer vos précieuses réserves de glycogène. Cependant, si vous vous laissez aller à une longue partie de jambes en l’air — ou que vous mordez sur votre temps de sommeil nécessaire — cela peut clairement entamer votre niveau d’énergie.
Il est donc plutôt conseillé de faire cela rapidement et en douceur. Ne vous adonnez pas à une course d’endurance avant la course d’endurance :).

De plus, « faire du sexe rapidement » peut éviter douleurs et irritations le lendemain. C’est pour la même raison qu’il est important d’y aller en douceur. Une relation sexuelle brutale et profonde peut faire saigner le col de l’utérus. Puisque l’utérus est fin, vous pouvez endurer une irritation et des saignements. Les lubrifiants à base d’eau peuvent éviter les irritations causées par la friction.

Et, désolé de retirer une partie de l’excitation, mais ce n’est pas la nuit pour essayer quelque chose de nouveau.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories