activité sportive

Découvrez diverses thématiques autour de l’activité sportive. Laquelle choisir, comment maigrir, faire du sport lors d’une blessure ou d’une grossesse.

15 mai 2019

programme footing debutant

Runnning : Conseils pour débuter la course à pied

Débuter le running nécessite une bonne préparation et de suivre quelques étapes de base pour éviter de se blesser. Courir apporte plusieurs vertus, garder la forme, perdre du poids ou s’entraîner pour une compétition. (Retrouver les 10 bienfaits du running)

C’est d’ailleurs une des premières choses qu’il faut savoir avant de préparer sa course, savoir pourquoi courir.

Vous devrez avoir votre objectif en tête pour vous motiver et améliorer vos résultats au temps et en compétences.

Voici quelques réponses aux questions concernant le commencement du running et des conseils pour bien commencer à courir.

Le running, un sport facile d’accès

Le running est une activité sportive à la portée de tous, il n’y a pas besoin de gros investissement pour s’y lancer.

Une tenue de sport et une paire de basket suffisent, vous ne serez pas obligé de vous inscrire dans un club.

Cette activité est aussi très flexible en matière d’emploi du temps, vous pourrez adapter vos courses en fonction de votre disponibilité sans avoir à vous soucier des horaires.

Courir est un sport qui peut se pratiquer partout, à l’étranger, en vacances ou dans les parcs (Où courir et quel parcours choisir ?), le choix vous appartient.

Lire la suite »


11 février 2019

reprendre le sport ou courir à 40 ans

Découvrez nos 8 conseils pour se mettre au running après 40 ans

Ce n’est pas parce que les jeunes vous dépassent d’une tête et que leurs muscles saillants semblent vous narguer, qu’avec vos 40 ans vous êtes bon à jeter à la poubelle. A cet âge, il n’est pas trop tard pour commencer à courir ou reprendre le running.

Barbara Cartland disait « Après 40 ans, une femme doit choisir entre sa silhouette et son visage. Choisissez le visage et restez assise ! ».

Grâce à nos conseils, vous allez prouver aux jeunes et à la terre entière, enfin au moins à votre quartier et surtout à vous-même, que la vie active et sportive ne s’arrête pas à la quarantaine.

Il est certain que la souplesse et la masse des muscles ne sont plus ce qu’ils étaient quand vous aviez 20 ans, mais avec un entrainement intelligent et bien cadencé, vous devriez éviter de devenir vieux avant l’âge !

Alors tant pis pour Barbara Cartland : debout et c’est parti !

1/Vérifiez qu’il n’y a pas de contre-indications médicales

Avant de vous lancer dans la course à pied et de connaitre les joie de courir, il est tout de même important de vérifier que vous n’avez aucune contre-indication à la pratique du sport.

Pour vous en assurer et éviter un accident (c’est très rare), le mieux est d’aller consulter votre médecin généraliste qui vous fera faire quelques tests à titre préventif.

En plus de son auscultation, il pourra vous prescrire un test d’effort et un électrocardiogramme qui vous rassureront avant de vous lancer dans la grande aventure du running !

2/Se fixer des objectifs réalisables

Il est important que vous soyez sage dans votre reprise de la course à pied. Ne vous fixez pas d’atteindre de suite les performances que vous aviez étant plus jeune.
Votre vitesse de croisière n’est plus la même que lorsque vous commenciez à avoir du poil au menton, qu’à cela ne tienne, choisissez de nouveaux itinéraires, et allez-y progressivement.

Cela ne veut pas dire que vous êtes « has been » pour la vitesse. Il faut juste prendre quelques précautions.

N’augmentez pas les distances à parcourir de façon trop brutale, faites des paliers et alternez les cadences de course (trot, marche rapide, 60 secondes de sprint, 2 minutes de course lente…).

Si vous débutez, suivez nos programmes débutant pour le running.

Si vous reprendez le running après une longue coupure, n’hésitez pas à contacter notre équipe pour avoir des conseils et être orienté vers l’entrainement le plus adapté.

Lire la suite »


28 janvier 2019

lecteur mp3 aquatique

Lecteur mp3 running et aquatique (natation) étanche

Vous aimez courir en musique ? et nager en musique ? Donc jusqu’à présent vous aviez 2 lecteurs mp3 : un pour le running (ou peut être le fitness) et un second pour aller faire des longueurs en bassin ! Surtout si vous suivez nos entraînements triathlon.

Sony veut vous éviter de vous trimbaler avec plusieurs lecteurs mp3 en lançant un lecteur mp3 multisport ! Un lecteur mp3 utilisable pour la natation ainsi que pour les autres sports.

Le Sony Walkman Sports est en effet à la fois étanche pour nager dans votre piscine préférée et totalement adapté à la pratique d’activité sportive comme la course à pied ou le vélo d’appartement.

Comme vous pouvez le voir, le lecteur est totalement intégré au casque ce qui évite d’avoir des fils gênant pendant votre effort physique.
Lire la suite »


reprise sport

Comment se remettre au sport après 45 ans

La reprise du sport est une excellente chose surtout après 45 ans, pour votre corps et votre santé.

En effet, comme dirait notre médecin du sport Charles Aisenberg, « La pire des choses à faire pour votre santé, c’est de ne rien faire »

Il a été interviewé sur le sujet et je trouvais qu’il était intéressant de partager cette vidéo avec vous.

Pour résumer en quelques lignes ses propos :

Après 45 ans, l’activité sportive est le meilleur « médicament » contre toutes les maladies cardiaques.

Par contre, il est important que que la reprise du sport s’effectue doucement, avec un début progressif, régulier, sans se faire « mal » physiquement en respectant les périodes de récupérations.
Lire la suite »


21 janvier 2019

mal-dos-podologue


Vous pouvez soigner votre mal de dos avec la podologie.

Aujourd’hui, un petit article lié aux maux de dos du sportif par notre podologue.

Bonne lecture

 » En ce début d’année 2019, il est grand temps de dire stop aux douleurs de dos. Actuellement un grand nombre de personnes sont limités dans leur activité sportive ou pire dans leur activité quotidienne par les douleurs du dos siégeant le plus souvent dans le bas du dos.

Nous allons nous pencher sur les douleurs les plus fréquentes du bas du dos qui sont les douleurs lombaires ou « lombalgies communes». Le corps humain présente 5 vertèbres lombaires qui s’articulent entre elles grâce aux disques intervertébraux.

Ce disque est le point clé de nombreuses lombalgies, en effet ce disque peut être comprimé par divers facteurs (scoliose, attitude scoliotique, différence de longueur de membre inférieur…etc) il devient alors bomber et appuie contre le ligament vertébral commun postérieur entrainant une réaction inflammatoire, on parle alors de lumbago.

Si le disque se fissure et déchire le ligament commun vertébral postérieur on parle alors de hernie discale.

En cas de hernie discale on peut avoir une compression de la racine nerveuse par le disque ce qui entraine une sciatique.

Les lombalgies peuvent survenir brutalement suite à un « faux mouvement » ou « tour de rein » ou peuvent survenir de manière plus insidieuse et chronique par des microtraumatismes répétés.

Ces problèmes de dos sont extrêmement fréquents chez les jeunes adultes sportifs et peuvent survenir à tout âge.

Les contraintes répétées qu’entrainent la marche et les différents sports (notamment le running) au niveau des lombaires sont des facteurs favorisant très important à prendre en compte.
Lire la suite »


19 novembre 2018

Les effets du surentraînement sur votre corps et vos performances

Notre médecin du sport et mésothérapeuthe attaché à l’INSEP, Dr Charles Aisenberg vous a rédigé un nouvel article concernant un sujet qui touche les coureurs et tous les sportifs qui veulent en faire trop : le surentraînement.

Phénomène quasi inconnu du sportif occasionnel, le surentraînement touche le sportif professionnel mais aussi l’amateur « assidu » notamment dans les phases de préparation intensive (marathon, triathlon, trail etc.), les médecins du sport le redoutent également chez les jeunes en sport-études ou qui pratiquent une activité sportive à haute dose.

L’objectif de l’entraînement est d’induire une adaptation des tissus musculaires et du système cardio-vasculaire par une répétition de séances.

Lors de la phase de récupération, entre les séances, l’organisme va se régénérer et doit retrouver un niveau d’équilibre plus élevé qu’avant « l’agression » que constitue la séance d’entraînement.

Ainsi, grâce à un entraînement régulier et équilibré utilisant des charges progressivement croissantes et des périodes de récupération en rapport, le sportif doit progresser.

Le surentraînement est le résultat d’un entraînement mal conduit avec un déséquilibre entre les charges de travail et les périodes de récupération.

Chez le sportif amateur, il apparaît lors de la modification des habitudes d’entraînement sur plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Les principaux symptômes du surentraînement sont :

– La fatigue, physique et psychologique, avec une perte du plaisir de l’effort et de la motivation à l’entraînement.
– Des troubles du sommeil soit à type de difficultés d’endormissement ou de réveils nocturnes, soit à type d’hypersomnie sont presque toujours retrouvés.
– Une baisse de l’appétit.
– Des contre performances sans diminution de l’entraînement ; souvent interprétés à tord par le sportif qui va augmenter l’intensité de son entraînement.
– Une perte d’efficacité du geste technique et un risque accru de blessures.
Lire la suite »


05 novembre 2018

courir running perdre du poids rester en forme cap

Comment vivre plus longtemps avec le running

Comme tout le monde, vous êtes sûrement à la recherche de méthodes qui pourront vous aider à rester jeune et en pleine forme le plus longtemps possible.

Même si beaucoup l’ignorent encore, il se pourrait bien que la course à pied se positionne au rang d’élixir de longue vie.

En effet, différentes recherches ont rapporté qu’une simple heure de running pourrait permettre de faire gagner près de 7h de vie. Convaincu ?

Gagner des heures de vie grâce à la course, une conclusion faite par la science

Cette thèse n’est pas seulement une idée en l’air puisque la science est venue s’en mêler et certains chercheurs se sont penchés sur ce sujet.

Les différentes conclusions qui ont été tirées viennent même affirmer que la course à pied serait en réalité l’activité physique qui permettrait le plus d’allonger son espérance de vie.

Cet argument viendra certainement faire pencher la balance chez les Jiwoker qui hésitent encore entre suivre un entrainement de running ou autre entrainement Jiwok.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories