22 janvier 2019

courir dans le froid se protéger
(Cliquez sur l’image pour la voir en plus grande)

Comment bien s’équiper pour courir hiver ou quand il fait froid

Comme vous le savez, faire du running ne s’improvise pas même si courir est relativement simple à la base.

Il est important d’adapter son équipement en fonction des divers caprices de la météo et de suivre un entrainement running adapté à son niveau.

Comme en ce moment il fait très froid sur toute la France ( même si pour certains c’est surtout de la pluie qui est encore bien présente (mes conseils pour courir sous la pluie),

voici les équipements indispensables pour un confort maximal pour courir dans des conditions de froid hivernal.

Et oui, même en hiver il important de continuer son entrainement (je vous dis pourquoi vous devez garder une activité physique en hiver ici et quelques petits conseils pour garder la forme en hiver)

1- Le bonnet, isolant et respirant

Prenons en premier lieu le bonnet, les oreilles sont les parties les plus exposées et les plus sensibles au froid.

Un bon bonnet vous préservera du froid et de cette sensation désagréable dans les oreilles. Veillez à ce qu’il soit bien isolant et respirant à la fois, c’est-à-dire, qu’il doit permettre un bon rapport thermique entre votre tête et l’extérieur.

En effet, si vous avez trop chaud, cela risque d’être également dangereux pour vous lors de votre entrainement. Un bon équilibre doit ainsi être trouvé pour un confort optimal.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

21 janvier 2019

4 conseils très simples pour mieux manger sainement.

4 gestes simples pour enfin manger sainement et stopper des manger des produits horribles pour votre corps

C’est le début d’année et vous avez des résolutions pleins la tête.

Et il est fort possible qu’une de vos résolutions soit de manger plus sainement. Si ce n’est pas le cas, j’espère vous faire changer d’avis après la lecture de cet article.

Depuis le début de l’aventure Jiwok (il y a 12 ans), j’ai comme objectif d’aider le plus de personnes possible à se remettre au sport (ou de s’améliorer) afin de retrouver un équilibre.

Le sport est un élément essentiel pour retrouver son corps, mais il doit également être associé une bonne alimentation. (Ce que nos coach Jiwok vous propose également quand vous suivez les entraînements de perte de poids par exemple).

Je vous propose donc de découvrir 4 conseils simples à mettre en application dans votre quotidien et qui changeront radicalement votre façon de vous nourrir.

1 – Repensez les dépenses de votre quotidien

Concernant votre alimentation, il est important de noter que vous devez prendre conscience que la très grande majorité des produits que vous achetez pour vous nourrir sont nocifs pour votre corps.

Cette nocivité affecte aussi bien votre santé (maladies) que vous votre ligne (surpoids).

L’industrialisation de la nourriture a transformé notre alimentation quotidienne en cauchemar pour notre corps.

Je n’exagère vraiment rien et je peux vous assurer que vous n’imaginez même pas à quel point ce que vous mangez est extrêmement mauvais pour vous et votre santé.

La course au toujours moins cher, au toujours plus salé, plus sucré, plus appétissant, a rendu 90 % de la nourriture proposée totalement pourrie.

Vous pensez que j’essaie de vous effrayer ? Absolument pas.

J’essaie seulement de vous aider à prendre conscience que la nourriture est la base de votre vie. Cela peut paraître idiot à dire mais sans nourriture, vous n’existez pas.

Le docteur Linus Pauling, Prix Nobel de chimie en 1954, expliquait qu’« une alimentation optimale est la médecine de demain ».

« Denis, je le sais ça, ce n’est pas un scoop ! » Ah oui vraiment ? Alors pourquoi tant de personnes préfèrent mal manger et acheter le dernier téléphone portable à la mode ? Où un écran de tv plus grand ?

Un certain nombre de personne ont perdu le sens des priorités.

Jamais la nourriture n’a été aussi abondante et bon marché. Selon les chiffres de l’Insee, nous dépensons en moyenne aujourd’hui à peine plus de 15 % de notre revenu pour notre alimentation, soit moitié moins que dans les années 1950.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

mal-dos-podologue


Vous pouvez soigner votre mal de dos avec la podologie.

Aujourd’hui, un petit article lié aux maux de dos du sportif par notre podologue.

Bonne lecture

 » En ce début d’année 2019, il est grand temps de dire stop aux douleurs de dos. Actuellement un grand nombre de personnes sont limités dans leur activité sportive ou pire dans leur activité quotidienne par les douleurs du dos siégeant le plus souvent dans le bas du dos.

Nous allons nous pencher sur les douleurs les plus fréquentes du bas du dos qui sont les douleurs lombaires ou « lombalgies communes». Le corps humain présente 5 vertèbres lombaires qui s’articulent entre elles grâce aux disques intervertébraux.

Ce disque est le point clé de nombreuses lombalgies, en effet ce disque peut être comprimé par divers facteurs (scoliose, attitude scoliotique, différence de longueur de membre inférieur…etc) il devient alors bomber et appuie contre le ligament vertébral commun postérieur entrainant une réaction inflammatoire, on parle alors de lumbago.

Si le disque se fissure et déchire le ligament commun vertébral postérieur on parle alors de hernie discale.

En cas de hernie discale on peut avoir une compression de la racine nerveuse par le disque ce qui entraine une sciatique.

Les lombalgies peuvent survenir brutalement suite à un « faux mouvement » ou « tour de rein » ou peuvent survenir de manière plus insidieuse et chronique par des microtraumatismes répétés.

Ces problèmes de dos sont extrêmement fréquents chez les jeunes adultes sportifs et peuvent survenir à tout âge.

Les contraintes répétées qu’entrainent la marche et les différents sports (notamment le running) au niveau des lombaires sont des facteurs favorisant très important à prendre en compte.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

16 janvier 2019

debuter-en-course-a-pied

En ce début d’année, vous avez tous une super forme en ce moment !!!!

Je reçois un nombre impressionnant de témoignage ! Et votre enthousiasme est incroyable !

Toute l’équipe de Jiwok (à qui je transmets tous vos témoignages) est super heureuse de vous lire et de voir Jiwok aider tant de personne à se mettre au sport, perdre du poids, améliorer leur chrono !

Vous nous remerciez souvent dans vos avis et témoignages. Je peux vous dire que c’est réciproque : Merci à vous tous !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Geoffrey

« je suis à 15 kg perdus grâce à Jiwok depuis le début.

Je suis à mon 4ème entraînements :

1. Perte de poids d’environ 8 à 10 kg en vélo, 3 séances par semaine sur 10 semaines (niveau débutant) <= 8 kg perdus
2. Récupérer à vélo entre deux programmes d’entraînement, 1 séance par semaine pendant 4 semaines. <= poids stabilisé, aucun kilo repris.
3. Perte de poids d’environ 8 à 10 kg en vélo, 3 séances par semaine pendant 10 semaines (niveau intermédiaire) <= 7 kg perdus (comme indiqué dans le commentaire)
4. (en cours) Récupérer à vélo entre deux programmes d’entraînement, 1 séance par semaine pendant 4 semaines.

Le 5ème… ?

Suite aux encouragements de ma pneumo (j’ai de l’asthme), au go de mon chirurgien du genoux (kwack génétique nécessitant de perdre du poids si je veux courir), à la perte visible de poids (trou supplémentaire dans la ceinture) et à mon cadeau de Noël (Fitbit Surge), je vais attaquer l’entrainement Vélo + Course.

Je vais sortir et courir ! <= Impensable début 2018. Merci Jiwok !" (Retrouvez tous les programmes vélo d’intérieur suivi par Geoffrey)

Samantha
« Reprise de la course à pied après la pause hivernale et c’est la 1ère fois que j’utilise le coach musical de Jiwok. Mes 1ères impressions sont plutôt bonnes lors de la séance 1: la musique aide à tenir l’allure et les conseils du coach sont plutôt pertinents.
En ce qui concerne la course à proprement parlé, RAS. J’avais hâte de rechausser mes baskets et cette séance est parfaite pour reprendre en douceur. »
(Samantha suit un programme se mettre en condition physique dans le cadre d’un futur programme d’entraînement)

Johan
« Pour la reprise de l’année 2019, j’ai commencé mon nouvel entrainement Jiwok : finir un semi en 1 h 45. Après quelques séances, je suis vraiment heureux de retrouver les conseils de mon coach Jiwok. Surtout qu’en ce moment, il commence à faire froid. La voix du coach et la musique m’aident à bien me dépasser et surtout à bien réaliser mes séances de fractionné. Encore merci Jiwok »
(Johan suit un plan semi objectif 1 h 45)

Ghislaine
« Très bon entrainement ça c’est passé en douceur je suis très motivée et cette séance m’a permis de voir mes progrés je me sens bien , décontractée c’est super!!!! la séance c’est très bien passée je marche de mieux en mieux et je suis très contente de moi je fais des progrès de séance en séance grâce à mon coach merci jiwok !!!! bonne année et bon courage à tous »
(Ghislaine suit un entrainement marche à pied)

Sandrine
« 2ème séance du programme. Très bonnes sensations. Un peu dur sur les 3 dernières rep, mais les encouragements et la musique aident bien! Je me suis accrochée malgré la pluie! »
(Sandrine suit un programme débuter le running)

Et vous, quel est votre expérience Jiwok avec votre entrainement ?

(crédit photo : San Diego Shooter)

starstarstarstarstar

15 janvier 2019

evacuer son stress

Comment évacuer le stress avec le sport ?

Les coachs Jiwok continuent à travailler sur de nombreux nouveaux programmes d’entraînements.

Cette semaine, je souhaite mettre en lumière des programmes d’entrainement adaptés à la vie moderne (et aussi au froid qui commence à s’installer) : des programmes pour évacuer le stress !

Les coachs ont réalisé des programmes pour évacuer votre stress :
> en vélo d’intérieur,
> en vélo elliptique
> sur tapis de course.

Pourquoi ces programmes d’entrainements ? tout simplement parce qu’un certain nombre d’entre vous ne désirent pas forcément perdre du poids ou débuter une activé physique.

Et surtout, des études scientifiques démontrent que pratiquer des exercices physiques régulièrement permettent de gérer et d’organiser l’équilibre travail/vie de façon plus saine. (Plus d’information sur moins de stress avec le sport).

Mais tout simplement se défouler sur son vélo, ou sur un tapis afin d’évacuer sainement son stress.

Si c’est votre cas, les nouveaux entrainements Jiwok sont faits pour vous vous 🙂

Bon courage.

starstarstarstarstar

soutien gorge sport 5

Anita : les sous-vêtements – culotte et soutien-gorge de sport

Chère Jiwokeuse, je ne sais si vous le savez mais il est très important de protéger votre poitrine pendant vos entraînements Jiwok.

C’est pour cela qu’aujourd’hui je vous présente la ligne Acive de chez Anita.

Ces soutien-gorge sport et culottes sont éalisés par la société Anita, spécialiste en lingerie et maillots de bain qui propose depuis longtemps une gamme de sous-vêtements pour les sportives.

Les soutien-gorge de sport sont destinés aux sports qui nécessitent un soutien accru : vélo elliptique, running, marche rapide, etc…

Je vous invite à lire notre article approfondi sur le sujet : Pourquoi utiliser un soutien gorge pendant ses séances de sport.

Les bonnets plats et sans couture procurent un soutien ferme à la poitrine, accru par le dos croisé qui assure un maintien additionnel.

Pour un confort optimal, le tissu en microfibre respirant permet d’absorber la transpiration, qui sera évacuée grâce au filet Cool Max dans le dos à séchage rapide qui laisse la peau sèche.

Avec un soutien gorge sport, les chocs lors de l’effort seront mieux absorber lors du phénomène de rebond de votre poitrine.

Je vous rappelle qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1 mètre peser près d’un kilo ! Il est donc important de bien les « bloquer ».

Donc n’hésitez pas à investir dans un soutien-gorge de ce type pour être bien protéger pendant vos séances Jiwok.

Retrouvez tous la gamme Anita ici >>>

starstarstarstarstar

14 janvier 2019

s'améliorer en running jogging

Comment aimer la course à pied même quand on pense détester courir ? (Bien débuter le running)

Peut-être avez-vous déjà regardé les accros au running en vous demandant « Comment ils avaient bien pu avoir cette passion débordante ? »

Rassurez-vous, l’amour de la course à pied n’est pas forcément quelque chose d’inné et vous pouvez très bien travailler afin de devenir, vous-aussi, un réel addict à ce sport.

Contrairement à ce que certains pourraient encore penser, il est possible d’apprendre à aimer le running et même ceux qui détestent courir peuvent devenir totalement accro.

1- Prendre la décision de vous lancer

Avant toute chose, il vous faudra avoir ce déclic qui vous poussera à enfiler une paire de baskets et à commencer la course à pied. Bien entendu, si aucune raison valable ne vous pousse, vous aurez du mal à tenir le rythme et à devenir un véritable addict au running.

Les raisons de se mettre à la course peuvent être diverses. Certains choisiront cette discipline pour perdre quelques kilos ou pour affiner leur silhouette alors que d’autres rechercheront plus une sensation de bien-être générale.

Concrètement, toutes les raisons sont bonnes tant qu’elles vous permettent d’atteindre correctement vos objectifs et de vous motiver à pratiquer le running de façon régulière.

2- Trouver l’équipement parfait

Même si cela peut sembler simple de passer le pas de sa porte et de se mettre à courir, sachez qu’un bon équipement est indispensable.

De cette façon vous éviterez considérablement les blessures du débutant et vous mettrez toutes les chances de votre côté de ne pas être dégouté de la course avant même d’y avoir pris goût.

Pour cela, il vous faudra trouver une paire de baskets adaptée au running (Retrouvez nos 7 conseils pour choisir vos chaussures de running).

De cette façon, vos pieds seront en sécurité tout au long de vos entraînements. Vous pouvez également investir dans une tenue spécifique pour le running.

Contrairement à ce que certains pourraient penser, il est préférable d’éviter le combo « jogging large + t-shirt XXL ». L’avantage est que, face à la popularisation du running, vous trouverez de nombreux articles spécialement adaptés à la pratique de ce sport. (Et évitez le syndrome Rocky)

Vous remarquerez également que, plus le temps passe, plus vous aurez tendance à vous équiper pour vos différentes sessions de running en fonction du temps. (Courir sous la pluie ou comment s’équiper pour courir en hiver)

3- Pratiquer le running en plein air

Même si certains pensent qu’il est préférable de commencer à courir sur un tapis de course d’une salle de sport, sachez que ce n’est pas la meilleure façon pour vous d’apprécier la pratique du running.

Tous les adeptes de cette discipline vous le diront : rien ne vaut la course en extérieur. Peu importe où vous habitez, vous trouverez certainement l’endroit parfait à côté de chez vous pour pratiquer idéalement la course. De cette façon, vous respirerez correctement l’air frais et vous pourrez vous laisser aller à la contemplation des paysages pendant que vous courez.

En changeant fréquemment vos itinéraires, vous commencerez à trouver un intérêt certain à la course à pied et vous commencerez, sans vous rendre compte, à devenir accro au running. (Retrouvez nos conseils pour savoir où courir quand on débute le running)
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories