17 novembre 2020

casque sans fil sport

Ecouteurs sport tour de cou sans fil : AL3+ Freedom

De temps en temps, j’aime vous faire découvrir des nouveaux casques ou écouteurs sport.

Comme je vous le dis souvent, lors de la pratique du sport en musique comme courir en musique ou pédaler en musique, le choix de votre casque audio est aussi important que le choix de vos chaussures de running.

En effet, il est important de choisir un casque adapté à votre morphologie, à vos préférences et à votre sport.

Cette semaine, je vous présente les écouteurs sport AL3+ Freedom sans fil de MIIEGO.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

progresser course à pied

Fixer vous des objectifs pour progresser : du débutant au confirmé

Trouver les bonnes motivations pour progresser en running.

Vous souhaitez améliorer vos performances dans la course à pied ?

Et bien vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous allons vous proposer quelques conseils de running fondamental que vous soyez grand débutant ou confirmé.

Ces conseils ont pour objectif de vous permettre de progresser en course à pied. Je considère l’objectif en course à pied comme étant un principe fondamental et le fait d’en avoir, une grande qualité.

De manière générale, dans la vie et dans le sport, il faut se fixer des objectifs, c’est ce qui vous permet d’aller en avant et de rester positif. Qu’est-ce qu’on y gagne ? Me demanderiez-vous, et bien cela permet d’augmenter la confiance en soi, lorsque les objectifs sont atteints. Voilà une belle thérapie comportementale qui ne coûte rien, plutôt cool non ?

Dans la course à pied chaque coureur doit se fixer des objectifs

Tout coureur doit se fixer des objectifs, ceux-ci sont atteints lorsqu’on se donne à fond. Vous l’aurez compris dans la course à pied, le travail paye toujours, et il vaudrait mieux débuter son entrainement tout en étant optimiste, même s’il faut savoir rester réaliste ; c’est ainsi que le coureur parvient à progresser en course à pied.

Le coureur ne doit pas se fixer des objectifs trop élevés, il risquerait d’être déçu du résultat, il doit plutôt se fixer des objectifs faciles à atteindre.

Le coureur doit consacrer une grande partie de son temps à la course à pied et toujours rester motivé. En effet, lorsqu’un coureur est motivé et qu’il consacre le temps nécessaire pour progresser dans la course à pied, rien ne peut plus l’arrêter.

Plus il persévère, plus il est sûr d’atteindre ses objectifs, cela demande du temps et des efforts, mais au final il obtient toujours pleine satisfaction.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Peut on boire du vin pendant son entrainement de running ?

Les sportifs peuvent-ils également être des amateurs de vin rouge ?

La question de la consommation d’alcool est souvent soulevée dans le monde du sport.

Face à de nombreuses idées reçues, il peut être facile de faire fausse route et d’abandonner ses petits plaisirs. Afin de remettre les pendules à l’heure, sachez que différents scientifiques et spécialistes se sont exprimés sur le sujet.

Concrètement, rien ne vous empêche d’être un sportif le jour et d’être un amateur de vin le soir. Vous trouverez dans cet article toutes les informations essentielles à connaître sur le sujet et il se pourrait bien vous soyez étonné.

Le vin ne doit en aucun cas être interdit chez le sportif

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de bons crus, sachez que la consommation de vin n’est en aucun cas interdite si jamais vous êtes également mordu de sport.

D’après Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste, il est même possible d’en consommer les jours précédant une compétition comme son 10 km, 20 km, semi, marathon, trail ou triathlon.

Même si certaines vieilles rumeurs indiquent que l’alcool et le sport ne font pas bon ménage, il n’existe aucune raison valable de vous interdire ce petit plaisir à la veille d’une compétition sportive.

Concrètement, la consommation de vin est déconseillée que pour certaines personnes, comme par exemple les femmes enceintes (qui peuvent également faire du sport) ou bien les personnes atteintes de pathologies spécifiques.

Ces personnes sont d’ailleurs généralement informées par leur médecin qu’il est préférable, voire nécessaire, d’éviter l’alcool.

Pour les sportifs, consommer du vin n’aurait pas d’effets néfastes.

En effet, il a été prouvé que les performances n’en étaient pas affectées, surtout si la personne concernée a l’habitude de boire du vin.

En plus de ne pas avoir d’effets néfastes, il semblerait même que cette boisson aurait certaines vertus qui seraient idéales pour une personne faisant travailler son corps régulièrement.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

10 novembre 2020

débuter le jogging

Pour certains, le froid et la pluie sont revenus…Mais ce n’était pas un obstacle ! Vous avez été encore nombreux à vous dépasser (perte de poids, tapis de course…) et à prendre du plaisir ! Ce qui est le plus important !

Bonne lecture à tous !

Ottee
« Demain séance 12. Ca progresse. Le poids baisse (- 4 kilos) et le plaisir augmente. »
(Ottee suit un programme perte de poids en courant)

Vincent

« En attendant le retour des courses, j’attaque un entrainement « courir plus vite » qui me fait du bien ! Je suis que ma vitesse de pointe est meilleure et surtout je peux courir avec une vitesse plus élevée sans être fatiguée. Merci Coach »

(Vincent suit un entrainement courir plus vite)

Gwenaelle
« Première séances super. Je comprends enfin l’intérêt de cette machine avec mon coach ! »
(Gwenaelle suit un programme rester en forme en elliptique)

Mohammed
« super entrainement je progresse vite »
(Mohammed suit un entrainement se préparer physiquement pour le basket-ball )

Eva
« Je retrouve le plaisir du sport avec la marche. C’est un vrai bonheur. Surtout que je sens que la marche rapide a un vrai impact sur mon corps.
Je transpire bien et je me sens très détendu après chaque séance. Mon médecin m’avait conseillé de faire de la marche pour ménager mes articulations.
Il a bien fait. Et puis avec la musique et la voix du coach, je ne vois pas le temps passé. »
(Eva suit un entrainement de marche rapide)

Nathalie
« Ouaw ! Dernière séance mardi ! j’aurai jamais cru que j’y serai arrivé car pas de sport depuis 20 ans et une bonne dizaine de kg en trop. Ce n’est pas facile c’est sûre mais j’adore la sensation. Merci Jiwok ! maintenant je cherche mon prochain programme. »
(Nathalie suit un entrainement débuter le running)

Vianne
« Le froid arrive, je reste au chaud chez moi avec mon tapis de course 🙂 Et puis le coach Jiwok doit être aussi content de ne pas affronter le froid et la pluie »
(Vianne suit un entrainement rester en forme sur tapis de course)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

Tout savoir sur vos chaussures de running

A travers cet article long et détaillé, vous serez tous sur votre paire de chaussure de running que vous avez aux pieds pendant vos séances d’entrainement Jiwok!

Quand je vous dis tout, c’est vraiment tout !

Notre podologue a réalisé une autopsie de la chaussure de running (voir les 7 conseils pour bien choisir sa chaussure de running)

Bonne lecture.

« Actuellement, il devient de plus en plus difficile de choisir « LA » bonne paire de chaussures de course, nous sommes totalement inondés d’informations souvent peu fiables voir même contradictoires.

Il est presque autan compliqué de choisir sa paire de chaussure que de choisir une voiture ou une maison, pour le sport qui se veut être le plus simple du monde, c’est quand même un comble.

Dans cet article, nous allons uniquement nous concentrer sur les composants de la chaussure censés avoir une influence sur notre foulé et notre biomécanique (sachant que la majorité des études en laboratoire de mouvement tendent à montrer que la plupart des sportifs ne réagissent pas à la chaussure comme le souhaite l’équipementier).

Pour choisir sa paire de chaussures, il y a quelques paramètres évidents et importants à prendre en compte tel que : son poids, ses performances (distance, fréquence, vitesse…etc), le type de terrain utilisé, son type de foulée et son type «foot strike» (partie du pied entrant en contact en premier avec le sol lors de la phase d’appui).
Lire la suite »

starstarstarstarstar

crampe running course à pied jogging

Comment éviter les crampes pendant votre entrainement ou votre course : découvrez nos conseils

La crampe est l’ennemi du coureur et du sportif.

Hantise de tous sportifs, occasionnels ou professionnels, les crampes sont non seulement douloureuses, mais gâchent le plaisir et empêchent l’atteinte des objectifs fixés (que ce soit votre course féminine (6 km), 10 km, semi marathon, marathon, trail ou triathlon).

La crame frappe sans crier gare un muscle, souvent ceux des jambes.

Une fois survenue, il n’y a pas grand chose à faire. Elle oblige le muscle à se contracter et difficile de continuer à l’utiliser dans ces conditions.

Pourtant, la crampe n’est pas une fatalité et tous les sportifs ont leurs rituels pour éviter d’en être victime.

Vous trouverez ci dessus les trois points essentiels qui permettent à chacun, du coureur débutant au runner confirmé de les limiter au maximum.

Avant de voir comment éviter ces fameuses crampes, il est déjà intéressant d’apprendre à connaître son ennemi.

 1  La définition d’une crampe
 2  Boire, Boire et encore Boire
 3  De l’eau mais pas que
 4  Bien manger c’est très important
 5  Echauffez vous !

Qu’est ce qu’une crampe ?

La crampe est un spasme musculaire, c’est à dire une contraction involontaire d’un muscle qui nous sert à mouvoir notre corps.

Il faut savoir qu’il y a typologie variée des crampes. Elles ne touchent parfois qu’une partie d’un muscle, d’autre fois le muscle entier et parfois un ensemble de muscles.

Ce sont surtout les jambes qui sont touchées par ce phénomène. Sans entrer dans les détails médicaux, il faut savoir que la crampe est entraînée par un dérèglement de la perception de l’effort par les récepteurs se trouvant au niveau de ces muscles.

Il faut se donner les moyens de combattre ce qui cause les crampes. Vous trouverez ci dessous des règles à bien suivre.

1- Au coeur de tout, l’hydratation

L’hydratation indispensable

Le sport amène à une hausse de la température du corps même lors d’une simple séance d’entrainement ou d’échauffement.

Celui ci est mis en branle tout entier pour répondre à la demande de l’activité physique. Résultat, la température du corps augmente rapidement.

En contrepartie, le corps va augmenter la sudation pour éliminer la chaleur interne.

Cette sudation, si elle est très bénéfique, est aussi la première cause de l’élimination de l’eau du corps ainsi que de sels minéraux.

Ces derniers sont toutefois indispensables à la réaction chimique qui permet la contraction musculaire. Il est donc absolument indispensable de boire pendant l’effort physique pour compenser la perte d’eau qui se fait lors de l’effort.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories