vélo elliptique

Tous les éléments sur le vélo elliptique. Entrainements, conseils, comment maigrir. Pratique en intérieur ou extérieur !

11 avril 2017

perdre 5 kilos et perdre 10 kilos

Le printemps est enfin là et l’été va bientôt pointé le bout de son nez ainsi que les maillots de bain…Et vous avez envie de retrouver la forme, perdre du poids (perdre 5 kilos ?) afin de vous sentir mieux dans votre corps.

Comme vous le savez, les coach Jiwok vous propose des programmes avec comme objectif de perdre du poids (perdre 2 kilos, perdre 5 kilos, perdre 10 kilos): entrainement en course à pied , programme vélo, en programme vélo elliptique, en programme tapis de course, entrainement marche à pied, en rameur et même plan entrainement natation.

Ces programmes sont déclinés en fonction de votre niveau (sédentaire à intermédiaire) et également en fonction de vos disponibilités dans la semaine.

Nos coachs ont élaborés ces entraînements afin de vous permettre de perdre du poids progressivement et de retrouver un poids idéal.

Les séances et les conseils des coach vous permettront de perdre de 5 kilos à 10 kilos en affinant votre ligne.

Ses séances vous aideront également à travailler votre coeur, votre respiration et vos muscles. Vous serez ainsi moins essoufflé, plus endurant pendant des efforts physique et plus à l’aise avec votre corps.

En plus de l’effort physique, il est important de suivre ré équilibrage alimentaire associé votre entrainement (Jiwok vous fournit des conseils et des documents téléchargeables pour vous aider à ré équilibrer votre alimentation).

Ce rééquilibrage alimentaire vous permettra de retrouver une bonne hygiène alimentaire et favorisera la perte de poids progressive et régulière.

Plus vous maigrirez doucement, plus vous éviterez une reprise de poids, et ainsi éviter l’effet yoyo.

Par ailleurs, vous devez éviter une chose qui pourrait ralentir votre objectif le grignotage.

Ainsi avec l’effort physique du programme d’entrainement plus des repas bien équilibrés tout le long de la journée sans excès, vous atteindrez votre objectif de perte de poids d’ici l’été et vous serez en pleine forme!

Et continuez à lire les témoignages des Jiwoker pour vous aidez à réaliser votre objectif.


29 mars 2017

Comment j’ai perdu 4 kilos et je cours maintenant 1 heure.

Ah Ah AH ! Le printemps a l’air de vraiment s’imposer avec le soleil ! (oui j’aime vous donner la météo) Et ça fait du bien !

Plus de lumière, plus de chaleur, plus d’envie d’aller courir, de se dépenser sur son vélo elliptique ou d’aller marcher !

Si vous avez encore besoin d’un peu plus de motivation, voici les témoignages de la semaine qui devraient (encore une fois) vous aider à vous dépasser que vous
soyez débutant ou confirmé !

Bonne lecture :

Annabelle
 » Je suis inscrite depuis juin 2016, j’ai commencé à courir 30 minutes,il y avait des années que je ne faisais pas de sport ,et 4 mois après j’ai participé à mes 2 premiers 5 kms, aujourd’hui je cours 1 heure trois fois par semaine, j’ai perdu 4kgs. Merci à Jiwok, superbes séances, de trés bons conseils et surtout de nouveau le goût du sport. Merci, merci merci »
(Annabelle a suivi (entre autre) l’entrainement débuter le running, puis courir une course de 5 km)

Serge
« J’avoue avoir mis du temps à comprendre l’intérêt de courir « lentement » pour aller plus vite après… Une fois les 70% de la FCM respectées, vers sénace 6, aux séances 13-14, les effets se font sentir, accélération de la vitesse en endurance fondamentale, confort, sensations plus fine de l’effort et de la manière de l’économiser. Très motivant ! »
(Serge suit un plan semi marathon objectif 1 h 45)

Laetitia
« Depuis plusieurs mois, je faisais du velo elliptique à domicile en cadence constante. J’ai amélioré ma durée (1h) et ma vitesse et j’avais envie de m’améliorer encore. Je me suis donc inscrite pour un programme Jiwok en fractionné de 10 semaines. J’ai fait 4 séances et même si la 3 et la 4 ont été difficiles mais quelle fierté de les avoir faites jusqu’à la fin.
Je suis donc à ce jour satisfaite à 100 % et j’espère vraiment que ca va durer (cerise sur le gâteau : perte de 1,5 kg en 10 jours). »
(Laetitia suit un programme perdre de poids en elliptique)

Pierre
« Adepte depuis peu du trail, je découvre avec bonheur mon coach Jiwok. C’est un vrai bonheur de se laisser guider séance après séance par la voix du coach et la musique. Et puis, ma préparation est beaucoup plus rigoureuse (avant je partais un peu dans tous les sens pour mes entraînements), donc forcément les progrès se font sentir. »
(Pierre suit un plan d’entrainement trail court)

Patrick
« De mieux en mieux à la limite de trottiner, 1 0039 pas en 1 heures pour une distance de 8.120 km à une allure de 8.11km/h bon entrainement et que du plaisir! »
(Patrick suit un programme perte de poids en marche à pied)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


19 décembre 2016

conseils-courir-en-hiver

(Crédit photo : albany_tim )

Arnaud a laissé un long commentaire sur l’article « Garder une activité physique pendant l’hiver » .

Il me semblait intéressant de le partager avec tous les Jiwokers.

Par ailleurs, si vous aussi vous avez vos conseils n’hésitez pas !

Bonne lecture :

« Bonjour,

Mes “tips” perso pour garder la forme en hiver :

1- S’inscrire dans une salle de gym. Pourquoi : accès à du matériel de qualité (velos, tapis de course, machine musculation), coaching sportif, moins de risque de blessure, aspect motivant de l’abonnement pré-payé > si on n’en profite pas on “perd” sa mise… de manière générale j’ai un abonnement toute l’année, ce qui me permet de combiner des séances rapides sur tapis de course avec mes séances de musculation.

2- Jeter un oeil au programme des “cross” qui se déroulent souvent en automne-hiver. Garder un objectif compétition est aussi une manière de rester motivé.
Lire la suite »


30 novembre 2016

courir-en-hiver
(crédit photo : Carl_C )

L’hiver arrive et votre motivation est au plus bas.

Il fait froid, la nuit arrive plus vite, vous êtes un peu fatigué….Vous êtes donc moins motivé pour courir.

Pourtant en hiver, il est important de continuer à garder une activité physique minimum sinon très rapidement votre niveau acquis si chèrement va vite retomber, et ce serait dommage d’avoir effectuer tant d’efforts durant ces derniers mois pour repartir en arrière.

Si le froid et la nuit sont vraiment des obstacles, vous pouvez garder une activité physique en intérieur en investissant d’un vélo d’intérieur, elliptique, tapis de course, tapis de marche ou rameur (ou dans un forfait 3 mois dans une salle de fitness) et suivre un entrainement Jiwok bien au chaud.

Pour tous les cyclistes, vous pouvez utiliser les entrainements vélo d’intérieur, pour vos séances de Home trainer, qui vous permettront pendant l’hiver de garder votre niveau (voir ce témoignage par exemple).

Si vous vous êtes déjà inscrit à une course comme le Marathon de Paris ou le Semi de Paris par exemple, il est important de garder un minimum d’activité et de rester à niveau avant d’attaquer votre entrainement pour l’épreuve. En effet, il n’est pas conseillé de couper pendant l’hiver et de reprendre au moment de l’entrainement pour l’épreuve.
Sinon l’entrainement risque d’être assez difficile pour vous.

Comme les premières courses en France ne sont pas avant le mois de Mars, les entraînements semi , marathon ou 10 km s’étalant sur 6 à 12 semaines, vous ne pouvez pas les commencer maintenant.

C’est pourquoi, vous pouvez suivre des entraînements légers Jiwok, de préparation à une future course, qui vous permettront de rester à niveau pendant l’hiver et d’être prêt physiquement lors du démarrage de votre entrainement.

Enfin, le service Jiwok a été conçu (aussi) pour vous aider dans les moments difficiles car avec la musique et la voix du coach, vous êtes moins seul, vous êtes encouragé et motivé.

Si vous avez toujours un manque de motivation, je vous invite à lire les témoignages des Jiwokers ici qui vous aideront à trouver la flamme pour continuer à pratiquer.

Bon courage à tous.


09 novembre 2016

les bienfaits du vélo elliptique

Pourquoi le vélo l’elliptique c’est bien pour votre corps

Le vélo elliptique est devenu la star des salles de sport dans la partie cardio.
Il faut reconnaître que cette machine à l’aspect un peu barbare est en réalité tout le contraire une fois qu’on l’a dompté. Elle fait faire un exercice qui impacte l’ensemble du corps et cela d’une façon moins violente que d’autres activités physiques.

Particulièrement efficace si vous souhaitez perdre du poids, améliorer votre cardio ou tout simplement pour rester en forme sans affronter la pluie ou le froid.(Voir tous les programmes vélo elliptique Jiwok)

Vous trouverez là 14 points pour bien comprendre l’intérêt du vélo elliptique et ses atouts.

1°) Le vélo elliptique pour perdre du poids

Chercher la perte de poids pour retrouver la forme est tout à votre honneur. Utilisez le meilleur appareil pour cela est l’option la pus efficace. Avec une mobilisation de 80% de la masse musculaire et une activité régulière, vous allez vous rendre compte que maigrir va venir rapidement. Ce type de vélo stationnaire fait perdre beaucoup de calories et est même plus efficace que la course sur un tapis. Il vous permettra sur le long terme de garder le poids obtenu et de rester en forme.

2°) Régler l’intensité de son effort

Tous les vélos ne le font pas mais certains, notamment ceux des salles de sport, permettent de régler la longueur de la foulée. Cela permet d’augmenter l’efficacité de la session d’entraînement sans pour autant augmenter votre effort. En conséquence, c’est aussi l’efficacité dans votre recherche de poids qui est maximisée en ajustant la foulée à vos besoins.

3°) Améliorer sa capacité aérobie

Nous ne sommes pas tous égaux devant la pratique sportive. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas chercher à s’améliorer, bien au contraire. Cela passe par l’augmentation de sa capacité aérobie, c’est à dire que votre corps doit pouvoir gérer une quantité d’air plus grande pour augmenter son effort. Le travail sur un vélo elliptique est parfait pour cela. Vous remarquerez aussi en quelques semaines seulement que votre fréquence cardiaque va s’améliorer. Les résultats n’apparaissent pas du jour au lendemain mais sont indéniables.

4°) Le haut du corps mobilisé

La particularité du vélo elliptique, c‘est que les bras bougent en cadence avec les jambes. Cela semble déroutant mais c’est un mouvement au contraire très naturel pour le haut du corps qui va travailler efficacement sans même s’en rendre compte. Il ne suffit pas de poser ses bras sur les guidons mouvants mais il faut que le guidon soit accompagné par vos bras. C’est là que tout le tronc travaille. A noter aussi que le dos n’est pas en reste dans l’effort car il doit maintenir le corps stable/ Il est donc lui aussi sollicité.

5°) Les jambes aux premières loges

Le vélo elliptique est parfait pour se muscler les jambes. Il n’a strictement rien à envier à un rameur ou même la course sur un tapis. En effet, elles travaillent tout autant. On peut même encore améliorer l’efficacité de l’entraînement en ne s’appuyant que sur les jambes. Le dos va faire plus d’effort pour se tenir droit et les jambes vont forcées plus pour l’exercice. C’est assez facile à réaliser lorsque le vélo est équipé de barre de maintien latérales. Certains modèles permettent même l’inversion du mouvement des jambes.

6°) Un entraînement complet

Les jambes travaillent, le haut du corps se muscle aussi, c’est bel et bien tout votre corps qui profite d’une séance d’entraînement sur un vélo elliptique. Réalisée régulièrement et même avec une intensité moyenne, l’entraînement elliptique fera un grand bien tant à votre corps qu’à votre perte de poids. Il est donc à chaudement recommandé si vous cherchez à perdre du poids.

7°) Doux avec les articulations

On l’appelle vélo mais en fait le mouvement serait plus proche de celui de la course à pied. Toutefois, la très grande force du vélo elliptique est de ne pas provoquer de fatigue articulaire. En effet, les pieds ne quittent jamais les pédales puisqu’elles suivent en formant une ellipse le parcours des pieds. C’est une grande source de confort. Évidement, les personnes souffrant du dos, quel qu’en soit la raison, y trouvent leur compte. Les autres limiteront de beaucoup les risques de douleurs ou de blessures en comparaison de la course à pied par exemple. Le vélo elliptique est un sport doux qui convient donc même aux personnes âgées.
Lire la suite »


14 septembre 2016

comment-bien-choisir-son-casque-ecouteur-sport

Les critères essentiels d’un bon casque sport + présentation du casque sans fil Coolreall + Test vidéo

Chaque semaine, j’essaie de dénicher le casque ou écouteurs les plus adaptés au sport que ce soit pour courir, pédaler ou marcher.

Il y a encore quelques jours, j’ai reçu par email, des conseils d’achat d’un casque sport.

Il est vrai que ces dernières années, le choix est passé d’une petite dizaine d’écouteurs sports à plus d’une centaine (à mon avis, je suis encore loin du compte).

Les écouteurs et casques pour sportif est vraiment un marché en pleine explosion. Il est donc assez difficile de ce faire une opinion et de choisir le casque le plus adapté.

Comme je vous le dis souvent, afin de bien identifier des écouteurs sports parfaitement adaptés au running ou fitness, il est important que ces casques répondent à plusieurs exigences.

Voici donc comment bien choisir son casque (ou écouteurs) sport :

1- Le maintien
Le casque doit tout d’abord bien tenir dans vos oreilles. C’est essentiel. Des écouteurs qui tomberont sans cesse pendant votre séance de course à pied ou de vélo elliptique n’auront aucun intérêt. Plusieurs technologies existent pour optimiser ce maintien : les ailettes, les arceaux tour de coup, tour de tête, les embouts adaptables, etc…

2- L’étanchéité
– Second point important, l’étanchéité du casque ou des écouteurs. L’idée, ici, n’étant pas d’aller nager avec votre casque, mais plutôt de le protéger contre votre sueur et la pluie.
Lire la suite »


06 septembre 2016

semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories