Cardio

Avec ou sans ceinture, depuis votre téléphone, choisissez l’appareil qu’il vous faut pour mesurer votre cardio lors de vos entrainements.

02 novembre 2016

Entrainement course à pied à jeun
(Crédit photo : Sylvain Mercier)

Entrainement course à pied à jeun : les règles à suivre

Courir à jeun ? Faire du sport à jeun ? sont des questions qui sont souvent posées à nos coachs Jiwok. Et comme vous êtes aussi nombreux à commenter cet article, je vous le remets en première page 🙂

Vous êtes de plus en plus nombreux à courir ou pratiquer une séance de fitness (vélo d’appartement, elliptique, natation, tapis de course, marche, trail, marche nordique à jeun.

Mais soyez prudent, il est important de suivre quelques règles pratiques si vous courez ou vous dépensez le matin (Pour ceux qui se posent la question de savoir si il faut courir le matin ou le soir)

Après une nuit de sommeil, votre stock de sucre est au plus bas. Le but de votre séance matinale à jeun est donc d’épuiser le dernier stock de sucre organique disponible.

Plus vous puiserez régulièrement dans cette réserve de sucre, plus celui-ci se dégradera rapidement.

Ainsi après un temps d’adaptation, le corps puisera à son tour dans une autre source d’énergie : les acides gras.

Il est important si vous souhaitez courir ou faire du fitness à jeun, de ne pas dépasser 50 minutes d’effort et cela une fois par semaine maximum !

Pendant la séance, pour brûler un maximum de graisse, vous devez respecter la bonne fréquence cardiaque et pouvoir tenir une conversation sans essoufflement. (ce qui est le cas pour les programmes perte de poids Jiwok).

Une séance hebdomadaire de votre entrainement à jeun peut accélérer le phénomène de fonte de graisse. Par contre, cette pratique nécessite une bonne connaissance de soi.

Vous l’aurez donc compris, Vous ne pouvez pas par exemple suivre tous les séances de votre entrainement course à pied à jeun.

Et quand vous allez courir à jeun, je vous conseille vivement d’être vigilant dans les premières minutes de votre séance d’entrainement.

Pour résumer, courir a jeun est donc possible, mais une fois par semaine et jamais plus de 50 minutes d’efforts, surtout si vous êtes débutant. (N’hésitez pas découvrir nos conseils pour éviter les 10 erreurs quand vous débutez en course à pied)

Bonne séance !


25 janvier 2016

jiwok_heart.JPG
(crédit photo : Ngọc Hà )

Comme je vous l’avais déjà dis, je trouve intéressant que les Jiwoker découvrent ou re-découvrent des billets ultra intéressants 🙂
Aujourd’hui c’est la fréquence cardiaque qui est à l’honneur et surtout pourquoi il faut la mesurer .

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir, pédaler, marcher, … Lorsque vous suivez un entrainement, vous choisissez votre pratique sportive, combien de fois par semaine et pendant combien de temps ? En suivant votre fréquence cardiaque, vous choisissez aussi à quelle intensité : une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de précision dans l’expression des résultats de votre entraînement. Notamment : le nombre de calories brûlées, le calcul de votre indice de forme (comparable à la VO2max), l’indice de course à pied qui permet, à l’issue d’une séance, de projeter vos performances en condition de course (5km, 10km, semi et marathon), ou encore très utile pour les grands sportifs, le test de surentraînement.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :

– par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.

– pour guider votre progression en termes de performance. En effet, un entraînement équilibré et efficace doit être effectué à différentes intensités pour espérer une progression rapide.

– afin de stimuler votre motivation. Vous savez exactement où vous en êtes et vous vous fixez de nouveaux objectifs.

Comment suivre votre fréquence cardiaque ?

Le cardiofréquencemètre est l’outil indispensable pour suivre la fréquence cardiaque et donc l’intensité et les résultats de vos entraînements. Dans sa forme la plus basique, il s’apparente à un « compte-tour » de votre corps. Il existe toutes sortes de cardiofréquencemètres destinés à des utilisateurs de tous niveaux.

– Les modèles de base indiquent votre fréquence cardiaque et vous permettent de cibler une zone en bpm – battements par minute, pour une première appréciation de l’intensité de votre effort.

– Plus précis, certains cardios expriment l’intensité de l’effort en pourcentage de fréquence cardiaque maximum. Communément, il est admis que la FCmax des hommes équivaut à « 220-votre âge » et que la FCmax des femmes équivaut à « 226-votre âge ». Exprimée en %Fcmax,

– Encore plus personnalisés, certains modèles calculent votre FCmax, estiment votre forme du jour et proposent des zones cibles qui respectent votre potentiel et s’adaptent à votre objectif. Encore mieux, des cardios préconisent et composent vos séances d’entraînement en fractionné.

– Les cardios associés à des logiciels d’analyse sont les plus pointus. Ces logiciels permettent un suivi et une analyse affinés des séances d’entraînement, affichent les résultats sous forme de courbes et de rapports écrits, et enfin, permettent de bâtir des plans d’entraînement à l’aide d’un calendrier, avant de les injecter dans le cardio. Vous vous laissez alors guider, tout simplement.

Les cardiofréquencemètres de qualité calculent à la fois le nombre de bpm – battements du cœur par minute, et la variabilité de la fréquence cardiaque, c’est-à-dire l’espacement ou « l’intervalle » entre chaque battement (voir article sur la variabilité de la fréquence cardiaque ici ). Cet intervalle est variable et significatif dans l’estimation de votre état de forme, information essentielle pour pratiquer un entraînement adapté et efficace.

Pour finir n peu d’histoire sur la naissance du premier cardio….

En 1975, le professeur Seppo Säynäjäkangas rencontre un entraîneur de ski de fond à Kempele.

Ce dernier cherchait alors une solution pour enregistrer la fréquence cardiaque des athlètes pendant leur entraînement. Sensibilisé à cette approche, le professeur prend conscience de l’intérêt d’un cardiofréquencemètre nomade et se met au travail. A peine un an plus tard, il crée Polar à proximité de la ville d’Oulu en Finlande. Le site se révèle idéal pour fonder la société et tester les innovations car il est situé dans une région berceau de la recherche technologique, connue aussi pour son environnement sauvage et préservé.

En 1979, Polar dépose son premier brevet qui valide la mesure de la fréquence cardiaque sans fil, puis lance en 1982 le premier cardiofréquencemètre nomade et utilisable pendant l’entraînement. Ce produit marquait alors une révolution des méthodes d’entraînement des athlètes.

Pour finir, mesurer votre fréquence cardiaque permet d’optimiser au mieux votre entrainement Jiwok.


07 avril 2015

marathon check list

(crédit photo : super-structure )

Votre entrainement marathon touche à sa fin si vous courez le marathon de Paris dimanche prochain (N’oubliez pas de télécharger la séance gratuite d’accompagnement pendant la course) et vous réfléchissez à ce que vous allez emporter avec vous.

J’ai posé, lors des derniers Marathons de Paris, la question suivante a une centaine de marathoniens venus du monde entier (ils n’avaient pas tous suivi l’entrainement marathon Jiwok 🙂 ) …

« Mais qu’emportez vous donc de spécial avec vous dans votre valise pour le marathon ??? »

Je vous retranscris donc dans ce billet une liste non exhaustive de ce que j’ai pu recueillir.

Cela pourra peut être vous aider a préparer votre « liste a emporter » lors de votre prochaine course …

– mon caleçon spécial course a pied sans couture
(asics,decathlon,mizuno,adidas,reebok,puma,…)

– mon foulard multi fonction BUFF

– mes lentilles de contacts
(lentille nike sport, Johnson& Johnson,Bausch & Lomb,CibaVision,…)

– mon lecteur MP3 avec mes playlists téléchargées
(ipod , creative, sony, samsung, thomson, mpio, archos,… )

– mes lunettes de soleils « spécials sport »
(adidas, cébé, Julbo, Oakley, …)

– mon cardio fréquencemètre (polar, suunto, garmin,…)

– mon rasoir

– mon bonnet et mes gants (jetables)

– mon bandeau anti transpiration (type tennis)

– ma Bétadine pour désinfecter mes ampoules au cas où

– un coupe ongles

Lire la suite »


30 juin 2014

poitrine jogging courir

La semaine dernière, j’ai reçu un email qui a piqué ma curiosité :

« Bonjour,
j’ai un cardio mais n’arrive pas à le faire tenir : entre le soutien gorge et les tops avec élastiques ou même sans rien …
auriez vous des trucs ?
ou comment trouver une brassière/soutien gorge dans laquelle on met la bande pour le cadio. ?
merci ! »

Forcément, je ne me suis jamais posé la question…..même si je vous avais déjà parlé des brassières pour courir en musique ici.

Donc après une petite recherche, je me suis aperçu que Zp sport, spécialisé dans la lingerie sportive proposait un soutien gorge – brassière totalement adapté au capteur et la bande du cardio.

Le soutien-gorge Runline de Zsport a été développé pour vous permettre aux femmes de courir avec cardio fréquencemètre sans que cela soit gênant.
En effet, grâce aux deux passants piqués dans l’élastique sous poitrine, le cardio-fréquencemètre s’installe facilement.

brassiere sport courir jogging

Évidement, ce soutien-gorge de sport est conçu pour la pratique sportive donc il offre une excellente liberté de mouvement, tout en apportant un véritable maintien, ce qui est vraiment important pour une femme lors d’une pratique sportive comme la course à pied.

Pour vous donner une idée de l’effet de la course à pied sur la poitrine d’une femme, c’est par ici

Selon moi, ce système est vraiment intéressant si comme cette Jiwokeuse, la bande cardio vous gêne.

Si cela vous intéresse, c’est vendu 34.40 euros ici

Vous serez ainsi bien équipe pour vos séances Jiwok.


28 avril 2014

jiwok_heart.JPG
(crédit photo : Ngọc Hà )

Comme je vous l’avais déjà dis, je trouve intéressant que les Jiwoker découvre ou re-découvre des billets ultra intéressants :). Aujourd’hui c’est la fréquence cardiaque qui est à l’honneur et surtout pourquoi il faut la mesurer .

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir, faire du fitness ou de la natation avec votre coach mp3 Jiwok.

En suivant votre fréquence cardiaque, vous suivez l’intensité de votre séance. Une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de précision dans l’expression des résultats de votre programme.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :
– par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.
– pour guider votre progression en termes de performance. En effet, un entraînement équilibré et efficace doit être effectué à différentes intensités pour espérer une progression rapide.
– afin de stimuler votre motivation. Vous savez exactement où vous en êtes et vous vous fixez de nouveaux objectifs.
– pour rester dans la bonne intensité qui permet d’atteindre le résultat désiré (brûler des calories, travailler l’endurance ou la vitesse, etc…

Comment suivre votre fréquence cardiaque ?

Le cardiofréquencemètre est l’outil pour suivre la fréquence cardiaque et donc l’intensité et les résultats de vos entraînements. Dans sa forme la plus basique, il s’apparente à un « compte-tour » de votre corps. Il existe toutes sortes de cardiofréquencemètres destinés à des utilisateurs de tous niveaux.

– Les modèles de base indiquent votre fréquence cardiaque et vous permettent de cibler une zone en bpm – battements par minute, pour une première appréciation de l’intensité de votre effort.
– Plus précis, certains cardios expriment l’intensité de l’effort en pourcentage de fréquence cardiaque maximum (FCM). Communément, il est admis que la FCM des hommes équivaut à « 220-votre âge » et que la FCM des femmes équivaut à « 226-votre âge ». Exprimée en % FCM,
– Encore plus personnalisés, certains modèles calculent votre FCM, estiment votre forme du jour et proposent des zones cibles qui respectent votre potentiel et s’adaptent à votre objectif. Encore mieux, des cardios préconisent et composent vos séances d’entraînement en fractionné.

Pour tous ceux qui n’ont pas de cardio-fréquencemètre voici des équivalences qui vous permettront de vous situer lors de votre programme :

De 65 à 75% FCM : Vous devez pouvoir courir en parlant sans être essoufflé, si vous êtes essoufflé, vous devez ralentir.

De 76 à 85% FCM : Vous devez pouvoir courir rapidement et si vous essayez de parler vous êtes essoufflé.

De 86 à 95% FCM : Vous êtes presque au maximum de votre capacité.

Maintenant, Vous savez tout sur la fréquence cardiaque et la FCM et vous êtes parait pour vos séances Jiwok!


24 février 2014

oreillette sport

Bragi Dash, les écouteurs intelligents et incroyables

Je dois avouer que cela fait très longtemps que je n’avais été aussi enthousiaste pour un nouveau produit.

Le Dash semble tout simplement un produit incroyable! Il sera parfait avec un entrainement Jiwok!

Ce sont des oreillettes sports sans fil intelligentes. Pourquoi intelligentes ?

Tout simplement parce que dans ces toutes petites oreillettes, vous trouverez un concentré de technologie qui va séduire tous les sportifs !

Tout d’abord, le Dash intègre un lecteur mp3 de 4 go. Donc plus besoin de brassard ou de pochette pour transporter votre lecteur mp3…Il est dans vos oreilles !

Ensuite, ces écouteurs encapsulent un tracker d’activité qui mesure le nombre de pas effectués, les calories, mais surtout ce qui est vraiment incroyable, le Dash mesure votre fréquence cardiaque ! Oui vous avez bien lu, votre fréquence cardiaque! C’est fini la ceinture autour du torse. Le Dash mesure également votre température ou votre saturation d’oxygène.

Le Dash est étanche (parfait pour les entraînements natation) et possède une autonomie de 3 heures.

Par ailleurs, pour votre sécurité et pour éviter les accidents, des microphones vous permettront d’entendre les bruits extérieurs.

Selon moi, ce produit possède toutes les qualités pour devenir indispensable à tous les sportifs.

Vidéo de présentation :

Seul hic, pour l’instant le Dash n’est pas encore produit, les premières livraisons sont prévues pour janvier 2015 et en pré-vente, il faut compter 200 euros.

Si cela vous intéresse, c’est par ici >>>

ps : On vient d’en commander un chez Jiwok !


17 décembre 2013

bravo jiwoker

La fin de l’année arrive a grands pas !!!! J’espère que vous avez tous passé une excellente année 2013 et que l’année 2014 sera encore meilleure !!!!

Je félicite tous les Jiwokers qui ont su se dépasser et atteindre leurs objectifs !! En 2014 vous ferez encore mieux !!!!!!

Cette semaine, une farandole de témoignages qui vous aideront à garder le rythme et la motivation malgré le froid et la nuit précoce !!!!

Bonne lecture !!

Céline
« CA Y EST!!! programme bouclé, j’ai couru 30 minutes sans problème, sans essoufflements, maux quelconques… silhouette affinée, moins de graisses, plus de muscles dessinés, jambes moins « lourdes », souffle au top. Je vais continuer à allonger mes séances et j’embraye sur courir un 6 kms. Courage à tous, si moi j’ai pu le faire, tout le monde en est capable!
(Céline suivit un programme perte de poids en running)

Michel
« Séance 9 j’ai prolongé la séance pour tester l’efficacité: résultat 10.2km en 55 mn Merci pour les conseils »
(Michel suit un plan 10 km objectif 60 minutes)

Stéphanie
« 3.4 km pour 225 kcal fatiguant mais je suis pas au mieux de ma forme en ce moment mais j’ai tenue bravo! »
(Stéphanie suit un entrainement elliptique)

Isabelle
« R A S , merci encore à ceux qui ont réalisés ses cours »
(Isabelle suit un entrainement marche sur tapis)

Murielle
« Dernière séance aujourd’hui. Merci Jiwok, objectifs réalisés! Perte de kilos mais aussi j’ai retrouvé ma forme et j’ai surtout pris goût au jogging. Si bien que j’ai décidé de m’inscrire au semi-marathon de Genève pour début mai. Il ne me reste plus qu’à me préparer :)) »
(Murielle a suivi un entrainement perte de poids en running)

Maud
« Début d’entrainement motivant et agréable pour une reprise douce après opération genou »
(Maud suit un entrainement vélo d’intérieur)

Peggy
« Séance 20 ce matin, 8.5 km. j’ai l’impression d’avoir amélioré ma respiration et donc ma fréquence cardiaque. a 150, je ne suis pas essouflée. Les lignes droites; mis à part la dernières; moins difficiles que les autres séances. Et je me sentais très bien après. »
(Peggy suit entrainement débuter le running)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories