22 février 2017


(crédit photo : Ed Yourdon )

Le temps est assez clément pour un hiver, donc j’espère que vous en profitez bien pour bien suivre le rythme de votre entrainement ! Cette semaine, plein de beaux témoignages de Jiwoker ! Ca parle Yoyo, forme, courir plus vite, semi marathon, tapis de course, perte de poids, elliptique, bonheur !

J’espère que c’est pareil pour tous les Jiwokers !

Bonne semaine à tous et bonne lecture des témoignages de la semaine.

Nathalie
« Après le jour de l’an, je me suis dis qu’il était temps de reprendre le sport et de perdre un peu de poids pour commencer l’année 2017 en plein forme.

Alors j’avais beaucoup de mauvaise expérience avec les régimes (Dukhan, etc….) trop de restriction, trop de yoyo au niveau de mon poids, et au final une lassitude de ne pas trop contrôler mon corps. Une amie m’avait parlé de Jiwok l’année dernière et je me suis dis « Pourquoi pas ? ».

Cela fait presque un mois que j’ai commencé mon entrainement et je dois dis dire que je suis ravie ! Se dépenser, courir, transpirer, bah ça fait du bien.

Et puis, forcément, maintenant que je fais des efforts physiques pour rester en forme et perdre du poids, je constate que ma façon de manger change petit à petit inconsciemment. Je ne grignote plus entre les repas, j’évite de plus en plus les sodas et sucreries, etc……

Reprendre le sport, c’est comme entrée dans une spirale positive qui me pousse à faire les bons gestes dans mon alimentations (je suis également les conseils du coach pour mes repas).

Mon message est un peu long, mais j’avais vraiment envie de vous dire que mon mode de vie change grâce à vous, mon corps vous remercie (ma santé aussi) et surtout j’ai déjà perdu 3 kilos. »
(Nathalie suit un programme perte de poids en jogging)

Déborah
« Bonjour, j’ai terminé la séance 4, longue mais que du bonheur au final hâte de faire la prochaine comme à chaque fois. »
(Déborah suit un entrainement en elliptique)

Bastien
« Je viens de finir mon entrainement courir plus vite….Et maintenant je cours plus vite 🙂 Je suis très content d’avoir suivi cet entrainement, j’ai découvert plein de petits conseils et surtout des séances qui m’ont bien fait progressé. Je suis prêt à attaquer mon plan marathon »
« Bastien a suivi un entrainement courir plus vite et suivra un plan marathon »

Jean Philippe
« Séance 9…Tranquille, hâte d’être au 45′. Avec un rythme de course qui a légèrement augmenté,…super coaching…keep on running ! »
(Jean-Philippe suit un programme débuter en running objectif courir 45 minutes)

Emmanuel
« Cette fois-ci le rythme demande à été plus facile à tenir! Par contre,la fatigue c’est fait un peut ressentir en fin de séance! Mais en pleine forme!!!! »
« Emmanuel suit un plan semi-marathon »

Chehrazade
« Salut tout le monde, ben écoute pour ma première séance. Ca c’est super bien passé. je me suis surpassé . J’espère atteindre mon objectif. Bon courage gros bisous »
(Chehrazade suit un entrainement tapis de course)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?


15 février 2017

perte poids courir
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Comment j’ai perdu 14 kgs en 1 an

Quelle semaine ! J’ai reçu de très beaux témoignages très inspirants ! De vraies expériences de vie : des Jiwokers qui perdent 14 kilos en 1 an et débutant le running et qui s’inscrive au marathon de Paris, des Jiwoker de 66 ans qui coure un 10 km et 20 km…Comme chaque semaine, c’est toujours un vrai bonheur pour moi de vous lire et de partager vos expériences avec les autres Jiwoker !

Je sais à quel point vous aimez ses témoignages qui vous aident à garder la confiance dans votre entrainement et dans votre objectif.

Bonne lecture à tous.

Barbara
« Séances de 1 à 6 ok. Malgré une hantise de ne pas réussir avant chaque séance, celles ci se passent très bien et je vais jusqu’au bout sans aucune difficulté ! Je sens quand même que cela me demande un peu plus d’effort mais ce n’est que du bonheur ! J’attends avec impatience la séance 7 !!! »
(Barbara suit un programme d’entrainement débuter le running)

Serge
« Bonjour,
je suis âgé aujourd’hui de 48 ans. Je me suis mis a courir avec l’aide jiwok. J’ai perdu 14 kilos en 1 an et en arrêtant de fumer en même temps.
Je fais attention à mon alimentation : petit déjeuner > fruit , protéine ( oeuf ,jambon blanc …) pas de sucre une tranche de pain, midi > 1 fruit légumes viande ou poisson pas de dessert, idem le soir, pas d’alcool ou très peu le week end.
Le moral compte beaucoup en ce qui me concerne je m’étais fixé des petits objectifs a atteindre.
Je me suis inscrit au marathon de Paris et je suis l’entrainement marathon en 3 h 45. »
(Serge a suivi un programme perte de poids en running et maintenant il suit un plan marathon)

Laksana
« Séance 2 faite aujourd’hui et en musique : C’est génial ! Alors qu’avant je m’ennuyais sue le tapis de course, je n’ai pas vu le temps passer ! Comment peut-on courir sans musique ? »
(Lakasana suit un entrainement sur tapis de course)

Maryse
« Plutôt facile, pas d’essoufflement ni de difficulté particulière. »
(Maryse suit un programme d’entrainement rameur)

Françoise
« Couru 10 km sans trop d’effort grâce à l’entrainement du coach, je m’essaye sur 20 km toujours avec mon coach Jiwok. trop contente à 66 ans de relever ce défit. Merci Jiwok. »
(Françoise a suivi un plan 10 km et maintenant elle suit un plan 20 km)

Pierre
« Les conseils du coach sont vraiment biens. Je sais maintenant bien placer mes battons de marche nordique et bien gérer mon rythme. C’est un vrai plaisir d’avoir les encouragement du coach Jiwok et la musique. »
(Pierre suit un entrainement marche nordique)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


13 février 2017

débuter la course à pied

« Courir moins vite pour progresser plus vite : Courir lentement c’est bien lorsqu’on débute le running »

Je reçois de nombreux messages de coureurs débutants qui trouvent qu’ils ne courent pas assez vite pendant leurs séances d’entrainement Jiwok. Je peux le comprendre. Mais en lisant cet article, vous découvrirez qu’en courant moins vite, vous progresserez plus vite.

Tous les coureurs font ou ont déjà fait cette erreur, celle de courir plus vite pour améliorer leurs performances. Il faut bien reconnaître que cela semble tomber sous le bon sens du chronomètre.

En allant plus vite, je mettrai moins de temps pour une distance donnée. Sauf que c’est une erreur. Pour courir plus vite, il faut aussi apprendre à courir moins vite. On appelle cela l’endurance fondamentale.

L’endurance fondamentale, c’est qu’un runner ne dépasse jamais une certaine fréquence cardiaque qui correspond au maximum à 75% de sa fréquence cardiaque maximale. (Bien mesurer sa FCM c’est important)

Dans les faits, cela veut dire que l’on doit être capable de courir à allure modérée, assez modérée pour ne pas se sentir essoufflé et arriver à tenir une conversation avec son voisin.

Il faut donc se trouver dans une situation de totale aisance respiratoire, d’absence de fatigue musculaire et pouvoir donc tenir de longues séances ainsi.

Évidemment, cela semble de prime abord être contre-productif pour s’améliorer. Au contraire, plusieurs raisons font qu’un rythme de course faible permet de s’améliorer. En premier lieu, les muscles développent à ce rythme le réseau capillaire sanguin.

C’est ce qui permet au sang d’arriver dans les muscles et plus un muscle est irrigué en sang, plus il performant. Or ce développement du réseau ne se fait qu’à faible intensité.
Lire la suite »


07 février 2017

poids course à pied

Avant que vous ne lisiez les témoignages de la semaine, j’aimerais rappeler à tous les Jiwokers que toute notre équipe est à votre écoute pour répondre à toutes vos questions concernant votre entrainement, problème physique, régime alimentaire, etc… ici : https://www.jiwok.com/ticket/.

N’hésitez pas à nous poser vos questions. Par exemple, depuis 2 jours, nous aidons Leila a bien trouvé son rythme dans son entrainement et nous répondons à toutes ses questions pour l’aider à garder sa motivation.

Jiwok, c’est les séances mp3 mais aussi un contact plus direct avec tous les Jiwoker.

Voici donc les témoignages de la semaine des Jiwoker :

Christelle
« Youpi ! J’aime mon elliptique et mon coach Jiwok. On ne va pas se mentir, avant mon elliptique c’était un porte manteau. Maintenant c’est une machine qui me donne la forme et me fait perdre des calories (j’ai perdu 4 kilos depuis le début de mon entrainement). Vive Jiwok »
(Christelle suit un entrainement velo elliptique)

Jérôme
« Le semi de Paris approche (dans 1 mois), je suis au milieu de mon plan et jusque là, je suis très content de ma préparation.
C’est la première fois que que je suis un entrainement Jiwok, avant je m’imprimais des plans récupérés sur internet. Alors, ils étaient biens, mais niveau motivation c’était forcement proche de zéro et beaucoup moins de conseil.
Avec les séances de Jiwok, c’est un vrai plaisir d’aller affronter ma séance (surtout sur le fractionné, je trouve le concept génial !).
Allez encore 1 mois, et je serai prêt pour battre mon records perso pour le semi : 1 h 38 minutes. »
(Jérôme suit un plan semi-marathon 1 h 30)

Patrick
« Marché ce jour sur tapis roulant 35 minutes soit 3,451km pour 4314 pas la forme continue à revenir content de moi. »
(Patrick suit un programme perte de poids en marche à pied)

Sylvie
« Séance 7 de mon entrainement courir un 10 km. 51 ans et 10 kg de trop sur la balance, après une année chargée en stress mais très peu en sport, il était temps de me reprendre en main ! mais me motiver pour aller courir seule était difficile…
Jwok m’a aidé à relever le défi et chaque fin de séance est une petite satisfaction personnelle en plus du bien que procure la séance de running en extérieur !
Le coach m’aide beaucoup et c’est drôle de l’entendre me dire de relever la tête alors même que je regarde mes pieds ou de veiller à bien garder mon rythme alors que j’ai tendance à accélérer sans m’en rendre compte. Vivement la séance 8 😉 »
(Sylvie suit un entrainement 10 km)

Laure
« Salut Denys,
J’arrive à la fin de mon programme courir 30min mais je ne compte pas m’arrêter là car je prends beaucoup de plaisir à courir avec vous et ce n’était pas gagné au départ 😉
Voilà, j’aimerai savoir si je dois partir sur courir une heure ou courir 10km… »
(Laure a suivit un entrainement débuter la course à pied et maintenant elle va suivre un entrainement 10 km)

Emilie
 » 1ère séance en vélo et à part un peu mal aux fesses la séance fut top. Je faisais les séances de courses mais je me suis blessée au genou en décembre et j’ai dû arrêter pendant quasiment un mois et quand j’ai repris rebelote mal au genou au bout de 5 séances donc j’ai décidé de changer pour du vélo et je suis contente car au moins là je soulage mes genoux et en prime j’arrive à tenir les 60 et 70% FCM alors que je n’y arrivais pas en course.
Merci Jiwok de proposer différents entrainement et surtout différents sports. Vivement la prochaine séance!!! »
(Emilie suit un programme vélo sur route)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


reprendre le sport ou courir à 40 ans

Découvrez nos 8 conseils pour se mettre au running après 40 ans

Ce n’est pas parce que les jeunes vous dépassent d’une tête et que leurs muscles saillants semblent vous narguer, qu’avec vos 40 ans vous êtes bon à jeter à la poubelle. A cet âge, il n’est pas trop tard pour commencer à courir ou reprendre le running.

Barbara Cartland disait « Après 40 ans, une femme doit choisir entre sa silhouette et son visage. Choisissez le visage et restez assise ! ». Grâce à nos conseils, vous allez prouver aux jeunes et à la terre entière, enfin au moins à votre quartier et surtout à vous-même, que la vie active et sportive ne s’arrête pas à la quarantaine.

Il est certain que la souplesse et la masse des muscles ne sont plus ce qu’ils étaient quand vous aviez 20 ans, mais avec un entrainement intelligent et bien cadencé, vous devriez éviter de devenir vieux avant l’âge ! Alors tant pis pour Barbara Cartland : debout et c’est parti !

1/Vérifiez qu’il n’y a pas de contre-indications médicales

Avant de vous lancer dans la course à pied et de connaitre les joie de courir, il est tout de même important de vérifier que vous n’avez aucune contre-indication à la pratique du sport.
Pour vous en assurer et éviter un accident (c’est très rare), le mieux est d’aller consulter votre médecin généraliste qui vous fera faire quelques tests à titre préventif.

En plus de son auscultation, il pourra vous prescrire un test d’effort et un électrocardiogramme qui vous rassureront avant de vous lancer dans la grande aventure du running !

2/Se fixer des objectifs réalisables

Il est important que vous soyez sage dans votre reprise de la course à pied. Ne vous fixez pas d’atteindre de suite les performances que vous aviez étant plus jeune. Votre vitesse de croisière n’est plus la même que lorsque vous commenciez à avoir du poil au menton, qu’à cela ne tienne, choisissez de nouveaux itinéraires, et allez-y progressivement.

Cela ne veut pas dire que vous êtes « has been » pour la vitesse. Il faut juste prendre quelques précautions. N’augmentez pas les distances à parcourir de façon trop brutale, faites des paliers et alternez les cadences de course (trot, marche rapide, 60 secondes de sprint, 2minutes de course lente…).

Si vous débutez, suivez nos programmes débutant pour le running. Si vous reprendez le running après une longue coupure, n’hésitez pas à contacter notre équipe pour avoir des conseils et être orienté vers l’entrainement le plus adapté.

Lire la suite »


31 janvier 2017

24eme-semi-marathon-de-moneteau-89-1

Découvrez le Semi Marathon Moneteau

Comme je vous l’ai indiqué au début du mois, en 2017, je partage avec vous les « petites » courses à côté de chez vous.

Cette semaine, je vous présente un semi marathon : Le 24ème Semi-marathon de l’amitié et des villes jumelées à Monéteau (89) à côté d’Auxerre.

Si vous êtes dans la région et qu’un semi-marathon est un de vos objectif en 2017, n’hésitez pas !

Parcours TOTALEMENT PLAT et 1 seule boucle. Il a le label régional depuis plus de 15 ans, qualificatif pour le championnat de France.

Avec un entrainement Jiwok semi-mararthon, vous pourrez le finir ou améliorer votre chrono facilement.

Cette année il est aussi support du championnat de l’Yonne, support national du 8ème ASPTT Running tour, support du 5ème challenge départemental ICAUN’TOUR.
Lire la suite »


30 janvier 2017

bien finir sa première course

Découvrez les 28 meilleurs conseils à connaître avant votre première course

S’inscrire à une première course est à la fois effrayant et excitant.

Pendant votre course que ce soit un 10 km, un semi marathon ou marathon, il peut se passer pas mal de choses négatives : Frottements, douleur, mal au ventre, mamelons ensanglantés….. des petites choses dont le coureur débutant doit faire attention pour le jour de course.

Toutefois, si vous avez les bons réflexes pendant votre préparation de votre course, avant la course et pendant la course alors, vous passerez un super moment, vous franchirez la ligne d’arrivée avec un sentiment extraordinaire d’avoir accompli une belle performance pour vous et votre corps.

Pour vous aider et s’assurer que votre course se passe bien, voici 28 conseils à connaitre avant votre première course.

1 – Le ravitaillement

Le ravitaillement n’est pas un moment simple à gérer lors de sa première course. Tout simplement parce que c’est la première fois que vous voyez un poste de ravitaillement de course à pied. Alors vous avez imaginez que vous seriez sûrement seul en arrivant à la table de ravitaillement et que vous pourrez récupérer votre boisson facilement.
N’oubliez pas que sur certaines courses, vous serez plus de 40 000 coureurs, donc forcément, il y aura du monde.
Ne soyez pas pris dans la panique et le chaos qui existent habituellement autour des quelques premiers volontaires qui distribuent l’eau.
Allez un peu plus loin, ce sera beaucoup moins moins mouvementé et vous pourrez récupérer votre boisson facilement et sans stress.

2- Attention aux jets de gobelets

Dès que vous avez récupéré votre gobelet d’eau, essayez de vous éloigner le plus vite possible et ne restez pas trop prêt des autres coureurs. Vous risquez de vous prendre le reste d’eau de gobelet sur vous….Et ce n’est pas très agréable, surtout si il fait froid.

3 – Apportez vos gels énergétiques

Sur de nombreuses courses, lors du ravitaillement, vous pourrez vous alimenter et même avoir des gels énergétiques. Mais si vous manquez un ravitaillement parce que vous êtes trop concentré sur votre course et votre effort, vous serez bien content d’avoir votre propre gel sur vous.
Surtout, si vous souhaitez vous donner un petit coup de boost sur la fin.

4 – Votre gel n’aime pas le froid

Si votre course se déroule pas temps froid, votre gel risque de geler 🙂
Prenez donc l’habitude de le sortir cinq minutes plus tôt et de le maintenir à l’intérieur de votre gant. il sera ainsi consommable lorsque vous en aurez besoin.

5- Ne mélangez boisson énergétique (Gatorade, Aptonia, Isostar,etc….) et un gel énergétique

Cela fait beaucoup de sucre et peut vous faire mal à votre estomac pendant la course (ce serait dommage). (Notre recette pour une boisson énergétique)
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories