26 juin 2019

perdre du poids en courant

Juin est un mois que j’adore !

La chaleur commence à s’imposer, les jours sont extrêmement longs, les gens dans la rue ont le sourire….

C’est aussi le moment où pour certains le sport re-devient important, où les courses s’enchaînent….Et cela se voit dans vos témoignages !

Alors profitez de ce mois de Juin pour continuer votre progression et atteindre vos objectifs.

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Sébastien
« Après avoir suivis l’entrainement pour accomplir le semi-marathon en 1h45 -> résultat 1h47… donc confiance pour l’entrainement du marathon… merci »
(Sebastien a suivi un plan semi marathon et maintenant il suit un plan marathon)

Chloé
« Je suis le programme perte de poids depuis presque 1 mois et demi et j’adore ! Je me sens en pleine forme ! Je suis également le ré-équilibrage alimentaire et ca va. J’en suis à moins 5 kilos (Mais oui !) et j’adore aller courir. Mes copines veulent aussi rencontrer mon super coach 🙂 »
(Chloé suit un entrainement perdre du poids en courant)

Laurent
« Première séance un peu difficile avec la tramontane (vent). Mais c’était top avec le coach sur mp3 »
(Laurent suit un programme courir plus – améliorer sa vma)

JP
« Reprise du sport en marche à pied. Cela fait un bien fou, surtout avec cette météo. J’adore les conseils de mon coach et je ne vois pas la séance passée. J’ai repris le sport sur les conseils de mon médecin, et les séances de marche sont très bien adaptées. J’en redemande ! »
(JP suit un programme marche à pied pour les seniors)

Audrey
« Je viens de finir ma 5eme séance avec une aisance qui me surprend. Je respecte bien les conseils du coach qui est super motivant aussi. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps. Vivement la suite mais j’ai adopté jiwok »
(Audrey suit un programme débuter en running)

Cécile
« Ca y est réussit!!! Pas très rapide…. Mais réussit! Victoire!! »
(Cécile vient de finir son entrainement courir 30 minutes en continu)

Patou
« Ancienne athlète, 30 ans et 20 kg plus tard …. Pfffff…. la première séance a été un choc, même deux minutes c’était long et dur….. Aujourd’hui j’en suis à la 10e, j’attend mes rdv avec impatience et entre deux je fais des petits runing, le tout tout doucement, plus à la recherche du plaisir et des sensations qu’autre chose. Merci coach Jiwok !! »
(Patou suit un programme débutant en running)

Et vous, cela donne quoi votre entrainement Jiwok ?

(Crédit photo : Sangudo)


24 juin 2019

débuter le running et le jogging

Comment mieux dormir avant une course ?

Que l’on coure un marathon, un semi ou un 10 km, une bonne préparation est essentielle pour réussir avec succès sa course.

Ainsi, on pense souvent à l’entrainement sportif nécessaire pour être en bonnes conditions physiques. Cependant, pour être à l’aise, il faut aussi se préparer mentalement.

Malheureusement, le stress n’épargne personne et peut avoir des conséquences très gênantes la veille de l’épreuve en nous empêchant de dormir par exemple.

Même si certains dorment peu, un manque de sommeil pourrait quand même mettre à mal tous les efforts fournis pour être prêt au moment du départ.

Surtout qu’il n’est pas rare que les athlètes dépassent largement les 7 ou 8 heures de sommeil préconisées par les médecins en faisant des nuits de presque 12 heures de temps. Alors, pour éviter ces désagréments, il est important de soigner ses habitudes et de réussir à se détendre la veille d’une course.

Le stress naît souvent d’un manque de préparation et aussi d’avoir la mauvaise impression de ne pas bien maîtriser ce qui nous entoure.

Il est donc important de soigner son environnement et de tout faire pour avoir l’esprit léger, dégagé de toute tracasserie. Pour se faire, faites le maximum de choses en avance.

N’attendez pas la dernière minute. Cela passe par une bonne organisation.
Lire la suite »


19 juin 2019

commencer à courir et débuter le jogging

Rester en forme et perdre du poids en courant runing joggingVous commencez à penser à l’été, cela se sent !

Vous souhaitez retrouver la forme avant l’été…Et c’est normal !

Voici votre dose de motivation supplémentaire qui vous aidera à garder votre objectif en tête !

Bonne lecture !

Julie
« Vraiment fière de moi, j’y suis arrivée et sans trop d’efforts!!! Je pensais souffrir bien plus et surtout j’étais pas certaine d’y arriver. Bonne séance en fait pour une première, j’appréhende beaucoup moins les suivantes!!! »
(Julie suit un entrainement débuter en running objectif courir 30 minutes)

Pascal
« Entrainement que j’avais déjà fait lors de ma précédente inscription, étant aujourd’hui à un niveau d’endurance nettement supérieur, cette séance a été particulièrement facile, j’ai hâte d’être à la seconde séance. »
(Pascal suit un entrainement Courir plus vite en améliorant sa VMA)

Hélène
« 1ère séance faite ✔ à voir pour la suite et les résultats 🙂 presque trop facile si il ne faisait pas si chaud 😉 »
(Hélène suit un programme perte de poids en elliptique)

Assmatine
« Eh bien, après deux programmes de footing l’année dernière (2 séances par semaine + 3 séances par semaine)et un programme vélo (à 3 séances par semaine) que je viens de terminer, je redémarre un programme de footing en 3 séances par semaine et … je n’ai jamais été aussi à l’aise dans mes baskets et mon cardio.
Le vélo m’a fait beaucoup de bien côté souffle.
Les progrès sont lents, mais ils sont là. Je savais courir 30 minutes l’année dernière.
Cette année, j’atteindrai les 40 minutes avec ce programme. Je me surprends de séance en séance, 1 an et demi encore après … C’est dingue. Maintenant, mes amis peuvent me dire « viens, on va faire un footing ? » Je dis oui sans problème. Même pas peur !
(Assmatine a suivi un entrainement vélo d’appartement et suit maintenant un entrainement tapis de course)

Grégoire
« Les 10 km de l’équipe c’est dimanche et je me sens prêt ! Objectif faire moins de 40 minutes ! Les séances de l’entrainement Jiwok ont été intenses mais j’ai senti une réelle facilité dans mes dernières séances. Résultat dimanche »
(Grégoire suit un plan 10 km objectif 40 minutes)

Virginie
« Séance 15 je ne pensais pas pouvoir courir 10 Mn en continue. j’y suis arrivée et je suis fière de moi. Merci coach. »
(Virginie suit un entrainement perte poids sur tapis de course)

Christelle
« Seance 14 bis ! 8h ce matin, ravie, pas vu le temps passé. Que du plaisir!! »
(Christelle suit un programme perte de poids en courant)

Anne
« j’ai courue mes 30 minute après une rude journée de boulot à 19h000 ben c’etait trop bien….j’aurais pu poursuivre un peu trop cool ..c’est motivant »
(Anne suit un entrainement débuter le running)

Et vous, votre entrainement Jiwok ca donne quoi?


12 juin 2019

sport perte de poids

Même si le soleil n’est pas au rendez-vous,  la motivation des Jiwoker reste intact.

Cette semaine, nous avons encore de très beaux témoignages qui vous boosteront le moral !

Bonne lecture

Damien
 » Pour ceux qui hésiteraient à débuter le programme, sachez qu’il est efficace et tout à fait faisable pour des débutants, la preuve, je n’ai jamais pratiqué d’activité sportive et si j’ai eu du mal au début, j’ai vite compris que je devais aller a mon rythme avant tout.

Le but étant de tenir un certain temps et en m’hydratant et respirant comme il faut.

Il m’a juste fallu de la motivation pour passer séance après séance. J’ai fini le programme il y a une semaine et je tiens désormais 45 minutes comme prévu (quand je galérais au bout de 10 minutes au début…).

J’ai perdu 12kgs, améliorer mon souffle et à coté de ça en plus, mes problèmes de dos ont disparu ainsi que mes acidités.

Donc, que du positif, hormis que pour l’instant, je grimace quand les 30 minutes approchent, donc mon but et pour l’instant de me stabiliser sur 45 minutes et avec la perte de poids qui va venir, finir par prendre du plaisir sur toute la séance.

Puis, j’enchaînerais sur un autre programme. Si j’ai réussi à le faire, vous le pouvez aussi, il suffit d’être motivé. »
(Damien suit un entrainement perte de poids en running)

Philippe
« L’entrainement semi avance bien, presque arrivé au bout et je sens que mon corps a bien assimilé les efforts des séances. Je vois déjà la différence lors des dernières sorties, les chrono sont bien meilleurs qu’avant. Vivement le jour de la course. »
(Philippe suit un plan semi marathon 1 h 45)

Joëlle
« Après le programme perdre du poids en 24 séances, je me fixe le nouvel objectif de finir un 10 kms. Après quelques semaines sans course à pieds, je m’y remets, j’appréhendais la 1ère séance, pensant que je n’y arriverais pas ; quel plaisir de courir, j’ai fait ma séance sans problème !! je m’épate !!!! »
(Joëlle a suivi un entrainement perte de poids et maintenant elle suit un entrainement 10 km)

Elsa
« Séance 14 faite, et ouf ! Malgré l’interruption forcée de trois semaines, elle est bien passée ! Pas besoin de revenir en arrière ! Et en plus, malgré un IMC de 31, le genou ne fait plus mal du tout 🙂 Allez vivement la 15ème, restons motivés ! »
(Elsa suit un entrainement débuter la course à pied)

Mélanie
« Après deux ans d’inactivité, c’est tout naturellement que je reviens les yeux fermés avec Jiwok! Première séance pour une course 6 km… et oui les mulhousiennes m’attendent en septembre »
(Mélanie suit un entrainement pour une course féminine 6 km)

Manon
« Dernier entrainement, pressé de passé à un autre »
(Manon a suivi un entrainement débuter le sport en marche nordique)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


11 juin 2019

perdre du poids en rameur
Les bienfaits des entraînements pour rameur

Vous avez été nombreux à nous demander des entraînements rameurs, ils sont enfin arrivés.

Avant de vous les présenter, je commencerais tout d’abord à vous parler des bienfaits du rameur sur votre corps.

Dans un monde qui va à toute vitesse, qui ne laisse plus le temps pour une alimentation équilibrée et naturelle, des situations professionnelles qui prennent de plus en plus de temps, l’entretien physique de son corps est souvent relégué loin dans les priorités.

De plus en plus de personnes ne disposent plus d’un emploi du temps fixe, ce qui réduit les possibilités de faire une activité régulière au sein d’un club ou d’un groupe.

Et quand on trouve à se dégager un peu de temps pour rester en forme, la météo s’en mêle et on y renonce à la dernière minute.

Difficile de se motiver. Le sport dans une salle prévue à cet effet, ou à domicile s’impose donc comme une nécessité, on pourrait dire un refuge.

Les activités en salle de sport ou à domicile
Parmi les ateliers les plus représentés dans les salles de sport ou les équipements présents à la maison, on trouve le vélo d’appartement en tête, suivi du rameur, du tapis de course et vélo elliptique.

D’un point de vue de la sollicitation d’un grand nombre de muscles et de la perte calorifique, c’est le rameur qui demeure l’activité la plus bénéfique et la plus pratique pour débuter le sport.

Cela ne signifie pas pour autant que les autres appareils n’ont aucune utilité, mais qu’ils ne sont pas aussi efficaces que le rameur, quel que soit l’objectif recherché.

Une consommation calorifique importante pour la perte de poids
Le rameur permet de brûler l’équivalent de 580 à 680 calories par heure en moyenne. Cette activité arrive en huitième position des 10 sports les plus brûleurs de calories, derrière – dans l’ordre – le ski de fond, le cyclisme, la course à pied, le squash, le saut à la corde, le rugby, la boxe ; mais devant la natation et l’escalade.

Lire la suite »


03 juin 2019

les raisons de courir

Top 22 des bonnes raisons pour vous mettre au running

Vous voulez commencer à courir mais vous n’arrivez pas à sauter le pas ? Pour vous aider à vous lancer, voici le top 22 des bonnes raisons pour débuter la course à pied !

1- Perdez du poids durablement

La course est un sport idéal pour maigrir. Elle permet de brûler un maximum de calories et donc de vraiment perdre du poids.

La combustion des calories est proportionnelle à l’effort donc plus vous courez souvent et longtemps, plus vous allez rapidement voir des effets sur votre organisme.

Pour que votre amaigrissement soit durable, il vous suffit de pratiquer régulièrement, de courir à votre rythme, de vous étirez et de manger sain. Il serait, en effet, dommage de reprendre toutes les calories perdues avec une sucrerie après la course.

2- Améliorez votre bien-être

Vous ne le saviez peut-être pas mais la course à pied rend heureux ! La pratique de ce sport libère des endorphines. Ces hormones, qui sont habituellement nommées « les hormones du bonheur », envoient au cerveau des ondes positives. Vous vous sentez ainsi beaucoup plus détendue.

Réussir à courir booste aussi votre égo. Le fait de vous tenir à un programme régulier et de voir les effets positifs sur votre santé et votre corps va obligatoirement vous rendre fière.

Courir sera donc pour vous une source de bien-être aussi bien physique que moral.

3- Sculptez votre ventre

La course à pied développe vos abdominaux. Lorsque vous courez votre position est essentielle : votre corps travaille pour que votre gainage soutienne efficacement votre buste et que l’alignement de votre colonne vertébrale soit le bon.

Cette posture tonifie votre ceinture abdominale et vous permet d’obtenir plus rapidement un ventre plat qui se sculptera avec le temps. Pour augmenter ce travail, pensez à bien respirer par le ventre.

Vous pouvez aussi inclure quelques exercices plus ciblés, comme le levé de genoux.

Lire la suite »


21 mai 2019

blues marathon gérer l'après course

La déprime après un marathon, est ce que c’est normal ?

Comment gérer l’après marathon ? Que vous ayez réalisé un super chrono, que vous ayez fait une course moyenne, voir horrible, il est important de rebondir et de bien gérer votre après course.

Contrairement à la croyance populaire, le marathon n’est pas terminée une fois que vous traversez la ligne d’arrivée.

Tout votre travail acharné lors de votre plan d’entrainement marathon ainsi que toute la tension mentale accumulée lors de votre préparation ne cesseront pas d’exister une fois votre marathon terminé.

Quelque soit votre résultat de votre marathon, quelques minutes après la fin de celui-ci, le blues post-marathon commencera inévitablement à s’installer en vous.

Le blues post-marathon, c’est ressentir une sorte de grand vide.

Vous êtes passé d’une période où vous courriez 3 à 5 fois par semaines avec un objectif, où vous avez organisé presque tout votre quotidien pour la préparation de cette course : entrainement évidement, mais aussi alimentation, hydratation, soin des petits bobos, etc….

Et après la course, vous retrouvez un rythme de vie normal.

Un marathon mobilise votre énergie et vos préoccupations pendant les semaines précédentes à la course et hop d’un seul coup tout cela disparaît.

L’événement est passé et l’organisation qui va avec aussi, ce qui provoque une perte de motivation, un spleen : un grand vide.

C’est un peu comme pour les enfants avant Noel, beaucoup de battage médiatique et l’excitation avant, et puis quand Noel est passé, tout a disparu, s’est dégonflé et on doit attendre une autre année avant un nouveau Noel.

Après une belle course, la plupart des coureurs veulent continuer sur leur lancée pour garder le niveau durement gagné et de voir dans quelle mesure ils peuvent repousser leurs limites, tandis que ceux qui ont réalisé un mauvais chrono, chercheront sur Internet la prochaine course pour prendre, le plutôt possible, leur « revanche ».

Enfin, les coureurs qui ont une course horrible (voir qui ont abandonné)vous cherchez pendant de longues semaines ce qui «ce qui aurait pu être fait pendant leur entrainement » et ils en souffriront pendant des semaines.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories