18 juillet 2017

marathon, semi marathon, trail

DECOUVREZ NOS 5 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER SES SÉANCES LONGUES EN RUNNING

Les sorties longues sont des sorties spécifiques (comme les séance de fractionné : voir les 10 conseils pour bien réussir ses séances de fractionné). Il est important de les aborder en suivant quelques conseils de base.

Courir longtemps et être endurant, cela s’apprend. Il suffit d’appliquer les bonnes méthodes et d’éduquer progressivement son corps à fournir un effort prolongé. Je vous proposes 5 conseils, 5 étapes, qui vous permettront de réaliser les séances longues de vos plans d’entrainement semi-marathon, 20 km, marathon, trail ou de triathlon plus facilement.

1. Planifier sa séance longue avec précision

Ne vous lancez pas dans votre séance longue à corps perdu, sans avoir déterminé au préalable votre parcours. Vous devez réfléchir avec précision aux chemins que vous allez emprunter et en compter le nombre de kilomètres, afin de savoir avec précision quelle distance vous allez parcourir. Mais aussi, dans le but de ne pas être surpris ou entravé par d’éventuels obstacles, auxquels vous ne vous attendiez pas.

Par ailleurs, cela vous permettra de connaître à l’avance les efforts que vous allez devoir fournir. A terme, de cette manière, vous pourrez également comparer les différences séances et comptabiliser vos progrès. Il est d’autre part préférable de choisir un terrain bien dégagé et sans dénivelés, afin d’éviter les obstacles inutiles, et de casser le rythme de sa course. Au départ, on privilégiera d’ailleurs des parcours sans interruption de la circulation par exemple afin de concentrer ses efforts sur l’essentiel, à savoir : le dépassement de soi.

2. Courir dans de bonnes conditions

La séance longue de running est un temps fort d’un plan d’entrainement semi marathon, marathon trail ou triathlon. Toutefois, il ne faut pas se l’imposer coûte que coûte, si ses propres conditions physiques ne la permettent pas ou si des circonstances extérieures vous en empêchent.

En effet, elle doit être réalisée dans les meilleures conditions qu’ils soient pour représenter une réussite et vous permettre d’avancer. Ainsi, si vous avez des douleurs musculaires, une fatigue passagère, ou si par exemple, le temps est beaucoup trop pluvieux, orageux ou chaud, vous n’êtes en rien obligé de vous l’imposer.

Vous acharner n’aura qu’un seul résultat : vous en dégoûter ou vous donner un sentiment d’échec car vous ne serez pas parvenu à la terminer.
Si toutefois, seul le climat vous empêche de réaliser cette séance longue de running, vous pouvez vous rabattre sur un autre sport d’endurance comme la pratique du vélo elliptique ou la natation, ou encore le tapis de courses dans une salle de sport.
Lire la suite »


26 juin 2017

débuter le running et le jogging

Comment mieux gérer sa nuit la veille d’une course ?

Que l’on coure un marathon, un semi ou un 10 km, une bonne préparation est essentielle pour réussir avec succès sa course.

Ainsi, on pense souvent à l’entrainement sportif nécessaire pour être en bonnes conditions physiques. Cependant, pour être à l’aise, il faut aussi se préparer mentalement.

Malheureusement, le stress n’épargne personne et peut avoir des conséquences très gênantes la veille de l’épreuve en nous empêchant de dormir par exemple.

Même si certains dorment peu, un manque de sommeil pourrait quand même mettre à mal tous les efforts fournis pour être prêt au moment du départ.

Surtout qu’il n’est pas rare que les athlètes dépassent largement les 7 ou 8 heures de sommeil préconisées par les médecins en faisant des nuits de presque 12 heures de temps. Alors, pour éviter ces désagréments, il est important de soigner ses habitudes et de réussir à se détendre la veille d’une course.

Le stress naît souvent d’un manque de préparation et aussi d’avoir la mauvaise impression de ne pas bien maîtriser ce qui nous entoure.

Il est donc important de soigner son environnement et de tout faire pour avoir l’esprit léger, dégagé de toute tracasserie. Pour se faire, faites le maximum de choses en avance.

N’attendez pas la dernière minute. Cela passe par une bonne organisation.
Lire la suite »


07 juin 2017

Tu peux tout faire sauf abandonner

Et hop, nous sommes déjà en juin ! C’est le moment idéal pour se remettre au sport ou garde le rythme de son entrainement. Le temps est idéal et votre motivation est normalement au maximum.

Si ce n’est pas le cas, voici des témoignages de Jiwoker qui devraient vous encourager encore un peu plus.

Bonne lecture :

Bluponil
(Note : Commentaire trouvé sous une vidéo d’une Jiwokeuse https://www.youtube.com/watch?v=ujbVWj4cR68)

« J’ai commencé à courir en janvier avec jiwok en regardant tes anciennes videos 1er programme courir une demi heure sans arrêter, et j’ai enchaîné avec terminer une course de 5 km, ce que j’ai réussie à faire le 31 mai pour l’amienoise, (une des plus grandes courses feminines du nord).

J’ai finie en 44 min quelle fierté, je t’encourages vivement à poursuivre tes efforts,pour retrouver tes sensations.

J’ai trouvé dans la course à pieds un bien être physique et mental, j’en suis devenue accroc.

Là j’ai commencé le programme améliorer ses performances en 12 semaines, et je vais m’inscrire pour une nouvelle course de 5 km à la rentrée 😉

Je cours 2 fois par semaine en fractionné et un footing de 45 min le dimanche matin. Il est vrai que j’ai plus de mal avec la chaleur, du coup je cours très tôt avant le taf 16 degrés maxi pour que je sois bien. En même temps, il est déconseillé de faire du sport par fortes chaleurs.

Voilou, pour mon parcours : Debut 13/01/2014 106.5kg – 24/06/2014 87.8kg (- 19 kilos) rééquilibrage alimentaire et sport, je revis, me sens tellement mieux.

Bravo Cécile merci pour tes vidéos, je prends toujours plaisir à les regarder. »
(Bluponil a suivit un programme perte poids en courant puis elle a suivi un entrainement pour courir un course féminine)

Vincent
Ce week-end, j’ai fini mon marathon en 3 h 37 ! Quel progression depuis mon dernier marathon. Et surtout, je n’ai pas fini complètement épuisé, fatigué forcément, mais pas vidé. Je n’ai pas trop souffert. Donc super content de ma performance. Merci Jiwok de m’avoir aidé pendant toute la préparation de ce marathon. »
(Vincent a suivi un plan marathon 3 h 45)

Claire
« Quel bonheur d’avoir un coach dans les oreilles qui vous motive ! Sur mon ellpitique, (avant de connaitre Jiwok), c’était vraiment monotone (pour ne pas dire autre chose). Je ne savais pas trop quoi faire et je faisais des séances sans trop de variation. Avec mon entrainement Jiwok, chaque séance est différente, la musique et la voix me pousse bien et je sens que je progresse ! Bref, je continue et j’adore ! »
(Claire suit un programme d’entrainement elliptique)

Sylvie
« Séance OK. Bon conseil pour dos et gainage. Fait une vraie différence. Mieux sur souffle mais encore difficile »
(Sylvie suit un entrainement commencer à courir)

Carole
« Bonjour, j’arrive à la 18 eme séance de mon programme « Perte de poids d’environ 8 à 10kg en course à pied, 3 séances par semaine pendant 8 semaines. » je suis ravie et je suis aussi fière de moi car j’ai déjà atteint mes objectifs.
Merci pour votre réponse et pour votre coatching très efficace et motivant. »
(Carole a suivit un entrainement perte de poids running)

Sabrina
« Hello Programme courir un 10kms en 1h suivi et au final 1h08 au 10kms de l’équipe dimanche dernier. Je suis ravie. Nouveau challenge faire le 20kms de Paris en octobre. Il ne me reste plus qu’à trouver un petit programme sympa. »
(Sabrina a suivi un plan 10 km objectif 1 heure)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?




24 mai 2017

s'améliorer en running jogging

« Progresser lentement sera toujours mieux que de rester sur son canapé ! » Si vous devez retenir un conseil des coachs Jiwok cette semaine, c’est bien celui-ci ! Chaque semaine les témoignages de Jiwoker prouvent que tout est possible loin de son canapé alors foncez !

Bon courage à tous et bonne lecture des témoignages de la semaine :

Jenny
« Très bon programme. J’ai perdu au total 12,5kg et belle progression. Je parcours régulièrement des 10km en 1h Merci »
(Jenny a suivi le programme perte de poids en courant)

Jeremy
« Avant l’été, c’est toujours bien de retrouver la forme ! Et comme j’avais un vélo d’appartement qui n’avait pas servi depuis longtemps, c’était l’occasion de s’y remettre avec mon coach Jiwok. Je suis à la moitié de mon entrainement et j’adore ! Fini les séances ennuyeuses (pour ne pas dire autre chose) et puis les conseils du coach me donnent toujours un peu plus de motivation pour ne pas lâcher ! Encore merci »
(Jeremy suit un programme rester en forme en vélo d’appartement)

Audrey
« Seconde séance superbe. Je me surprends moi même de la distance que je parcours. J’associe le régime alimentaire avec, je suis conquise. Vivement la 3ème séance !!!! »
(Audrey suit un programme perte de poids en running)

Pascal
« Super semi ce week-end ! je suis passé sous la barre des 1 h 35 (tout juste 1 h 34 20 secondes). Il faisait beau et j’ai bien géré ma course. C’était un peu difficile sur la fin car j’avais vraiment envie d’être sous les 1 heure 35 minutes. Je suis très heureux d’avoir pu le faire. Je remercie toute l’équipe Jiwok de m’avoir aidé avec l’entrainement mais aussi en répondant à mes questions ».
(Pascal a suivi un plan d’entrainement semi marathon 1 h 35)

Katia
« Déjà un tiers du programme et tout se passe hyper bien ! Bientôt la 11eme séance et je n’ai pas encore calée : le coaching permet de se remettre au running en douceur. »
(Katia suit un programme débuter le running)

Romain
« Passionné de sport nature , j’ai décidé de m’essayer au triathlon Sprint à la fois en relais et en individuel. Je me suis donné 6 mois de janvier à juin pour suivre un programme avec Jiwok Ultra et l’un des entraîneurs Pascal Choisel.
Le professionnalisme de Jiwok et de Pascal Choisel m’a immédiatement mis en confiance. Un premier contact pour déterminer les objectifs, la disponibilité, le contexte. C’est votre objectif , et c’est Jiwok qui s’adapte à vos exigences. Et c’est parti!
Les semaines s’enchaînent avec progressivité, le jeu s’installe, des comptes rendus hebdomadaires vous permettent d’analyser vos semaines, votre graisse fond et votre corps travaille efficacement. Vous êtes un amateur suivi par des pros !
Les 2 premiers mois ont été une mise en route de la machinerie, avec acquisition des fondamentaux. Les sports d »enchaînement sont exigeants, les entraînements doivent l’être également. Mais tout en étant ludiques.
Ma 1ère épreuve au bout de 2 mois, de vtt cross 14 km , a déjà confirmé mes progrès: je récupère beaucoup plus vite, mes jambes tournent, j ai pris de la « cylindrée  » !!
Au 3 eme mois , la durée hebdomadaire de travail est entre 9 à 10 h avec 5 entraînements par semaine .
J ai souhaité par la suite adapter mon programme et me concentrer sur la natation et la musculation. Jiwok et Pascal ont immédiatement mis en place un programme spécifique natation / musculation.
Nous voici au mois de mai et Mes compétitions approchent, elles sont prévues à partir du mois de juin jusqu’en septembre. Je me sens prêt pour mes premières expériences dans cette discipline. Et je n’hésiterai pas à utiliser de nouveau les services de Jiwok pour la saison prochaine!! »
(Romain suit depuis 6 mois le service Jiwok ultra pour se préparer au triathlon)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


24 avril 2017

kate marathon londes 2017

Des princes et une princesse pour votre ravitaillement lors du marathon de Londres 2017

Si vous avez couru le marathon de Londres cette année ( et vous avez sûrement suivi les conseils de votre coach Jiwok pour votre préparation marathon), vous avez peut-être croisé une partie de la famille royale pendant la course !!!!!

En effet, Kate, William et Harry étaient présents le long du tracé du marathon de Londres pour encourager les coureurs, leur donner des bouteilles d’eau lors d’un ravitaillement et célébrer la fin de la course en distribuant des médailles !

Les 2 princes et la princesse étaient là pour soutenir les coureurs qui portaient les couleurs de leur association « Heads Together » qui aident les personnes ayant des maladies mentales.

Je trouve l’idée assez sympa pour tous les coureurs qui ont participé à la course !

Bientôt notre futur président au bord de la route lors du marathon de Paris ?

Voici la vidéo super sympa de l’événement :
Lire la suite »


11 avril 2017

marathon rotterdam

Vidéo incroyable à voir ou revoir !

Même si vous n’avez jamais couru un marathon, je vous conseille vraiment (vraiment) de regarder cette vidéo qui filme la dernière participante du marathon de Rotterdam, qui franchit la ligne d’arrivée 6 h 32 minutes après le départ !

Parce qu’un marathon, c’est une longue préparation, parce qu’un marathon, c’est fait de doutes et de sacrifices, parce qu’un marathon, c’est long…

Pour toutes ces raisons, franchir la ligne d’arrivée d’un marathon est un moment extraordinaire, même lorsque vous êtes dernier ou la dernière.

Pour les organisateurs du marathon de Rotterdam, le dernier est aussi important que le premier. Alors depuis quelques années, le dernier de la course reçoit un hommage incroyable !

Cette année, c’était Kelly De Ridder qui a eu cet honneur : escort policière, sirènes, ovations, cotillons et applaudissements du public sur la ligne d’arrivée ! Un vrai triomphe !
Lire la suite »


31 mars 2017

menu petit dejeuner marathon
(crédit photo : Simon Bonaventure )

Le petit déjeuner avant le marathon

Vous avez prévu de vous engager dans un marathon ou vous êtes en pleine préparation marathon. Comme vous le savez peut-être, c’est une course extrêmement difficile qui demande une grande rigueur au niveau de la préparation et de l’alimentation.

Ainsi, avant le grand départ, prendre un petit déjeuner sain qui ne sera pas trop copieux est au moins aussi important que la phase d’entraînement. Il est important d’en être bien conscient.

Ce petit déjeuner matinal sera votre tout dernier repas avant votre grand départ (Vous avez peut-être suivi une alimentation spéciale pendant la semaine avant votre marathon).
Il est donc important de bien recharger vos batteries. Mais attention, il est également important de ne pas passer en mode surcharge ou ce sera l’abandon assuré dès les premières minutes de courses.

Tout d’abord, il est primordial de respecter la règle dite des trois heures. L’effort physique et la digestion sont deux éléments qui ne font vraiment pas bon ménage. Pendant la course, si vous avez mangé trop peu de temps avant le départ, la circulation sanguine musculaire liée à votre activité corporelle va interférer avec celle liée à la digestion de votre repas.

De plus, une sécrétion d’insuline et un ralentissement de la production de glucagon peuvent être observés pendant la phase de digestion. Alors que pendant l’effort, le phénomène est totalement inverse. Bref, il semblerait que ces deux là ne puissent vraiment pas s’accorder.

Ainsi, si le petit déjeuner est pris trop tard dans la matinée, vous vous risquez à énormément d’effets secondaires qui peuvent s’avérer extrêmement désagréables en pleine course. Baisse de la tonicité, épuisement précoce, spasmes, vomissements, essoufflement ou tachycardie ne sont quelques exemples non exhaustifs.
Prendre votre repas au moins trois heures avant la course semble être le meilleur moyen pour éviter ce genre de désagréments.

Ainsi, quand vous serez arrivé au moment fatidique où vous devez prendre votre petit déjeuner, il va sans dire qu’il faudra éviter les croissants et autres aliments trop pesants. S’il est important que votre repas soit complet, il ne doit néanmoins pas être trop lourd.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories