10 novembre 2020

débuter le jogging

Pour certains, le froid et la pluie sont revenus…Mais ce n’était pas un obstacle ! Vous avez été encore nombreux à vous dépasser (perte de poids, tapis de course…) et à prendre du plaisir ! Ce qui est le plus important !

Bonne lecture à tous !

Ottee
« Demain séance 12. Ca progresse. Le poids baisse (- 4 kilos) et le plaisir augmente. »
(Ottee suit un programme perte de poids en courant)

Vincent

« En attendant le retour des courses, j’attaque un entrainement « courir plus vite » qui me fait du bien ! Je suis que ma vitesse de pointe est meilleure et surtout je peux courir avec une vitesse plus élevée sans être fatiguée. Merci Coach »

(Vincent suit un entrainement courir plus vite)

Gwenaelle
« Première séances super. Je comprends enfin l’intérêt de cette machine avec mon coach ! »
(Gwenaelle suit un programme rester en forme en elliptique)

Mohammed
« super entrainement je progresse vite »
(Mohammed suit un entrainement se préparer physiquement pour le basket-ball )

Eva
« Je retrouve le plaisir du sport avec la marche. C’est un vrai bonheur. Surtout que je sens que la marche rapide a un vrai impact sur mon corps.
Je transpire bien et je me sens très détendu après chaque séance. Mon médecin m’avait conseillé de faire de la marche pour ménager mes articulations.
Il a bien fait. Et puis avec la musique et la voix du coach, je ne vois pas le temps passé. »
(Eva suit un entrainement de marche rapide)

Nathalie
« Ouaw ! Dernière séance mardi ! j’aurai jamais cru que j’y serai arrivé car pas de sport depuis 20 ans et une bonne dizaine de kg en trop. Ce n’est pas facile c’est sûre mais j’adore la sensation. Merci Jiwok ! maintenant je cherche mon prochain programme. »
(Nathalie suit un entrainement débuter le running)

Vianne
« Le froid arrive, je reste au chaud chez moi avec mon tapis de course 🙂 Et puis le coach Jiwok doit être aussi content de ne pas affronter le froid et la pluie »
(Vianne suit un entrainement rester en forme sur tapis de course)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


21 octobre 2020

running lent vitesse canapé

Si vous n’êtes toujours pas convaincu pour enfiler votre short pour courir, pédaler, marcher, nager, etc… Je vous conseille les témoignages de la semaine qui sont plein de bonheur, de bonne humeur et qui vous donneront une fois de plus envie de vous dépasser.

Bonne lecture.

Benoit
J’ai fait mon meilleur chrono sur 10 km le week-end dernier : 38 minutes 36 ! C’est la première fois que je passe sous les 40 minutes.
J’avais d’abord suivi un entrainement courir plus vite, pour améliorer ma vitesse.
Puis j’ai enchainé avec un entrainement 10 km 40 minutes. Pendant la préparation, j‘ai bien senti la progression et l’évolution de mon aisance.
Les séances de fractionné étaient parfois difficile mais je suis accroché.

Cela a payé lors de ma sortie avec un copain (On s’était préparé un parcours tôt le matin dimanche), où je me suis senti à l’aise jusqu’à la fin. Merci à toute l’équipe Jiwok pour vos conseils.
(Benoit suivi un entrainement courir plus vite puis un plan 10 km objectif 40 minutes)

Christelle
“J’avais acheté il y a longtemps un elliptique…évidement je m’en suis servi 2 semaines et il a fini dans un coin.
J’ai même pensé le donner ou le jeter. Puis, j’ai une copine qui m’a parlé de Jiwok.
Je me suis inscrite et je me suis prise au jeu. Grâce aux séances variées, la musique et les voix du coach, je suis super motivé. Les séances passent super vite et j’ai l’impression de bien me dépenser.
Ma balance m’indique moins 4 kilos de perdu, donc je suis heureuse de ce côté là aussi. »
(Christelle suit entrainement elliptique pour perdre du poids)

Jean
« 90min- 16kms- j’ai encore un peu de mal à tenir un rythme régulier mais je sens l’amélioration. Moins de douleur et une respiration plus fluide. Cela malgré des horaires de travail décalés …. j’espère que ça va continuer ! »
(Jean suit un plan semi-marathon objectif 2 heures)

Betty
« Super, je me régale à chaque séance de marche nordique, l’intensité augmente à chaque séance… Je ne souffre pas c’est top !!!! j’en suis à la séance 8 et j’ai trop envie de continuer…. »
(Betty suit une programme perte de poids en marche nordique)

Paul
« Comme tous mes copains se sont mis au running, je me suis laissé tenter. Forcément au début, j’ai essayé de courir avec eux, mais impossible de tenir le rythme…Je n’en pouvais plus.
Je suis donc reparti à 0 tout seul dans mon coin, en suivant l’entrainement Jiwok.
Le fait d’enchaîner des phases de course et de marche, vous fait vite progresser et surtout vous avez vraiment l’impression que votre corps s’adapte vite.
J’arrive au bout de l’entrainement et je cours sans difficulté maintenant 1 heure. C’est un super apprentissage. Merci et je vais maintenant continuer pour rattraper mes copains 🙂 »
(Paul a suivi un entrainement débuter le running)

Et vous, cela donne quoi votre entrainement Jiwok ?


30 septembre 2020

perte de poids jogging running course à pied

J’ai un reçu de très nombreux témoignages durant le mois d’août, je vais les publier au fur et à mesure.

Par ailleurs, en rangeant mon bureau, j’ai retrouvé un très beau retour d’expérience d’un Jiwoker qui était paru dans le magazine Jogging International.

A mon avis, tous ces témoignages vous aideront à vous motiver pour continuer (ou reprendre) votre entrainement Jiwok !!!

Bonne lecture.

Anne
« 50 mn finger in the nose….J’en reviens pas moi même! J’affiche 5kg en moins et une endurance que j’aurais pas imaginée !
En même temps j’ai fais que 6.95 km mais je trouve que c’est pas mal depuis le début….dans 7 séance j’arriverai à 60 mn d’endurance ! La prochaine étape courir plus vite! »
(Anne suit un entrainement perte de poids en jogging)

Didier (Témoignage dans Jogging International)
Extrait  » Cela fait cinq ans déjà que Jiwok et lui sont inséparables….Il a perdu 24 kilos en cinq ans. Bien dans son corps et dans sa tête, il se lance à présent des défis. 11 y a quelques semaines, il s’est aligné sur son premier semi, à Berlin. Son chrono: l h 33.
«Pas mal, hein, pour quelqu’un qui dépassait les 100kg il y a quelques années! »….
Pour ce nouveau défi contre le temps (Le marathon de Paris en 2015), Didier Roy fait évidemment entièrement confiance à Jiwok, son coach « devenu presque un ami ». »
Retrouver l’intégralité de l’article ici >>>>
(Didier a suivi (en autre) un entrainement perte de poids, un plan semi marathon et un plan marathon)

Frédérique
« Bonjour tout le monde, je démarre lundi la première séance..12 kg à perdre c’est pas rien..Jiwok m’avait déja donné le goût de courir mais un problème de santé m’a obligé à arrêter…je repars pour un entraînement à vélo..moins traumatisant pour mon squelette…très envie de m’y remettre. Je soutiens toutes celles ou ceux pour qui comme moi la route va être un peu longue..courage »
(Frédérique suit un entrainement perte de poids en vélo d’intérieur)

Isabelle
« Je viens de quitter l’entrainement perte de poids à la 20eme séance pour passer à celui du 10KM car c’est un objectif dont je rêve depuis longtemps. Maintenant que je peux courir 30 mn, je vais me concentrer sur cet objectif. »
(Isabelle suit un plan finir un 10 km)

Philippe
« 3eme séance. Je suis agréablement surpris. Je ne pensais pas être capable de tenir une séance complète. »
(Philippe suit un entrainement sur tapis de course)

Guillaume
« Séance 1 de ce nouvel objectif réaliser le lendemain de la dernière séance d’un programme perte de poids en 10kg en 10 semaines. Tout c’est très bien déroulé. Cette première séance me conforte sur l’idée de faire un 10 km en moins de 45min. »
(Guillaume suit un plan 10 km objectif 45 minutes)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


09 septembre 2020

débuter running

Cette semaine, vous êtes toujours aussi motivé !

Que ce soit pour préparer une belle course (le marathon de new-york), débuter le running avec le sourire, ressortir votre elliptique ou perdre du poids

Allez continuez !

Voici donc les témoignages de la semaine qui devraient vous aider à garder votre motivation intacte !

Sabrina
« Bonjour,
Après avoir fini en juin le programme courir 20 km en 2h (pour rester en bonne condition physique en attendant le retour des courses), j ai fait en juillet des sorties moins longues ( ainsi qu une semaine de randonnée en montagne).
J ai commence lundi le programme finir un semi en 2h.
Merci a vous encore de ce super site, grâce à vous il y a toujours une paire de basket dans mon coffre. »
(Sabrina a suivi un plan 20 km 2 heures maintenant un plan semi en 2 heures)

Jasmine
« Bonjour, j’arrive vers la fin de mon programme perte de poids sur tapis de course. J’en suis à -7 kg.
Merci de votre aide. Je trouve votre site et votre App géniale et je les conseille à tout ceux qui me pose des questions sur mon programme de course. »
(Jasmine a suivi un entrainement perte de poids sur tapis)

Isabelle
« Seance 6, dur dur les 60 minutes, heureusement que le coach m’encourageait 🙂 Et fiere d’y être arrivée !! »
(Isabelle suit un programme débuter le running)

Manu
« J’ai déjà suivi de nombreux plans Jiwok pour mes semi et 10 km et je dois dire que je suis super fan.
La musique et la voix du coach m’aident vraiment à me dépasser et me donne le bon rythme pour chaque séance. Le petit email de rappel le matin est là pour me mettre dans l’ambiance. Et puis, quand j’ai une question sur l’entrainement, l’équipe des coach est toujours là pour me répondre rapidement. Encore bravo, continuez comme cela ! »
(Manu a suivi des plans semi et 10 km)

Anthony
« Séance 4 plus dure et surtout plus longue mais les effets commencent vraiment à se faire sentir ! Perte de 1,8 kg et -0,7% de graisse en 15 jours Ça motive!! »
(Anthony suit un programme perdre du poids en elliptique)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


07 septembre 2020

sexe la veille d'un marathon

Est ce qu’avoir des rapports sexuels avant une course comme un marathon, trail ou ultra trail est bon pour votre préparation ? La question mérite d’être posée.

C’est la nuit juste avant la grande course. Votre tenue pour le jour de course est prête, votre estomac est rempli de plus de glucides simples que vous ne pensiez jamais en avaler (surtout si vous avez suivi nos conseils de nutrition avant votre marathon) — et votre moitié vous fait les yeux doux…

Mais est-il judicieux de laisser entrer en action le corps d’athlète ultra chaud qui est le vôtre ? Ou devriez-vous pousser votre partenaire à prendre une douche froide, et lui dire de penser à autre chose ?

En tant que coureur, nous formons un groupe superstitieux. Nous ne voulons pas faire quelque chose de différent la veille d’une course.
Mais physiologiquement, il n’y a aucune raison qui empêche, ou qui déconseille d’avoir une relation sexuelle durant la nuit qui précède une course.

En 2000, un article scientifique « Le sexe la nuit avant la compétition fait-il baisser les performances ? » de la revue Clinic Journal of Sports Medicine, reprenait trois études sur le sexe avant la course et ne trouvait aucune raison pour causer un déclin de la performance.

Certes, les cas envisagés concernaient des relations sexuelles ne relevant pas de l’intégralité du Kamasutra.

L’auteur de l’article a relevé qu’un couple marié standard ne brûle que 25 à 50 calories chacun pendant une relation sexuelle — l’équivalent de l’énergie dépensée en montant des escaliers sur deux étages.

Cela ne va pas franchement entamer vos précieuses réserves de glycogène. Cependant, si vous vous laissez aller à une longue partie de jambes en l’air — ou que vous mordez sur votre temps de sommeil nécessaire — cela peut clairement entamer votre niveau d’énergie.
Il est donc plutôt conseillé de faire cela rapidement et en douceur.

Ne vous adonnez pas à une course d’endurance avant la course d’endurance :).

De plus, « faire du sexe rapidement » peut éviter douleurs et irritations le lendemain. C’est pour la même raison qu’il est important d’y aller en douceur. Une relation sexuelle brutale et profonde peut faire saigner le col de l’utérus. Puisque l’utérus est fin, vous pouvez endurer une irritation et des saignements.

Les lubrifiants à base d’eau peuvent éviter les irritations causées par la friction.

Et, désolé de retirer une partie de l’excitation, mais ce n’est pas la nuit pour essayer quelque chose de nouveau.
Lire la suite »


01 septembre 2020

marathon, semi marathon, trail

DECOUVREZ NOS 5 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER SES SÉANCES LONGUES EN RUNNING

Les sorties longues sont des sorties spécifiques (comme les séance de fractionné : voir les 10 conseils pour bien réussir ses séances de fractionné).

Il est important de les aborder en suivant quelques conseils de base.

Courir longtemps et être endurant, cela s’apprend.

Il suffit d’appliquer les bonnes méthodes et d’éduquer progressivement son corps à fournir un effort prolongé.

Je vous proposes 5 conseils, 5 étapes, qui vous permettront de réaliser les séances longues de vos plans d’entrainement semi-marathon, 20 km, marathon, trail ou de triathlon plus facilement.

 1  Soyez précis
 2  Le running dans de bonnes conditions
 3  La durée c’est mieux que la distance
 4  Buvez et mangez
 5 Ne rien lacher

1. Planifier sa séance longue avec précision

Ne vous lancez pas dans votre séance longue à corps perdu, sans avoir déterminé au préalable votre parcours. Vous devez réfléchir avec précision aux chemins que vous allez emprunter et en compter le nombre de kilomètres, afin de savoir avec précision quelle distance vous allez parcourir.

Mais aussi, dans le but de ne pas être surpris ou entravé par d’éventuels obstacles, auxquels vous ne vous attendiez pas.

Par ailleurs, cela vous permettra de connaître à l’avance les efforts que vous allez devoir fournir.

A terme, de cette manière, vous pourrez également comparer les différences séances et comptabiliser vos progrès.

Il est d’autre part préférable de choisir un terrain bien dégagé et sans dénivelés, afin d’éviter les obstacles inutiles, et de casser le rythme de sa course.

Au départ, on privilégiera d’ailleurs des parcours sans interruption de la circulation par exemple afin de concentrer ses efforts sur l’essentiel, à savoir : le dépassement de soi.

2. Courir dans de bonnes conditions

La séance longue de running est un temps fort d’un plan d’entrainement semi marathon, marathon trail ou triathlon.

Toutefois, il ne faut pas se l’imposer coûte que coûte, si ses propres conditions physiques ne la permettent pas ou si des circonstances extérieures vous en empêchent.

En effet, elle doit être réalisée dans les meilleures conditions qu’ils soient pour représenter une réussite et vous permettre d’avancer.

Ainsi, si vous avez des douleurs musculaires, une fatigue passagère, ou si par exemple, le temps est beaucoup trop pluvieux, orageux ou chaud, vous n’êtes en rien obligé de vous l’imposer.

Vous acharner n’aura qu’un seul résultat : vous en dégoûter ou vous donner un sentiment d’échec car vous ne serez pas parvenu à la terminer.

Si toutefois, seul le climat vous empêche de réaliser cette séance longue de running, vous pouvez vous rabattre sur un autre sport d’endurance comme la pratique du vélo elliptique ou la natation, ou encore le tapis de courses dans une salle de sport.
Lire la suite »


02 mars 2020

entrainement marathon

Comment bien préparer votre premier marathon ?

Nos 22 conseils pour bien s’entraîner et bien finir sa course (préparation marathon débutant – débuter)

 1   ✅ Quel entrainement pour mon premier marathon ?
 2  42 km ? Vraiment ?
 3  Je ne suis pas assez entrainé
 4  La récupération ? Pourquoi ?
 5  Plusieurs sorties longues, c’est bien non ?
 6  Je ne veux pas être fatigué pendant mon entrainement
 7  Bien dormir avant ma course
 8   Est ce que je peux prendre des médicaments pour dormir ?
 9  Les blessures avant la course ?
 10  Les blessures le jour de la course ?
 11  Les douleurs musculaires ?
 12  Quel est le menu parfait une semaine avant le marathon ?
 13  Un bon ravitaillement
 14 Mon équipement le jour du marathon
 15  Je boid du café ou pas ?
 16  Le petit dejeuner avant le marathon
 17  Le meneur d’allure c’est bien pour ma course ?
 18  Le mur des 30 km
 19 Comment je peux éviter le mur des 30 km ?
 20  Si il pleut pendant mon marathon ?
 21  Si il pleut vraiment beaucoup ?
 22  Si il fait très chaud pendant la course ?
 23  Bonus vidéo
   
   

1-Quel prépa marathon dois-je choisir pour mon premier marathon ?

Pour une première expérience, le temps sur le semi-marathon (21km) est la référence la mieux adaptée.

Le temps de course de ce semi-marathon va vous donner une idée plus ou moins précise de votre temps sur un marathon et vous aidera bien choisir votre programme d’entrainement.

Cependant, il faut faire attention car chaque coureur réagit différemment lorsque la distance est doublée (la distance du marathon est de 42 km), donc la perte de vitesse sera plus ou moins importante selon les qualités d’adaptations.

Ainsi, pour courir premier marathon, il est préférable de choisir un plan plus large au niveau du temps.

Par exemple : si vous avez parcouru votre semi marathon en 1h45, le choix d’un plan d’entrainement pour un premier marathon en 4h paraît totalement réalisable.

Cependant, vous ne prenez pas forcément en compte les difficultés éventuelles qui peuvent survenir le jour du marathon.

Alors, il est plus raisonnable de prendre un plan en 4h15 afin d’être sûr d’y parvenir.

Par ailleurs, vérifier votre emploi du temps des 8 à 12 prochaines semaines (Il existe en effet des plans d’entrainement marathon de 8 semaines, 10 semaines et 12 semaines), afin de bien adapter votre calendrier d’entrainement à vos contraintes personnelles et professionnelles.

2-Pourrai-je vraiment tenir 42km à l’issue de ce plan ?

Pour votre première expérience, l’objectif est de finir le marathon. Il est tout à fait normal d’être impressionné par la distance à parcourir mais rien ne sert de stresser.

Il faut avant tout courir avec plaisir et sans pression.

Une fois votre plan d’entrainement de course établi, il faut positiver. Lors de votre premier marathon, n’hésitez pas à alterner course et marche si besoin.

3-Que faire si j’ai l’impression de ne pas être assez entraîné ?

Il ne faut pas douter de la qualité de sa préparation, rassurez-vous en relisant votre plan d’entrainement marathon.

Vous verrez alors que cela fait des semaines que vous accumulez les kilomètres. Le surentraînement est votre ennemi.

Votre entrainement marathon doit favoriser la progressivité et la récupération afin de vous aider à franchir la ligne d’arrivée de votre course sereinement.

Il est normal de douter avant la course, mais surtout n’oubliez pas votre meilleur allié qui consistera à effectuer une récupération de deux semaines avant la course.

4-Qu’est-ce que la période de récupération ?

Avant son premier marathon, il faut environ deux semaines de récupération (affûtage) afin de diminuer la fatigue accumulée durant les entraînements intensifs. Cette période pré-compétitive est essentielle pour réussir son marathon.

Durant la période de récupération, il faudra notamment diminuer le volume des entraînements pour ne pas épuiser son corps et le laisser récupérer suffisamment d’énergie pour la course.

Par exemple, si vous avez l’habitude de courir 100 kilomètres, seul 50 kilomètres suffiront.

En revanche, il ne faut pas réduire la fréquence des entraînements établie à la base par le plan d’entrainement. (Cette période récupération est intégrée dans les entrainements marathon Jiwok)

Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories