activité physique

Découvrez nos articles pour une bonne pratique du sport. Que faut-il faire ou non selon sa condition.

13 septembre 2017

semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.
Lire la suite »


04 septembre 2017

alimentation running course à pied

Comment bien s’alimenter lors que l’on pratique la course à pied, voici nos conseils :

Vous avez enfilé vos baskets et votre short, vous avez branché votre smartphone ou votre lecteur pour écouter votre coach lors de votre séance d’entrainement, vous voilà prêts pour aller courir

Nul besoin de vous le démontrer, la course à pied est une activité physique aux nombreux bienfaits.

En dehors des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, de l’augmentation de l’endurance et de la sensation de bien-être qui vous envahit à la suite d’une séance de course à pied, en courant, vous brûlez des calories !

Calories que vous pouvez pourtant reprendre rapidement après l’exercice, en commettant ces 6 erreurs alimentaires néfastes (Surtout si vous suivez les programmes perte de poids en running Jiwok)

Retour sur les 6 choses à ne pas faire après une séance de running !

01. Ne pas boire suffisamment après l’effort !

Quand bien même, ils reviendraient d’une séance de running transpirant par tous les pores de leurs peaux, certains sportifs ne prennent pas soin de s’hydrater convenablement à la suite d’un tel exercice, et pourtant c’est essentiel.

Après avoir couru, votre organisme a besoin d’eau, cela permet notamment d’éliminer les toxines, tout en permettant à votre corps de récupérer plus facilement.
Ne pas boire en quantité suffisante après un tel effort c’est prendre le risque de ne pas se remettre convenablement de l’effort accompli, saluant au passage les courbatures, la sensation de fatigue et une augmentation du risque de blessure.

À l’inverse, boire trop d’eau en grande quantité tout de suite après l’effort n’est pas quelque chose de positif, bien au contraire, vous vous remplissez l’estomac d’eau, alors que vous n’avez rien mangé.

En réalité, une bonne hydratation après une séance de course à pied consiste à boire, environ un demi-litre d’eau chaque heure après l’effort.

Notez que les eaux gazeuses sont très bénéfiques, puisqu’elles permettent d’évacuer plus rapidement l’acidité présente dans votre corps à la suite d’un tel exercice physique.

Vous pouvez également agrémenter votre eau d’un jus de fruit ou encore d’un peu de citron pressé, ce qui ne manquera pas de vous aider à retrouver, rapidement, votre énergie !
Lire la suite »


25 juillet 2017

Pourquoi il est important de porter un soutien gorge adapté lors que vous courez

brassière First - cardio de Kalenji 4

Je vous présente souvent des soutiens-gorge adaptés au sport et plus spécifiquement au running.
C’est pourquoi il me semblait intéressant de vous présenter cette étude scientifique qui est vraiment très intéressante ainsi que 4 conseils à suivre pour protéger vos seins au mieux.

Les résultats de cette étude scientifique sur la gêne et les douleurs aux seins durant une course à pied, réalisée par des chercheurs d’une université américaine – dont le New York Times a fait échos tout récemment dans ses colonnes – a révélé que la majeure partie des coureuse éprouve des douleurs aussi bien à l’entrainement que durant une course (marathon), même si elles portent des soutiens-gorge adaptés au running. Cette étude a été réalisée sur des coureuses de marathon.

Au vu de ces résultats, l’on est en droit de se demander si les soutiens-gorge pour le sport sont réellement efficaces. Entre-temps, peut être que la solution résiderait dans un choix plus approprié de leurs soutiens-gorge par les sportives lorsqu’elles doivent courir.

Présentation de l’étude et de ses résultats

L’étude

C’est une équipe de recherche sur la santé des seins de l’université de Portsmouth aux États-Unis, dirigée par le Docteur Nicolas Brown, qui s’est intéressée aux douleurs que pouvait ressentie les femmes durant une activité physique, en réalisant une étude anonyme sur les 1300 participantes au Marathon de la ville de Londres en 2012.

Cette étude a consisté en un questionnaire qui prenait aussi bien compte l’entrainement que la compétition, ainsi qu’en la prise de captures de mouvement durant divers niveaux d’efforts et situation de course.

Sa pertinence

Certains pourraient penser que le choix de cette population d’étude est inapproprié, puisque les femmes qui la composent se caractériseraient par une petite poitrine (voire inexistante) et une mince morphologie. Ce qui est absolument faux !

En réalité, il ne faut pas se fier à la morphologie des têtes de listes pour extrapoler sur toute la population. En effet, à l’analyse des caractéristiques des femmes qui ont participé au marathon de Londres, il ressort une grande variété de morphologies, avec plus de 56 tailles de soutiens-gorge, allant du AA au HH. Quant aux tours de poitrine, elles atteignaient les 101 cm pour une masse moyenne de 67 kg.

Le choix de la course à pied comme activité physique est aussi pertinent, car courir une activité complète qui fait intervenir presque tous les muscles du corps, qui est effectuée dans la quasi-totalité des sports et qui demande des efforts physiques intenses.

Courir un marathon fait intégrer l’aspect relatif au long terme dans l’effort.

Les résultats
Lire la suite »


19 juin 2017

améliorer performance courir running course à pied
(crédit photo : Sangudo)

Pourquoi je stagne en running ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais effectué un petit rappel :

La course à pied possède de très nombreuses vertus tant sur le plan physique que sur le plan cardiaque. En effet, courir fait appel non seulement aux muscles des jambes mais aussi aux fessiers, aux abdominaux et aux bras grâce à leurs mouvements de balancier. Courir est bénéfique au système cardiovasculaire car il augmente les capacités respiratoires du coureur ce qui entraîne une amélioration du souffle et des échanges gazeux entre le sang et les poumons.

Beaucoup de personnes aiment courir simplement pour le plaisir de pratiquer une activité sportive qui leur permet de brûler des calories et de se muscler . Cette activité physique, mais elle n’est pas la seule, permet de secréter des endorphines dans le cerveau. L’endorphine étant l’une des hormones du bien-être, cela explique pourquoi on se sent aussi bien après avoir couru et s’être dépensé.

D’autres coureurs, en revanche pratiquent la course à pied pour le dépassement de soi, la performance et l’envie toujours plus grande de se dépasser. Mais, il arrive qu’à un moment donné la performance stagne. C’est en général le signe que l‘entrainement suivi ne correspond plus au coureur et qu’il va falloir y remédier en apportant quelques changements opportuns.

Pour quelles raisons les performances stagnent-elles ?

Lire la suite »


12 juin 2017

les raisons de courir

Top 22 des bonnes raisons pour vous mettre au running

Vous voulez commencer à courir mais vous n’arrivez pas à sauter le pas ? Pour vous aider à vous lancer, voici le top 22 des bonnes raisons pour débuter la course à pied !

1- Perdez du poids durablement

La course est un sport idéal pour maigrir. Elle permet de brûler un maximum de calories et donc de vraiment perdre du poids. La combustion des calories est proportionnelle à l’effort donc plus vous courez souvent et longtemps, plus vous allez rapidement voir des effets sur votre organisme. Pour que votre amaigrissement soit durable, il vous suffit de pratiquer régulièrement, de courir à votre rythme, de vous étirez et de manger sain. Il serait, en effet, dommage de reprendre toutes les calories perdues avec une sucrerie après la course.

2- Améliorez votre bien-être

Vous ne le saviez peut-être pas mais la course à pied rend heureux ! La pratique de ce sport libère des endorphines. Ces hormones, qui sont habituellement nommées « les hormones du bonheur », envoient au cerveau des ondes positives. Vous vous sentez ainsi beaucoup plus détendue.
Réussir à courir booste aussi votre égo. Le fait de vous tenir à un programme régulier et de voir les effets positifs sur votre santé et votre corps va obligatoirement vous rendre fière. Courir sera donc pour vous une source de bien-être aussi bien physique que moral.

3- Sculptez votre ventre

La course à pied développe vos abdominaux. Lorsque vous courez votre position est essentielle : votre corps travaille pour que votre gainage soutienne efficacement votre buste et que l’alignement de votre colonne vertébrale soit le bon. Cette posture tonifie votre ceinture abdominale et vous permet d’obtenir plus rapidement un ventre plat qui se sculptera avec le temps. Pour augmenter ce travail, pensez à bien respirer par le ventre. Vous pouvez aussi inclure quelques exercices plus ciblés, comme le levé de genoux.

4- Dépensez très peu d’argent

Point très positif pour votre porte-monnaie, la course à pied demande très peu d’investissement financier. Vous n’avez pas besoin de souscrire à un abonnement dans une salle de fitness où vous irez deux fois par an. Les forêts, les parcs, les rues de votre ville, etc… Tous ces endroits sont très agréables pour courir et totalement gratuits ! La course à pied nécessite aussi peu de dépense au niveau de l’équipement. Contrairement à d’autres sports pour lesquels vous devez régulièrement acheter du matériel coûteux, vous avez juste besoin d’acheter un short, un t-shirt technique et une bonne paire de baskets, de type running.

5- Rencontrez de nouvelles personnes

La course à pied est un sport d’opportunité sociale. Vous pouvez courir avec des amis ou des membres de votre famille. Cela vous permet de partager un moment de complicité et d’accomplir des objectifs que vous aurez fixés comme un certain nombre de kilomètres à parcourir ou un temps de course à atteindre. Mais ce sport vous permet surtout de faire de nouvelles rencontres. Pour cela, vous pouvez consulter les associations de votre quartier ou les forums de votre région pour découvrir quel groupe de coureurs s’entraîne près de chez vous. Regardez aussi les courses proche de chez vous qui sont aussi une vraie source de motivation pour se dépasser.

6-Évacuez le stress

Le fait de courir provoque des mouvements des muscles et permet au sang de mieux circuler. Cela relâche toutes vos tensions accumulées ces derniers jours. Votre corps est ainsi détendu. La course à pied a aussi l’avantage de vous libérer l’esprit. Pendant la course, vous pouvez vous vider la tête et vous concentrer sur votre course (respiration, taille des foulées). Ce sport est donc un excellent moyen pour vous libérer de vos tracas quotidiens. Si vous écoutez de la musique positive pour vous motiver avec votre entrainement running débutant Jiwok, vous évacuerez encore plus votre stress.

7- Affinez vos jambes
Super nouvelle ! La course à pied est un sport qui n’entraîne pas de prise de volume musculaire et qui va affiner et tonifier vos cuisses sans les faire augmenter de taille. Attention tout de même à ne pas avoir une course « terrienne » qui pourrait faire grossir vos cuisses. Il s’agit d’une course avec un temps d’appui long au sol et d’une foulée rasante. Pour affinez vos jambes au maximum, vous devez adopter une foulée « aérienne » avec de longues foulées et un angle d’envol important. De manière pratique, il s’agit de courir sur l’avant du pied en cherchant à coller le talon vers l’arrière de la chaussure.

8- Réduisez les risques cardiaques
La mortalité cardiovasculaire constitue la principale cause de mortalité de la femme dans les zones les plus développées du monde. Le sport est une activité excellente pour votre santé car il vous permet de garder la forme plus longtemps et d’augmenter ainsi votre espérance de vie. Mais saviez-vous qu’une course de 5 minutes par jour suffit pour réduire les risques cardiovasculaires ?
Quelques minutes suffisent pour faire la différence. La course améliore, en effet, votre circulation sanguine et diminue le rythme des battements de votre corps à l’effort mais aussi au repos. Courir est donc très bon pour votre cœur.

9- Retrouvez la forme
Avec la course vous pouvez retrouver la ligne mais aussi être en pleine forme. Le « boulot, canapé, dodo » n’est pas vraiment le rythme de vie idéal pour vous sentir bien dans votre peau. En courant, vous évacuez le stress mais aussi un bon nombre de toxines. La transpiration générée par l’effort physique est nécessaire et saine. Elle permet d’éliminer les toxines mais aussi de réguler la température du corps et aide au nettoyage des pores de la peau. Les entraînements vous permettent donc d’évacuer le stress, d’éliminer les toxines et de vous sentir mieux. Vous êtes ainsi en pleine forme pour attaquer vos journées.

10- Soyez libre de vos mouvements
La course à pied est un sport de totale liberté. Vous pouvez courir où vous voulez. N’hésitez pas à choisir des lieux en extérieur et qui vous apaisent. Cela augmentera le côté plaisir de la course à pied. Un parc, une plage, la campagne… Autant de lieux qui vous permettront de vraiment vous ressourcer. En courant en extérieur, vous avez la possibilité de pratiquer votre sport quand vous voulez. Vous n’avez pas besoin de regarder les horaires d’ouverture ou les jours de fermeture, vous êtes libre de choisir la date et l’heure de vos entraînements. De plus, le coût est quasiment nul et ne dépend pas du nombre de séances. Vous pouvez ainsi courir autant de fois que vous voulez sans dépenser un centime de plus. Attention tout de même à respecter les 3 entraînements maximum par semaine pour les débutantes.

11- Effacez vos bourrelets
Pour perdre des hanches, il n’y a pas de secret : vous devez brûler des calories. Le meilleur sport pour perdre vos poignées d’amour est le jogging, car votre corps utilise les glucides et les graisses comme énergie pendant votre séance. Pour perdre un maximum de gras, préférez des courses plus longues et plus lentes (comme les séances des entrainements perte de poids en running).
Votre corps brûlera, en effet, d’avantage de graisse que de glucide comme carburant. Pour perdre les bourrelets du dos, la course est aussi la solution. Ils seront, en effet, éliminés grâce à des séances de cardio-training. Vos entraînements peuvent être complétés par des exercices de musculation pour effacer plus vite vos bourrelets.
Lire la suite »


22 mai 2017

probleme digestif marathon semi course

Coureurs : ces aliments vont vous aider à booster vos performances sportives

Vous êtes un coureur et vous cherchez un moyen d’améliorer vos performances ? Saviez-vous qu’un simple petit changement dans votre régime alimentaire pouvait vous aider grandement ? Ce point a d’ailleurs fait l’objet de recherches à l’issue desquelles huit aliments sont parvenus à sortir du lot.

En quoi la nourriture est-elle importante pour un sportif ?

Vous pensez pouvoir faire du sport et faire l’impasse sur une bonne alimentation ? Vous avez tout faux.

En effet, lorsque vous pratiquez une activité physique, votre organisme a besoin d’un carburant et il s’agit de la nourriture. Si vous n’avez pas mangé au préalable, vous remarquerez vite que vos performances ne sont pas au beau fixe. De même si vous ne veillez pas à avoir une bonne alimentation le reste du temps. En effet, même si vous n’êtes pas en train de courir, vous préparez vos réserves pour votre prochaine course.

Par exemple, si vous préparez un marathon, je vous recommande notre plan de nutrition 7 jours avant votre course.

Les aliments qui vous aideront à améliorer vos performances de coureur .

Si vous voulez atteindre vos objectifs et vous sentir mieux dans votre quotidien de coureur, vous devez définitivement prendre en compte l’importance de ces différents aliments. En effet, s’ils sont bien préparés et mangés au bon moment, ils vous permettront de vous surpasser et d’être en forme la majorité du temps.

1 – Le chocolat noir

On commence avec peut-être l’aliment le plus étonnant, le chocolat. Afin qu’il soit totalement efficace, notamment grâce à sa fonction antyoxydante, il faut miser sur un chocolat noir au pourcentage élevé. En effet, des recherches ont démontré que plus le chocolat était fort, plus ses propriétés étaient importantes. Selon les professionnels de la nutrition, les coureurs peuvent consommer deux, voire trois, carrés par jour.

2 – Le fromage blanc

Cela ne vous aura peut-être pas échappé, mais de nombreux sportifs consomment du fromage blanc quotidiennement. En effet, ce dernier possède un apport protéique important et c’est principalement ce qui le rend optimal. Si l’on prend en considération uniquement les protéines, il s’avère que pour avoir l’équivalent d’un steak, il faut consommer 200g de fromage blanc. Un autre atout de cet aliment est qu’il ne possède pas de graisses saturées. Alors, convaincu ?
Lire la suite »


10 mai 2017

récupérer pendant le plan d'entrainement
(crédit photo : gtall1)


La récupération c’est important après une séance de sport

Si vous suivez un entrainement Jiwok, votre coach vous répète souvent que la récupération est aussi importante que la séance d’entrainement de (votre plan d’entrainement).

Bien s’alimenter avant et pendant l’effort c’est bien, mais gérer sa récupération c’est encore mieux.

Trop souvent négligée, la phase de récupération a pourtant un rôle essentiel dans la réhydratation, la recharge des réserves énergétiques et la récupération musculaire. Elle aura également comme objectif l’élimination des toxines de fatigues.

Pourquoi faut-il récupérer ?

Parce que l’activité physique entraîne une fatigue générale et une fatigue musculaire.

La récupération permet :

– L’enchaînement efficace des séances ou des épreuves,
– Elle aide à la progression des performances,
– Elle favorise la prévention contre les blessures.

Priorité : l’hydratation

Suite à un effort, l’organisme se trouve dans un état de déshydratation plus ou moins prononcé, mais systématique. Sa gravité dépend de l’intensité et de la durée de l’effort, de la qualité de boisson ingérée pendant l’effort et des conditions climatiques le jour de l’effort.

La transpiration au cours de l’effort engendre une perte d’eau et de minéraux qui doit être compensée le plus rapidement possible.

La réhydratation constitue le premier objectif de la ration de récupération. Je vous conseille l’utilisation d’une eau bicarbonaté afin d’apporter un liquide alcalin à votre organisme, ce qui l’aidera à éliminer les déchets acides accumulés pendant l’effort.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories