activité physique

Découvrez nos articles pour une bonne pratique du sport. Que faut-il faire ou non selon sa condition.

20 novembre 2017

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »


14 novembre 2017

marche rapide

Voici pourquoi La marche rapide – Marche sportive est une bonne alternative au running

Il arrive régulièrement au cours de la pratique de la course à pied que l’on désire changer, pour un temps ou définitivement, d’activité sportive.

Cet arrêt, plus ou moins transitoire, fait souvent suite à une blessure.

Le joggeur cherche alors un sport de compensation lui permettant de travailler le foncier en attendant de reprendre son activité de prédilection.

Malheureusement, parfois, cet arrêt doit être envisagé à long terme notamment en cas de blessure articulaire, d’arthrose (cheville, genou) ou de douleur lombaire.

En fonction des symptômes, le sportif se tournera vers un –ou plusieurs- autre sport de fond ; typiquement le « vieux joggeur » en forme devient triathlète !

En effet les sports portés (natation et cyclisme), de par leur absence d’impact, sont beaucoup plus doux pour les articulations.

Le sportif pourra donc le plus souvent continuer une activité sportive soutenue tout en continuant à pratiquer à minima la course à pied.

Mais parfois plusieurs problèmes peuvent se poser pour cette « diversification sportive » :

– Le manque de matériel (vélo) ou d’équipement (piscine, piste cyclable) à proximité
– Le manque de facilité de pratiquer au cœur de la ville ou lors de la pause déjeuner
– Le coût du vélo et la possibilité de le stationner
– L’allergie au chlore
– Et parfois (souvent) le coureur n’aime QUE ses baskets !

Il existe une alternative intéressante de la course à pied qui est de plus en plus plébiscité par le public : la marche rapide – marche sportive !
Lire la suite »


13 novembre 2017

application pour gérer blessures

Comment bien gérer ses blessures de sport avec l’application Dr Sport

Comme tout sportif, vous avez certainement déjà dû faire face à une blessure pendant un entrainement.

Que ce soit une crampe qui ne passe pas (Retrouvez nos 3 conseils pour éviter les crampes), une entorse douloureuse ou bien d’autres, les maux sont courants lors de la pratique d’une activité physique.

Face à ça, l’application Dr Sport est née afin d’accompagner tous les sportifs lorsqu’ils rencontrent un problème de santé.

Concrètement, grâce à cette application, vous allez pouvoir évaluer la gravité de la situation qui se présente à vous et agir en conséquence.

Un médecin à l’origine de ce concept

Cette application, nous la devons au docteur Thierry Weizmann qui s’est entouré d’une solide équipe afin de référencer plus de 7 000 cas cliniques qui peuvent être rencontrés chez les sportifs, qu’ils soient débutants ou bien de haut niveau.

Pour pouvoir établir un diagnostic rapide, l’utilisateur devra répondre à cinq questions concernant le type de sport qu’il vient de pratiquer, la partie du corps qui le fait souffrir, le traumatisme qui est survenu, les différents symptômes relevés ainsi que l’intensité de la douleur ressentie.

De cette façon, grâce à une base de données solide, l’application peut rapidement identifier le problème qui se pose. Pour pouvoir orienter l’utilisateur sur la gravité de sa blessure, Dr Sport se base sur un simple code couleur.

Le jaune indiquera un problème bénin, l’orange viendra témoigner de quelque chose de plus sérieux tandis que le rouge alarmera sur l’urgence de la situation qui doit être rapidement prise en charge par les professionnels compétents.
Lire la suite »


08 novembre 2017
entrainement débutant

comment bien débuter en running, jogging ou course à pied

J’espère que vous avez bien débuté la semaine ! Pour continuer sur votre lancée et garder le rythme, voici les témoignages de la semaine qui donneront encore plus envie d’aller faire du sport.

Bonne journée à tous et bonne lecture :

Chris
« J’ai toujours eu du mal à perdre du poids. J’ai suivi top de régime et autres super méthode mais rien n’a vraiment marché (ou j’ai vite repris). Comme je n’ai jamais été une grande sportive, je n’ai jamais pris conscience de l’impact sur mon corps.
Avec l’entrainement Jiwok, j’ai perdu 8 kilos en suivant toutes les séances et les conseils de nutrition. Alors ce n’est que le début, mais j’ai pris du plaisir dans l’effort. Mon corps et mon cerveau me réclame ces efforts, ce que je trouve complémentent incroyable. Je croyais que c’était uniquement pour les grands sportifs ce genre de sensation. »
(Chris suit un programme perte de poids en running)

Pierre
« C’était dur, mais j’ai réussi à passer sous les 1 h 35 pour mon semi. C’est une petite victoire personnelle.
Je me suis mis à la course à pied avec Jiwok et je débutais.
Quand je vois tout le chemin parcouru depuis. J’adore vraiment le concept de Jiwok et sur moi ça marche plutôt bien.
J’ai hâte maintenant « d’affronter » mon prochain entrainement qui sera une nouveauté pour moi : le marathon. »
(Pierre a suivi un plan semi marathon 1 h 35)

Marianne
« J’ai découvert la marche nordique l’année dernière et je trouvais cela très bien comme activité physique. Par contre, toutes mes sorties se ressemblaient donc cela devenait ennuyeux.
J’ai bien cherché des séances types sur le net, mais rien de bien attractif. J’ai découvert Jiwok et cela convient exactement à ce que je recherchais. Des séances variées, un accompagnement et un suivi. Cela me permet de rester en forme avec plaisir.
Merci à toute l’équipe pour vos précieux conseils
 »
(Marianne suit des séances marche nordique)

Jérôme
« Mon premier trail s’est très bien passé. Je n’ai pas trop souffert. J’avais des doutes pendant la préparation sur ma capacité à réussir ce premier trail. Mais en fait, tout s’est bien passé. Merci Jiwok »
(Jérôme a suivi un plan d’entrainement trail)

Ellen
« J’arrive à la séance 7, et je peux désormais courir 2km sans pause – quand avant, une distance de 150m me semblait très long. Quel plaisir de voir une progression !! »
(Ellen suit un entrainement débuter le running objectif courir 30 minutes)

Thierry
« Nickel,jusqu’à maintenant tout va bien très bon coaching ! »
(Thierry suit un programme reprise après blessure)

Et vous, votre entrainement Jiwok cela donne quoi ?


06 novembre 2017

crampe running course à pied jogging

Comment éviter les crampes : découvrez nos conseils

La crampe est l’ennemi du coureur et du sportif.

En pleine action, en pleine course (10 km, semi, marathon, ou trail) ou à l’entrainement de running, là voilà qui frappe sans crier gare un muscle, souvent ceux des jambes.

Une fois survenue, il n’y a pas grand chose à faire. Elle oblige le muscle à se contracter et difficile de continuer à l’utiliser dans ces conditions.

Pourtant, la crampe n’est pas une fatalité et tous les sportifs ont leurs rituels pour éviter d’en être victime.

Vous trouverez ci dessus les trois points essentiels qui permettent à chacun, du coureur débutant au runner confirmé de les limiter au maximum.

Avant de voir comment éviter ces fameuses crampes, il est déjà intéressant d’apprendre à connaître son ennemi.

Qu’est ce qu’une crampe ?

La crampe est un spasme musculaire, c’est à dire une contraction involontaire d’un muscle qui nous sert à mouvoir notre corps.

Il faut savoir qu’il y a typologie variée des crampes. Elles ne touchent parfois qu’une partie d’un muscle, d’autre fois le muscle entier et parfois un ensemble de muscles.

Ce sont surtout les jambes qui sont touchées par ce phénomène. Sans entrer dans les détails médicaux, il faut savoir que la crampe est entraînée par un dérèglement de la perception de l’effort par les récepteurs se trouvant au niveau de ces muscles.

Il faut se donner les moyens de combattre ce qui cause les crampes. Vous trouverez ci dessous des règles à bien suivre.

1- Au coeur de tout, l’hydratation

L’hydratation indispensable

Le sport amène à une hausse de la température du corps même lors d’une simple séance d’entrainement ou d’échauffement.

Celui ci est mis en branle tout entier pour répondre à la demande de l’activité physique. Résultat, la température du corps augmente rapidement. En contrepartie, le corps va augmenter la sudation pour éliminer la chaleur interne.

Cette sudation, si elle est très bénéfique, est aussi la première cause de l’élimination de l’eau du corps ainsi que de sels minéraux. Ces derniers sont toutefois indispensables à la réaction chimique qui permet la contraction musculaire. Il est donc absolument indispensable de boire pendant l’effort physique pour compenser la perte d’eau qui se fait lors de l’effort.
Lire la suite »


03 novembre 2017

courir running perdre du poids rester en forme cap

Comment vivre plus longtemps avec le running

Comme tout le monde, vous êtes sûrement à la recherche de méthodes qui pourront vous aider à rester jeune et en pleine forme le plus longtemps possible.

Même si beaucoup l’ignorent encore, il se pourrait bien que la course à pied se positionne au rang d’élixir de longue vie.

En effet, différentes recherches ont rapporté qu’une simple heure de running pourrait permettre de faire gagner près de 7h de vie. Convaincu ?

Gagner des heures de vie grâce à la course, une conclusion faite par la science

Cette thèse n’est pas seulement une idée en l’air puisque la science est venue s’en mêler et certains chercheurs se sont penchés sur ce sujet. Les différentes conclusions qui ont été tirées viennent même affirmer que la course à pied serait en réalité l’activité physique qui permettrait le plus d’allonger son espérance de vie.

Cet argument viendra certainement faire pencher la balance chez les Jiwoker qui hésitent encore entre suivre un entrainement de running ou autre entrainement Jiwok.
Lire la suite »


23 octobre 2017

jiwok_heart.JPG

Bien comprendre pour la fréquence cardiaque et la fcm c’est intéressant

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir ou faire du sport sur son vélo d’intérieur, elliptique, rameur, en piscine ou marche à pied ou nordique.

Lorsque vous courez, vous choisissez sur quel terrain, combien de fois par semaine et pendant combien de temps ? En suivant votre fréquence cardiaque, vous choisissez aussi A QUELLE INTENSITE : une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de PRECISION dans l’expression des résultats de votre entraînement.

Notamment : le nombre de calories brûlées, le calcul de votre indice de forme (comparable à la VO2max), l’indice de course à pied qui permet, à l’issue d’une séance, de projeter vos performances en condition de course (5km, 10km, semi et marathon), ou encore très utile pour les grands sportifs, le test de surentraînement.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :

– Par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories