entrainements jiwok

20 novembre 2017

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »


31 octobre 2017

Comment avoir le geste idéal pour pouvoir boire en courant

Boire pendant sa séance de running

Je vous le répète souvent, l’hydration c’est important pendant votre entrainement mais également pendant votre course (10 k, semi, marathon, trail, triathlon)

Un manque d’eau peut amener à une perte de performance et dans certains cas des malaises. Il faut savoir que la transpiration peut entrainer une perte d’eau 0,5 à 2,5 l/heure.

Cependant, il est difficile de boire en courant car le corps est sans cesse en mouvement.

Plutôt utiliser une pipette ou un bidon ?

Se ravitailler en courant peut sembler facile à première vue, cependant en pratique… ce n’est pas la même chose.

La plupart de ceux qui ont essayé pourront témoigner que ce fut un réel échec même ! Il faut prendre le coup de main pour pouvoir le faire facilement et sans accident. L’équipement peut largement conditionner la consommation d’eau, on peut notamment mentionner le sac à eau très pratique pour consommer de l’eau avec une pipe à eau.
Lire la suite »


05 juillet 2017

biorunners pre volve running course a pied

Prevolve, la société qui conçoit les chaussures de running et trail du futur !

Prevolve est une jeune société qui veut révolutionner la chaussure de Running et de trail. (Retrouvez nos conseils pour bien choisir vos chaussures de running)

Son fondateur, Oliver Brossmann voulait être footballeur professionnel, mais au lycée il a eu des problèmes aux genoux et il a du subir des opérations aux 2 genoux. Son rêve était brisé.

Il s’est mis au running, mais chaque séance était douloureuse.

Un jour, il lit le livre « Born to Run » (née pour courir). Cette lecture l’a changé et le motive à essayer le running minimaliste (également appelé barefoot running) (courir pied nu ou avec des chaussures de course FiveFinger de de Vibram).

Et cela à tout changé pour lui, il a ressenti une vrai différence sur ses genoux. Il pouvait courir sans douleur. A la même periode, il découvre l’impression 3D et se passionne pour le sujet.

Ainsi, il lance en 2014, la société Prevolve qui conçoit la première chaussure de running imprimée en 3D : La Biorunner
Lire la suite »


14 mars 2017

lacets_multi-sports

De bons lacets pour vos chaussures de running : Xtenex – test video et tutorial

Vous savez maintenant comment bien choisir vos chaussures de running mais vos lacets classiques se détachent régulièrement au cours de vos entrainements Jiwok ?

Vous en avez assez de faire et de défaire vos doubles nœuds ?

Xtenex est la réponse à vos problèmes !

Mieux : un confort, et un ajustement parfait et personnalisé.

Leur principale particularité c’est qu’ils ne sont pas lacés !
Lire la suite »


06 mars 2017

soutien gorge running

Pour vous devez portez un Soutien gorge sport

Si vous êtes une femme cet article vous intéressera au plus au point….les hommes cela peut aussi vous intéresser 😉

Un soutien gorge de sport parfaitement adapté à la taille des seins est aussi important qu’une bonne paire de chaussures pour vos entrainements Jiwok.

Hélas, de nombreuses idées fausses circulent sur l’anatomie et la santé de la poitrine féminine !

Le sein repose sur les pectoraux ; il n’est maintenu que par des ligaments, les ligaments de Cooper, qu’il faut penser à économiser.

Au cours d’une activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à un phénomène de rebond qui peut provoquer un relâchement de ses ligaments et l’affaissement progressif des seins.

En effet, parce qu’elle est constituée d’une succession de sauts à la différence de la marche, la course à pied en particulier soumet les seins à des mouvements complexes qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Pour éviter cela, le port d’un soutien gorge adapté au sport est donc fortement conseillé !

Pour définitivement s’en convaincre il est utile de savoir qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1 mètre peser près d’un kilo !

Pourtant les préjugés foisonnent et mettent encore les seins à rude épreuve.
Lire la suite »


20 janvier 2017

L’URBAN TRAIL D’ARRAS, 1ERE ETAPE DU TOUR REGIONAL


urban trail plan entrainement

En 2017, j’ai décidé de vous faire partager des petites (ou grandes) courses près de chez vous afin de vous permettre de continuer votre progresser et ne pas perdre votre motivation.

En effet, une course c’est toujours, une préparation, une excitation et un vrai bonheur à la fin.

Nouvelle année rimant souvent avec bonne résolution, la Ligue Hauts-de-France d’Athlétisme innove en créant l’Urban Trail Tour, épreuve sportive d’athlétisme en centre ville. 
La première étape du Tour se déroule au cœur de la magnifique ville d’Arras le 25 mars à partir de 19h00.

Cet événement, alliant sport et culture, vous permettra de découvrir l’ensemble des richesses qu’offre la cité arrageoise.

Le long des 10km du parcours, vous aurez l’occasion de passer dans des lieux mythiques et invraisemblables, jamais explorés par les coureurs à pied comme la Maison Robespierre, l’Abbaye Saint Vaast, le Beffroi et autres lieux publics !

Toutes les fantaisies sont permises pour diversifier le parcours, l’enrichir et le corser : monter des escaliers, traverser des parcs, enjamber des structures urbaines, dévaler des rues, traverser des entreprises, des musées, des gares….

Vous pourrez le préparer en suivant les entrainements Jiwok trail court. ou plan 10 km .

Retrouvez l’ensemble des informations sur Facebook.


17 janvier 2017

running froid hiver
(crédit photo : Rob Nguyen )

Running dans le froid : 4 conseils pour courir par temps froid – hiver

L’hiver ne sonne pas la fin de vos sorties de course à pied en extérieur. Bien que les ardeurs soient rafraîchies par la température, ces quelques conseils vous permettront de pratiquer votre sport favori tout en restant léger et continuer à vous amuser lors de votre entrainement Jiwok !

1- Se couvrir ? Oui mais pas trop !

Quand la température avoisine les 0°C ou qu’il neige, il est important de bien se couvrir afin de ne pas attraper un vilain coup de froid. Toutes les parties sensibles devraient ainsi être protégées du froid mais contrairement aux pratiques qui favorisent la superposition de plusieurs vêtements, les nouvelles technologies utilisées par les fabricants de matériels sportifs sont légères et confortables. Vous n’aurez plus besoin de porter plusieurs vêtements pour avoir la température voulue, surtout lorsque vous courez dehors, il vous suffit juste de choisir les bonnes matières.

Il n’est pas conseillé de porter des vêtements en coton lorsque vous faites votre entrainement dans le froid car cette matière ne favorise pas l’élimination de l’humidité. Préférez plutôt le polypropylène ou des tissus synthétiques avec lesquels une seule couche suffit pour garder votre corps sec. Pour se protéger contre le vent et les précipitations, mettez un survêtement respirable en nylon ou imperméable. Cela suffit amplement pour vous donner du peps et aller courir dans de bonnes conditions. Toutefois, si la température descend au-dessous des -20°C (c’est surtout pour nos amis Canadiens), mettez une polaire sous votre survêtement.

Vous pouvez retrouver notre article complet sur les 6 équipements running nécessaires pour se protéger du froid.

2- Protégez votre tête et votre cou

Pour commencer, sachez que 40% de la chaleur du corps s’échappe de votre tête lorsque vous courez dans le froid. Afin de préserver votre température corporelle, pensez à porter une bonnet ou casquette adapté au froid. Si les températures sont vraiment glaciales, il serait plus prudent de couvrir le cou et le visage avec un cache cou, un bandeau ou bien avec une cagoule. En laine ou en molleton, ces accessoires peuvent couvrir la bouche et réchauffer l’air que vous respirez. D’autres modèles de bonnet de running sont également disponibles sur le marché ou bien des caches-oreilles. Vous pouvez également utiliser des casques pour écouter de la musique tout en protégeant vos oreilles.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories