running froid hiver
(crédit photo : Rob Nguyen )

Courir dans le froid : Des conseils pour courir dans le froid

L’hiver ne sonne pas la fin de vos sorties de course à pied en extérieur. Bien que les ardeurs soient rafraîchies par la température, ces quelques conseils vous permettront de pratiquer votre sport favori tout en restant léger et continuer à vous amuser lors de votre entrainement Jiwok !

Se couvrir ? Oui mais pas trop !

Quand la température avoisine les 0°C ou qu’il neige, il est important de bien se couvrir afin de ne pas attraper un vilain coup de froid. Toutes les parties sensibles devraient ainsi être protégées du froid mais contrairement aux pratiques qui favorisent la superposition de plusieurs vêtements, les nouvelles technologies utilisées par les fabricants de matériels sportifs sont légères et confortables. Vous n’aurez plus besoin de porter plusieurs vêtements pour avoir la température voulue, surtout lorsque vous courez dehors, il vous suffit juste de choisir les bonnes matières.

Il n’est pas conseillé de porter des vêtements en coton lorsque vous faites votre entrainement dans le froid car cette matière ne favorise pas l’élimination de l’humidité. Préférez plutôt le polypropylène ou des tissus synthétiques avec lesquels une seule couche suffit pour garder votre corps sec. Pour se protéger contre le vent et les précipitations, mettez un survêtement respirable en nylon ou imperméable. Cela suffit amplement pour vous donner du peps et aller courir dans de bonnes conditions. Toutefois, si la température descend au-dessous des -20°C (c’est surtout pour nos amis Canadiens), mettez une polaire sous votre survêtement.

Protégez votre tête et votre cou

Pour commencer, sachez que 40% de la chaleur du corps s’échappe de votre tête lorsque vous courez dans le froid. Afin de préserver votre température corporelle, pensez à porter une bonnet ou casquette adapté au froid. Si les températures sont vraiment glaciales, il serait plus prudent de couvrir le cou et le visage avec un cache cou, un bandeau ou bien avec une cagoule. En laine ou en molleton, ces accessoires peuvent couvrir la bouche et réchauffer l’air que vous respirez. D’autres modèles de bonnet de running sont également disponibles sur le marché ou bien des caches-oreilles. Vous pouvez également utiliser des casques pour écouter de la musique tout en protégeant vos oreilles.

Attention à l’engelure

Vos mains et vos pieds devront également rester au chaud pour éviter les engelures. Pour cela, portez des gants de course et si vous voulez garder vos doigts disponibles, optez pour des mitaines. Pour protéger vos pieds, mettez un bas en laine ou en polaire, et dessous, rajouter un bas absorbant. 30% de la chaleur de votre corps seront ainsi préservées. Vos oreilles et votre nez devraient également se couvrir s’il fait vraiment très froid.

Les jambes n’ont pas besoin d’être trop couvertes car elles seront appelées à beaucoup bouger et c’est ainsi qu’elles génèrent beaucoup d’énergie. Ainsi, une seule paire de collants ou des pantalons de course suffiront pour vous tenir chaud pendant votre entrainement.

Enfin, il faut également se protéger des rayons de soleil même en hiver. En effet, le soleil apparaît de temps en temps et en le contemplant, cela risque d’abimer vos yeux. (Retrouvez la lise des 6 équipements indispensable pour le running en hiver)

Autres conseils

Si vos vêtements sont mouillés à cause de la neige, de la pluie ou même à cause de la sueur au cours de votre entrainement, changez-les car vous risquerez d’attraper une hypothermie.

L’avis d’un médecin est fortement conseillé avant de courir dans le grand froid car l’air froid favorise la résurgence de douleurs à la poitrine ou des crises d’asthme. D’autres maladies peuvent resurgir à cause du froid mais l’essentiel est de connaître son corps avant de se lancer dans cet exercice.

Puisque vous faites de l’activité physique, donc vous aurez beaucoup de sueur, il est important que vous buviez de l’eau même si vous n’en ressentez pas le besoin. Une hydratation continue garantit de bonnes performances et vous permet d’atteindre vos objectifs et prendre du plaisir à la fois.

Donc suivez bien ces conseils pendant vos entrainements Jiwok.

About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Articles intéressants :
Si vous avez aimé cet article,
inscrivez-vous à notre newsletter (c'est gratuit)
Adresse Email: