entrainements jiwok

10 novembre 2020

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »


26 octobre 2020

440399804_3b8ef46a76

Mangez des fruits et des légumes pour rester en forme : le vrai et le faux

Si vous essayez de perdre du poids, en plus de votre entrainements Jiwok, il est important de surveiller votre alimentation. (N’oubliez pas les documents à télécharger sur votre compte Jiwok)

En attendant, voici quelques idées reçues sur les bienfaits des fruits et légumes :

1- Manger de l’ananas ou de la papaye fait maigrir

Faux : ces fruits contiennent une enzyme protéolytique, la bromélaine pour l’ananas, et la papane pour la papaye. Ces substances facilitent la digestion des protéines mais n’ont aucune action sur les lipides.

2- Les fruits secs sont riches en magnésium

Vrai : les fruits secs contiennent les mêmes compléments que les mêmes fruits avant déshydratation, mais comme ils ne contiennent presque plus d’eau, les compléments sont plus concentrés.

A poids égal, ils en contiennent donc beaucoup plus que les fruits non déshydratés.

Ainsi par exemple, la figue fraîche contient 21 mg de magnésium aux 100g et la figue sèche 72 mg aux 100 g.
Lire la suite »


22 septembre 2020

un2vue

Vous êtes nombreux à vous demander s’il vaut mieux prendre un bain ou une douche après vos entraînements Jiwok.

Il est en fait important de suivre certaines règles après une séance d’entrainement.

Tout d’abord, il est essentiel de ne pas tout de suite aller prendre une douche ou un bain juste après votre effort.

Vous devez attendre une quinzaine de minutes entre la fin de votre entrainement Jiwok (que ce soit pour vélo d’intérieur, tapis de course, elliptique, course à pied ) et l’entrée sous la douche , le temps d’arrêter la transpiration de votre corps.

Lire la suite »


02 juillet 2019

biorunners pre volve running course a pied

Prevolve, la société qui conçoit les chaussures de running et trail du futur !

Prevolve est une jeune société qui veut révolutionner la chaussure de Running et de trail. (Retrouvez nos conseils pour bien choisir vos chaussures de running)

Son fondateur, Oliver Brossmann voulait être footballeur professionnel, mais au lycée il a eu des problèmes aux genoux et il a du subir des opérations aux 2 genoux. Son rêve était brisé.

Il s’est mis au running, mais chaque séance était douloureuse.

Un jour, il lit le livre « Born to Run » (née pour courir). Cette lecture l’a changé et le motive à essayer le running minimaliste (également appelé barefoot running) (courir pied nu ou avec des chaussures de course FiveFinger de de Vibram).

Et cela à tout changé pour lui, il a ressenti une vrai différence sur ses genoux. Il pouvait courir sans douleur. A la même periode, il découvre l’impression 3D et se passionne pour le sujet.

Ainsi, il lance en 2014, la société Prevolve qui conçoit la première chaussure de running imprimée en 3D : La Biorunner
Lire la suite »


20 janvier 2017

L’URBAN TRAIL D’ARRAS, 1ERE ETAPE DU TOUR REGIONAL


urban trail plan entrainement

En 2017, j’ai décidé de vous faire partager des petites (ou grandes) courses près de chez vous afin de vous permettre de continuer votre progresser et ne pas perdre votre motivation.

En effet, une course c’est toujours, une préparation, une excitation et un vrai bonheur à la fin.

Nouvelle année rimant souvent avec bonne résolution, la Ligue Hauts-de-France d’Athlétisme innove en créant l’Urban Trail Tour, épreuve sportive d’athlétisme en centre ville. 
La première étape du Tour se déroule au cœur de la magnifique ville d’Arras le 25 mars à partir de 19h00.

Cet événement, alliant sport et culture, vous permettra de découvrir l’ensemble des richesses qu’offre la cité arrageoise.

Le long des 10km du parcours, vous aurez l’occasion de passer dans des lieux mythiques et invraisemblables, jamais explorés par les coureurs à pied comme la Maison Robespierre, l’Abbaye Saint Vaast, le Beffroi et autres lieux publics !

Toutes les fantaisies sont permises pour diversifier le parcours, l’enrichir et le corser : monter des escaliers, traverser des parcs, enjamber des structures urbaines, dévaler des rues, traverser des entreprises, des musées, des gares….

Vous pourrez le préparer en suivant les entrainements Jiwok trail court. ou plan 10 km .

Retrouvez l’ensemble des informations sur Facebook.


16 novembre 2016

INKnBURN jean running

(Ce n’est pas un Jean….)

Pourquoi porter du noir ou du gris quand vous courez ? INKnBURN se joue des couleurs et du desgin

Il y a quelques jours, je suis tombé sur une photo d’un coureur qui portait une tenue assez incroyable ! J’ai été instantanément intrigué. La couleur et le design étaient tout simplement incroyables.

Après quelques recherches, j’ai découvert que c’était une jeune société américaine qui développait des produits de running assez spéciaux.

INKnBURN est une société californienne qui existe depuis 4 ans. Ils développent et fabriquent leur ligne de running et trail en Californie du Sud afin de créer des produits uniques et de qualité.

INKnBURN crée des éditions limitées de leur produits et intègre en plus d’un design unique et parfois déroutant, des tissus ultra technologique.

L’idée est de porter un produit presque unique et totalement adapté aux contraintes du running ou du trail : tissu doux, évaporation rapide de la transpiration, double coutures à plat pour éviter les frottements et améliorer la résistance etc…
Lire la suite »


16 novembre 2015

test avis wave 18 mizuno running

Avis et test Mizuno Wave 18

Après les tests des T-shirt Kiprun de Kalenji et la version brassière pour les femmes, voici le méga test et avis de 4 Jiwoker sur les Mizuno Wave 18.

Après cette lecture, vous serez tout cette paire de chaussure de running !!!! (Et n’oubliez de suivre nos 7 conseils pour bien choisir vos chaussures de running)

1- Aude
Ne connaissant pas Mizuno, j’étais ravie de tester cette marque, qui m’attirait depuis un certain temps.

Le design : Les chaussures sont belles, la couleur est flashy (on aime ou pas, ça reste très personnel), personnellement je déteste les chaussures flashy et pourtant j’ai adoré celles ci : je trouve que le design est classe et travaillé.

L’amorti : J’avais lu quelques avis selon lesquels les chaussures étaient un peu « dures », quel étonnement ! C’est loin d’être le cas. Ayant souffert de périostite et pratiquant beaucoup d’exercices en plyométrie (donc avec sauts), je tiens à ne pas me blesser et à ne pas choquer mon corps, j’étais donc très attentive à cette donnée.

Habituée à mes asics gel pulse 6, je ne pensais pas qu’elles pourraient être égalées ou détrônées aussi facilement…Quelle erreur ! Les Mizunos Wave rider 18 m’ont tout de suite donné une impression de confort, qui s’est révélé être omniprésent durant la course. Petits chemins et bitume, elles sont terriblement confortables. On sent moins cailloux et autres aspérités, et on ne sent pas d’impact dans les jambes.

Au fur et à mesure des séances, le confort reste identique, seul notre affect envers la chaussure augmente (et l’envie de m’acheter un t-shirt assorti aux chaussures, femme oblige, ce qui ne fait que confirmer ma tombée en amour envers Mizuno).

Le SR touch est un nouveau matériaux permettant d’absorber les chocs au niveau du talon. Il recouvre ses propriétés très rapidement, ce qui permet de sentir un amorti constamment semblable tout le long de la course : et c’est bien là la différence avec d’autres chaussures : on ressent ce confort à chaque impact, une sensation d’amorti à chaque foulée, très agréable. Cette sensation de courir sur un matelas se ressent tout de même plus sur route, ce qui en fera la meilleure amie des marathoniens.

Le poids : je ne les ai trouvé ni lourdes, ni légères, pas de particularité à signaler de ce côté là (serait-ce dû au 7 grammes seulement d’écart avec mes chaussures habituelles ? ). Il semblerait qu’elles soient toutefois 30% plus légère que d’autres modèles.

Le confort : un petit bémol à ce niveau me concernant : la première fois, j’ai dû m’arrêter 3 fois pour régler convenablement les lacets. En effet, le côté extérieur de mon pied frotte de manière douloureuse contre le logo mizuno brodé et qui se ressent à l’intérieur, c’est assez désagréable, voir douloureux. Après plusieurs essais je trouve finalement un réglage convenable : tout va bien, je ne le sens plus.
Et le problème ne se réitère pas lors des séances suivantes.

La stabilité : J’ai couru sur petit sentier avec des feuilles d’automne et des racines dissimulées, mon pied est resté stable. J’avais un peu peur de traverser ces portions mais je voulais vraiment tester la chaussure, même si elle est faite pour route principalement. Je confirme qu’elle est aussi tout à fait adaptée aux chemins (je n’irais pas jusqu’à parler de trail, mais ce n’est pas ce pour quoi elle a été conçue).

L’accroche est toutefois plus importante que ce que j’espérais pour des chaussures de route. La Wave Technology permet de maintenir mon pied droit, et je me sens confiante. C’est une plaque qui permet de répartit l’onde de choc au moment de l’impact sur le sol.
Résultat : un bon amorti et une meilleure stabilité.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories