01 septembre 2020

marathon, semi marathon, trail

DECOUVREZ NOS 5 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER SES SÉANCES LONGUES EN RUNNING

Les sorties longues sont des sorties spécifiques (comme les séance de fractionné : voir les 10 conseils pour bien réussir ses séances de fractionné).

Il est important de les aborder en suivant quelques conseils de base.

Courir longtemps et être endurant, cela s’apprend.

Il suffit d’appliquer les bonnes méthodes et d’éduquer progressivement son corps à fournir un effort prolongé.

Je vous proposes 5 conseils, 5 étapes, qui vous permettront de réaliser les séances longues de vos plans d’entrainement semi-marathon, 20 km, marathon, trail ou de triathlon plus facilement.

 1  Soyez précis
 2  Le running dans de bonnes conditions
 3  La durée c’est mieux que la distance
 4  Buvez et mangez
 5 Ne rien lacher

1. Planifier sa séance longue avec précision

Ne vous lancez pas dans votre séance longue à corps perdu, sans avoir déterminé au préalable votre parcours. Vous devez réfléchir avec précision aux chemins que vous allez emprunter et en compter le nombre de kilomètres, afin de savoir avec précision quelle distance vous allez parcourir.

Mais aussi, dans le but de ne pas être surpris ou entravé par d’éventuels obstacles, auxquels vous ne vous attendiez pas.

Par ailleurs, cela vous permettra de connaître à l’avance les efforts que vous allez devoir fournir.

A terme, de cette manière, vous pourrez également comparer les différences séances et comptabiliser vos progrès.

Il est d’autre part préférable de choisir un terrain bien dégagé et sans dénivelés, afin d’éviter les obstacles inutiles, et de casser le rythme de sa course.

Au départ, on privilégiera d’ailleurs des parcours sans interruption de la circulation par exemple afin de concentrer ses efforts sur l’essentiel, à savoir : le dépassement de soi.

2. Courir dans de bonnes conditions

La séance longue de running est un temps fort d’un plan d’entrainement semi marathon, marathon trail ou triathlon.

Toutefois, il ne faut pas se l’imposer coûte que coûte, si ses propres conditions physiques ne la permettent pas ou si des circonstances extérieures vous en empêchent.

En effet, elle doit être réalisée dans les meilleures conditions qu’ils soient pour représenter une réussite et vous permettre d’avancer.

Ainsi, si vous avez des douleurs musculaires, une fatigue passagère, ou si par exemple, le temps est beaucoup trop pluvieux, orageux ou chaud, vous n’êtes en rien obligé de vous l’imposer.

Vous acharner n’aura qu’un seul résultat : vous en dégoûter ou vous donner un sentiment d’échec car vous ne serez pas parvenu à la terminer.

Si toutefois, seul le climat vous empêche de réaliser cette séance longue de running, vous pouvez vous rabattre sur un autre sport d’endurance comme la pratique du vélo elliptique ou la natation, ou encore le tapis de courses dans une salle de sport.
Lire la suite »


debuter-en-course-a-pied5

Commencer la course à pied : les 6 réponses à vos principales questions

Coureur débutant, voici des conseils pratiques pour bien débuter en course à pied (running) et progresser rapidement.

Vous n’avez jamais pratiqué de sport, vous venez de reprendre la course à pied ?

Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez :

 1  Je commence par quoi ?
 2  Est ce que j’ai les bonnes chaussures ?
 3  Courir en extérieur ou sur un tapis ?
 4  Je n’ai pas de souffle
 5  J’ai des points de côté
 6  Comment je dois respirer ?

1- Par quoi puis je commencer ?

Commencez avec un objectif raisonnable. Courir en continu 30 minutes est bon début.

Vous trouverez des entrainement débutant Jiwok ici qui vous permettront de courir 30 minutes sans difficulté après quelques semaines.

Il est important de ne pas vous mettre des objectifs trop ambitieux. En effet, passez de 0 séances à courir tous les jours en voulant courir 1 heure en continu, c’est très compliqué et il y a 90 % de chance que vous abandonniez.

Avec un entrainement débuter le running avec comme objectif courir 30 minutes avec 2 ou 3 séances par semaine, c’est largement suffisant pour vous y mettra.

Vous pourrez progresser au fur et à mesure et surtout prendre du plaisir rapidement.

2- Quel type de chaussures dois-je porter ?

Les chaussures de running sont vraiment importantes.

Ne lésinez pas dessus, ne courrez pas avec vos « baskets de tous les jours ».

Il est vraiment important d’investir dans une vraie paire de chaussure de running (pas forcément les plus chères) qui vous aiderons lors de vos séances et surtout vous éviterons les blessures.

Pour cela visitez les magasins spécialisés pour trouver la chaussure qui vous convient.

Voici nos 7 conseils pour bien choisir une paire de chaussure de running.

3- Quelle est la différence entre courir sur un tapis et en extérieur?

Un tapis roulant « tire » le sol sous vos pieds, et vous n’avez pas a résister au froid et au vent, deux facteurs qui rendent un peu plus facile en cours d’exécution.

La pratique sur tapis est idéale si vous êtes en surpoids, ils diminuent l’impact sur votre corps. (Les entraînements tapis Jiwok sont ici)
Lire la suite »


22 juillet 2020

Tu peux tout faire sauf abandonner

Ca sent les vacances !!!!!

Et vous êtes tous en train de penser à la plage, short, tong et séances de sport ! Et c’est très bien !

Allez je vous laisse avec votre dose hebdomadaire de témoignages de Jiwokers qui sont également bien motivés pour attaquer l’été du bon côté !

Bonne lecture

Sophie
« – 8 kilos sur ma balance ! Avant de partir en vacances c’est un bonne nouvelle ! Le rééquilibrage alimentaire + les séances de coaching ont vraiment été utile.
Ce qui est fou, c’est que je prends maintenant du plaisir à aller courir (oui comme presque toutes les filles, je détestais courir).
Je vais continuer mon entrainement pendant les vacances et ce sera forcement encore mieux, j’aurais plus de temps libre. Encore merci et bonnes vacances à toute l’équipe Jiwok »
(Sophie suit un entrainement perte de poids en running)

Sylvie
« Séance 6 ok, je ne pensais pas en être capable et finalement ça n’a pas été trop difficile! Suis contente même si le souffle est encore un peu court, je vois les progrès. Et surtout moi qui détestais courir, je me surprends à attendre les séances avec impatience. »
(Sylvie suit un entrainement débuter le running)

Lyl Mu
« Durant la séance, aucune monotonie s’installe et c’est génial ! J’ai commencé à regarder le compteur vers 23 minutes puis à 27 et ensuite 33. J’ai terminé la séance sans problème.
J’ai vraiment bien sué mais qu’est ce que j’étais fière !!!! Depuis, je n’ai fais que 2 autres séances mais je compte bien continuer !! Je commence à trouver un peu plus de facilité dans certaines phases qu’au tout début… la progression s’installe c’est super ! Je pense que c’est parti au moins pour plusieurs semaines…
Je suis conquise pour l’instant. Je suis super motivée et ça me fait un bien fou… J’ai envie d’essayer aussi en running car cela fait très longtemps que je n’ai pas pu m’évader un peu…
Ce coaching simple mais efficace m’apporte vraiment beaucoup… c’est génial !! »
(Lyl Mu suit un programme perte de poids en vélo d’appartement)

Jade
« J’ai couru mon premier 10 km ce week end avec quelques amis (J’espère pouvoir en courir un vrai avec plus de monde bientôt)….c’était très sympa et surtout j’ai réussi ! J’ai couru mon 10 km en 59 minutes et 23 secondes.
J’ai commencé l’année dernière à courir avec Jiwok, j’ai progressé petit à petit et quand j’ai enfin réussi à courir 1 heure, je me suis que ce serait pas mal de me mettre un petit objectif.
Alors j’ai commencé par un entrainement pour une course féminine et enfin maintenant, je viens de finir mon premier 10 km. Je suis fière de mon parcours et je n’aurais jamais réussi sans Jiwok. »
(Jade a suivi un entrainement commencer à courir, puis un entrainement pour courir une course de 6 km puis un plan 10 km)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


bien-boire-dans-la-journee

Nos conseils pour bien s’hydrater pendant votre période d’entrainement.

C’est l’été, il fait chaud. Il est donc important de bien vous hydrater.

Nos nutritionnistes vous aident à bien préparer votre plan hydrique ( ou comment bien boire dans la journée) afin d’être bien préparer pour vos entrainements (vélo, elliptique, course à pied) et surtout afin d’être bien prêt le jour J pour votre course (Marathon , semi-marathon, 20 km, 10 km, course féminine).

Voici donc le plan à suivre sur votre journée 

Lire la suite »


foam roller running

Test d’un Foam Roller et comment se servir d’un Foam Roller quand on court (running) + video

Un Foam Roller, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rouleau de mousse souvent constitués de petits reliefs (picots par exemple) qui permet de pratiquer l’automassage des muscles.

Un mini kiné à la maison.

Parce qu’à moins d’être un sportif professionnel, on a rarement ce type de massage quotidiennement.

(Je vous invite à lire notre article sur les avantages des massages lors qu’on court ou que l’on pratique un sport)

Il permet de s’échauffer (idéal l’hiver avant la course à pied par exemple), ou de remplacer/compléter les étirements après votre séance de running Jiwok

En revanche, on évite de s’en servir 2h après l’entraînement : le muscle est contracté mais n’est plus chaud, et cela risque d’être trop douloureux.

Mieux vaut attendre le lendemain.

A quoi ça sert ?

Il détend les fibres musculaires. Ainsi assouplies, les douleurs musculaires diminuent.Les muscles sont plus étirés, gagnent en flexibilité : on devient plus souple.

Les tissus musculaires se renforcent, ce qui diminue le risque de blessure.
Le Foam Roller favorise la récupération et permet d’échauffer le corps (formidable en hiver avant d’aller courir)

Le bonus : Il permet de lutter contre la cellulite et contra la sensation de jambes lourdes en améliorant la circulation.

Le second bonus : On se gaine en pratiquant.

Comment ça marche ?

Le Foam Roller déclenche une réaction naturelle du muscle : le relâchement myofascial. En effet, en pressant le muscle contre le rouleau, il va se contracter.

A force de va-et-vient et de contractions, un second réflexe apparaît : le relachement.

Le muscle se décontracte. C’est ainsi que l’on va aider les noeuds et les douleurs à disparaître.

En pratique :

Les positions sont un peu étranges à adopter au début. Pour les quadriceps par exemple, on se met en position gainage, bras tendus, et on installe le rouleau juste au dessus des genoux.

Ensuite, on va faire glisser son corps sur le rouleau jusqu’au haut des quadriceps, et faire des va-et-vient pendant 30 secondes à 1 minute.

Puis, on fait la même chose sur l’arrière des cuisses, sur les mollets, sur le haut du dos, etc.

Attention, on évite les articulations et le bas du dos.

Le mieux, c’est de regarder une vidéo :

Lire la suite »


20 juillet 2020

iron-man-triathlon.PNG

Le triathlon long ou court c’est bien, L’Iron Man c’est le must

De nombreux Jiwoker (et d’amis) pensent de plus en plus à se lancer dans l’aventure de triathlon

Je vous rappelle que les coach Jiwok sont champions du monde dans cette discipline.

Et le saint Graal dans le monde du triathlon, c’est de participé à un Irom Man !

Je viens de re-tomber sur cette vidéo vraiment top ! Il s’agit du premier participant à un Ironman à avoir effectué l’épreuve avec une caméra !
Lire la suite »


15 juillet 2020

poids course à pied

J’espère que vous n’avez pas trop chaud et que tout se passe pour le mieux pour vous tous !

Les témoignages de la semaine sentent bon l’été. Vous pédalez, courez, trailez et cela vous fait du bien !

Voici donc les témoignages de la semaine :

Caroline
« Je reste au frais chez moi sur mon vélo d’appartement et c’est top. Chaque nouvelle séance avec le coach est un vrai amusement et me fais le plus grand bien. Je ne me lasse pas d’entendre la voix du coach m’encourager ! Ca porte ces fruits, j’ai perdu 6 kilos.
J’arrive à la fin de l’entrainement, mais je ne vais pas m’arrêter là. Merci encore »
(Caroline suit un programme perte de poids en vélo d’appartement)

Marie
« Première séance pour 40 minutes sans m’arrêter ! plutot dur dur avec un poing de coté qui ne voulait pas partir; Mais j’ai tenu jusqu’au bout, et j’ai fait plus de 6 km. Je suis contente… »
(Marie suit un programme débuter le running)

Jean Christophe
« Je suis en pleine préparation de mon marathon pour le mois d’octobre (Si le marathon de Paris se déroule bien… )Et ce n’est pas toujours facile avec cette chaleur. L’entrainement est bien progressif et je sens que je suis déjà plus à l’aise à une vitesse supérieure sur les longues sorties (merci les séance de fractionné). J’espère que tout se passerait bien le jour de la course, mais je suis confiant. »
(Jean Christophe suit un plan marathon objectif 3 h 30)

Mustapha
« Bonjour,
D’abord merci pour votre entraînement au footing. je n’avais pas couru depuis plus de 30 ans de crainte de me faire à nouveau mal au dos.
Le première round a été très difficile mais maintenant à la fin du « stage Jiwok », je cours mon heure sans problème. Encore une fois merci.
Bravo pour vos entraînements. »
(Mustapha a suivi un entrainement débuter le running)

Zélia
« J’en suis à la 5 eme séance et bien que le niveau s’intensifie, je sens mon corps plus endurant même si les fins de séances sont parfois un peu compliquées, ceci étant, je me sens tellement bien après ! Ce n’est pas la première fois que je suis un programme Jiwok et comme toujours les résultats sont la ! je n’avais pas été déçue la première fois et c’est encore le cas aujourd’hui. – 3 kilos en dix jours. On se dit donc à dans 8 semaines pour le résultat final 🙂 »
 »
(Zélia suit un programme perte de poids en elliptique)

Frédéric
« Le médecin m’a recommandé de faire du sport. Et de commencer avec un sport pas trop agressif pour mon corps, j’ai donc commencé un entrainement marche nordique et je suis très satisfait. Je fais du sport, les séances passent super vite et je prends du plaisir. Je redécouvre l’effort physique et j’aime cela. »
(Frédéric suit programme d’entrainement marche nordique)

Stéphanie
« Je profite de l’été pour me lancer dans un entrainement trail. Les séances ne sont pas toujours évidentes, mais la voix du coach et la musique m’aident à me dépasser. Je me sens guider pendant cet entrainement que je n’aurais pas pu faire toute seule. J’avais déjà suivi les entrainements 10 km et semi et c’est toujours un plaisir de suivre les conseils du coach Jiwok. »
(Stéphanie avait suivi des plans 10 km et semi-marathon. Maintenant elle suit un programme d’entrainement trail)

Si vous suivez un entrainement Jiwok, n’hésitez pas à m’envoyer vos témoignages.


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories