chaussures de course à pied

05 décembre 2016

test-avis-des-skechers-performance-go-meb-speed-3

Avis et Test des Skechers Performance Go Meb Speed 3

Jonathan a eu la gentillesse de tester pour Jiwok les Skechers Performance Go Meb Speed 3.

Voici son test :

« Lorsque Jiwok m’a proposé de tester des chaussures Skechers, j’avoue que je ne connaissais pour ainsi dire quasiment pas la marque, je ne suis même pas sûr d’en avoir entendu parler.

En tant que coureur, c’est toujours avec plaisir que je découvre de nouveaux matériel alors pourquoi pas ?!

Le nom :

Bon, Skechers, c’est quoi ce nom ? Skechers performance, c’est la marque, déjà il y a une légère indication quant à la philosophie. Ensuite, « Go », on y rajoute Meb (en référence à Meb Keflezighi, l’américain vainqueur du marathon de Boston notamment) et si jamais vous doutiez de l’objectif de ces chaussures, on termine par « Speed ». Autant vous dire qu’avant même de les avoir aux pieds, on s’attend à que les performances soient là.
Lire la suite »


01 mars 2016

Enko chaussure running 2

La révolution des chaussures de running est elle en marche?

Enko, les chaussures de running made in France, avec double semelle, double ressort, amorti inégalé et réelle restitution d’énergie, ça vous parle ? Je vous en avais parlé au début du mois de janvier.

Enko a notammenet été propulsé par le CES 2016 ayant notamment reçu un award. Assistons-nous réellement à une nouvelle ère dans la course à pied ou un simple gadget supplémentaire ?

Peu d’infos avancées étaient dispo sur le web, Daniel, notre podologue du sport Jiwok (A qui l’on doit les excellents articles sur le Barefoot Running, les blessures et le Barefoot Running ou sur tout savoir sur le syndrome de l’essuie glace) a donc, avec l’aide de Yann COUDERC, kiné du sport et fondateur du « Coin Forme », interviewé Christian Freschi, le fondateur français d’Enko !

Tout d’abord, voici les point importants à retenir pour remettre cette chaussure dans son contexte :

– Enko s’adresse aux coureurs vieillissants et peut aider certains coureurs avec douleurs,
– Ces chaussures ne sont pas autorisées en compétition et ne s’adressent pas aux coureurs « athlétiques »,
– Des tests poussés ont lieu, en ce moment, avec le CTC de Lyon et certaines universités françaises pour chiffrer les apports biomécaniques d’Enko
– Enko est fabriqué en France et Italie

Retranscription Interview Christian Freschi ENKO

(CF : Christian Freschi, ingénieur et concepteur d’Enko / DB : Daniel Benjamin, podologue du sport et bio-mécanicien / YC : Yann Couderc, kiné du sport et fondateur du Coin Forme)

YC Pouvez-vous nous présenter Enko ?

CF Chaussures de running pour coureur loisir. Le but principal est de protéger le capital santé et, éventuellement, permettre à des gens présentant des pathologies liées aux chocs de continuer à courir. Enko ne s’adresse pas aux compétiteurs et ne sera pas autorisé en compétition.
Ces chaussures s’adressent particulièrement aux coureurs vieillissants, en surpoids et à ceux qui veulent éviter certaines pathologies.

Je suis un coureur depuis longtemps. A 50 ans j’ai eu des problèmes de santé et mon médecin m’a déconseillé le running. C’est là que j’ai commencé à me pencher sur le projet Enko par passion. Ensuite j’ai essayé d’en faire profiter le plus grand nombre en le commercialisant.

YC Pouvez-vous décrire la différence entre les ressorts d’Enko et les différents modèles connus de chaussures comme les Nike Shox ou Adidas Boost ?
Lire la suite »


15 décembre 2015

courir-nature.jpg
(crédit photo : Hape Gera )

Après la lecture de l’article de Laurent ( blog vraiment top sur l’écologie )« Ces sports qui nous rapprochent de la nature – La course à pied », je me suis dis qu’il serait vraiment intéressant de le reproduire sur le blog de Jiwok du fait des nombreuses idées que Jiwok partagent avec cet article (et surtout en période de la COP21)

Je tiens à préciser que la reproduction de cet article s’effectue dans le cadre de la licence creative commons mis en place sur le blog ecolo info.

Bonne lecture

 » Pour ce quatrième article consacré aux sports nature, nous nous intéressons au sport le plus naturel à pratiquer et sûrement le plus ancien… Vous l’avez bien compris nous parlons de la course à pied ! Même si l’homme ou la femme ne courent plus vraiment pour chasser leurs proies, nos vies trépidantes nous ont donné de nouvelles raisons pour courir 🙂 Son intérêt a évolué au fil du temps mais la course à pied reste un sport naturel, pas seulement dans son approche biodynamique mais surtout pour le contact à la terre et l’énergie qu’elle nous restitue.
Lire la suite »


29 septembre 2015

conseils nettoyage chaussure sport course à pied
(crédit photo : Jeff Blackler )

5 astuces pour nettoyer vos chaussures de running

Vous avez fait l’acquisition d’une nouvelle paire de chaussures de running (en suivant nos 7 conseils pour les choisir) et vous les montrez fièrement à tous vos copains runnner 🙂

Attention, vous devez savoir qu’elles ne résisteront dans le temps qu’à condition de ne pas être malmenées et d’être traitées avec soin et bon sens.

Aujourd’hui, les nouveaux tissus et matériaux utilisés retiennent moins l’humidité et sèchent plus vite. Cependant, si l’on souhaite qu’une chaussure running tienne ses promesses, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement tout le long de vos entrainements running.

En effet, les terrains accidentés et la boue ne lui épargnent aucune usure, de même que les intempéries et toutes formes d’agressions extérieures.

Voici quelques astuces pour garder vos chaussures intactes et profiter pleinement de votre entrainement course à pied le plus longtemps possible.

1 – Votre chaussure running doit respirer
Lorsque vous utilisez vos chaussures pour courir, vous devez respecter un intervalle de 12 heures entre séances avec les mêmes chaussures. La température ambiante est le moyen le plus sûr de faire sécher vos chaussures sans les abîmer. Pensez à bien défaire les lacets et ouvrez-les pour que l’air circule à l’intérieur.
Exit la cheminée, le radiateur ou le sèche-cheveux qui sont néfastes pour votre chaussure running. Non seulement cela peut l’abîmer mais aussi la déformer, et ce n’est sûrement pas l’effet recherché ! Tout séchage qui n’est pas naturel doit être banni.

2 – Offrez-lui la longévité
Dans l’idéal, et si votre budget vous le permet, achetez deux paires de chaussures pour les faire durer toutes les deux. Ainsi, vous pourrez utiliser une paire pendant que l’autre est en train de sécher. Cela permet aussi à l’amorti de prendre le temps de se reformer après la course.
Cependant, en cas de budget plus limité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une seule et très bonne paire de chaussures et d’en racheter une autre paire une fois qu’elle est usée, plutôt que de posséder deux paires de chaussures de qualité moyenne.
Lire la suite »


04 septembre 2015

les erreurs à ne pas faire en running

Running : les 10 erreurs à éviter quand on débute

Vous avez pris de bonnes résolutions et souhaitez vous lancer dans le running : oui, mais pas n’importe comment !

Comme vous le savez, si vous lisez depuis un certain temps Jiwok, la course à pied est une excellente pratique pour se tonifier, commencer à perdre quelques kilos et se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Cependant, il existe quelques erreurs à ne surtout pas commettre. Voici un tour d’horizon : suivez le guide…

1- Demander à un pro de la course de vous accompagner

Vous pensez que courir seul(e) est décourageant et pas très amusant ? C’est une erreur, car il existe de bons moyens de ne pas vous ennuyer en courant et nous allons vous exposer comment. Vous faire accompagner d’un pro est une grande erreur : il va ralentir pour ne pas vous distancer mais ne pourra pas s’empêcher, à un moment donné, de reprendre son rythme de croisière.

Vous serez alors à la traîne et seul(e) face à votre état de novice qui souffre et qui va rapidement se démotiver. Vous pourrez même lui en vouloir de vous jeter à la figure votre petit niveau parce-que vous serez frustré(e) !

Optez pour un entrainement running débutant Jiwok qui vous permet d’avoir votre propre rythme, sans culpabilité ni découragement : courez en solo, au moins dans les premiers temps.

Cependant, rien ne vous empêche de partager votre nouvelle activité avec un(e) autre débutant(e), avec qui vous pourrez discuter pendant la course.

2-Ne courez pas le ventre vide !

Quand l’objectif est une minceur retrouvée, on pense, et à tort, que l’on fondra plus vite en courant le ventre vide : ceci est totalement faux.
Vous risquez surtout de faire un malaise et de vous sentir mal. Sans faire un repas complet, vous devez tout de même faire le plein d’énergie.

Il faut noter que l’été, le corps brûle davantage de calories pour une température du corps régulée : jusqu’à 600 calories sont brûlées simplement en étant dédiées à la chaleur ambiante ! Vous devez donc ajouter du sucre à votre alimentation, le matin, dans votre café ou votre thé, par exemple.

Avant de commencer à courir, il est conseillé de manger un fruit et de penser à bien s’hydrater. Pendant les périodes d’hiver, où il fait moins chaud, vous pouvez boire simplement deux petits verres d’eau, avant puis après votre course à pied. En effet, si vous buvez trop d’eau, vous connaitrez ballonnements et points de côté!
De plus, cela diminue fortement la concentration en apport nutritif et en oxygène du sang, et cela ne fait pas partie de vos objectifs.

Par contre, si vous souhaitez vraiment courir à jeun, il est important de suivre nos conseils.

3-Ne pas consulter la météo

Vous avez deux choix : soit vous vous adaptez à la météo, soit vous partez à la sauvette avec les risques encourus, c’est-à-dire vous blesser et réduire à néant vos possibilités de running les jours à venir. Alors, il est préférable de mettre des habits adaptés pour lutter contre les grosses chaleurs, la pluie ou le vent.
Quand il pleut, mettez une petite veste coupe vent et suivez nos conseils sur l’équipement à choisir. En été, ne pratiquez jamais la course à pied sans couvrir votre tête ainsi que le haut de votre corps. (Tous les conseils pour courir quand il fait chaud sont ici)

Toute l’année, préférez aussi les vêtements conçus avec des matières respirantes. Le total coton est à proscrire car il absorbe toute votre sueur et la conserve telle quelle contre votre peau. Pour vous protéger des rayons nocifs du soleil, choisissez des teintes colorées et claires : évitez le noir qui attire la chaleur.

4-Mal choisir vos chaussures de course à pied

Il y a quelques années, vous avez un peu pratiqué un autre sport et envisagez de remettre les baskets utilisées auparavant : ne faites pas cela, vous risquez fortement de vous blesser. Porter des chaussures inadaptées pour se mettre à la course est une erreur de débutant(e), car l’on croit souvent et à tort que les meilleurs équipements sont à réserver aux sportifs les plus performants.

Or, c’est en adoptant de bonnes chaussures de course à pied que vous déterminez votre futur de sportif.

Pourquoi ? Parce-que vos articulations portent six fois le poids de votre corps. Pour cette raison, si vous êtes en surpoids, prévoyez des chaussures encore plus épaisses pour un amorti augmenté.

Regardez vos anciennes baskets et observez la façon dont elles sont usées : si l’intérieur est plus abîmé, alors vous avez un pied pronateur. Les pieds supinateurs (dont la chaussure est plus usée à l’extérieur) doivent opter pour des renforcements extérieurs. (Les 7 conseils pour bien choisir ses chaussures de running)

Si vous avez tendance à vous appuyer davantage sur l’avant du pied, vous pouvez envisager de choisir des chaussures à semelles très fines, plus communément appelées « minimalistes » ou « le barefoot ».
Lire la suite »


24 mars 2015

courir le soir.

Lampes de chaussures (sport le soir)

Courir, marcher ou pédaler le soir, c’est toujours un peu délicat. Vous avez besoin de voir où vous poser vos pieds (ou vos roues de vélo).
Evidemment vous avez les lampes frontales, les casquettes éclairantes, les brassards de sécurité, etc….

Mais, c’est la première fois que je vois des lampes qui se fixent sur des chaussures de course à pied ou de vélo.

Si vous êtes un adepte des sorties de running ou de vélo nocturne, ces lampes peuvent vous intéresser.

Ainsi les Night Runner 270° Shoe Lights au design assez sympa, sont composées deux petites lampes LED qui éclairent la route à 270 degrés et sur 30 mètres (ce qui vous donnent un vision assez lointaine) et qui s’accrochent à tous les types de chaussures.

L’autonomie des batteries varient entre 4 et 8 heures en fonction de l’intensité sélectionnées.

Pour le rechargement des batteries, c’est via un câble USB.

La vidéo de présentation :

Si cela vous intéresse, le prix d’une paire de Night Runner est de $69.95 ou $50 en préventes.

Pendant vos séances d’entrainement de running du soir ou de vos sorties de vélo de route Jiwok, elles seront peut-être vos meilleures alliées 🙂


26 mai 2014

barefoot running ou minimalisme running

(crédit photo : cancocom )

FiveFingers condamné pour publicité mensongère

Très en vogue ces dernières années, le barefoot running rencontre de sérieux problèmes notamment à cause des risques que présenterait ces chaussures de course à pied pour une certaine catégorie de personnes. Vibram vient même de se faire condamner par un tribunal pour publicité mensongère.

Publicité mensongère
De nombreux coureurs ont choisi de courir avec des Fivefingers qui imitent la course naturelle pieds nus, plus connues sous le nom de course minimaliste.

Depuis leur apparition sur le marché en 2009, leur succès ne se dément pas et les adeptes des barefoot running ne cessent d’augmenter en nombre.

Mais Vibram, qui est la société qui fabrique ce genre de chaussures s’est brutalement faite rappelée à l’ordre par les autorités suite à de nombreuses plaintes déposées par des acheteurs non satisfaits par ces chaussures à orteils.

Un collectif d’acheteurs lésés qui avaient cru aux affirmations de Vibram selon lesquelles « les chaussures FiveFingers sont efficaces pour renforcer les muscles ou minorer les blessures » s’était porté partie civile pour attaquer la société en justice pour publicité mensongère.

Menée par Valerie Bezdeck, une joggeuse ayant utilisé ces chaussure minimalistes, cette fronde insiste sur le fait que Vibram n’aurait effectué aucune étude scientifique pour appuyer ses assertions et qu’il ne fait que mentir aux consommateurs.

A l’origine de problèmes osseux
Des scientifiques Outre-Atlantique ont mené des études sur deux groupes de coureurs dont le premier porta des chaussures de sport classiques tandis que le second s’est vu mettre aux pieds des barefoot running.

Les conseils de Vibram, le fabricant des chaussure minimalistes, ont été suivis à la lettre par le second groupe en respectant la période transitoire de 10 semaines et en suivant un rythme progressif pour s’adapter à ces chaussures pieds nus.

Après la période de test, les résultats sont parus dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise et sont loin d’être en faveur des chaussure minimalistes. En effet, si les tissus n’ont pas connu de réelles transformations, par contre des IRM effectués sur les pieds des coureurs ont montré que ceux-ci ont montré des lésions sérieuses. Sur les 19 coureurs du groupe FiveFingers, 10 présentent une blessure des os des pieds contre 1 sur 17 pour le groupe classique.

Parmi ces 10 coureurs blessés, 2 ont même contracté une fracture de fatigue. Tous les sujets ont présenté une quantité trop importante du liquide de la moelle épinière, signe qu’ils ont une blessure.

Le résultat de ces études est accablant pour Vibram et ses FiveFingers et les spécialistes déconseillent vivement de les porter surtout pour les personnes en excès de poids ou qui ont des problèmes au niveau de leurs pieds.

Un avis médical est également fortement conseillé avant que le coureur ne décide de porter des chaussures pieds nus.

Notre podologue Jiwok avait déjà attiré votre attention sur les blessures liées au barefoot.

Les plaignants ont ainsi obtenu gain de cause et Vibram a dû payer pas moins de 3,75 millions de dollars (2,7 millions d’euros) de dédommagement aux personnes qui ont acheté ses barefoot running depuis l’année 2009 selon la presse américaine.

La société a également été contrainte de permettre aux clients de se faire rembourser sur son site à raison de 20 à 50 dollars (14,5 à 36 euros) par paire pour chaque plainte valide.

Est ce que vous allez continuer à courir avec des chaussures minimalistes pendant vos entraînements Jiwok ?


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories