conseils nettoyage chaussure sport course à pied
(crédit photo : Jeff Blackler )

5 astuces pour nettoyer vos chaussures de running

Vous avez fait l’acquisition d’une nouvelle paire de chaussures de running (en suivant nos 7 conseils pour les choisir) et vous les montrez fièrement à tous vos copains runnner 🙂

Attention, vous devez savoir qu’elles ne résisteront dans le temps qu’à condition de ne pas être malmenées et d’être traitées avec soin et bon sens.

Aujourd’hui, les nouveaux tissus et matériaux utilisés retiennent moins l’humidité et sèchent plus vite. Cependant, si l’on souhaite qu’une chaussure running tienne ses promesses, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement tout le long de vos entrainements running.

En effet, les terrains accidentés et la boue ne lui épargnent aucune usure, de même que les intempéries et toutes formes d’agressions extérieures.

Voici quelques astuces pour garder vos chaussures intactes et profiter pleinement de votre entrainement course à pied le plus longtemps possible.

1 – Votre chaussure running doit respirer
Lorsque vous utilisez vos chaussures pour courir, vous devez respecter un intervalle de 12 heures entre séances avec les mêmes chaussures. La température ambiante est le moyen le plus sûr de faire sécher vos chaussures sans les abîmer. Pensez à bien défaire les lacets et ouvrez-les pour que l’air circule à l’intérieur.
Exit la cheminée, le radiateur ou le sèche-cheveux qui sont néfastes pour votre chaussure running. Non seulement cela peut l’abîmer mais aussi la déformer, et ce n’est sûrement pas l’effet recherché ! Tout séchage qui n’est pas naturel doit être banni.

2 – Offrez-lui la longévité
Dans l’idéal, et si votre budget vous le permet, achetez deux paires de chaussures pour les faire durer toutes les deux. Ainsi, vous pourrez utiliser une paire pendant que l’autre est en train de sécher. Cela permet aussi à l’amorti de prendre le temps de se reformer après la course.
Cependant, en cas de budget plus limité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une seule et très bonne paire de chaussures et d’en racheter une autre paire une fois qu’elle est usée, plutôt que de posséder deux paires de chaussures de qualité moyenne.

3 – Nettoyez vos chaussures à la main
Le premier geste à adopter est de taper vos chaussures entre elles juste après votre entrainement course à pied. Cela enlèvera le plus gros, comme la boue séchée et les gravillons coincés sous la chaussure. Rien ne remplace un bon lavage à la main, qui est le seul moyen de ne pas brutaliser vos chaussures et de ne pas les abîmer.
Cela peut paraître contraignant et plutôt long, mais c’est le nec plus ultra en matière de lavage. Avec le lavage à la main, il est quasiment impossible de dégrader les tissus, la semelle intérieur ou le mesh de la chaussure. En effet, leur fabrication se fait dans des matières de plus en plus sophistiquées et leur lavage est devenu de plus en plus délicat.
Des tours et des tours dans le tambour d’une machine est à proscrire : n’utilisez jamais votre machine à laver le linge pour nettoyer vos chaussures !
Achetez une brosse à poils très souples, imbibez-la de savon doux type savon de Marseille, mouillez-la avec un peu d’eau chaude et le tour est joué !
Pour les espaces étroits et compliqués, optez pour une vieille brosse à dents à poils souples. Pour un nettoyage efficace, la semelle de propreté, qui se trouve à l’intérieur de la chaussure, doit être lavée et séchée séparément.

4 – Astuce pour un séchage rapide et efficace
Voici une astuce encore plus efficace que le bourrage de la chaussure avec du papier journal : les séchoirs de chassure Stuffits.
Ces séchoirs naturels permettent d’absorber rapidement l’humidité et d’empêcher les bactéries de se former. Celles-ci sont responsables des odeurs dues aux mycoses (champignons) et elles détruisent le tissu de votre chaussure. Le cèdre, sous forme de copeaux, est huit fois plus puissant que l’air pour absorber l’humidité. Ces séchoirs sont donc le moyen le plus sûr de lutter contre la transpiration et l’humidité.

5 – Du renouveau pour vos chaussures
Un conseil précieux : n’utilisez jamais d’imperméabilisant pour vos chaussures d’entrainement course à pied. En effet, le mesh a des propriétés respirantes qui permettent une évacuation rapide de l’humidité : celles-ci ne doivent pas être altérées.
L’utilisation de guêtres est préconisée pour éviter qu’épines et branchages ne viennent frotter contre vos chaussures de running. Une autre astuce pour un renouveau simple et élégant : changez la couleur de vos lacets en les remplaçant régulièrement. Cela permet d’égayer les chaussures et de casser la routine.

Pour conclure : plus vous prendrez soin de vos chaussures, plus elles vous le rendront. N’attendez pas qu’elles perdent leurs couleurs avant de commencer à les chouchouter : ce sera déjà trop tard !

Une chaussure bien entretenue est une chaussure qui tient ses promesses et qui subit seulement les dégâts du temps et de l’usage normal.

La règle de base à retenir est d’opter pour un nettoyage le plus simple possible, avec une brosse souple, de l’eau chaude et du savon, et pour un séchage naturel, afin de maintenir vos chaussures en bon état et pour longtemps lors de votre entrainement running ou trail.

About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Articles intéressants :
Si vous avez aimé cet article,
inscrivez-vous à notre newsletter (c'est gratuit)
Adresse Email: