05 mars 2019

take it easy my brother charles

De la bonne musique pour une playlist sport

Retro Music : Take it easy my brother Charles

Aujourd’hui, je vous donne du soleil pour vos oreilles. De l’énergie pure, de la joie, de la bonne humeur garantie à 1000 % pour vos séances d’entrainement Jiwok.

Avec ce morceaux, vos jambes ne vont plus s’arrêter de pédaler, de courir, de marcher, de pousser etc……

Donc ce magnifique morceau, c’est « Take it easy my brother Charles » de Jorge Ben Jor (aussi appelé Jorge Ben). Jorge Ben Jor est un des chanteurs les plus célèbre du Brésil.

Ce titre « Take it easy my brother Charles » est sorti en 1969 (cela ne nous rajeunit pas) est un mélange de samba et de funk assez incroyable.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

soigner ampoules et autres bobo pieds

Nos conseils pour bien soigner ampoules et autres petits bobos de pied après une course

Lorsqu’on fait du sport, les pieds c’est important (cela semble évident, mais nous avons tendance à l’oublier).

Surtout, si vous participez à des courses, il est important de préparer vos pieds avant la course, mais aussi après une course comme le marathon, semi-marathon, 10 km ou trail.

Lors de la course, votre pied à augmenté de volume du à un apport massif sanguin. La première chose à faire est un bain de pieds froid.

L’idéal étant glacé ! Oui je sais ça réveille.

Pour les plus courageux, vous pouvez remonter jusqu’aux genoux voir jusqu’aux hanches.

Le but de cette torture est de provoquer une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins et faciliter le retour veineux) afin de retrouver un volume d’avant course.

Passons ensuite à l’inventaire des bobos (qui ne doivent pas être présents si vous avez suivi l’article sur préparer ses pieds avant une course).

Un pied qui a souffert se repère aux pathologies suivantes: des ampoules (Phlyctènes en terme médical), des hématomes sous unguéaux et des brûlures et rougeurs superficielles.

Les phlyctènes sont très souvent rencontrées en pédicurie sportive. Cette brûlure du deuxième degré par frottement n’est pas à négliger.

En effet, outre la douleur qu’elle procure, c’est une porte d’entrée à toutes les bactéries, virus et autres germes qui se baladent dans vos chaussures.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

soutien gorge running

Pourquoi vous devez portez un Soutien gorge pour le sport pendant votre entrainement

Si vous êtes une femme cet article vous intéressera au plus au point….les hommes cela peut aussi vous intéresser 😉

Un soutien gorge de sport parfaitement adapté à la taille des seins est aussi important qu’une bonne paire de chaussures pour vos entrainements Jiwok.

Hélas, de nombreuses idées fausses circulent sur l’anatomie et la santé de la poitrine féminine !

Le sein repose sur les pectoraux ; il n’est maintenu que par des ligaments, les ligaments de Cooper, qu’il faut penser à économiser.

Au cours d’une activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à un phénomène de rebond qui peut provoquer un relâchement de ses ligaments et l’affaissement progressif des seins.

En effet, parce qu’elle est constituée d’une succession de sauts à la différence de la marche, la course à pied en particulier soumet les seins à des mouvements complexes qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Pour éviter cela, le port d’un soutien gorge adapté au sport est donc fortement conseillé !

Pour définitivement s’en convaincre il est utile de savoir qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1 mètre peser près d’un kilo !

Pourtant les préjugés foisonnent et mettent encore les seins à rude épreuve.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

27 février 2019

perte poids running course à pied jogging

Comment j’ai déjà perdu 9kg

Le mois de février arrive à sa fin et voila le mois de Mars !

Le mois où vous commencez à réfléchir à vos vacances d’été, votre maillot de bain…..A vouloir reprendre le contrôle de votre corps, à finaliser votre préparation de votre prochaine course…..

Cette semaine, j’ai reçu de très de beaux témoignages qui donnent le sourire et vous aideront sans aucun doute à garder le rythme (ou démarrer) de votre entrainement.

Bonne lecture :

Sylvie

 » Séance 7 de mon entrainement courir un 10 km. 51 ans et 10 kg de trop sur la balance, après une année chargée en stress mais très peu en sport, il était temps de me reprendre en main !

Mais me motiver pour aller courir seule était difficile… Jwok m’a aidé à relever le défi et chaque fin de séance est une petite satisfaction personnelle en plus du bien que procure la séance de running en extérieur !

Le coach m’aide beaucoup et c’est drôle de l’entendre me dire de relever la tête alors même que je regarde mes pieds ou de veiller à bien garder mon rythme alors que j’ai tendance à accélérer sans m’en rendre compte. Vivement la séance 8 😉 »
(Sylvie suit un programme courir un 10 km)

Guillaume

« Seance 29 aujourd’hui … Deja perdu 9kg sans vraiment faire de gros efforts … (Noel, Jour de l’An, Chandeleur sont passes par la) Certaines séances paraissent beaucoup plus longues que d’autres car il n’y a pas beaucoup de changement de rythme. Merci Jiwok. »
(Guillaume suit un programme perte de poids en tapis de course)

Benoit

« Séance 18. très bonne sensation, la patate en milieu de séance et pas mal de jus a la fin!!! le semi se présente bien pour le moment, merci de votre aide. »
(Gabriel suit un plan semi marathon objectif 1 h 45)

Sabine

« Que du bonheur depuis la reprise avec un arrêt de plus de 5 ans. J’ai 44 ans et je me sens au top de ma forme depuis j’ai débuté cet entrainement.
Je n’ai jamais été une grande sportive et courir à mon rythme avec le coach c’est génial ! Cela permet de ne pas brûler les étapes et j’ai maintenant tout le temps envie de me préparer pour aller courir. »
(Sabine suit un programme débuter le running)

Bénédicte

« Première séance très surprenante ! Je pensais avoir du mal mais avec un coach c’est beaucoup plus facile ! Vraiment très bien pour moi ! »
(Bénédicte suit un plan 10 km objectif 55 minutes)

Erika

« J’adore !!! En complément de mon application pour gérer mes calories, Jiwok c’est parfait pour me remettre en forme »
(Erika suit un entrainement rameur)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : Channone )

starstarstarstarstar

périostite tibiale

Tout savoir sur La périostite tibiale et comment la soigner

Comme chaque année de janvier à mai, on retrouve cette période charnière où les professionnelles en médecine sportive sont confrontées aux nombreuses blessures de course à pied.

Les premières courses majeures approchant à grand pas nos runners intensifient leurs entrainements et c’est là que les premiers pépins physiques arrivent.

Après avoir parlé des tendinopathies d’Achille et du syndrome de l’essuie-glace, nous allons nous pencher sur les fameuses périostites tibiales, cette pathologie qui fait frémir plus d’un sportif lorsqu’il sent que son tibia commence à chauffer.

Contrairement aux croyances populaires du milieu sportif, une périostite n’est pas une fracture de fatigue ou une fissuration contrainte de l’os bien que cela puisse le devenir si la périostite n’est pas traitée.

1) Symptomatologie

C’est une douleur vive pouvant être très invalidante pendant la pratique sportive et qui se situe en regard du tiers inférieur de la face antéro-interne du tibia.

Elle apparaît de manière progressive au début pendant l’effort sportif et l’apparition sera de plus en plus rapide au cours de la course, si le sportif persiste dans son entrainement, la douleur deviendra constante et sera handicapante même pour la marche.

A la palpation, la douleur est forte et peut entraîner des réactions vives du patient, en glissant la main le long du tibia on peut ressentir dans certains cas des houppes liées à la calcification du périoste.

Alors qu’est-ce qu’une périostite? L’os est recouvert d’une pellicule de tissu conjonctif riche en vaisseaux sanguins et en terminaisons nerveuse appelé donc périoste, la périostite est une inflammation de ce tissu.

La cause de cette inflammation est un excès de traction sur le périoste sur lequel s’insèrent des muscles, des tendons et des ligaments par de solides points d’ancrages.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

25 février 2019

bien mangé semi matin

Bien manger avant votre course : Le petit déjeuner avant le semi-marathon

Votre semi-marathon c’est bientôt ?

Voici mes conseils pour votre petit déjeuner avant votre semi marathon ! (Ces conseils s’appliquent évidement pour tous les semi-marathons 🙂 )

Tout d’abord, il est primordiale que votre digestion soit terminée au moment de l’effort (sinon votre énergie va en partie être utilisée pour la digestion !) : le dernier repas doit donc être pris au moins trois heures avant le départ.

Après avoir manger des bonnes pâtes la veille, une bonne nuit de sommeil, vous voilà le matin de votre semi-marathon… et là pas question de tout faire rater en faisant n’importe quoi !!
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Lecteur mp3 sport AGPTek – super rapport qualité / prix

De nombreux Jiwoker qui débutent le running, ou un autre sport comme la marche ou le vélo d’appartement me demandent souvent conseil pour l’achat d’un lecteur mp3 sport adapté à leur entrainement.

De plus en plus de Jiwoker utilisent leur téléphone avec notre application Jiwok.

Mais je comprends aussi que certaines personnes préfèrent laisser leur téléphone chez eux et utiliser un lecteur mp3 dédié au sport.

Comme le choix de lecteur mp3 est assez large et des nouveaux lecteurs sortent tous les mois, j’ai effectué ces dernières semaines une recherche sur le sujet et je vous ai trouvé un lecteur mp3 adapté à vos séances Jiwok qui possèdent un super rapport qualité / prix : le lecteur mp3 sport AGPTek
.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories