06 octobre 2015

alimentation sport matin

Que devez vous manger avant votre séance d’entrainement running du matin ?

Faire le plein avant une séance d’entrainement de jogging matinale, c’est important. Mais chaque personne est différente ; il existe néanmoins des principes généraux pour se repérer.

S’apprêter à courir alors que le soleil se lève à peine peut être le meilleur (et parfois même le seul) moment pour vous pour suivre votre entrainement de running. (Certains préfèrent courir le soir)

Il faut cependant avouer que concilier démarrage matinal et alimentation adaptée peut se révéler difficile.

Trouver une stratégie d’alimentation personnalisée efficace s’apparente à découvrir un diamant brut ; Les besoins sont en effet très différents d’un athlète à l’autre : Ce sont des choix très personnels.

La nutrition matinale avant un effort physique est très différente en fonction de votre métabolisme mais également en fonction de la séance d’entrainement prévue.
Une part de gâteau sport peut être un bon apport de glucides simples pour certains alors qu’il sera catastrophique pour le système digestif d’autres.

Arriver à un résultat valable pour soi va requérir un certain nombre d’essais… et d’erreurs. Il est donc probable que certains entraînements soient affectés par des soucis gastro-intestinaux mais c’est le prix à payer pour trouver le bon équilibre.

Commencez par prendre en compte la distance prévue ; la durée et l’intensité vont modifier la demande énergétique du corps. les parcours courts et peu intenses se gèrent facilement.

Le principe de base est que toute course de moins d’une heure ne requiert généralement rien de particulier. (Vous pouvez même courir à jeun si vous respectez certaines régles)

Cependant si le principe fonctionne pour une majorité de coureurs, cela n’a rien d’absolu.
Lire la suite »


28 septembre 2015

sexe la veille d'un marathon
(crédit photo : AmadeoDM )

Sexe ou pas avant une course comme un marathon, trail ou ultrail ? La question mérite d’être posée.

C’est la nuit juste avant la grande course. Votre tenue pour le jour de course est prête, votre estomac est rempli de plus de glucides simples que vous ne pensiez jamais en avaler (surtout si vous avez suivi nos conseils de nutrition avant votre marathon) — et votre moitié vous fait les yeux doux…

Mais est-il judicieux de laisser entrer en action le corps d’athlète ultra chaud qui est le vôtre ? Ou devriez-vous pousser votre partenaire à prendre une douche froide, et lui dire de penser à autre chose ?

En tant que coureur, nous formons un groupe superstitieux. Nous ne voulons pas faire quelque chose de différent la veille d’une course.
Mais physiologiquement, il n’y a aucune raison qui empêche, ou qui déconseille d’avoir une relation sexuelle durant la nuit qui précède une course.

En 2000, un article scientifique « Le sexe la nuit avant la compétition fait-il baisser les performances ? » de la revue Clinic Journal of Sports Medicine, reprenait trois études sur le sexe avant la course et ne trouvait aucune raison pour causer un déclin de la performance.

Certes, les cas envisagés concernaient des relations sexuelles ne relevant pas de l’intégralité du Kamasutra.

L’auteur de l’article a relevé qu’un couple marié standard ne brûle que 25 à 50 calories chacun pendant une relation sexuelle — l’équivalent de l’énergie dépensée en montant des escaliers sur deux étages.

Cela ne va pas franchement entamer vos précieuses réserves de glycogène. Cependant, si vous vous laissez aller à une longue partie de jambes en l’air — ou que vous mordez sur votre temps de sommeil nécessaire — cela peut clairement entamer votre niveau d’énergie.
Il est donc plutôt conseillé de faire cela rapidement et en douceur. Ne vous adonnez pas à une course d’endurance avant la course d’endurance :).

De plus, « faire du sexe rapidement » peut éviter douleurs et irritations le lendemain. C’est pour la même raison qu’il est important d’y aller en douceur. Une relation sexuelle brutale et profonde peut faire saigner le col de l’utérus. Puisque l’utérus est fin, vous pouvez endurer une irritation et des saignements. Les lubrifiants à base d’eau peuvent éviter les irritations causées par la friction.

Et, désolé de retirer une partie de l’excitation, mais ce n’est pas la nuit pour essayer quelque chose de nouveau.
Lire la suite »


16 septembre 2015

perdre du poids en courant

Cette semaine, malgré le mauvais temps et la pluie, vous êtes toujours aussi motivé ! Que ce soit pour préparer une belle course (le marathon de new-york), débuter le running avec le sourire, ressortir votre elliptique ou perdre du poids

Allez la pluie c’est rien ! C’est seulement une excuse qui ne tient pas face à votre volonté !

Voici donc les témoignages de la semaine qui devraient vous aider pourfendre la pluie 🙂

Sabrina
« Bonjour,
Après avoir fini en juin le programme courir 20 km en 2h, j ai fait en juillet des sorties moins longues ( ainsi qu une semaine de randonnée en montagne).
J ai commence lundi le programme finir un semi en 2h.
Merci a vous encore de ce super site, grâce à vous il y a toujours une paire de basket dans mon coffre. »
(Sabrina a suivi un plan 20 km 2 heures maintenant un plan semi en 2 heures)

Diane
« Comme la pluie a de retour, j’ai ressorti mon elliptique. C’est assez sympa de suivre les conseils du coach et surtout l’elliptique me permet de faire travailler mes bras et mes jambes. Je sens que mon corps travaille bien. Surtout j’ai déjà perdu 2 kilos. Je ne lache pas et je continue mon entrainement »
(Diane suit un programme elliptique pour perdre du poids)

Isabelle
« Seance 6, dur dur les 60 minutes, heureusement que le coach m’encourageait 🙂 Et fiere d’y être arrivée !! »
(Isabelle suit un programme débuter le running)

Manu
« Je suis en pleine préparation pour le marathon de New-York : objectif 3 h 30.
J’ai déjà suivi de nombreux plans Jiwok pour mes semi et 10 km et je dois dire que je suis super fan.
La musique et la voix du coach m’aident vraiment à me dépasser et me donne le bon rythme pour chaque séance. Le petit email de rappel le matin est là pour me mettre dans l’ambiance. Et puis, quand j’ai une question sur l’entrainement, l’équipe des coach est toujours là pour me répondre rapidement. Encore bravo, continuez comme cela ! »
(Manu suit un plan marathon 3 h 30 et a suivi des plans semi et 10 km)

Cathy
« 1ère séance hier, super bien passé, j’ai eu moins de difficultés que prévue, je ne suis pas une adepte de la course mais plutôt de la marche à pied rapide et des rando. On verra si j’arrive à suivre les autres séances ! Merci »
(Cathy suit un programme perte de poids en courant)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


09 septembre 2015

running perte poids marathon
(Crédit photo : Nathan Rupert )

De la perte de poids au marathon

Cette semaine j’ai encore reçu de très beaux témoignages. Et surtout, celui de Serge, qui a débuté le running en 2014 pour perdre du poids et en octobre 2015 va courir son premier marathon !

Bravo à lui et évidement bravo à tous les Jiwokers qui se sont dépassés cette semaine !

Alors gardez en tête vos résolutions de la rentrée, lisez les témoignages de la semaine et Go !!!!

Serge
« Bonjour,
je tenais à remercier toute l’équipe de JIWOK pour leurs conseils.
Le 1 janvier 2014 je pesais 97.5 kilos, le 05 septembre 2015 ,je pèse encore 80 kilos pour 1 m 77 mais j’ai couru mon premier semi marathon à Dijon en 1h54 et 29 secondes avec une petite douleurs en dessous des cotes à partir du 16 eme kilomètre (il faut que je pense a travailler un peu plus ma sangle abdominale), ce qui ma fait baisser un peu ma moyenne.

Je m’attaque le 04 Octobre au marathon de Lyon.Je vous remercie encore pour vos programmes et votre aide. Cordialement »
(Serge a suivi de nombreux programmes Jiwok, dont le programme perte de poids running, le programme semi marathon objectif 2 h et maintenant un plan marathon)

Isabelle
« Séance 6, dur dur les 60 minutes, heureusement que le coach m’encourageait 🙂 Et fière d’y être arrivée !! »
(Isabelle suit un entrainement débuter le running)

Gisèle
« Plus que 3 séances et cet entrainement se termine. Vivement le prochain. J’envisage courir 1 h 3 séances par semaine. Je retrouve enfin cette forme qui me faisait défaut.
De même à chaque fin de séance, ma pensée est déjà vers la prochaine. Le TOP ! Merci JIWOK. »
(Gisèle suit un programme courir 30 minutes)

Vincent
« Pour la rentrée, je me suis inscrit à un club de fitness et je suis un programme de vélo d’intérieur, et c’est top. Je me sens accompagné et surtout les séances changent tout le temps.
Je ne me lasse pas et la voix du coach est toujours là pour me donner la motivation quand il faut avec la musique.
Je pense que je vais enchaîner avec un entrainement tapis de course. Merci Jiwok »
(Vincent suit un programme d’entrainement vélo d’intérieur puis il suivra un entrainement tapis de course)

Rachel
« Top et merci de m’aider à me remettre à la nage sans soucis »
(Rachel suit un programme de natation pour brûler des calories)

Virginie
« Trop contente d’avoir commencer mon entrainement Jiwok à la fin du mois d’août, j’ai déjà perdu 2 kilos et je me sens en pleine forme.
Le sport est enfin devenu quelque chose qui me plait grâce à vous. Dès que je finis une séance, je pense à la suivant, c’est grave docteur ??? Encore merci pour vos conseils »
(Virginie suit un programme perte du poids en courant)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?


02 septembre 2015

maigrir courir débutant

C’est la rentrée ! J’espère que vous avez tous bien profité des vacances et du soleil ! Vu les témoignages que j’ai reçus cet été, j’imagine que vous avez été nombreux à faire du sport !

La rentrée est souvent le moment de plein de bonnes résolutions : le sport est souvent une de ces résolutions. Alors pour vous aider à garder le cap et ne pas lâcher vos résolutions, voici les témoignages de la semaine qui devraient vous aider.

Bonne lecture :

Katia
« J’ai fait l’entrainement pour perdre du poids niveau débutant : quasi 7 kgs de perdu en 3 mois.
Ravie et toujours aussi motivée par la méthode, j’ai attaqué celui niveau intermédiaire qui est un bon prolongement du précédent. »
(Katia a suivi un programme perte de poids en running)

Thomas
« J’ai profité des vacances d’été pour travailler ma vma avant d’attaquer mon objectif de fin d’année : le marathon de new-york ! J’ai donc suivi le programme courir plus vite et je suis super content du résultat.
Malgré les fortes chaleurs de cet été (j’ai bien suivi les conseils du coach Jiwok sur l’hydratation), les séances de fractionnés se sont bien passés. Je sens que je suis plus à l’aise en courant plus vite. J’ai maintenant hâte d’attaquer ma préparation marathon avec comme objectif 3 h 30. Encore merci Jiwok »
(Thomas a suivi un programme courir plus vite (améliorer sa vma) et va attaquer un plan marathon 3 h 30)

Isabelle
« J’aurais pas cru que j’arriverais au bout, j’ai failli abandonner à la 3è répétition. Mais finalement je l’ai fait, et je suis fière de moi. Avec la musique et les yeux fermés, on croirait qu’on danse. »
(Isabelle suit un programme elliptique pour évacuer le stress)

Sabrina
« Bonjour,
Après avoir fini en juin le programme courir 20 km en 2h, j ai fait en juillet des sorties moins longues ( ainsi qu une semaine de randonnee en montagne).
J ai commence lundi le programme finir un semi en 2h.
Merci à vous encore de ce super site, grâce à vous il y a toujours une paire de basket dans mon coffre. »
(Sabrina a suivi un plan 20 km objectif 2 heures et maintenant un plan semi)

Isabelle
« Mega fière de cette séance : mes premières 30 minutes non stop depuis…. des lustres 🙂 »
(Isabelle suit un programme débuter le running)

Grégoire
« Depuis mon retour de vacances, je me suis re-motivé pour suivre vos entraînements vélo d’appartement : cela me fait un bien fou ! C’est les résolutions de la rentrée, j’espère que je vais les tenir. En tout cas, je n’ai jamais fait autant de sport et je me sens tellement mieux dans mon corps et dans ma tête.
J’attaque la rentrée super motivé et heureux ! »
(Grégoire suit un entrainement vélo d’appartement)

Et vous ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


15 juillet 2015

commencer à courir
(Crédit photo : Roberto Berlim)

J’espère que vous avez tous passé un excellent week-end du 14 juillet. Voici les témoignages de la semaine qui vous aideront à décoller du transat ou de votre serviette de plage, pour aller courir, pédaler ou marcher :).

Bonne lecture :

Philippe
« Je viens de commencer un nouveau plan d’entrainement pour mon prochain marathon : le marathon de Millau.
Après avoir suivi vos plans 10 km et semi (mon dernier temps au semi avec Jiwok était de 1 h 33), j’espère pouvoir passer sous la barre des 3 h 30 au marathon de Millau. Vu ma progression et le coach, cela semble jouable. Encore merci »
(Philippe suit un plan marathon objectif 3 h 30)

Isabelle
« Reprise avec Jiwok après un long arrêt… Première séance en douceur ; j’avais peur d’être asphyxiée très vite mais non ; je me suis plutôt sentie à l’aise… Prochaine séance demain ! »
(Isabelle suit un programme débuter la course à pied)

Geoffrey
« 15ème séance, je tiens le coup. On ressent le progrès. Coeur beaucoup plus calme, augmentation la résistance. Les séances de moulinage sont libérateurs, on a envie de pousser et monter dans les tours. Au final, les 70 minutes passent vite, Plus que la moitié. »
(Geoffrey suit un programme d’entrainement vélo intérieur)

Jeanne
« Bientôt les vacances, j’ai hâte. En attendant, je continue mon entrainement marche à pied, et cela me fait un bien fou. J’adore les conseils du coach et les séance en musique. Pour reprendre le sport c’est parfait. Et puis, j’ai perdu 2 kilos, donc on ne va pas se plaindre. »
(Jeanne suit un programme d’entrainement perte de poids en marche à pied)

Valérie
« À chaque séance ,on se dit qu’on ne va pas y arriver et puis ,on va au bout de la séance, et on progresse à chaque fois. C’est cool! »
(Valérie suit un entrainement 10 km Challenge version fémina)

Et vous, cela donne quoi votre entrainement Jiwok ?


13 juillet 2015

marathon, semi marathon, trail

5 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER SES SÉANCES LONGUES EN RUNNING

Les sorties longues sont des sorties spécifiques (comme les séance de fractionné : voir les 10 conseils pour bien réussir ses séances de fractionné). Il est important de les aborder en suivant quelques conseils de base.

Courir longtemps et être endurant, cela s’apprend. Il suffit d’appliquer les bonnes méthodes et d’éduquer progressivement son corps à fournir un effort prolongé. Je vous proposes 5 conseils, 5 étapes, qui vous permettront de réaliser les séances longues de vos plans d’entrainement semi-marathon, 20 km, marathon, trail ou de triathlon plus facilement.

1. Planifier sa séance longue avec précision

Ne vous lancez pas dans votre séance longue à corps perdu, sans avoir déterminé au préalable votre parcours. Vous devez réfléchir avec précision aux chemins que vous allez emprunter et en compter le nombre de kilomètres, afin de savoir avec précision quelle distance vous allez parcourir. Mais aussi, dans le but de ne pas être surpris ou entravé par d’éventuels obstacles, auxquels vous ne vous attendiez pas.

Par ailleurs, cela vous permettra de connaître à l’avance les efforts que vous allez devoir fournir. A terme, de cette manière, vous pourrez également comparer les différences séances et comptabiliser vos progrès. Il est d’autre part préférable de choisir un terrain bien dégagé et sans dénivelés, afin d’éviter les obstacles inutiles, et de casser le rythme de sa course. Au départ, on privilégiera d’ailleurs des parcours sans interruption de la circulation par exemple afin de concentrer ses efforts sur l’essentiel, à savoir : le dépassement de soi.

2. Courir dans de bonnes conditions

La séance longue de running est un temps fort d’un plan d’entrainement semi marathon, marathon trail ou triathlon. Toutefois, il ne faut pas se l’imposer coûte que coûte, si ses propres conditions physiques ne la permettent pas ou si des circonstances extérieures vous en empêchent.

En effet, elle doit être réalisée dans les meilleures conditions qu’ils soient pour représenter une réussite et vous permettre d’avancer. Ainsi, si vous avez des douleurs musculaires, une fatigue passagère, ou si par exemple, le temps est beaucoup trop pluvieux, orageux ou chaud, vous n’êtes en rien obligé de vous l’imposer.

Vous acharner n’aura qu’un seul résultat : vous en dégoûter ou vous donner un sentiment d’échec car vous ne serez pas parvenu à la terminer.
Si toutefois, seul le climat vous empêche de réaliser cette séance longue de running, vous pouvez vous rabattre sur un autre sport d’endurance comme la pratique du vélo elliptique ou la natation, ou encore le tapis de courses dans une salle de sport.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories