30 janvier 2017

bien finir sa première course

Découvrez les 28 meilleurs conseils à connaître avant votre première course

S’inscrire à une première course est à la fois effrayant et excitant.

Pendant votre course que ce soit un 10 km, un semi marathon ou marathon, il peut se passer pas mal de choses négatives : Frottements, douleur, mal au ventre, mamelons ensanglantés….. des petites choses dont le coureur débutant doit faire attention pour le jour de course.

Toutefois, si vous avez les bons réflexes pendant votre préparation de votre course, avant la course et pendant la course alors, vous passerez un super moment, vous franchirez la ligne d’arrivée avec un sentiment extraordinaire d’avoir accompli une belle performance pour vous et votre corps.

Pour vous aider et s’assurer que votre course se passe bien, voici 28 conseils à connaitre avant votre première course.

1 – Le ravitaillement

Le ravitaillement n’est pas un moment simple à gérer lors de sa première course. Tout simplement parce que c’est la première fois que vous voyez un poste de ravitaillement de course à pied. Alors vous avez imaginez que vous seriez sûrement seul en arrivant à la table de ravitaillement et que vous pourrez récupérer votre boisson facilement.
N’oubliez pas que sur certaines courses, vous serez plus de 40 000 coureurs, donc forcément, il y aura du monde.
Ne soyez pas pris dans la panique et le chaos qui existent habituellement autour des quelques premiers volontaires qui distribuent l’eau.
Allez un peu plus loin, ce sera beaucoup moins moins mouvementé et vous pourrez récupérer votre boisson facilement et sans stress.

2- Attention aux jets de gobelets

Dès que vous avez récupéré votre gobelet d’eau, essayez de vous éloigner le plus vite possible et ne restez pas trop prêt des autres coureurs. Vous risquez de vous prendre le reste d’eau de gobelet sur vous….Et ce n’est pas très agréable, surtout si il fait froid.

3 – Apportez vos gels énergétiques

Sur de nombreuses courses, lors du ravitaillement, vous pourrez vous alimenter et même avoir des gels énergétiques. Mais si vous manquez un ravitaillement parce que vous êtes trop concentré sur votre course et votre effort, vous serez bien content d’avoir votre propre gel sur vous.
Surtout, si vous souhaitez vous donner un petit coup de boost sur la fin.

4 – Votre gel n’aime pas le froid

Si votre course se déroule pas temps froid, votre gel risque de geler 🙂
Prenez donc l’habitude de le sortir cinq minutes plus tôt et de le maintenir à l’intérieur de votre gant. il sera ainsi consommable lorsque vous en aurez besoin.

5- Ne mélangez boisson énergétique (Gatorade, Aptonia, Isostar,etc….) et un gel énergétique

Cela fait beaucoup de sucre et peut vous faire mal à votre estomac pendant la course (ce serait dommage). (Notre recette pour une boisson énergétique)
Lire la suite »


25 janvier 2017

running 10 km programme 10 km
(crédit photo : Drongowski )

De moins 8 kilos au marathon

La semaine a été fraîche mais j’espère que cela ne vous a pas découragé pour suivre les séances de votre entrainement Jiwok !

J’ai reçu, cette semaine, encore de très beaux témoignages. Je vous invite à lire le premier, celui de Laurent, qui vous montrera que tout est possible.

Ne vous imposez pas de limites, suivez les conseils de votre coach et vous n’aurez plus de limites.

Bonne semaine à tous.

Voici les témoignages de la semaine :

Laurent
« J’ai commencé le running avec Jiwok il y a 1 an. Que de chemin parcouru avec mon coach.
Franchement, je ne pensais vraiment pas qu’en commençant Jiwok je participerais à un marathon 1 plus tard !
Au début, je débutais le running parce que je voulais refaire du sport et perdre du poids.
Alors j’ai d’abord perdu du poids (8 kilos), puis j’ai couru 1 heure en continu. Et comme tout cela me plaisait bien, je me suis inscrit à une première course un 10 km.
J’ai adoré l’expérience. J’ai donc fait un second 10 km puis un semi.
Et maintenant pour 2017, je me lance pour mon premier marathon. Je n’ai pas d’exigence de temps, je veux simplement le terminée et être un « marathon finisher » comme disent les anglosaxons.
Ce qui est certain c’est que Jiwok a changé une partie de ma vie, alors merci et continuez comme cela. »
(Laurent a commencé par un programme perte de poids, puis un entrainement courir 1 heure, 10 km, semi et enfin marathon)

Cécile
« 2 premières séances terminées.. j’en bave un peu, mais ça fait du bien de se dépenser de nouveau ! Pas de courbatures. j’espère que c’est bon signe 🙂 »
(Cécile suit un programme tapis de course à après la grossesse)

Sophie
« Reprise en douceur et très agréable! Les conseils/encouragements du coach combinés à la musique permettent d’apprécier l’instant tout en restant concentré sur sa tenue, sa vitesse, sa respiration. J’ai hâte de poursuivre l’entrainement!
(Sophie suit un plan 10 km)

Catherine
« 5ième séance faite! J’ai réussi! Du mal à partir mais retour en forme! Super! »
(Catherine suit un programme débuter le running)

François
« J’en suis à la moitié de mon entrainement elliptique et j’adore ! Je me muscle bien les bras et le bas du corps. Et le coach me pousse bien pendant les séances. A chaque fin de séance, je me sens bien et j’ai hate d’attaqué la prochaine. »
(François suit un programme elliptique)

Stephane
« Première séance parfaite 50 minutes passées sans y penser. Musique sympa et alternance des cycles nickel. »
(Stéphane suit un programe perte de poids en running)

Frédéric
« J’ai suivi un programme sur votre site de 8 semaines afin d’être au top pour un trail blanc 10km aux rousses ce 21 janvier.
Je voudrais vous remercier de cette aide, très bon résultat = 21ème sur 777 et 4ème vétéran. Merci et à bientôt ».
(Frédéric a suivi un plan trail court)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?


09 janvier 2017

entrainement-marathon

(crédit photo : Melissa Maples )

Plan d’Entrainement marathon

Vous êtes inscrit au Marathon de Paris ? Ne tardez pas trop à commencer votre entrainement pour ceux qui veulent préparer la course en 10 semaines ou 12 semaines.

Nos plans d’entrainement marathon sont là pour vous aider à atteindre votre objectif sans difficulté et de manière progressive. Ils sont adaptés à tous les niveaux de pratique des débutants aux confirmés.

Le choix est assez large, vous devriez trouver votre bonheur.

Voici des exemples de plans d’entrainement marathon que vous pourrez suivre avec votre coach Jiwok :

Plan Finir le marathon :

Finir un marathon sans séance intensive, 3 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 4 h 30:

Préparer un marathon en 4h30 environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines

Plan marathon 4 h 15 :

Préparer un marathon en 4h15 environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines.

Plan marathon 4h :

Préparer un marathon en 4h environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines.

Plan marathon 3h 45 :

Préparer un marathon en 3h45 environ, 3 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3 h 30 :

Préparer un marathon en 3h30 environ, 4 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3 h 15 :

Préparer un marathon en 3h15 environ, 4 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3h :

Préparer un marathon en 3h environ, 4 séances par semaine pendant 10 semaines.

Vous trouverez tous les plans marathon ici >>>>

Par ailleurs, pendant votre entrainement Marathon (ou même pour bien choisir l’entrainement adapté à profil et votre objectif), n’hésitez pas à poser vos questions à notre équipe de coach : Sur les séances, sur la nutrition, sur une perte de motivation, ils sont là pour vous !

Je vous rappelle que pour les contacter c’est par ici >>>


21 décembre 2016

débuter le running perdre du poids

Avoir confiance en soi, c’est important. Mais ce n’est pas évident pour tout le monde de croire en ses capacités.

Mais, comme le dis si bien Laure sur le forum Jiwok (Bravo Laure au passage pour votre parcours) : Vous pouvez le faire ! Tu peux le faire !

Lisez et relisez le témoignage de Laure cela ne peut que vous aider !

La pluie, le froid, la flemme, ne sont que des excuses de courte durée…Une fois la séance commencée, c’est le bonheur garantie !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture !

(Laure qui s’adresse à Patou sur le forum Jiwok)
« Bonjour
Pour être passée par là, je peux te dire que cela est possible.
Le 21 Novembre 2014, j’ai commencé par ma première séance « courir 30 min » et je peux te dire que ce jour là j’ai décompté les 120 secondes de course tellement cela était dur pour moimais à la fin du plan je courais 30 min sans m’arrêter…incroyable !!!
Alors j’ai continué et je suis partie sur le plan « finir un 10 km » sans limite de temps !!!
Mon seul bonheur était de le finir !!! et bien mon premier 10 km officiel a été bouclé en 1h00mn02s…et le deuxième en 58mn35…alors tiens bon…TU PEUX LE FAIRE !!!
Moi, j’ai tellement adoré que je pars sur le semi….soyons fou !!!
Et le plus important, prends du plaisir et crois en toi 😛  »
(Laure a donc suivi un entrainement débuter le running, puis un plan 10 km et maintenant un plan semi)

Yann
« J’ai toujours entendu parlé des bienfaits du rameurs : ca muscle tout le corps, les jambes, les bras, le dos, et…donc j’ai acheté un rameur.
Evidemment, ca na pas duré longtemps parce que je trouvais cela assez ennuyant (pour ne pas dire autre chose).
En voyant, la série House of cards, j’ai eu envie de m’y remettre et j’ai découvert Jiwok. Et bien ca change tout d’avoir ou pas un coach dans les oreilles !
La musique m’accompagne bien et les encouragements sont toujours bien là pour me motiver ! Merci à toute l’équipe pour ce que vous faîte. »
(Yann suit un entrainement rameur)

Anne camille
« J’utilise vos services depuis un petit moment maintenant et je vous félicite de votre efficacité, j’avais du mal à courir 30 min et maintenant, je finis un semi en 1h58 !
Je recommande vivement vos entraînements à mes amies (qui ont jalousement remarqué ma nouvelle silhouette!) »
(Anne Camille a commencé avec un entrainement débuter la course à pied et a fini avec un plan semi objectif 2 heures)


Pascal

« Je viens d’acheter un cardio pour ma Fcm et super séance !J’adore ! Merci JIWOK et les coachs ! »
(Pascal suit un entrainement maintenir sa condition physique par la pratique de l’elliptique)

Agnès
« J’ai perdu 6 kilos grâce à vous ! Merci Jiwok! Le running n’est plus pour moi un sport de dingue, mais un vrai plaisir que je partage avec mes copines qui vous aiment aussi.
Mon porte monnaie ne vous dit pas merci, j’ai du changé un bonne partie de ma garde robe….Ca fait du bien.
En plus de la perte de poids, je me sens fière de moi et je vois la vie différemment.
J’ai pris conscience que je pouvais me lancer des défis et que ce n’était pas si difficile pour les réussir. Merci encore. Prochain défi, le semi de Paris »
(Agnès a suivi un entrainement perdre de poids en running )

N’hésitez pas à partager vos témoignages sur votre entrainement ou poser vos questions aux Jiwoker en bas de l’article.


13 décembre 2016

alimentation-course-marathon-semi-trail

5 conseils alimentaires pour être au top le jour de votre course (marathon, semi, trail, ultra, etc…)

Lors de votre entrainement à une course, l’alimentation a une place très importante, ce qui n’est un secret pour personne.

Pour les courses de longues distances comme par exemple le marathon, votre organisme sollicite une grande quantité d’énergie pour fournir des efforts plus ou moins intenses.

Pour que votre entrainement porte ses fruits et que votre course se déroule bien, vous devez faire preuve d’une grande attention sur votre alimentation et de connaître les erreurs à ne pas commettre.

Voici donc une liste de 5 erreurs alimentaires à ne faire.

1 – Ne pas changer ses habitudes avant la course

Bien avant le jour de la course, il est préférable de tester les choix alimentaires que vous souhaitez faire et notez ce qui semblent vous aider dans vos performances. Si vous comptez prendre des compléments alimentaires, des boissons énergétiques ou des barres protéinées, vous devez les tester pendant votre entrainement pour connaitre les effets sur votre corps avant, pendant et après l’effort.

Ce conseil est également de rigueur pour votre alimentation de tous les jours pour vérifier si le régime que vous avez choisi a une bonne influence sur vos performances. Soyez à l’écoute de votre corps et écartez tous les aliments qui causent des douleurs digestives ou encore de la fatigue musculaire ou générale. Vous pourrez ainsi les éliminer de votre élimination et être prêt (e) pour le jour J.

Attention : Si vous ne respectez pas cette étape, vous risquez de subir des troubles intestinaux et vous éloigner de vos objectifs, voire de vous conduire à l’abandon lors de votre course.

2 – Ne minimisez pas l’importance de l’hydratation

En complément de l’alimentation, vous devez prévoir de vous hydrater suffisamment avant, pendant et après la course. En règle générale, des ravitaillements sont prévus tout le long du parcours mais préparez tout le même une bouteille d’eau ou une gourde que vous pourrez transporter facilement.

L’hydratation est très importante et ce, que vous soyez sportif ou pas : la quantité recommandée est de 1,5 litres par jour et elle doit augmenter en fonction de l’intensité de votre entrainement. Pour bien vous préparer, vous pouvez augmenter cette rations six à cinq jour avant le jour de la course.

Si vous ne respectez pas les besoins en eau de votre organisme, vous augmentez considérablement le risque de blessures (surtout au niveau des tendons), vous amenuisiez vos performances et vous pouvez même être victime d’un malaise, ce qui vous conduirait à abandonner la course.
Lire la suite »


09 novembre 2016

débuter le jogging

Pour certains, le froid et la pluie sont revenus…Mais ce n’était pas un obstacle ! Vous avez été encore nombreux à vous dépasser (perte de poids, marathon de new-york, tapis de course…) et à prendre du plaisir ! Ce qui est le plus important !

Bonne lecture à tous !

Ottee
« Demain séance 12. Ca progresse doucement. Le poids baisse et le plaisir augmente. »
(Ottee suit un programme perte de poids en courant)

Vincent
« De retour de new-york ! Super ambiance ! C’était la première fois pour moi ce marathon de New-York, et je n’ai pas été déçu ! La course était incroyable, l’ambiance était folle ! J’avais suivi le plan marathon 3 h 30 et je suis content du résultat puisque j’ai fini en 3 h 24 minutes.
Merci coach Jiwok de m’avoir bien préparé pour ce fabuleux marathon. »
(Vincent a suivi un plan marathon 3 h 30)

Gwenaelle
« Première séances super. Je comprends enfin l’intérêt de cette machine avec mon coach ! »
(Gwenaelle suit un programme rester en forme en elliptique)

Mohammed
« super entrainement je progresse vite »
(Mohammed suit un entrainement se préparer physiquement pour le basket-ball )

Eva
« Je retrouve le plaisir du sport avec la marche. C’est un vrai bonheur. Surtout que je sens que la marche rapide a un vrai impact sur mon corps.
Je transpire bien et je me sens très détendu après chaque séance. Mon médecin m’avait conseillé de faire de la marche pour ménager mes articulations.
Il a bien fait. Et puis avec la musique et la voix du coach, je ne vois pas le temps passé. »
(Eva suit un entrainement de marche rapide)

Nathalie
« Ouaw ! Dernière séance mardi ! j’aurai jamais cru que j’y serai arrivé car pas de sport depuis 20 ans et une bonne dizaine de kg en trop. Ce n’est pas facile c’est sûre mais j’adore la sensation. Merci Jiwok ! maintenant je cherche mon prochain programme. »
(Nathalie suit un entrainement débuter le running)

Vianne
« Le froid arrive, je reste au chaud chez moi avec mon tapis de course 🙂 Et puis le coach Jiwok doit être aussi content de ne pas affronter le froid et la pluie »
(Vianne suit un entrainement rester en forme sur tapis de course)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


18 octobre 2016

bain froid pied running
(crédit photo : Kevin Saff )

Guide des bains glacés à l’usage des coureurs (running) : Nos conseils pour réaliser vos bains glacés pendant votre entrainement de running afin d’optimiser vos performances et vos résultats de course : marathon, semi, trail, triathlon.

L’utilité des bains glacés est sujette à débat mais il est possible de trouver un compromis.

Les œufs sont bons pour vous. Les œufs sont mauvais pour vous. Les œufs sont bons pour vous. Si vous avez un certain âge, comme moi, vous avez l’habitude des avis contradictoire sur à peu près tout ; de la nutrition aux étirements en passant par le volume et l’intensité de l’effort.

Il en va de même avec les bains glacés. Il existe tellement d’études contradictoires qu’il devient difficile de s’y retrouver.

D’une part, les entraîneurs comme les coureurs utilisent les bains glacés avec succès depuis des années. Selon eux, l’eau glacée aide les jambes, et les esprits, fatigués ; les séances suivantes sont donc de meilleure qualité. Des séances de running de meilleure qualité (et la confiance accrue qui en découle) conduisent généralement à de meilleures performances.

D’un autre côté, les professionnels de santé relèvent que l’inflammation consécutive à l’effort (la légère douleur accompagnée de la raideur des jambes) stimule l’adaptation de l’organisme à l’effort. En coupant court à cette inflammation avec un bain glacé, vous empêchez le corps de s’adapter à cette sollicitation sur la durée.

Nous voici donc coincés dans la spirale de vouloir un peu de confort dans l’entraînement tout en souhaitant en retirer le plus de bénéfices.

La meilleure que je recommande est d’utiliser les bains glacés par période, de la même manière que les coachs Jiwok construisent vos plans marathon, semi-marathon, 10 km, trail, ultra trail ou triathlon.

Voici comment :

Pour retirer le maximum d’adaptation au stress physiologique, il faut limiter les bains glacés pendant la partie initiale du plan d’entraînement.

Il ne faut y avoir recours que lorsque le corps est suffisamment affecté et que les séances diminuent en qualité. Pas uniquement après un effort intense mais plusieurs jours d’affilés.

À l’approche de la course, vous pouvez utiliser les bains glacés plus souvent pour rafraîchir vos jambes et vous redonner un peu d’entrain.

À un mois de la course, vous devez vous sentir à l’aise à chaque séance d’entrainement. Ceci permet de construire la confiance en soi qui, à ce stade du plan d’entrainement, est bien plus importante que toute diminution de la capacité d’adaptation qui a déjà été travaillée en profondeur dans les semaines précédentes.

J’aime vraiment cette conception qui semble allier le meilleur des deux mondes. Les premiers temps de l’entraînement s’accompagnent de la douleur et de la fatigue mais permettent de créer la résistance à l’effort maximale. Lorsque la qualité de vos séances d’entraînement diminue plusieurs jours d’affilés, vous prenez des bains glacés.

À l’approche de la course, vous devez vous préoccuper de votre bien-être pour être le plus frais et reposer possible pour le jour de votre course. Durant cette période, les bains glacés suivent la plupart des séances intenses pour garder de la fraîcheur dans les jambes.

De mon point de vue, c’est du gagnant-gagnant et concilie facilement les deux aspects de la discussion sur les bains glacés.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories