20 décembre 2017

courir en musique

4 effets de la musique sur votre corps

Courir en musique c’est bon pour vos séances Jiwok mais également pour votre corps.

Hé oui la musique, en plus de vous motivé pendant votre jogging, vélo, elliptique, marche, vélo d’appartement, marche nordique, trail ou natation, elle vous apporte encore plus !

La musique est aussi très bonne pour votre bien-être et votre santé.

1- La musique nous met de bonne humeur

La musique vous (re) donne le sourire, plusieurs études scientifiques le prouvent !

Une étude parue en 2013 montre que la musique rend les gens de meilleure humeur. Les participants auraient notamment mis en avant une « excitation et régulation de leur humeur ainsi qu’une plus grande « conscience de soi ».

Une autre étude parue la même année dans le Journal of Positive Psychology va dans ce sens. Réalisée par des scientifiques de l’université du Missouri, celle-ci met en avant le même phénomène:

« Nos travaux soutiennent un comportement que beaucoup de gens ont déjà – écouter de la musique pour améliorer leur humeur », souligne l’auteur principal Yuna Ferguson.

2- La musique déstresse

Selon une expérience sur des étudiant, la musique a des effets positifs sur l’anxiété. Certains résultats démontrent une corrélation avec l’amélioration des résultats aux examens. Les étudiants sont plus détendus avant d’affronter leurs examens.

Vous pouvez télécharger l’étude au complet ici .

Par ailleurs, une thèse de doctorat démontre qu’écouter de la musique tous les jours diminue le stress. Cette thèse se base sur les résultats de deux études selon lesquelles les personnes qui écoutent de la musique ressentent des émotions positives.

« Notons toutefois que lorsqu’on étudie les réponses émotionnelles à la musique, il est important de se souvenir que tout le monde ne réagit pas de la même manière à un morceau, et que chaque individu peut répondre de façon différente à une même chanson selon le moment où il l’écoute, en fonction de facteurs individuels et situationnels », explique l’auteure de la thèse Marie Helsing. Pour connaître les effets positifs de la musique, il faut écouter de la musique qu’on aime. »
Lire la suite »

starstarstarstarstar

19 décembre 2017

conseils-courir-en-hiver

Comment rester en forme en hiver ?

Arnaud a laissé un long commentaire sur l’article « Garder une activité physique pendant l’hiver » .

Il me semblait intéressant de le partager avec tous les Jiwokers.

Par ailleurs, si vous aussi vous avez vos conseils n’hésitez pas !

Bonne lecture :

« Bonjour,

Mes “conseils” perso pour garder la forme en hiver :

1- S’inscrire dans une salle de gym. Pourquoi : accès à du matériel de qualité (velos, tapis de course, machine musculation), coaching sportif, moins de risque de blessure, aspect motivant de l’abonnement pré-payé > si on n’en profite pas on “perd” sa mise… de manière générale j’ai un abonnement toute l’année, ce qui me permet de combiner des séances rapides sur tapis de course avec mes séances de musculation.

2- Jeter un oeil au programme des “cross” qui se déroulent souvent en automne-hiver. Garder un objectif compétition est aussi une manière de rester motivé.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

18 décembre 2017

Runbell-Brass-01-2_grande

Run Bell : la sonnette du coureur

Vous courez en ville ? Ou peut être dans un parc, bois (Si vous êtes débutant, mes conseils pour trouver l’endroit idéal pour courir) où il y a souvent du monde qui peuvent perturber votre séance de running ?

J’ai une solution assez marrante pour vous : le Run Bell.

Le Run Bell est une idée assez simple : c’est une bague-sonnette adapté aux coureurs.

Fabriquée au japon, cette bague s’enfile à votre doigt et vous permet d’avertir les personnes autour de vous que vous arrivez à toute vitesse en suivant les conseils de votre coach Jiwok.

C’est la sonnette de votre vélo adaptée au running.

Le Run Bell sera très pratique pour tous les coureurs urbains qui doivent affronter les murs humains qui bavardant gaiement et qui vous bloquent le passage.
Ils ne réalisent même pas probablement qu’ils bloquent votre chemin. Vous essayez les avertir, mais ils sont dans leur conversation et ne vous entendent pas.

Avant le Run Bell, pour alerter les autres avec votre voix, vous devez crier haut et fort afin d’être entendu. Mais cela peut être difficile, surtout si vous êtes essoufflé par votre course.

En outre, en criant vous pouvez effrayer les piétons…
Lire la suite »

starstarstarstarstar

13 décembre 2017

entrainement débutant jogging courrir perte de poids

Le début du mois de décembre est toujours un peu compliqué : on pense aux fêtes de fin d’année, aux cadeaux, la météo temps n’est pas toujours agréable, la motivation est difficile à trouver.

Mais, il est important de garder votre objectif en tête pour surpasser tout cela et continuer votre activité physique.

C’est dans ces moments précis, que vous vous sentirez encore plus fier à la fin de chaque séance.

N’abandonnez pas ! Continuez ! Les témoignages de Jiwoker sont encore là pour vous aider !

Voici donc les témoignages de la semaine :

Frédérique
« J’en suis à ma 22ème séance aujourd’hui ! Que du bonheur quand je regarde la balance même si parfois c’est dur ! Déjà -6kg ! Merci Jiwok ! »
(Frédérique suit un programme perdre du poids en elliptique)

Joanna
« Seance 3 aujourd’hui. Je commence à trouver un rythme qui me va. Nickel a partir de la 4eme répétition. Et j’ai débusqué deux biches, sur fond de coucher de soleil. Cool! »
(Joanna suit un programme débuter le running)

Ben
« J’ai fini mon marathon de la Rochelle en 3 h 38 ! Merci Jiwok ! La préparation a été super efficace ! C’était mon troisième marathon avec Jiwok. Précédemment j’avais fait 4 h 02 et le suivant 3 h 47.
Quand j’ai vu mon temps à l’arrivée, j’étais super heureux ! j’étais sous les 3 h 45, incroyable.
J’ai bien géré le mur (léger) au kilomètre 33. J’ai cette fois-ci bien suivi vos conseils en nutrition (la semaine avant la course et le petit déjeuner marathon) et je pense également que cela a fait la différence en plus de l’entrainement.
Je vais maintenant enchainer avec un entrainement de récupération pour passer l’hiver et en 2018, je vais me lancer encore de nouveau défi , et toujours avec mon coach Jiwok ! »
(Ben avait suivi des plans marathon, dont le dernier en 3 h 45 et il va continuer avec un entrainement de récupération après une course)

Doriano
« 5 km parcourus. FC moyenne dans l’objectif. Un réel plaisir de courir »
(Doriano suit un entrainement sur tapis de course)

Fanny
« Programme au top pour une reprise après une grossesse (après avoir commencé par un programme remise en condition physique post-grossesse). Je n’en reviens pas de ma progression ! »
(Fanny suit un programme réussir à courir 1 heure en continue après un entrainement post grossesse)

Caroline
« Vraiment super !! Accessible ! Je n’ai pas fait de sport depuis un moment , et c’était très équilibré pour la débutante que je suis . Top »
(Caroline suit un programme débuter le running)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

oselle running vetement femme

Marque sympa de running pour femme : Oiselle

Oiselle est une marque qui s’est spécialisée dans les vêtements de Running pour les femmes.

Cette marque a été fondée par une américaine qui a vécu un court moment en France 🙂 Oiselle étant un mot français (un oiseau femelle).

Leur collection a l’air vraiment bien adapté aux femmes qui désirent courir (ou qui courent déjà). Ils proposent une large gamme de produits : sous-vêtements, short, vestes, t-shirt, brassière et soutien gorge sport

Et surtout j’aime leur philosophie :

The sport has always been about something more. At various times it’s our therapy, escape, religion, and girl time. But perhaps simply enough, it’s been our sense of freedom. (Le sport a toujours été quelque d’important dans notre vie, une thérapie, un échappatoire, une religion, un moment entre fille, une liberté).

Sinon j’ai remarqué ce produit intéressant : les Rundies (Lot de 7 culottes adaptées à la course à pied ) et qui seront parfaites avec vos entraînements Jiwok.

C’est assez drôle et apporte du fun !

Vendues $75 ici >>>

starstarstarstarstar

12 décembre 2017

pas le temps de courir


Mes conseils pour trouver le temps de d’aller courir

Pour le running comme pour d’autre sport, on entend souvent l’excuse du manque de disponibilité pour trouver le moyen de ne pas aller faire un peu de sport.

Il s’agit bel et bien d’une excuse et ce qui vous manque c’est un peu de motivation, cette étincelle qui va vous faire mettre aux pieds vos chaussures de course.

L’excuse du manque de temps peut être recevable sur un moment ponctuel, lors d’un évènement particulier.

Mais la routine du quotidien laisse le temps d’aller faire du sport en particulier la course à pied qui n’est pas chronophage.

Courir peut se réaliser un peu partout et ne demande pas de s’équiper beaucoup.

Il est donc facile d’aller faire une séance de course. D’autant plus qu’il n’est pas nécessaire de partir des heures pour que cela soit bénéfique.

1- Se fixer des objectifs

Pour garder sa motivation intacte et chaque jour vouloir aller courir, il faut se fixer des objectifs. Cela peut concerner une perte de poids, atteindre un objectif-temps (courir 30 minutes, courir 45 minutes ou courir 1 heure) ou essayer de viser un résultat sur une course.

Peu importe en réalité votre objectif, chacun fait ce qui lui tient à coeur.
Mais en vous focalisant sur les objectifs, la séance de course à pied deviendra le moyen de réussir. Vous irez donc beaucoup plus facilement chercher vos chaussures de running (Au passage, comment bien choisir ses chaussures de running ?).

2- Quand aller courir ?

Chacun à son planning, la façon d’organiser son temps en fonction de son travail, de sa vie de famille et de ses impératifs. Toutefois, quel que soit le moment, il y a toujours un moyen de trouver quelques minutes.

Le matin est un très bon moment de la journée d’autant plus qu’il est facile de jouer avec son réveil. En effet, rien que de brancher le réveil pour aller courir le lendemain matin est une très bonne chose. On se couche avec l’idée d’aller faire du sport le lendemain matin. Une fois que le réveil sonne, on sait pourquoi on s’est levé et d’un coup la motivation est là. Et puis si les matinées sont chargées, il est toujours possible de mettre le réveil un peu plus tôt et de gagner ainsi le temps manquant.

Sur la pause déjeuner, il faut reconnaître qu’il n’est pas possible toujours de courir. Il faut une pause assez longue pour cela et avoir une douche à disposition après la séance de running.

Le soir est un moment particulier pour aller courir. Il y a le travail qui se finit tard, il y a les enfants qu’il faut aller chercher à l’école. Mais dans le fond le soir est un bon moment.

Une fois ces impératifs passés, combien de temps vous reste t-il à passer devant la télé par exemple ? Le soir est toujours une période où l’on peut trouver 30 ou 40 minutes. Alors avec un peu de motivation, les chaussures sont faciles à enfiler à ce moment de la journée. ( Courir le matin ou le soir ?)
Lire la suite »

starstar