Marathon

Tout savoir sur les marathons. Le régime alimentaire à suivre pour l’entrainement et pour l’épreuve.

31 mars 2017

menu petit dejeuner marathon
(crédit photo : Simon Bonaventure )

Le petit déjeuner avant le marathon

Vous avez prévu de vous engager dans un marathon ou vous êtes en pleine préparation marathon. Comme vous le savez peut-être, c’est une course extrêmement difficile qui demande une grande rigueur au niveau de la préparation et de l’alimentation.

Ainsi, avant le grand départ, prendre un petit déjeuner sain qui ne sera pas trop copieux est au moins aussi important que la phase d’entraînement. Il est important d’en être bien conscient.

Ce petit déjeuner matinal sera votre tout dernier repas avant votre grand départ (Vous avez peut-être suivi une alimentation spéciale pendant la semaine avant votre marathon).
Il est donc important de bien recharger vos batteries. Mais attention, il est également important de ne pas passer en mode surcharge ou ce sera l’abandon assuré dès les premières minutes de courses.

Tout d’abord, il est primordial de respecter la règle dite des trois heures. L’effort physique et la digestion sont deux éléments qui ne font vraiment pas bon ménage. Pendant la course, si vous avez mangé trop peu de temps avant le départ, la circulation sanguine musculaire liée à votre activité corporelle va interférer avec celle liée à la digestion de votre repas.

De plus, une sécrétion d’insuline et un ralentissement de la production de glucagon peuvent être observés pendant la phase de digestion. Alors que pendant l’effort, le phénomène est totalement inverse. Bref, il semblerait que ces deux là ne puissent vraiment pas s’accorder.

Ainsi, si le petit déjeuner est pris trop tard dans la matinée, vous vous risquez à énormément d’effets secondaires qui peuvent s’avérer extrêmement désagréables en pleine course. Baisse de la tonicité, épuisement précoce, spasmes, vomissements, essoufflement ou tachycardie ne sont quelques exemples non exhaustifs.
Prendre votre repas au moins trois heures avant la course semble être le meilleur moyen pour éviter ce genre de désagréments.

Ainsi, quand vous serez arrivé au moment fatidique où vous devez prendre votre petit déjeuner, il va sans dire qu’il faudra éviter les croissants et autres aliments trop pesants. S’il est important que votre repas soit complet, il ne doit néanmoins pas être trop lourd.
Lire la suite »


20 mars 2017

entrainement marathon paris

Un coach pendant votre Marathon de Paris !

Comme l’année dernière, Jiwok vous propose (avec les équipes de l’organisation du Marathon de Paris) un super service : : Votre coach Jiwok pendant l’épreuve du Marathon de Paris !!!! et c’est gratuit !

Concrètement qu’est ce que cela veut dire :
Durant la course, le coach Jiwok vous encouragera et vous donnera les conseils techniques pour atteindre vos objectifs tout en vous prévenant des particularités du parcours.

Votre coach vous indiquera aussi tous vos temps de passages suivant votre objectif.
5 objectifs sont disponibles en fonction du plan d’entrainement que vous avez choisi: courir le marathon en 3 h 30 , courir le marathon en 3 h 45 , courir le marathon en 4 h 00, courir le marathon en 4 h 15 et courir le marathon 4 h 30 .

Par ailleurs, votre coach vous présentera les différents lieux historiques et autres merveilles architecturales de Paris que vous rencontrerez dans votre foulée. Votre séance mp3 comprendra une piste musicale sélectionnée en fonction de vos genres musicaux et mixée à la voix du coach Jiwok.

Ainsi vous pourrez entendre le coach vous dire :

Exemple de conseil de course :
Ne t’enflamme pas, il y a du monde, ne te laisse pas entraîner
Dans la montée, utilise une petite foulée économique
Attention, bientôt le ravitaillement, c’est important.
Vous devez être au 3ème Km

Exemple de guide touristique :
Musée du Louvre
Juste après le Jardin des Tuileries, sur votre droite, vous apercevrez le Musée du Louvre et sa célèbre Pyramide.
C’est le plus grand musée de Paris par sa surface…..

Pour bénéficier gratuitement de la séance d’accompagnement du Marathon de Paris c’est ici .

Et, c’est aussi pour nos amis qui parlent anglais >>


20 février 2017

renforcer-ses-muscles-pour-courir-marathon

(crédit photo : darkmatter )

4 exercices faciles pour améliorer vos performances par le renforcement musculaire. (PPG)

Pour tous les Jiwokers qui suivent un entraînement pour le 10 km, le semi-marathon, ou le marathon, je vous propose de découvrir (ou de redécouvrir pour certain ?) les petites astuces pour consolider vos muscles et courir plus vite en course à pied (que vous soyez débutant, confirmé ou expert).

Lors des courses à pied, beaucoup d’efforts sont sollicités auprès des groupes musculaires : les quadriceps, les ischios-jambiers, les mollets, les abdominaux, autour des bras, et le bien entendu cœur.
Lire la suite »


21 avril 2015


(crédit photo : Ary )

Gérer le décalage horaire (jet lag) avant une course

Un marathon à New York ? La diagonale des fous à l’horizon ? Plusieurs semaines voir des mois entraînement avec votre coach Jiwok, tout est au point mais comment ne pas rater votre arrivée dans le pays de destination et avoir la mâchoire à deux doigts de se décrocher sur la ligne de départ ?

Le dérèglement de l’horloge interne humaine dû au décalage horaire (jet lag) va être source de fatigue et de stress.

Il peut de plus engendrer troubles digestifs (60 % des cas) troubles de l’humeur et baisses des capacités mnésiques et cela pendant plusieurs jours.

Le « jet lag » apparaît dès le 4° fuseau horaire franchi.

Il ne dépend pas de la durée du voyage mais du nombre de fuseaux horaires traversés.

Ainsi, un voyage Nord –> Sud de 8 heures n’aura aucune incidence sur le rythme biologique. A l’inverse un voyage Ouest –> Est, même plus court, pourra s’avérer délétère.

Les voyages vers l’est sont plus difficiles à l’adaptation que les voyages vers l’Ouest, néanmoins dans les deux cas les principes suivants peuvent vous aider à accélérer l’adaptation.

Ce sont les principes que l’on applique chez les sportifs de haut niveau lors des compétitions internationales et ne tiennent donc pas compte de petits détails du type : je suis au bureau huit heures par jour, j’ai un bébé qui ne fait pas ses nuits à la maison, mon mari passe ses nuits à regarder le superball à la TV, …
Lire la suite »


23 février 2015

(crédit photo : Nordea Riga Marathon)

Avoir des doutes, c’est humain. Les doutes nous permettent de nous remettre en question.

Lors d’un entrainement (surtout les entraînements avec des objectifs de course comme les entraînements marathon, semi-marathon ou 10 km), il arrive d’avoir des doutes et c’est normal.

Est ce que cet entrainement peut vraiment m’aider à atteindre mon objectif ? Pourquoi la séance 22 et plus courtes que les séances 21 et 20 ? Pourquoi lors de mon entrainement, je ne vois pas de séance qui dure 3 h 45 comme mon objectif de marathon ? Pourquoi mes amis runner pensent que mon entrainement est trop léger pour atteindre mon objectif ?

Il est important de comprendre que de nombreux chemins peuvent vous permettre d’atteindre votre objectif. Nos coachs Jiwok ont choisi pour chaque entrainement, le chemin qui leur semblait le plus efficace et le plus adapté.

Donc soyez confiant ! Nos coachs Jiwok ont un palmarès assez incroyable.

Cela devrait vous rassurer sur la qualité des entraînements Jiwok.

Les témoignages des Jiwokers ayant suivi nos entraînements également :
https://www.jiwok.com/blog/mon-corps-vous-dit-merci-2/
https://www.jiwok.com/blog/une-victoire-sur-moi-meme/
https://www.jiwok.com/blog/jai-le-sentiment-davoir-progresse-tres-vite/
https://www.jiwok.com/blog/je-navais-jamais-fait-de-sport-et-je-viens-de-finir-mon-premier-marathon/ )

Bon courage à tous pour vos entraînements tout se passera bien, ayez confiance !


31 mars 2014

10 conseils pour bien finir votre marathon
(crédit photo : lanier67 )

10 pour bien finir votre marathon

C’est la dernière ligne droite de votre plan marathon Jiwok (plan marathon)

Vous avez bien (ou presque bien) suivi tous les conseils de votre coach Jiwok pendant toutes les séances de votre plan marathon, vous vous sentez prêt à atteindre votre objectif de temps.

Vous avez bien mangé pendant les 7 derniers jours, avec alimentation dédié à votre marathon, le menu de votre petit déjeuner du jour du marathon est prêt ainsi que votre boisson énergétique maison.

Je me permets donc de finaliser votre entrainement marathon avec 10 conseils à appliquer le jour de votre marathon qui vous aideront à ne pas « subir » l’épreuve, mais au contraire à bien la finir.

10 conseils faciles à appliquer qui vous aideront à bien finir votre marathon :

– Buvez tous les jours avant la course (pas seulement la veille) (2 litre minimum),

– Échauffez vous avant votre course,

– Courrez à votre rythme (ne pas se laisser entraîner par le rythme des autres),

– Faîtes bien le « plein » à chaque ravitaillement,

– N’accélérez pas dans les descentes, conservez votre allure en étant relâché,

– Lorsque vous buvez pendant la course, essayez de ne pas mouiller vos chaussures, ça les alourdirait et pourrait provoquer des ampoules,

– C’est en prenant tous les ravitaillements que vous finirez facilement,

– Mangez léger mais régulièrement,

– Si vous avez chaud, tamponnez vous la nuque avec les éponges,

– Après votre course, étirez vous bien.

Une fois la course terminée, essayez de bien vous mettre rapidement au chaud et de continuer à bien boire.

Les jours suivant profitez bien, et reprenez tout doucement les séances en suivant par exemple un entrainement Jiwok récupération après la course qui vous aideront à récupérer et à garder votre niveau acquis durant votre plan marathon.


13 décembre 2013

courir-plus-vite


S’améliorer en running pendant l’hiver

Il fait froid et la saison des courses est terminée (enfin pour les jiwokers qui vivent en France).

Cependant, vous avez envie de vous préparer tranquillement pour l’année prochaine et pour être bien dans votre corps et votre tête pour vos futures courses (marathon, semi, 10 km, 20 km, trail, ultra trail, la parisienne, etc… etc…).

Nous avons pensé à vous !

En effet, nous avons créé une catégorie « Courir plus vite« .

En clair, il est trop tôt pour vous pour démarrer un entrainement qui a pour objectif un objectif de course comme par exemple  » Finir le semi-marathon en 1 h 45« , mais vous désirez quand même courir et garder votre corps en alerte pour cette future préparation.

Donc, dans cette catégorie, vous trouverez des entraînements qui vous aideront vous mettre en condition physique, à courir plus vite et améliorer votre vma.

Et vous serez fin prêt pour préparer votre entrainement marathon, semi-marathon ou 10 km.

(crédit photo : OskarN)


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories