Marathon

Tout savoir sur les marathons. Le régime alimentaire à suivre pour l’entrainement et pour l’épreuve.

31 mars 2014

10 conseils pour bien finir votre marathon
(crédit photo : lanier67 )

10 pour bien finir votre marathon

C’est la dernière ligne droite de votre plan marathon Jiwok (plan marathon)

Vous avez bien (ou presque bien) suivi tous les conseils de votre coach Jiwok pendant toutes les séances de votre plan marathon, vous vous sentez prêt à atteindre votre objectif de temps.

Vous avez bien mangé pendant les 7 derniers jours, avec alimentation dédié à votre marathon, le menu de votre petit déjeuner du jour du marathon est prêt ainsi que votre boisson énergétique maison.

Je me permets donc de finaliser votre entrainement marathon avec 10 conseils à appliquer le jour de votre marathon qui vous aideront à ne pas « subir » l’épreuve, mais au contraire à bien la finir.

10 conseils faciles à appliquer qui vous aideront à bien finir votre marathon :

– Buvez tous les jours avant la course (pas seulement la veille) (2 litre minimum),

– Échauffez vous avant votre course,

– Courrez à votre rythme (ne pas se laisser entraîner par le rythme des autres),

– Faîtes bien le « plein » à chaque ravitaillement,

– N’accélérez pas dans les descentes, conservez votre allure en étant relâché,

– Lorsque vous buvez pendant la course, essayez de ne pas mouiller vos chaussures, ça les alourdirait et pourrait provoquer des ampoules,

– C’est en prenant tous les ravitaillements que vous finirez facilement,

– Mangez léger mais régulièrement,

– Si vous avez chaud, tamponnez vous la nuque avec les éponges,

– Après votre course, étirez vous bien.

Une fois la course terminée, essayez de bien vous mettre rapidement au chaud et de continuer à bien boire.

Les jours suivant profitez bien, et reprenez tout doucement les séances en suivant par exemple un entrainement Jiwok récupération après la course qui vous aideront à récupérer et à garder votre niveau acquis durant votre plan marathon.


14 mars 2014

preparer-un-marathon
(Crédit photo : hidden side)

Vous avez suivi un entrainement Jiwok pour vous préparer à votre Marathon et le Jour J approche.
Voici quelques conseils simples, pratiques et de bon sens afin d’éviter d’être stressé par votre marathon.

(Si vous participez au Marathon de Paris, n’oubliez pas de télécharger la séance d’accompagnement gratuite suivant votre objectif qui vous aidera pendant la course)

Il y a 2 types de stress : le bon et le mauvais.

En résumé, le bon stress c’est celui qui permet d’être positif et performant.

Celui contre lequel il faut lutter c’est le mauvais stress.

Nous en connaissons tous les manifestations : manque de concentration, accélération cardiaque, impression d’être tout mou avec les jambes en coton … !

Voici quelques conseils pour l’éviter :

Anticiper

Préparer vos affaires la veille pour éviter la panique de ne pas trouver votre gel, cardio, le matin…..(voir la checklist du marathonien)

Dormir

Le sommeil est la clé de la réussite ! En effet, cela vous permettra d’être frais et dispos. Essayer de bien dormir les 2-3 jours avant la course.

Respirer

Fermez les yeux et respirez calmement. Faites le vide dans votre tête et essayez de ralentir votre rythme cardiaque le matin de la course.
Lire la suite »


24 février 2014

renforcer-ses-muscles-pour-courir-marathon

(crédit photo : darkmatter )

Pour tous les Jiwokers qui suivent un entraînement pour le 10 km, le semi-marathon, ou le marathon, je vous propose de découvrir (ou de redécouvrir pour certain ?) les petites astuces pour consolider vos muscles et courir plus vite en course à pied (que vous soyez débutant, confirmé ou expert).

Lors des courses à pied, beaucoup d’efforts sont sollicités auprès des groupes musculaires : les quadriceps, les ischios-jambiers, les mollets, les abdominaux, autour des bras, et le bien entendu cœur.
Lire la suite »


13 décembre 2013

courir-plus-vite
(crédit photo : OskarN)

Il fait froid et la saison des courses est terminée (enfin pour les jiwokers qui vivent en France).

Cependant, vous avez envie de vous préparer tranquillement pour l’année prochaine et pour être bien dans votre corps et votre tête pour vos futures courses (marathon, semi, 10 km, 20 km, trail, ultra trail, la parisienne, etc… etc…).

Nous avons pensé à vous !

En effet, nous avons créé une catégorie « Courir plus vite« .

En clair, il est trop tôt pour vous pour démarrer un entrainement qui a pour objectif un objectif de course comme par exemple  » Finir le semi-marathon en 1 h 45« , mais vous désirez quand même courir et garder votre corps en alerte pour cette future préparation.

Donc, dans cette catégorie, vous trouverez des entraînements qui vous aideront vous mettre en condition physique, à courir plus vite et améliorer votre vma.

Et vous serez fin prêt pour préparer votre entrainement marathon, semi-marathon ou 10 km.


25 octobre 2013

jiwok_gourde.PNG
(crédit photo : shandara )

Si vous entraînez en emportant votre gourde (c’est souvent le cas lors des longues sorties pour les préparations semi, marathon ou trail), vous avez sûrement déjà connu cela : le goût infecte du plastique de votre gourde ou de votre camelbak.

En effet, quand vous achetez une gourde afin de boire pendant et après votre effort, il y a toujours un goût désagréable. (presque toujours)

Voila des recettes pour évacuer ce gout D********** 🙂

– Laver systématiquement la gourde ou le réservoir du camelbak avec du liquide vaisselle,

– Désinfecter avec soit un cachet stérilisateur pour biberon soit un cachet genre stéradent, et cela avant chaque sortie,

– Essayer de mettre une goutte (j’ai dit une goutte) de Ricard dans l’eau, puis vider l’eau de la gourde, avant de la re-remplir à l’eau clair,

– Les gourdes soit disant « sans goût » ce n’est pas très efficace du tout,

– Stockez vos gourdes vides au congélateur, comme cela pas de microbes donc pas de mauvais goût,

– Essayer de mettre une goutte de sirop de menthe dans l’eau pour effacer le goût,

– Essayer une goutte de vinaigre blanc dans l’eau de rinçage (l’odeur ne reste pas),

– Enfin, essayer une petite cuillère de bicarbonate de sodium diluée dans de l’eau, que vous laissez dans le récipient (camelbak, gourde ou autre) 1 heure avant de vous en servir. Vous viderez le contenu par le tuyau pour le nettoyer aussi.

Donc normalement, maintenant vous pourrez étancher votre soif pendant vos séances Jiwok sans vous souciez du mauvais goût 🙂

Ps: J’espère ne s’entraîne avec la gourde en photo 🙂


10 juin 2013

améliorer performance courir running course à pied
(crédit photo : Sangudo)

Comment courir : pourquoi mes performances ne s’améliorent-elles pas ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais effectué un petit rappel :

La course à pied possède de très nombreuses vertus tant sur le plan physique que sur le plan cardiaque. En effet, courir fait appel non seulement aux muscles des jambes mais aussi aux fessiers, aux abdominaux et aux bras grâce à leurs mouvements de balancier. Courir est bénéfique au système cardiovasculaire car il augmente les capacités respiratoires du coureur ce qui entraîne une amélioration du souffle et des échanges gazeux entre le sang et les poumons.

Beaucoup de personnes aiment courir simplement pour le plaisir de pratiquer une activité sportive qui leur permet de brûler des calories et de se muscler . Cette activité physique, mais elle n’est pas la seule, permet de secréter des endorphines dans le cerveau. L’endorphine étant l’une des hormones du bien-être, cela explique pourquoi on se sent aussi bien après avoir couru et s’être dépensé.

D’autres coureurs, en revanche pratiquent la course à pied pour le dépassement de soi, la performance et l’envie toujours plus grande de se dépasser. Mais, il arrive qu’à un moment donné la performance stagne. C’est en général le signe que l‘entrainement suivi ne correspond plus au coureur et qu’il va falloir y remédier en apportant quelques changements opportuns.

Pour quelles raisons les performances stagnent-elles ?
Lire la suite »


04 juin 2013

entrainement marathon plan marathon
(Crédit photo : Stumayhew )

Pourquoi courir à un marathon : Les raisons pour lesquelles des milliers de personnes participent et courent à un marathon.

Le marathon est une course de fond pratiquée sur une distance d’environ 42 km (42,195 km pour être précis). C’est une course assez éprouvante vu la distance que les athlètes doivent parcourir. Toutefois, force est de constater que pour une telle course, il y’a toujours de plus en plus personnes qui participent. Qu’est-ce qui peut pousser ces coureur à vouloir parcourir une telle distance ? Quelles sont leurs réelles motivations ?

Le marathon : qu’est-ce qui poussent de nombreuses personnes à courir à cette course ?

Participer à un marathon est avant tout un défi que veulent relever ces milliers d’athlètes en basket. Ces derniers souhaiteraient savoir s’ils peuvent réellement tenir jusqu’au bout de ces 42 kilomètres sans craquer. Repousser sans cesse les limites et les dépasser, sont des motivations que l’on retrouve chez toutes les personnes qui aiment la compétition. Elles veulent mettre leurs corps à l’épreuve en lui imposant une épreuve aussi éprouvante aussi bien durant l’entrainement marathon que durant la course elle-même. C’est cette volonté hors-norme qui pousse les athlètes à ne pas lâcher avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée.

Le marathon : des bienfaits pour le corps et pour l’esprit ?

D’autres raisons expliqueraient aussi la passion pour la participation à marathon. Le marathon a un effet positif aussi bien sur le corps que sur l’esprit. Beaucoup de personnes, avant de se lancer dans l’aventure du marathon et suivre un plan marathon, ont débuter la course à pied afin de reprendre le sport ou perdre du poids.

Ainsi, au fur et à mesure, ces coureurs ont pris goût au running et ne peuvent plus s’en passer….(Comme de nombreux Jiwoker qui ont débuter la course à pied avec un objectif de courir 30 minutes et qui courent maintenant des marathon).

Et petit à petit, l’idée de courir un 10k, puis un semi et enfin un marathon commencent à germer dans leur esprit. Le marathon devient alors un objectif physique (performance, rester en forme et perte de poids) et psychologique : dépasser ses limites, battre ses performances, se remettre en question, suivre un plan marathon avec un objectif encore plus ambitieux.

Le marathon apporte également un bien-être pour l’esprit. Courir est un exercice qui détend et qui fait retomber la pression accumulée au cours des longues journées de travail. La sensation d’avoir le vent qui vous accompagne ou qui fouette votre visage pendant une séance de fractionné d’un plan marathon est inestimable. Des hormones comme l’endorphine sont libérées ce qui procure une sensation de bien-être et d’extase à tout l’organisme. Par contre, il est important de bien se préparer pour son premier marathon.

Par ailleurs, le jour du marathon est un moment rare. Vous avez l’impression de faire partie d’une nouvelle famille : des milliers de coureurs autour de vous, des hommes, des femmes, des professionnels du marathon, des amateurs comme vous, des jeunes, des vieux avec le même objectif : franchir la ligne d’arrivée.

Un des moments les plus fort du marathon est, comme vous pouvez vous l’imaginer, le passage de la ligne d’arrivée. Une sensation de joie, du devoir accompli, de fierté et de bonheur vous envahit.
Pourtant, après quelques minutes, le sentiment qui revient souvent chez un coureur est « Plus jamais »…
Sentiment qui changera encore quelques jours après par un « Aller, je vais m’en refaire un autre, et cette fois je passe sous les 3 h 45! »

Finalement, de nombreuses raisons justifient la participation de milliers de personnes à marathon. Le défi d’aller toujours plus loin et de sans cesse repousser leurs limites les amène à se surpasser et à ne pas se laisser abattre même dans les moments les plus difficiles est souvent l’une des raisons principale.

J’espère que vous êtes maintenant bien motivé pour participer à un marathon ! Votre coach Jiwok est là pour vous aider dans votre aventure, pour vous permettre d’atteindre votre objectif marathon d’une manière progressive et sans difficulté avec un plan marathon adapté.

Vous en trouverez pour les débutants mais aussi pour les confirmés (avec par exemple finir son marathon en 2 h 45 heures !).
Ils ont déjà fait leurs preuves avec de nombreux Jiwoker (avec certaines fois des résultats assez impressionnants )

Voici donc une petite liste des entraînements marathon Jiwok :

Plan Finir le marathon :
Finir un marathon sans séance intensive, 3 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 4 h 30:
Préparer un marathon en 4h30 environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines

Plan marathon 4 h 15 :
Préparer un marathon en 4h15 environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines.

Plan marathon 4h :
Préparer un marathon en 4h environ, 3 séances par semaine pendant 10 semaines.

Plan marathon 3h 45 :
Préparer un marathon en 3h45 environ, 3 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3 h 30 :
Préparer un marathon en 3h30 environ, 4 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3 h 15 :
Préparer un marathon en 3h15 environ, 4 séances par semaine pendant 8 semaines.

Plan marathon 3h :
Préparer un marathon en 3h environ, 4 séances par semaine pendant 10 semaines.

Vous trouverez tous les plan marathon ici >>>>


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories