activité physique

Découvrez nos articles pour une bonne pratique du sport. Que faut-il faire ou non selon sa condition.

09 novembre 2016

les bienfaits du vélo elliptique

Pourquoi le vélo l’elliptique c’est bien pour votre corps

Le vélo elliptique est devenu la star des salles de sport dans la partie cardio.
Il faut reconnaître que cette machine à l’aspect un peu barbare est en réalité tout le contraire une fois qu’on l’a dompté. Elle fait faire un exercice qui impacte l’ensemble du corps et cela d’une façon moins violente que d’autres activités physiques.

Particulièrement efficace si vous souhaitez perdre du poids, améliorer votre cardio ou tout simplement pour rester en forme sans affronter la pluie ou le froid.(Voir tous les programmes vélo elliptique Jiwok)

Vous trouverez là 14 points pour bien comprendre l’intérêt du vélo elliptique et ses atouts.

1°) Le vélo elliptique pour perdre du poids

Chercher la perte de poids pour retrouver la forme est tout à votre honneur. Utilisez le meilleur appareil pour cela est l’option la pus efficace. Avec une mobilisation de 80% de la masse musculaire et une activité régulière, vous allez vous rendre compte que maigrir va venir rapidement. Ce type de vélo stationnaire fait perdre beaucoup de calories et est même plus efficace que la course sur un tapis. Il vous permettra sur le long terme de garder le poids obtenu et de rester en forme.

2°) Régler l’intensité de son effort

Tous les vélos ne le font pas mais certains, notamment ceux des salles de sport, permettent de régler la longueur de la foulée. Cela permet d’augmenter l’efficacité de la session d’entraînement sans pour autant augmenter votre effort. En conséquence, c’est aussi l’efficacité dans votre recherche de poids qui est maximisée en ajustant la foulée à vos besoins.

3°) Améliorer sa capacité aérobie

Nous ne sommes pas tous égaux devant la pratique sportive. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas chercher à s’améliorer, bien au contraire. Cela passe par l’augmentation de sa capacité aérobie, c’est à dire que votre corps doit pouvoir gérer une quantité d’air plus grande pour augmenter son effort. Le travail sur un vélo elliptique est parfait pour cela. Vous remarquerez aussi en quelques semaines seulement que votre fréquence cardiaque va s’améliorer. Les résultats n’apparaissent pas du jour au lendemain mais sont indéniables.

4°) Le haut du corps mobilisé

La particularité du vélo elliptique, c‘est que les bras bougent en cadence avec les jambes. Cela semble déroutant mais c’est un mouvement au contraire très naturel pour le haut du corps qui va travailler efficacement sans même s’en rendre compte. Il ne suffit pas de poser ses bras sur les guidons mouvants mais il faut que le guidon soit accompagné par vos bras. C’est là que tout le tronc travaille. A noter aussi que le dos n’est pas en reste dans l’effort car il doit maintenir le corps stable/ Il est donc lui aussi sollicité.

5°) Les jambes aux premières loges

Le vélo elliptique est parfait pour se muscler les jambes. Il n’a strictement rien à envier à un rameur ou même la course sur un tapis. En effet, elles travaillent tout autant. On peut même encore améliorer l’efficacité de l’entraînement en ne s’appuyant que sur les jambes. Le dos va faire plus d’effort pour se tenir droit et les jambes vont forcées plus pour l’exercice. C’est assez facile à réaliser lorsque le vélo est équipé de barre de maintien latérales. Certains modèles permettent même l’inversion du mouvement des jambes.

6°) Un entraînement complet

Les jambes travaillent, le haut du corps se muscle aussi, c’est bel et bien tout votre corps qui profite d’une séance d’entraînement sur un vélo elliptique. Réalisée régulièrement et même avec une intensité moyenne, l’entraînement elliptique fera un grand bien tant à votre corps qu’à votre perte de poids. Il est donc à chaudement recommandé si vous cherchez à perdre du poids.

7°) Doux avec les articulations

On l’appelle vélo mais en fait le mouvement serait plus proche de celui de la course à pied. Toutefois, la très grande force du vélo elliptique est de ne pas provoquer de fatigue articulaire. En effet, les pieds ne quittent jamais les pédales puisqu’elles suivent en formant une ellipse le parcours des pieds. C’est une grande source de confort. Évidement, les personnes souffrant du dos, quel qu’en soit la raison, y trouvent leur compte. Les autres limiteront de beaucoup les risques de douleurs ou de blessures en comparaison de la course à pied par exemple. Le vélo elliptique est un sport doux qui convient donc même aux personnes âgées.
Lire la suite »


02 novembre 2016


(crédit photo : Alexandre Launay )

Les effets du surentraînement sur votre corps et vos performances

Notre médecin du sport et mésothérapeuthe attaché à l’INSEP, Dr Charles Aisenberg vous a rédigé un nouvel article concernant un sujet qui touche les coureurs et tous les sportifs qui veulent en faire trop : le surentraînement.

Phénomène quasi inconnu du sportif occasionnel, le surentraînement touche le sportif professionnel mais aussi l’amateur « assidu » notamment dans les phases de préparation intensive (marathon, triathlon, trail etc.), les médecins du sport le redoutent également chez les jeunes en sport-études ou qui pratiquent une activité sportive à haute dose.

L’objectif de l’entraînement est d’induire une adaptation des tissus musculaires et du système cardio-vasculaire par une répétition de séances. Lors de la phase de récupération, entre les séances, l’organisme va se régénérer et doit retrouver un niveau d’équilibre plus élevé qu’avant « l’agression » que constitue la séance d’entraînement.

Ainsi, grâce à un entraînement régulier et équilibré utilisant des charges progressivement croissantes et des périodes de récupération en rapport, le sportif doit progresser.

Le surentraînement est le résultat d’un entraînement mal conduit avec un déséquilibre entre les charges de travail et les périodes de récupération. Chez le sportif amateur, il apparaît lors de la modification des habitudes d’entraînement sur plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Les principaux symptômes du surentraînement sont :

– La fatigue, physique et psychologique, avec une perte du plaisir de l’effort et de la motivation à l’entraînement.
– Des troubles du sommeil soit à type de difficultés d’endormissement ou de réveils nocturnes, soit à type d’hypersomnie sont presque toujours retrouvés.
– Une baisse de l’appétit.
– Des contre performances sans diminution de l’entraînement ; souvent interprétés à tord par le sportif qui va augmenter l’intensité de son entraînement.
– Une perte d’efficacité du geste technique et un risque accru de blessures.
Lire la suite »


26 octobre 2016

sport médicament

Courir, nager, pédaler, ramer vous aide contre le cancer

Pratiquer une activité physique régulière et adaptée est une solution efficace permettant de limiter à 40 % les risques de rechutes et dans la même occasion, augmenter à 40 % le taux de survie.

Faire du sport est bénéfique pour la santé, c’est un fait. (N’hésitez pas à lire notre article sur « Les 10 bienfaits du running » ou de la marche nordique )

Par contre, les bienfaits de la pratique du sport chez les personnes atteintes du cancer restent encore peu connus.

En collaboration avec le laboratoire Amgen, la Cami, qui est une fédération nationale Sport & Cancer, association créée en 2000 par le cancérologue Thierry Bouillet et le karatéka Jean-Marc Descotes, a effectué une étude sur le vécu des patients ainsi que des soignants, concernant les conditions d’accès aux activités physiques.

Cette étude réalisée sur 1 544 patients majoritairement féminins, et dont les deux tiers étaient atteints d’un cancer du sein, a été présentée le mercredi 12 octobre.

Pour les patients interrogés, les principaux bénéfices attendus étaient, notamment l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être (99 %), de meilleures chances de guérisons (83 %) et la réduction des douleurs et de la fatigue.

Contre toute attente, des chiffres ont démontré que 74 % des patients ont continué à pratiquer une activité physique malgré leur maladie. Un résultat surprenant, surtout lorsqu’on tient compte des nombreux freins qui peuvent se mettre en travers.
Lire la suite »


25 octobre 2016

crampes et éviter les crampes conseils

Quelques conseils pour éviter les crampes pendant votre entrainement ou votre course

Hantise de tous sportifs, occasionnels ou professionnels, les crampes sont non seulement douloureuses, mais gâchent le plaisir et empêchent l’atteinte des objectifs fixés (que ce soit votre course féminine (6 km), 10 km, semi marathon, marathon, trail ou triathlon). Pourtant, il suffit de quelques précautions pour s’éviter ce genre de désagrément.

Les crampes, c’est quoi ?

La crampe est une contraction spontanée, involontaire, soutenue, douloureuse d’un ou plusieurs groupes de muscles.

Cette douleur peut être précédée de signaux préalables à son apparition. Elle dure en général de quelques secondes à plusieurs minutes. Les muscles qui font le plus l’objet d’une crampe sont ceux situés au niveau des membres inférieurs.

Pourquoi les muscles sont-ils pris de crampes?

Généralement, les crampes sont le résultat d’un exercice trop intense. Quand un muscle est trop sollicité ou bien qu’avant la course à pied, un échauffement adéquat n’a pas été effectué, ce muscle se fatigue et la crampe survient. De même, si le muscle ne s’est pas reposé convenablement après un effort (surentraînement) et que déjà il est sollicité pour un autre effort aussi intense, il va présenter des signes de fatigue et les crampes vont survenir. (Il est important de bien récupérer après l’effort)
Lire la suite »


06 septembre 2016

semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.
Lire la suite »


14 juin 2016

les raisons de courir

Top 22 des bonnes raisons pour vous mettre au running

Vous voulez commencer à courir mais vous n’arrivez pas à sauter le pas ? Pour vous aider à vous lancer, voici le top 22 des bonnes raisons pour débuter la course à pied !

1- Perdez du poids durablement
La course est un sport idéal pour maigrir. Elle permet de brûler un maximum de calories et donc de vraiment perdre du poids. La combustion des calories est proportionnelle à l’effort donc plus vous courez souvent et longtemps, plus vous allez rapidement voir des effets sur votre organisme. Pour que votre amaigrissement soit durable, il vous suffit de pratiquer régulièrement, de courir à votre rythme, de vous étirez et de manger sain. Il serait, en effet, dommage de reprendre toutes les calories perdues avec une sucrerie après la course.

2- Améliorez votre bien-être
Vous ne le saviez peut-être pas mais la course à pied rend heureux ! La pratique de ce sport libère des endorphines. Ces hormones, qui sont habituellement nommées « les hormones du bonheur », envoient au cerveau des ondes positives. Vous vous sentez ainsi beaucoup plus détendue.
Réussir à courir booste aussi votre égo. Le fait de vous tenir à un programme régulier et de voir les effets positifs sur votre santé et votre corps va obligatoirement vous rendre fière. Courir sera donc pour vous une source de bien-être aussi bien physique que moral.

3- Sculptez votre ventre
La course à pied développe vos abdominaux. Lorsque vous courez votre position est essentielle : votre corps travaille pour que votre gainage soutienne efficacement votre buste et que l’alignement de votre colonne vertébrale soit le bon. Cette posture tonifie votre ceinture abdominale et vous permet d’obtenir plus rapidement un ventre plat qui se sculptera avec le temps. Pour augmenter ce travail, pensez à bien respirer par le ventre. Vous pouvez aussi inclure quelques exercices plus ciblés, comme le levé de genoux.

4- Dépensez très peu d’argent
Point très positif pour votre porte-monnaie, la course à pied demande très peu d’investissement financier. Vous n’avez pas besoin de souscrire à un abonnement dans une salle de fitness où vous irez deux fois par an. Les forêts, les parcs, les rues de votre ville, etc… Tous ces endroits sont très agréables pour courir et totalement gratuits ! La course à pied nécessite aussi peu de dépense au niveau de l’équipement. Contrairement à d’autres sports pour lesquels vous devez régulièrement acheter du matériel coûteux, vous avez juste besoin d’acheter un short, un t-shirt technique et une bonne paire de baskets, de type running.

5- Rencontrez de nouvelles personnes
La course à pied est un sport d’opportunité sociale. Vous pouvez courir avec des amis ou des membres de votre famille. Cela vous permet de partager un moment de complicité et d’accomplir des objectifs que vous aurez fixés comme un certain nombre de kilomètres à parcourir ou un temps de course à atteindre. Mais ce sport vous permet surtout de faire de nouvelles rencontres. Pour cela, vous pouvez consulter les associations de votre quartier ou les forums de votre région pour découvrir quel groupe de coureurs s’entraîne près de chez vous. Regardez aussi les courses proche de chez vous qui sont aussi une vraie source de motivation pour se dépasser.

6-Évacuez le stress
Le fait de courir provoque des mouvements des muscles et permet au sang de mieux circuler. Cela relâche toutes vos tensions accumulées ces derniers jours. Votre corps est ainsi détendu. La course à pied a aussi l’avantage de vous libérer l’esprit. Pendant la course, vous pouvez vous vider la tête et vous concentrer sur votre course (respiration, taille des foulées). Ce sport est donc un excellent moyen pour vous libérer de vos tracas quotidiens. Si vous écoutez de la musique positive pour vous motiver avec votre entrainement running débutant Jiwok, vous évacuerez encore plus votre stress.

7- Affinez vos jambes
Super nouvelle ! La course à pied est un sport qui n’entraîne pas de prise de volume musculaire et qui va affiner et tonifier vos cuisses sans les faire augmenter de taille. Attention tout de même à ne pas avoir une course « terrienne » qui pourrait faire grossir vos cuisses. Il s’agit d’une course avec un temps d’appui long au sol et d’une foulée rasante. Pour affinez vos jambes au maximum, vous devez adopter une foulée « aérienne » avec de longues foulées et un angle d’envol important. De manière pratique, il s’agit de courir sur l’avant du pied en cherchant à coller le talon vers l’arrière de la chaussure.

8- Réduisez les risques cardiaques
La mortalité cardiovasculaire constitue la principale cause de mortalité de la femme dans les zones les plus développées du monde. Le sport est une activité excellente pour votre santé car il vous permet de garder la forme plus longtemps et d’augmenter ainsi votre espérance de vie. Mais saviez-vous qu’une course de 5 minutes par jour suffit pour réduire les risques cardiovasculaires ?
Quelques minutes suffisent pour faire la différence. La course améliore, en effet, votre circulation sanguine et diminue le rythme des battements de votre corps à l’effort mais aussi au repos. Courir est donc très bon pour votre cœur.

9- Retrouvez la forme
Avec la course vous pouvez retrouver la ligne mais aussi être en pleine forme. Le « boulot, canapé, dodo » n’est pas vraiment le rythme de vie idéal pour vous sentir bien dans votre peau. En courant, vous évacuez le stress mais aussi un bon nombre de toxines. La transpiration générée par l’effort physique est nécessaire et saine. Elle permet d’éliminer les toxines mais aussi de réguler la température du corps et aide au nettoyage des pores de la peau. Les entraînements vous permettent donc d’évacuer le stress, d’éliminer les toxines et de vous sentir mieux. Vous êtes ainsi en pleine forme pour attaquer vos journées.

10- Soyez libre de vos mouvements
La course à pied est un sport de totale liberté. Vous pouvez courir où vous voulez. N’hésitez pas à choisir des lieux en extérieur et qui vous apaisent. Cela augmentera le côté plaisir de la course à pied. Un parc, une plage, la campagne… Autant de lieux qui vous permettront de vraiment vous ressourcer. En courant en extérieur, vous avez la possibilité de pratiquer votre sport quand vous voulez. Vous n’avez pas besoin de regarder les horaires d’ouverture ou les jours de fermeture, vous êtes libre de choisir la date et l’heure de vos entraînements. De plus, le coût est quasiment nul et ne dépend pas du nombre de séances. Vous pouvez ainsi courir autant de fois que vous voulez sans dépenser un centime de plus. Attention tout de même à respecter les 3 entraînements maximum par semaine pour les débutantes.

11- Effacez vos bourrelets
Pour perdre des hanches, il n’y a pas de secret : vous devez brûler des calories. Le meilleur sport pour perdre vos poignées d’amour est le jogging, car votre corps utilise les glucides et les graisses comme énergie pendant votre séance. Pour perdre un maximum de gras, préférez des courses plus longues et plus lentes (comme les séances des entrainements perte de poids en running).
Votre corps brûlera, en effet, d’avantage de graisse que de glucide comme carburant. Pour perdre les bourrelets du dos, la course est aussi la solution. Ils seront, en effet, éliminés grâce à des séances de cardio-training. Vos entraînements peuvent être complétés par des exercices de musculation pour effacer plus vite vos bourrelets.
Lire la suite »


03 juin 2016

fitspo mauvais pour le corps

Instagram c’est mauvais pour votre corps

Une étude intitulée “Mobile exercising and tweeting the pounds away“ (traduisez « faîtes du sport et tweetez depuis votre mobile pour maigrir ») vient d’être réalisée sur le célèbre réseau social Instagram et plus particulièrement sur les adaptes du « Fitspo », cette tendance qui tend à motiver les utilisateurs à faire du sport et à adopter un mode de vie plus « sain ».

En réalité, ces publications créeraient l’effet inverse chez les personnes qui les consultent. Explications.

Ce phénomène est absolument partout
: il s’agit principalement de clichés qui affichent des corps filiformes, sportifs et bronzés, en d’autres termes, des corps (trop) parfaits selon les codes de notre société actuelle.

Ce sont des personnes qui semblent avoir fait du fitness, du yoga et du sport en général leur passion à part entière et entendent bien la partager au plus grand nombre.

Pourtant, les conséquences pourraient être négatives puisque ces initiatives seraient nocives pour le public qui les consulte.

En effet, elles provoqueraient des comportements auto destructeurs et contribueraient à la baisse de la confiance en soi tout en augmentant le mal être.

C’est que démontre l’étude qui vient d’être publiée et qui met en relation le réseau social et les effets pervers qu’il induit.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories