04 septembre 2017

drogué runner course

Pour démarrer la rentrée, voici un article humoristique sur les accro au running.

Courir, encore, toujours. Dès les premières séances de course à pied, on commence à y prendre goût et on ne peut quasiment plus s’en passer. Il y en a même qui y sont accro comme de nombreux Jiwoker !

Pour savoir si tu fais partie de ses inconditionnels du running, ci-dessous 50 signes qui ne trompent pas.

1- Tu aimes l’odeur de la sueur. Tu trouves même que rien n’est plus envoûtant que ton odeur corporelle après une séance de running.

2- Tu es membre de plusieurs groupes de runners sur les principaux réseaux sociaux.

3- Ton réveil est activé 7 jours sur 7, à l’aurore, pour t’indiquer que c’est l’heure de ta séance matinale.

4- Il n’y a que des musiques pour courir dans tes playlists.

5- Tu es abonné à divers magazines de course à pied.

6- Qu’il vente ou qu’il neige, par tous les temps, courir est sacré pour toi et tu ne sautes jamais une séance.

7- Les équipements de running occupent une très grande partie de ta garde-robe.

8- Ton smartphone est équipé de plusieurs applications pour running (dont celle de Jiwok), pour le suivi des performances ainsi que le suivi de tes rythmes cardiaques, etc.

9- Tu te mets à connaitre tout le jargon du running (Vma, Fcm, PPG).

10- Tu prends soin plus de tes baskets que de tes chaussures de ville.

11- Tu connais par coeur la distance entre ta maison et chaque point stratégique aux alentours (boulangerie, café, parc, pharmacie, etc.).

12- Tu ne comprends pas pourquoi tes amis se plaignent quand ils ont à monter quelques marches.

13- Tu te promènes fièrement avec de la boue et de la sueur récoltées après un Trail.

14- Tu te mets à chronométrer chacun de tes déplacements ! Et même ceux de tes proches !!

15- Un jour off est pour toi la pire journée à passer.

16- Tu en connais autant sur les muscles, les blessures musculaires que ton propre médecin.

17- Dès que l’occasion se présente, tu te mets à raconter tes performances, voire même montrer à qui veut le voir ta collection de coupes et de médailles.

18- Tu es super content d’avoir gagné quelques secondes par rapport à ta course de la veille.

19- Tu te mets à suivre chaque événement sportif (10 000m et marathon notamment) minute par minute alors que les autres veulent zapper.

20- Tu sais te retenir pour ne pas gaspiller une seule seconde. Quelques fois même, tu te fais dessus !

21- Au boulot, on te demande sans cesse tu étais arrivé combientième au dernier marathon.

22- Tu te mets à hurler quand on te dis que tu pratiques la course à pied. Pour toi, c’est du running ! Rien à voir !

23- Tu baves à chaque sortie d’un nouveau modèle de baskets.

24- Ton régime alimentaire est très strict.

25- Ce que tu remarques en premier chez un joggeuse sont ses chaussures !!
Lire la suite »

starstarstarstarstar

alimentation running course à pied

Comment bien s’alimenter lors que l’on pratique la course à pied, voici nos conseils :

Vous avez enfilé vos baskets et votre short, vous avez branché votre smartphone ou votre lecteur pour écouter votre coach lors de votre séance d’entrainement, vous voilà prêts pour aller courir

Nul besoin de vous le démontrer, la course à pied est une activité physique aux nombreux bienfaits.

En dehors des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, de l’augmentation de l’endurance et de la sensation de bien-être qui vous envahit à la suite d’une séance de course à pied, en courant, vous brûlez des calories !

Calories que vous pouvez pourtant reprendre rapidement après l’exercice, en commettant ces 6 erreurs alimentaires néfastes (Surtout si vous suivez les programmes perte de poids en running Jiwok)

Retour sur les 6 choses à ne pas faire après une séance de running !

01. Ne pas boire suffisamment après l’effort !

Quand bien même, ils reviendraient d’une séance de running transpirant par tous les pores de leurs peaux, certains sportifs ne prennent pas soin de s’hydrater convenablement à la suite d’un tel exercice, et pourtant c’est essentiel.

Après avoir couru, votre organisme a besoin d’eau, cela permet notamment d’éliminer les toxines, tout en permettant à votre corps de récupérer plus facilement.
Ne pas boire en quantité suffisante après un tel effort c’est prendre le risque de ne pas se remettre convenablement de l’effort accompli, saluant au passage les courbatures, la sensation de fatigue et une augmentation du risque de blessure.

À l’inverse, boire trop d’eau en grande quantité tout de suite après l’effort n’est pas quelque chose de positif, bien au contraire, vous vous remplissez l’estomac d’eau, alors que vous n’avez rien mangé.

En réalité, une bonne hydratation après une séance de course à pied consiste à boire, environ un demi-litre d’eau chaque heure après l’effort.

Notez que les eaux gazeuses sont très bénéfiques, puisqu’elles permettent d’évacuer plus rapidement l’acidité présente dans votre corps à la suite d’un tel exercice physique.

Vous pouvez également agrémenter votre eau d’un jus de fruit ou encore d’un peu de citron pressé, ce qui ne manquera pas de vous aider à retrouver, rapidement, votre énergie !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

30 août 2017

maigrir courir débutant

C’est la rentrée ! J’espère que vous avez tous passé de super vacances !!!!

La rentrée est souvent un moment important dans l’année. En effet, c’est le moment où on se décide (ou pas) de se lancer dans une activité sportive et où on se fixe des objectifs.

J’espère que les témoignages que j’ai reçu cet été vous aideront à accomplir vos envies et à vous dépasser.

Bonne rentrée à tous les Jiwokers !!!!!

Voici donc (une partie) des témoignages reçus cet été :

Camélia
« La Séance La PLUS FACILE ! Un plaisir tout au long de la séance. Aucune frustration un bonheur continu… vraiment ravie au plus haut point ! Est ce que mon corps s’habitue ou est-ce qu’il est préférable pour moi d’avoir un temps de course plus long et du coup moins de tour à faire ? Je ne sais pas réellement mais troooop bon »
(Camélia suit un programme débuter le running)

Fabian
« Très bon entrainement sans forcer. Toujours un plaisir de suivre les séances de mon coach, surtout le fractionné !  »
(Fabian suit un plan d’entrainement 10 km en 50 minutes)

Nadia
« Bonjour je souhaiterais dire que cela fait seulement une semaine que je suis le programme tapis + plan nutrition jiwok et j’ai perdu à mon grand étonnement 4 kg!!! C’est vrai que j’ai beaucoup à perdre et mon alimentation trop riche mais là je n’ai jamais eu ce résultat en peu de temps même avec tous les régimes que j’ai essayé par le passé…. Merci JIWOK!!!! »
(Nadia suit un programme perte de poids sur tapis de course)

Emilie
« Super séance. J’avais un peu peur au début surtout que je n’avais pas couru depuis 5 semaines…. et ca c’est très bien passé. J’ai eu un peu de mal sur les 2 dernières lignes en courant vite mais au final super début de programme. »
(Emilie suit un entrainement pour une course avec obstacles type Mud Day – Spartan – Frappading)

Claire
« Heureusement que j ai suivi 2 entrainements avec Jiwok (finir un 10km et courir + vite) sinon je n aurais jamais fini la séance 1. J ai une meilleure posture, des bonnes sensations. Bref je commence à y prendre gout. »
(Après avoir suivi un entrainement 10 km puis un programme courir plus vite, Claire suit un entrainement semi-marathon)

Hakim
« J’ai commencé ce programme il y a peu et je viens de finir la 3e séances et je le sens bien ! J’étais un bon coureur il y a 5 ans mais suite à des problèmes de santé j’ai du totalement arrêté le sport et la je m’y remets avec ce programme. J’espère reprendre beaucoup de plaisir à courir, perdre du poids et progresser ! MOTIVÉ MOTIVÉ ! »
(Hakim suit un programme perdre du poids sur tapis de course)

Et vous ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

29 août 2017

guerir entorse cheville

Comment soigner son entorse de la cheville ?

Votre cheville s’est tordue lors de votre entrainement course à pied, d’un marathon ou tout simplement en descendant les marches du métro ?

Pas de panique ! Votre ostéopathe Jiwok vous donne toutes les infos et la marche à suivre pour gérer au mieux cet épisode douloureux.

Tout d’abord, dans l’urgence :

1. Arrêter immédiatement l’activité en cours.

2. Glacer la zone en mettant son pied dans une bassine d’eau avec des glaçons (5 fois par jour pendant 20 minutes).

3. Comprimer la cheville en réalisant un bandage compressif, sinon mettre des chaussettes de contention afin d’éviter l’accumulation d’œdème. Cette

étape va dépendre de la gravité de l’entorse, demandez donc conseil à votre médecin.

4. Dormir le pied légèrement surélevé mais attention à ne pas rester toute la journée allongé ! Restez le maximum actif pour faciliter la réduction de

l’œdème et pour permettre une bonne cicatrisation.

5. Eviter le chaud sur la zone et tout traitement anticoagulant.

Qu’est ce qu’une entorse ?

Il faut savoir que c’est une des pathologies traumatiques les plus fréquentes chez le coureur, et elles sont vraisemblablement les moins bien soignées.

Pour simplifier, on la définie comme un traumatisme de l’articulation lors d’un mouvement forcé. Cela est à l’origine d’un étirement (entorse bénigne) ou d’un

déchirement (entorse grave) des ligaments de la cheville.

Notons qu’à l’extérieur de la cheville (en latéral), il y 3 principaux faisceaux ligamentaires, les plus fréquemment lésés lorsque la cheville se tourne

brusquement vers l’intérieur. A l’intérieur (en médial), il y a un complexe ligamentaire beaucoup plus épais et donc plus résistant.

Il existe 3 stades d’une entorse (de la moins grave à la plus grave) et l’ostéopathe devra éliminer par l’examen clinique le stade 3 et ainsi référer son patient pour des examens complémentaires (IRM, radios). L’ostéopathe agit donc immédiatement sur les stades 1 et 2 grâce à différentes techniques.

Les différents buts de votre ostéopathe face à une entorse :
Lire la suite »

starstarstarstarstar

28 août 2017

Les nombreux bienfaits de la course à pied sur le corps et la santé

Joli dessin, non ? (Cliquez dessus pour l’agrandir)

C’est la rentrée ! Et qui dit « rentrée », dit « bonnes résolutions » ! Donc pour vous aidez à tenir vos bonnes résolutions concernant le running, nous vous avons fait ce beau dessin (vous vous reprendre ce dessin sur votre site ou blog en faisant un copier-coller du code html en dessous de l’article) qui vous présente les 10 effets positifs de la course à pied sur votre corps.

Voici donc 10 bonnes raisons de débuter le running !

Renforcement physique

Renforcer le bas de son corps, ses muscles, ses tendons et ses ligaments peut réduire considérablement les effets quotidiens de la fatigue et du vieillissement. Développer sa force physique aide aussi à prévenir de futures blessures musculaires et osseuses en raison de l’acquisition d’une plus grande stabilité. (Metzler, 2008).

Perte de poids

Gagner du muscle vous aide à perdre du poids puisé dans le capital graisseux. La migration de la masse excédentaire de graisse du haut vers le bas permet de la décomposer en fractions plus gérables pour le corps et dont il est plus facile pour lui de se débarrasser. Courir contribue également au resserrement de la peau à mesure que l’on perd du poids. Perdre du poids permet de réduire considérablement le risque de crise cardiaque et d’autres maladies que le poids excédentaire peut causer. (Rail, 2011). (Ce ne sont pas les Jiwoker qui vous diront le contraire)

Santé cardiaque

Courir aide à se construire des muscles cardiaques en bonne santé et à augmenter la quantité de sang que le cœur peut pomper. Courir de façon régulière et raisonnable pour la santé contribue également à réduire le risque d’attaque cardiaque et augmente la quantité de sang que le cœur peut pomper sans s’épuiser. Un cœur en bonne santé peut augmenter la durée et la qualité de la vie. (Dr Henderson, MD, 2012).

La course à pied aide à prévenir l’hypertension artérielle

Des artères saines seules ne peuvent pas prévenir l’hypertension artérielle. Cependant, des artères « mises au travail » le peuvent. Lorsque vous courez, vos artères se dilatent et se contractent plus que d’habitude. Cela leur permet de rester tout aussi en forme que le reste de votre corps. Les artères gardent ainsi leur élasticité et votre pression artérielle reste saine. Cela réduit ainsi le risque de crise cardiaque et d’AVC. (Havashi, Kobayashi, Takahashi, Suzuki, Nakagawa & Kimotro, 2000).
Lire la suite »

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):

starstarstarstarstar

25 août 2017

sport en musique

Avis et test des écouteurs sport sans fil (bluetooth) Sudio Tre (casque audio pour courir et faire du sport)

Pour la rentrée, vous avez peut-être décidé d’investir dans de nouveaux écouteurs sports de qualité ? Si c’est le cas, j’ai peut-être ce qu’il vous faut : les écouteurs sport haut de gamme de chez Sudio.

Comme je vous le répète assez souvent, pour courir en musique (ou plus largement faire du sport en musique), les écouteurs (ou les casques) sont un des éléments importants.

Ils doivent respecter un certains nombres de critères pour s’adapter aux contraintes de séances d’entrainement comme celles élaborées par les coach Jiwok.

Ainsi, de bons écouteurs sport doivent proposer plusieurs caractéristiques indispensables :

– Être résistant à la transpiration,
– Proposer un maintien maximal au niveau des oreilles (Et oui c’est agaçant d’avoir à remettre ces écouteurs toutes les 2 minutes parce qu’ils ne tiennent pas),
– Etre étanche contre la pluie (Oui cela vous arrivera de courir sous la pluie : voir mes 6 conseils pour courir sous la pluie) ),
– Avoir un rendu sonore qui respecte la musique,
– Sans fil (ou pas) ?

Et oui, c’est toujours un débat le sans fil (bluetooth) ou le filaire.

Je vous rappelle les pour et les contres :

D’un côté, les pro-écouteurs sans fil vous diront que vous n’avez plus de fil qui gênent pendant l’effort surtout pendant les séances de running Jiwok.

Et puis, les fils ne s’enroulent pas, ils sont plus faciles à ranger, et c’est quand même le futur le sans fil ! Nos téléphones n’ont plus de fil, alors pourquoi pas nos casques sport ?

De l’autre côté, vous avez les partisans des casques sport avec un fil. Pour ces amoureux du filaire, le fil a peut-être des défauts mais il a surtout 2 gros avantages :

– Vous n’avez pas besoin de le charger 1 à 2 fois par semaine (voir 3) comme les écouteurs sans fil,
– Le son pour la même gamme de prix est souvent meilleur.

Maintenant que nous avons revu les caractéristiques essentielles des écouteurs sport, passons au test des écouteurs Sudio Tre.
Lire la suite »

starstarstarstarstar