11 octobre 2016

courir le soir accessoire brassard

Courir le soir (ou la nuit)

Vous êtes nombreux à courir et suivre les conseils de votre coach Jiwok, le soir après une journée de travail. En été, c’est assez facile d’être visible, puisque le soleil se couche assez tard.

Par contre, quand arrive l’automne et l’hiver, c’est déjà plus compliqué. A 6 heure (voir même plutôt), la nuit est déjà présente.

Certaines marques comme Kalenji ou Saucony, proposent des lignes de vêtements de running adaptées aux sorties de course à pied de nuit.

Vous avez aussi la possibilité d’acheter un brassard réfléchissant à porter autour du bras afin d’être visible de loin.
Lire la suite »


03 octobre 2016

polo running jogging course à pied

Courir avec élégance : Iffley Road

Avant (on va dire avant l’an 2000), le runner (et la runneuse) n’avaient pas beaucoup de choix au niveau son équipement : des t-shirts moches, des shorts moches et des chaussures…moches 🙂

Puis petit à petit, les équipements de running sont devenus plus techniques (mais toujours aussi moche). Et enfin, les équipementiers (surtout Nike) se sont dit que les coureurs et coureuses pouvaient aussi avoir envie de courir avec de jolis vêtements de running.

Surtout que le running est devenu au fil des années de plus en plus populaire et de plus en féminin. Pour résumer cette tendance : oui pour courir, mais avec élégance.

Nike avait commencé sur cette voie avec la collaboration avec le créateur Jun Takahashi avec la gamme running “Gyakusou”.

Outre les « gros » équipementiers, des petits indépendants se lancent aussi sur cette niche (comme Track Smith que je vous avais présenté).

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter un autre indépendant, la marque Iffley Road.

Iffley Road (marque anglaise) propose une petite gamme de vêtements (t-shirt, polo col zippé, short, etc…) pour courir avec de beaux vêtements.

t-shirt jogging

Le design de leur gamme est très orienté vintage, simple, belle matière technique (cela ressemble à la matière des polos Lacoste) avec de jolies détails comme la petite poche sur le côté (sur les t-shirt et polo) pour de la monnaie ou vos clés.

Chaque produit est vendu en plusieurs couleurs, avec une gamme homme et femme (pas de jaloux). Enfin, toute la gamme est fabriquée en Europe.

Tout serait parfait, dans le meilleur des mondes, si il y n’y avait pas le prix….
Comptez 65 livres pour les t-shirts, 70 pour les polos et 60 pour les shorts.

Tout est ici.

Quoiqu’il en soit vous serez très beaux ou très belles pendant vos entraînements Jiwok :).


19 septembre 2016

semi paris 2017

Inscription au Semi marathon de Paris 2017

Après l’ouverture des inscriptions du Marathon de Paris 2017, voici le tour pour les inscriptions au Semi de Paris 2017 !!!! Et je peux vous dire qu’en ce moment il y a du monde qui fait la queue sur le site d’ASO pour s’inscrire et récupérer un dossard.

Le semi marathon de Paris est vraiment un belle course qui se déroulera cette année le 5 mars 2016.

Ce semi marathon est bien placé dans l’année car il permet d’avoir un bel objectif juste après les fêtes de fin d’année. Une fois noël et jour de l’an passé, vous pouvez attaquer la nouvelle année avec le semi de Paris en ligne de mire.

Par contre, comme pour le marathon, il est important de bien se préparer et suivre un plan d’entrainement semi pour éviter les blessures et surtout atteindre son objectif de course.

Je sais cela peut paraître assez loin comme date, mais il important de bien vous préparer, surtout si c’est votre premier semi.

Comme toujours, je vous invite contacter notre équipe de coach, ils vous aideront à trouver l’objectif de temps qui correspond le mieux à votre état de forme et vous pourrez ainsi prendre un maximum de plaisir pendant votre plan d’entrainement et surtout pendant votre course.

Si vous connaissez votre niveau, vous trouverez un large éventail d’entrainement semi-marathon réalisés par nos coachs qui vous permettront de progresser et d’atteindre le top de votre forme avant le jour de la course.

Par ailleurs, il peut être intéressant avant de commencer votre entrainement semi marathon, de suivre un entrainement de remise en forme.

Un entrainement qui vous mettra en bonne condition physique pour bien aborder votre plan semi.

Cet entrainement peut être un entrainement courir plus vite ou un entrainement de remise à niveau.

Enfin, vous trouverez aussi les conseils de nos coachs concernant le petit déjeuner avant le semi., les recettes de nos gâteaux sports, ainsi que nos recettes de boisson énergétique sportive.

 


30 août 2016

Top 10 des bienfaits du running

Joli dessin, non ? (Cliquez dessus pour l’agrandir)

C’est la rentrée ! Et qui dit « rentrée », dit « bonnes résolutions » ! Donc pour vous aidez à tenir vos bonnes résolutions concernant le running, nous vous avons fait ce beau dessin (vous vous reprendre ce dessin sur votre site ou blog en faisant un copier-coller du code html en dessous de l’article) qui vous présente les 10 effets positifs de la course à pied sur votre corps.

Renforcement physique
Renforcer le bas de son corps, ses muscles, ses tendons et ses ligaments peut réduire considérablement les effets quotidiens de la fatigue et du vieillissement. Développer sa force physique aide aussi à prévenir de futures blessures musculaires et osseuses en raison de l’acquisition d’une plus grande stabilité. (Metzler, 2008).

Perte de poids
Gagner du muscle vous aide à perdre du poids puisé dans le capital graisseux. La migration de la masse excédentaire de graisse du haut vers le bas permet de la décomposer en fractions plus gérables pour le corps et dont il est plus facile pour lui de se débarrasser. Courir contribue également au resserrement de la peau à mesure que l’on perd du poids. Perdre du poids permet de réduire considérablement le risque de crise cardiaque et d’autres maladies que le poids excédentaire peut causer. (Rail, 2011). (Ce ne sont pas les Jiwoker qui vous diront le contraire)

Santé cardiaque
Courir aide à se construire des muscles cardiaques en bonne santé et à augmenter la quantité de sang que le cœur peut pomper. Courir de façon régulière et raisonnable pour la santé contribue également à réduire le risque d’attaque cardiaque et augmente la quantité de sang que le cœur peut pomper sans s’épuiser. Un cœur en bonne santé peut augmenter la durée et la qualité de la vie. (Dr Henderson, MD, 2012).

La course à pied aide à prévenir l’hypertension artérielle
Des artères saines seules ne peuvent pas prévenir l’hypertension artérielle. Cependant, des artères « mises au travail » le peuvent. Lorsque vous courez, vos artères se dilatent et se contractent plus que d’habitude. Cela leur permet de rester tout aussi en forme que le reste de votre corps. Les artères gardent ainsi leur élasticité et votre pression artérielle reste saine. Cela réduit ainsi le risque de crise cardiaque et d’AVC. (Havashi, Kobayashi, Takahashi, Suzuki, Nakagawa & Kimotro, 2000).
Lire la suite »

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):


17 mai 2016

éviter les courbatures
(crédit photo : Adrian Scottow )

Eviter les courbatures : Courir sans courbatures

Douleurs gênantes à la suite d’une activité physique intense, la courbature est souvent la source de frustration, voire de démotivation pour les sportifs. Les personnes qui commencent la course à pied comme les entraînements Jiwok ou qui reprennent leur entrainement de vélo d’appartement, elliptique, trail, marche ou marche nordique sont les plus exposées à ce phénomène. Il existe certaines astuces pour en éviter l’apparition ou du moins en atténuer les effets.

Comment se manifestent les courbatures ?

Au cours d’une course à pied, les muscles du corps font deux mouvements distincts : la propulsion et l’amortissement. Si la propulsion est le fait de pousser sur une jambe pour avancer, l’amortissement est la réception sur l’autre jambe. C’est cette deuxième phase qui provoque le plus souvent les courbatures et c’est ainsi que les courses en descente ou à vitesse élevée ou encore de très longue durée favorisent beaucoup plus l’apparition de courbature. Les fibres musculaires présentent un micro-traumatisme provoquant une réaction réparatrice des muscles à travers une légère réaction inflammatoire.

Ce mécanisme naturel provoque la contraction d’une courbature. Les muscles présentent ainsi une douleur plus ou moins soutenable qui peut devenir invalidante pour les 12 à 48 heures qui suivent la course à pied. Ces courbatures peuvent persister pendant cinq à sept jours en fonction de la personne et de l’activité physique effectuée.

Comment les éviter ?
Lire la suite »


23 février 2016

8 conseils pour gérer son stress avant une course

Vous avez envie de participer à une course de course à pied ? Vous vous êtes bien préparé avec votre entrainement Jiwok ? Et maintenant le jour J approche.

Et vous commencez à sentir le stress en vous. Ne vous inquiétez pas, je vais vous donner quelques conseils pour gérer au mieux ce stress.

Tout d’abord il faut savoir qu’il existe 2 types de stress : le bon et le mauvais.

Ainsi, le bon stress est c’est celui qui permet d’être positif et performant.

Par contre vous devez lutter contre le mauvais stress qui a un effet négatif sur vous : manque de concentration, accélération cardiaque, impression d’être tout mou avec les jambes en coton … !

Voici donc 8 conseils pour éviter ce mauvais stress et être au top au moment du départ votre course.


1- Anticiper

Préparez vos affaires la veille la course pour éviter la panique de ne pas trouver votre gel, cardio, votre boisson…..

2- Dormir

Le sommeil est la clé de la réussite ! En effet, cela vous permettra d’être frais et dispos. Essayez de bien dormir les 2-3 jours avant la course.
Lire la suite »


14 octobre 2015

Votre cheville s’est tordue lors de votre entrainement course à pied, d’un 10 km ou tout simplement en descendant les marches du métro ?

Pas de panique ! Votre ostéopathe Jiwok vous donne toutes les infos et la marche à suivre pour gérer au mieux cet épisode douloureux.

Tout d’abord, dans l’urgence :

1. Arrêter immédiatement l’activité en cours.

2. Glacer la zone en mettant son pied dans une bassine d’eau avec des glaçons (5 fois par jour pendant 20 minutes).

3. Comprimer la cheville en réalisant un bandage compressif, sinon mettre des chaussettes de contention afin d’éviter l’accumulation d’œdème. Cette

étape va dépendre de la gravité de l’entorse, demandez donc conseil à votre médecin.

4. Dormir le pied légèrement surélevé mais attention à ne pas rester toute la journée allongé ! Restez le maximum actif pour faciliter la réduction de

l’œdème et pour permettre une bonne cicatrisation.

5. Eviter le chaud sur la zone et tout traitement anticoagulant.

Qu’est ce qu’une entorse ?
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories