course-à-pied

Venez découvrir les apports de la course à pied en terme de santé. Suivez les conseils pour maigrir et profiter de vos entrainements.

30 novembre 2021

perdre du poids en courant

Comme en ce moment, la pluie c’est le quotidien du runner, voici mes conseils pour continuer à prendre du plaisir malgré la pluie.

6 Conseils pour courir sous la pluie : Pour que courir quand il pleut devienne un plaisir

Comme nous vivons pas dans un pays avec 360 jours ensoleillement (hélas et vu ce qui est tombé dernièrement !!!), je suis obligé de vous donner des conseils pour courir sous la pluie….

Vous avez commencé votre entrainement de running (ou vous êtes en plein de dedans) mais les jours de pluie s’accumulent.

Il serait dommage de perdre tous les bénéfices de votre entraînement en stoppant votre entrainement de running à cause de la pluie !

En suivant quelques précautions, vous verrez que courir sous pluie n’est pas si désagréable qu’il n’y paraît.

Ce sont les premiers mètres qui vous paraîtront les plus durs. Ensuite, une fois habitué à la pluie, elle ne vous gênera même plus.

Pour un jogging sous la pluie réussi, il faut néanmoins suivre quelques conseils.

 1

Vetement pour courir sous la pluie

 2  Une casquette
 3  Une vieille paire de chaussure
 4  Un gilet fluo  ou un brassard
 5  Un brassard de téléphone étanche
 6  On se déshabille rapidement

1- Comment s’habiller pour courir sous la pluie ?

Si en plus de pleuvoir il fait froid, mettez une couche supplémentaire. Pour courir sous la pluie, l’idéal est de porter des vêtements de running technique éliminant la sueur et l’eau due à la pluie ainsi qu’un coupe vent dont la matière vous permettra d’être mouillé moins vite.

Aller courir sous le vent et la pluie sera plus facile.

Ne vous couvrez cependant pas trop en pensant être protégé par la pluie. En effet, vos vêtements risqueraient de devenir lourds et humides et de vous gêner plus qu’autre chose.

2- Quel équipement pour courir sous la pluie ?

En plus de la tenue, adoptez également la casquette avec rebord. Elle protégera votre visage de la pluie et vous permettra d’y voir clair même lorsque les averses sont intenses. Ce sera plus pratique qu’une capuche qui risque de bouger, de laisser passer la pluie et de vous gêner.

3- Quelle chaussure pour courir sous la pluie ?

Au niveau des chaussures (Comment bien choisir ses chaussures de running), mieux vaut prendre une vieille paire pour courir sous pluie. En effet, la pluie va accentuer l’usure des chaussures. Mieux vaut donc épargner votre nouvelle paire.

N’oubliez pas de les sécher une fois votre séance de running terminée, histoire de leur éviter de se déformer.
Lire la suite »


22 novembre 2021

courir-en-hiver

Comment rester motiver pendant l’hiver pour continuer à courir et faire du sport

L’hiver arrive et votre motivation est au plus bas.

Il fait froid, la nuit arrive plus vite, vous êtes un peu fatigué….Vous êtes donc moins motivé pour courir.

Pourtant en hiver, il est important de continuer à garder une activité physique minimum sinon très rapidement votre niveau acquis si chèrement va vite retomber, et ce serait dommage d’avoir effectuer tant d’efforts durant ces derniers mois pour repartir en arrière.

Si le froid et la nuit sont vraiment des obstacles, vous pouvez garder une activité physique en intérieur en investissant d’un vélo d’intérieur, elliptique, tapis de course, tapis de marche ou rameur (ou dans un forfait 3 mois dans une salle de fitness) et suivre un entrainement Jiwok bien au chaud.

Pour tous les cyclistes, vous pouvez utiliser les entrainements vélo d’intérieur, pour vos séances de Home trainer, qui vous permettront pendant l’hiver de garder votre niveau (voir ce témoignage par exemple).

Si vous vous êtes déjà inscrit à une course comme le Marathon de Paris ou le Semi de Paris par exemple, il est important de garder un minimum d’activité et de rester à niveau avant d’attaquer votre entrainement pour l’épreuve.

Lire la suite »


05 octobre 2021

10 derniers conseils avant votre course

C’est la dernière ligne droite de votre entrainement Jiwok (plan semi-marathon ou plan marathon ou peut être le un 10 km ?)

Alors voici les derniers petits conseils simples de votre coach Jiwok pour être au maximum de vos capacités pendant votre course.

10 conseils faciles à appliquer qui vous aideront à bien finir votre course :

1- Buvez tous les jours avant la course (pas seulement la veille) (2 litres minimum) et mangez des féculents (pâte et/ou riz),

2-
Échauffez vous avant votre course,

3- Courrez à votre rythme (ne pas se laisser entraîner par le rythme des autres, cela arrive souvent surtout quand on débute et cela pourrait ruiner votre course),

4-
Faîtes bien le « plein » à chaque ravitaillement,
Lire la suite »


15 septembre 2021

drogué runner course

Pour démarrer la rentrée, voici un article humoristique sur les accro au running.

Courir, encore, toujours. Dès les premières séances de course à pied, on commence à y prendre goût et on ne peut quasiment plus s’en passer.

Il y en a même qui y sont accro comme de nombreux Jiwoker !

Pour savoir si tu fais partie de ses inconditionnels du running, ci-dessous 50 signes qui ne trompent pas.

1- Tu aimes l’odeur de la sueur. Tu trouves même que rien n’est plus envoûtant que ton odeur corporelle après une séance de running.

2- Tu es membre de plusieurs groupes de runners sur les principaux réseaux sociaux.

3- Ton réveil est activé 7 jours sur 7, à l’aurore, pour t’indiquer que c’est l’heure de ta séance matinale.

4- Il n’y a que des musiques pour courir dans tes playlists.

5- Tu es abonné à divers magazines de course à pied.

6- Qu’il vente ou qu’il neige, par tous les temps, courir est sacré pour toi et tu ne sautes jamais une séance.

7- Les équipements de running occupent une très grande partie de ta garde-robe.

Lire la suite »


06 septembre 2021

debuter-en-course-a-pied5

Commencer la course à pied : les 6 réponses à vos principales questions

Coureur débutant, voici des conseils pratiques pour bien débuter en course à pied (running) et progresser rapidement.

Vous n’avez jamais pratiqué de sport, vous venez de reprendre la course à pied ?

Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez :

 1  Je commence par quoi ?
 2  Est ce que j’ai les bonnes chaussures ?
 3  Courir en extérieur ou sur un tapis ?
 4  Je n’ai pas de souffle
 5  J’ai des points de côté
 6  Comment je dois respirer ?

1- Par quoi puis je commencer ?

Commencez avec un objectif raisonnable. Courir en continu 30 minutes est bon début.

Vous trouverez des entrainement débutant Jiwok ici qui vous permettront de courir 30 minutes sans difficulté après quelques semaines.

Il est important de ne pas vous mettre des objectifs trop ambitieux. En effet, passez de 0 séances à courir tous les jours en voulant courir 1 heure en continu, c’est très compliqué et il y a 90 % de chance que vous abandonniez.

Avec un entrainement débuter le running avec comme objectif courir 30 minutes avec 2 ou 3 séances par semaine, c’est largement suffisant pour vous y mettra.

Vous pourrez progresser au fur et à mesure et surtout prendre du plaisir rapidement.

2- Quel type de chaussures dois-je porter ?

Les chaussures de running sont vraiment importantes.

Ne lésinez pas dessus, ne courrez pas avec vos « baskets de tous les jours ».

Il est vraiment important d’investir dans une vraie paire de chaussure de running (pas forcément les plus chères) qui vous aiderons lors de vos séances et surtout vous éviterons les blessures.

Pour cela visitez les magasins spécialisés pour trouver la chaussure qui vous convient.

Voici nos 7 conseils pour bien choisir une paire de chaussure de running.

3- Quelle est la différence entre courir sur un tapis et en extérieur?

Un tapis roulant « tire » le sol sous vos pieds, et vous n’avez pas a résister au froid et au vent, deux facteurs qui rendent un peu plus facile en cours d’exécution.

La pratique sur tapis est idéale si vous êtes en surpoids, ils diminuent l’impact sur votre corps. (Les entraînements tapis Jiwok sont ici)
Lire la suite »


semi-marathon-entrainement.jpg

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.
Lire la suite »


30 août 2021

les erreurs à ne pas faire en running

Débutant en course à pied : Voila ce qu’il ne faut pas faire en courant (Et comment bien débuter)

Vous avez pris de bonnes résolutions et souhaitez vous lancer dans le running : oui, mais pas n’importe comment !

Comme vous le savez, si vous lisez depuis un certain temps Jiwok, la course à pied est une excellente pratique pour se tonifier, commencer à perdre quelques kilos et se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Cependant, il existe quelques erreurs à ne surtout pas commettre. Voici un tour d’horizon : suivez le guide…

  1  Dites non au pro du running
  2  Mangez
  3  Même s’il pleut
  4  Les bonnes chaussures
  5  Oubliez la course
  6  Respirez
  7  Une foulée cool
  8  Restez raisonnable
  9  Entrainez vous tranquillement
 10  Pas de sprint

1- Demander à un pro de la course de vous accompagner

Vous pensez que courir seul(e) est décourageant et pas très amusant ? C’est une erreur, car il existe de bons moyens de ne pas vous ennuyer en courant et nous allons vous exposer comment. Vous faire accompagner d’un pro est une grande erreur : il va ralentir pour ne pas vous distancer mais ne pourra pas s’empêcher, à un moment donné, de reprendre son rythme de croisière.

Vous serez alors à la traîne et seul(e) face à votre état de novice qui souffre et qui va rapidement se démotiver. Vous pourrez même lui en vouloir de vous jeter à la figure votre petit niveau parce-que vous serez frustré(e) !

Optez pour un entrainement running débutant Jiwok qui vous permet d’avoir votre propre rythme, sans culpabilité ni découragement : courez en solo, au moins dans les premiers temps.

Cependant, rien ne vous empêche de partager votre nouvelle activité avec un(e) autre débutant(e), avec qui vous pourrez discuter pendant la course.

2-Ne courez pas le ventre vide !

Quand l’objectif est une minceur retrouvée, on pense, et à tort, que l’on fondra plus vite en courant le ventre vide : ceci est totalement faux.
Vous risquez surtout de faire un malaise et de vous sentir mal. Sans faire un repas complet, vous devez tout de même faire le plein d’énergie.

Il faut noter que l’été, le corps brûle davantage de calories pour une température du corps régulée : jusqu’à 600 calories sont brûlées simplement en étant dédiées à la chaleur ambiante ! Vous devez donc ajouter du sucre à votre alimentation, le matin, dans votre café ou votre thé, par exemple.

Avant de commencer à courir, il est conseillé de manger un fruit et de penser à bien s’hydrater. Pendant les périodes d’hiver, où il fait moins chaud, vous pouvez boire simplement deux petits verres d’eau, avant puis après votre course à pied. En effet, si vous buvez trop d’eau, vous connaitrez ballonnements et points de côté!
De plus, cela diminue fortement la concentration en apport nutritif et en oxygène du sang, et cela ne fait pas partie de vos objectifs.

Par contre, si vous souhaitez vraiment courir à jeun, il est important de suivre nos conseils.

3-Ne pas consulter la météo

Vous avez deux choix : soit vous vous adaptez à la météo, soit vous partez à la sauvette avec les risques encourus, c’est-à-dire vous blesser et réduire à néant vos possibilités de running les jours à venir. Alors, il est préférable de mettre des habits adaptés pour lutter contre les grosses chaleurs, la pluie ou le vent.
Quand il pleut, mettez une petite veste coupe vent et suivez nos conseils sur l’équipement à choisir. En été, ne pratiquez jamais la course à pied sans couvrir votre tête ainsi que le haut de votre corps. (Tous les conseils pour courir quand il fait chaud sont ici)

Toute l’année, préférez aussi les vêtements conçus avec des matières respirantes. Le total coton est à proscrire car il absorbe toute votre sueur et la conserve telle quelle contre votre peau. Pour vous protéger des rayons nocifs du soleil, choisissez des teintes colorées et claires : évitez le noir qui attire la chaleur.

4-Mal choisir vos chaussures de course à pied

Il y a quelques années, vous avez un peu pratiqué un autre sport et envisagez de remettre les baskets utilisées auparavant : ne faites pas cela, vous risquez fortement de vous blesser. Porter des chaussures inadaptées pour se mettre à la course est une erreur de débutant(e), car l’on croit souvent et à tort que les meilleurs équipements sont à réserver aux sportifs les plus performants.

Or, c’est en adoptant de bonnes chaussures de course à pied que vous déterminez votre futur de sportif.

Pourquoi ? Parce-que vos articulations portent six fois le poids de votre corps. Pour cette raison, si vous êtes en surpoids, prévoyez des chaussures encore plus épaisses pour un amorti augmenté.

Regardez vos anciennes baskets et observez la façon dont elles sont usées : si l’intérieur est plus abîmé, alors vous avez un pied pronateur. Les pieds supinateurs (dont la chaussure est plus usée à l’extérieur) doivent opter pour des renforcements extérieurs. (Les 7 conseils pour bien choisir ses chaussures de running)

Si vous avez tendance à vous appuyer davantage sur l’avant du pied, vous pouvez envisager de choisir des chaussures à semelles très fines, plus communément appelées « minimalistes » ou « le barefoot ».
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories