course-à-pied

Venez découvrir les apports de la course à pied en terme de santé. Suivez les conseils pour maigrir et profiter de vos entrainements.

04 septembre 2017

drogué runner course

Pour démarrer la rentrée, voici un article humoristique sur les accro au running.

Courir, encore, toujours. Dès les premières séances de course à pied, on commence à y prendre goût et on ne peut quasiment plus s’en passer. Il y en a même qui y sont accro comme de nombreux Jiwoker !

Pour savoir si tu fais partie de ses inconditionnels du running, ci-dessous 50 signes qui ne trompent pas.

1- Tu aimes l’odeur de la sueur. Tu trouves même que rien n’est plus envoûtant que ton odeur corporelle après une séance de running.

2- Tu es membre de plusieurs groupes de runners sur les principaux réseaux sociaux.

3- Ton réveil est activé 7 jours sur 7, à l’aurore, pour t’indiquer que c’est l’heure de ta séance matinale.

4- Il n’y a que des musiques pour courir dans tes playlists.

5- Tu es abonné à divers magazines de course à pied.

6- Qu’il vente ou qu’il neige, par tous les temps, courir est sacré pour toi et tu ne sautes jamais une séance.

7- Les équipements de running occupent une très grande partie de ta garde-robe.

8- Ton smartphone est équipé de plusieurs applications pour running (dont celle de Jiwok), pour le suivi des performances ainsi que le suivi de tes rythmes cardiaques, etc.

9- Tu te mets à connaitre tout le jargon du running (Vma, Fcm, PPG).

10- Tu prends soin plus de tes baskets que de tes chaussures de ville.

11- Tu connais par coeur la distance entre ta maison et chaque point stratégique aux alentours (boulangerie, café, parc, pharmacie, etc.).

12- Tu ne comprends pas pourquoi tes amis se plaignent quand ils ont à monter quelques marches.

13- Tu te promènes fièrement avec de la boue et de la sueur récoltées après un Trail.

14- Tu te mets à chronométrer chacun de tes déplacements ! Et même ceux de tes proches !!

15- Un jour off est pour toi la pire journée à passer.

16- Tu en connais autant sur les muscles, les blessures musculaires que ton propre médecin.

17- Dès que l’occasion se présente, tu te mets à raconter tes performances, voire même montrer à qui veut le voir ta collection de coupes et de médailles.

18- Tu es super content d’avoir gagné quelques secondes par rapport à ta course de la veille.

19- Tu te mets à suivre chaque événement sportif (10 000m et marathon notamment) minute par minute alors que les autres veulent zapper.

20- Tu sais te retenir pour ne pas gaspiller une seule seconde. Quelques fois même, tu te fais dessus !

21- Au boulot, on te demande sans cesse tu étais arrivé combientième au dernier marathon.

22- Tu te mets à hurler quand on te dis que tu pratiques la course à pied. Pour toi, c’est du running ! Rien à voir !

23- Tu baves à chaque sortie d’un nouveau modèle de baskets.

24- Ton régime alimentaire est très strict.

25- Ce que tu remarques en premier chez un joggeuse sont ses chaussures !!
Lire la suite »


28 août 2017

Les nombreux bienfaits de la course à pied sur le corps et la santé

Joli dessin, non ? (Cliquez dessus pour l’agrandir)

C’est la rentrée ! Et qui dit « rentrée », dit « bonnes résolutions » ! Donc pour vous aidez à tenir vos bonnes résolutions concernant le running, nous vous avons fait ce beau dessin (vous vous reprendre ce dessin sur votre site ou blog en faisant un copier-coller du code html en dessous de l’article) qui vous présente les 10 effets positifs de la course à pied sur votre corps.

Voici donc 10 bonnes raisons de débuter le running !

Renforcement physique

Renforcer le bas de son corps, ses muscles, ses tendons et ses ligaments peut réduire considérablement les effets quotidiens de la fatigue et du vieillissement. Développer sa force physique aide aussi à prévenir de futures blessures musculaires et osseuses en raison de l’acquisition d’une plus grande stabilité. (Metzler, 2008).

Perte de poids

Gagner du muscle vous aide à perdre du poids puisé dans le capital graisseux. La migration de la masse excédentaire de graisse du haut vers le bas permet de la décomposer en fractions plus gérables pour le corps et dont il est plus facile pour lui de se débarrasser. Courir contribue également au resserrement de la peau à mesure que l’on perd du poids. Perdre du poids permet de réduire considérablement le risque de crise cardiaque et d’autres maladies que le poids excédentaire peut causer. (Rail, 2011). (Ce ne sont pas les Jiwoker qui vous diront le contraire)

Santé cardiaque

Courir aide à se construire des muscles cardiaques en bonne santé et à augmenter la quantité de sang que le cœur peut pomper. Courir de façon régulière et raisonnable pour la santé contribue également à réduire le risque d’attaque cardiaque et augmente la quantité de sang que le cœur peut pomper sans s’épuiser. Un cœur en bonne santé peut augmenter la durée et la qualité de la vie. (Dr Henderson, MD, 2012).

La course à pied aide à prévenir l’hypertension artérielle

Des artères saines seules ne peuvent pas prévenir l’hypertension artérielle. Cependant, des artères « mises au travail » le peuvent. Lorsque vous courez, vos artères se dilatent et se contractent plus que d’habitude. Cela leur permet de rester tout aussi en forme que le reste de votre corps. Les artères gardent ainsi leur élasticité et votre pression artérielle reste saine. Cela réduit ainsi le risque de crise cardiaque et d’AVC. (Havashi, Kobayashi, Takahashi, Suzuki, Nakagawa & Kimotro, 2000).
Lire la suite »

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):


26 juillet 2017


(crédit photo : Alexandre Launay )

Comment bien préparer son 20 km de Paris ou son semi-marathon

Le marathon n’est pas encore à votre portée (ou vous êtes en préparation et un semi pendant votre préparation vous fait envie) ? Mais vous avez déjà couru des 10 km (ou pas)? les 20 km de Paris (ou un semi marathon) est pour vous!

Les coach Jiwok ont réalisé des plans semi marathon adapté à votre niveau de forme : plan semi marathon pour débutant, plan semi marathon 2 h , plan semi marathon 1 h 45, plan semi marathon 1 h 30 , plan semi marathon 1 h 25, plan semi marathon 1 h 20.

Nos plans semi marathon sont créés par des coachs sportifs de haut niveau (tous les coachs Jiwok sont coach sportif d’athlètes de très haut niveau qui participent aux championnats du monde et jeux olympiques.)

Nous avons aussi une variante de ces plans semi marathon pour le 20 km de Paris qui se déroulera début du mois d’octobre !

Vous trouvez différentes durée pour chaque objectif : plan semi marathon 8 semaines, plan semi marathon 10 semaines, plan semi marathon 12 semaines. Nos plans semi marathon sont totalement adaptés à votre niveau afin de vous permettre d’atteindre votre objectif de course assez facilement.

Ces entraînements vous aideront à bien vous préparer, d’une manière efficace et surtout progressive pour votre course.

Allez, votre plan semi marathon est ici et pour les plan 20 km paris la .


17 juillet 2017

la-parisienne-course-feminine

(crédit photo : Thomas Faivre-Duboz )

Comment bien s’entrainer et se préparer pour La Parisienne (la course) ?

Comme chaque année, je vous propose de vous entraîner avec votre coach préféré pour participer à la première course féminine de France : La Parisienne !

Cette épreuve de running qui réunit plus de 30 000 participantes (hé oui vous êtes vraiment nombreuses) se déroule sur 6 km au coeur de Paris. Mais est ce que vous suivez un entrainement Jiwok ?

Afin que cette course féminine ne soit que du bonheur, les coach ont réalisé des entrainements mp3 pour vous.
Ces entraînements pour La Parisienne sont prévus pour tous les niveaux.

La course La Parisienne étant le 10 septembre, il ne faut plus tarder 😉 :

Finir la course La Parisienne sans objectif de temps :

Finir un 6km, 2 séances par semaine pendant 8 semaines.
Finir un 6km, 3 séances par semaine pendant 8 semaines.

Finir un 6km, 2 séances par semaine pendant 6 semaines.
Finir un 6km, 3 séances par semaine pendant 6 semaines.

Pendant votre préparation (qui se déroulera surement avec des fortes chaleurs), n’oubliez pas nos 11 conseils pour quand il fait chaud.

Bon courage pour votre entrainement.

Bien évidement, vous pouvez suivre ces entraînements 6 km pour toutes les courses féminines comme la Bordelaise, la Marseillaise, etc……


12 juillet 2017

foam roller running

Voici le premier test d’un Jiwoker Rédacteur (Merci Aude).

Test d’un Foam Roller et comment se servir d’un Foam Roller quand on court (running) + video

Un Foam Roller, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rouleau de mousse souvent constitués de petits reliefs (picots par exemple) qui permet de pratiquer l’automassage des muscles. Un mini kiné à la maison. Parce qu’à moins d’être un sportif professionnel, on a rarement ce type de massage quotidiennement.

Il permet de s’échauffer (idéal l’hiver avant la course à pied par exemple), ou de remplacer/compléter les étirements après votre séance de running Jiwok

En revanche, on évite de s’en servir 2h après l’entraînement : le muscle est contracté mais n’est plus chaud, et cela risque d’être trop douloureux. Mieux vaut attendre le lendemain.

A quoi ça sert ?

Il détend les fibres musculaires. Ainsi assouplies, les douleurs musculaires diminuent.Les muscles sont plus étirés, gagnent en flexibilité : on devient plus souple.

Les tissus musculaires se renforcent, ce qui diminue le risque de blessure.
Le Foam Roller favorise la récupération et permet d’échauffer le corps (formidable en hiver avant d’aller courir)

Le bonus : Il permet de lutter contre la cellulite et contra la sensation de jambes lourdes en améliorant la circulation.

Le second bonus : On se gaine en pratiquant.

Comment ça marche ?

Le Foam Roller déclenche une réaction naturelle du muscle : le relâchement myofascial. En effet, en pressant le muscle contre le rouleau, il va se contracter. A force de va-et-vient et de contractions, un second réflexe apparaît : le relachement.

Le muscle se décontracte. C’est ainsi que l’on va aider les noeuds et les douleurs à disparaitre.

En pratique :

Les positions sont un peu étranges à adopter au début. Pour les quadriceps par exemple, on se met en position gainage, bras tendus, et on installe le rouleau juste au dessus des genoux.

Ensuite, on va faire glisser son corps sur le rouleau jusqu’au haut des quadriceps, et faire des va-et-vient pendant 30 secondes à 1 minute. Puis, on fait la même chose sur l’arrière des cuisses, sur les mollets, sur le haut du dos, etc.

Attention, on évite les articulations et le bas du dos.

Le mieux, c’est de regarder une vidéo :

Lire la suite »


05 juillet 2017
entrainement débutant

comment bien débuter en running, jogging ou course à pied

Pour ces premiers jours de Juillet, j’ai récolté de nombreux témoignages, toujours aussi incroyables ! J’aime retrouver dans les commentaires des Jiwoker, les mots joie, plaisir, fierté, bonheur….

Cela donne un vrai sens au coach Jiwok qui est là pour vous aider et surtout à vous rendre détendu, serein et heureux.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à lire les témoignages de la semaine.

Bonne lecture :

Jennifer
« Je suis à plus de la moitié du programme et je dois dire que je me surprend à chaque séance.

J’étais complètement fâchée avec la course depuis toujours. Puis j’ai voulu faire un test avec un coach et voilà que je me retrouve accros!

J’avais tellement de difficulté pour courir juste 3min et là je fait des 35min en étant tellement fière de moi à la fin de la séance!

Jiwok m’a permis de redécouvrir le sport, la course à pied et m’a donné un moyen de me vider l’esprit et d’etre fière de moi après chaque séance

Il y’a bien des moments où ça a été difficile, des baisses de motivation mais on se reprend et lorsque en plus du mental même le physique change (en mieux!) et bien y’a rien de plus motivant pour enfiler ses baskets!

Bref d’ici deux semaines je finirai mon premier programme et je suis en train de décider quel programme commencer ensuite car je veux améliorer mes performances…

Croyez-moi si quelqu’un m’avait dit un jour que je courerai 45min sans m’arrêter je lui aurais juste rit au nez!

Mais grâce à Jiwok et beaucoup de volonté et de courage c’est possible! Donc voilà juste merci à vous! »
(Jennifer suit un programme d’entrainement débuter le running)

Lucy
« Bonjour Denis,

Je viens de finir l’entrainement trail, et ce week-end j’ai fait ma course: les 72km du Trans’ju Trail. Ma plus longue course en montagne jusqu’à là avait été le marathon de Zermatt, 42 km et il y a 3 ans. Donc j’ai fait une belle progression.
J’ai fini la course en bonnes conditions, sans vrai souffrance, et aujourd’hui à J+3 je n’ai même presque plus de coubatures. La préparation a été idéale. Prochaine objectif : gagner en temps sur la même distance. Merci Jiwok !
(Lucy a suivi un entrainement trail 40 à 70 km)

Pierre
« Merci Jiwok de me refaire aimer mon tapis de course. Je l’avais un peu délaissé, mais c’est re-devenu mon meilleur ami (avec toi..pas de jaloux).
Je suis bien heureux de courir au frais chez moi en ce moment.
Sinon, j’en suis à moins 5 kilos ce qui me va bien et je suis en super forme. Donc tout va bien avant les vacances. Encore merci. »
(Pierre suit un programme perte de poids sur tapis de course)

Isabelle
« 4 mois après mon intervention chirurgicale grâce à l’entrainement je viens de terminer un 10kms sans souffrir !! Je suis super contente! merci 🙂 »
(Isabelle a suivi l’entrainement Reprise après blessure par la pratique de la course à pied)

Antoine
« Avant d’attaquer ma préparation pour les 20 kms de Paris, je suis un programme courir plus vite. Je souffre mais je sens les progrès.
Heureusement que le coach est là pour m’indiquer le nombre de répétition à faire pendant mes séances de fractionné, sinon ce serait terrible.

Et puis, il a toujours le petit mot pour m’encourager. Ca va etre sympa les vacances avec lui. »
(Antoine suit un entrainenment courir plus vite (améliorer sa vma))

J’espère que vous êtes re-boosté par ces témoignages, votre coach Jiwok vous attend >>>


04 juillet 2017

parcours running débutant
(crédit photo : will ockenden)

Quel parcours quand je débute la course à pied (running)?

Vous venez de choisir un entrainement running débutant, vous avez bien choisi vos chaussures pour courir ainsi que votre short et t-shirt.

Il vous reste donc maintenant à trouver un parcours sympa pour débuter vos séances de running.

Le plus important quand on débute en running, c’est de se sentir à l’aise avec son environnement.

Si vous le pouvez, allez courir dans endroit que vous connaissez ou de regarder sur Internet les nombreux sites qui proposent des parcours autour de chez vous.

Cela vous permettra avant d’enfiler vos chaussures de running, de vous projeter sur le parcours que vous allez effectuer et cela vous rassurera.

Autres point important, pour éviter de vous ennuyer, il est important d’apporter du changement dans votre parcours. Donc essayez d’alterner les parcours, cela vous permettra de garder votre motivation lors de votre entrainement.

Si vous vivez en ville ou à la campagne, les parcours et les conseils ne sont les mêmes.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories