paire de chaussures

27 mars 2017

chaussure_running
(crédit photo : timtak )

Comment bien choisir vos chaussures de running ?

Que l’on soit coureur débutant ou habitué, il est primordial de connaître la nature de ses pieds. Si l’on veut éviter les blessures, mieux vaut s’équiper d’une paire de chaussures bien adaptée. Voici quelques conseils pour ne pas se tromper et profiter pleinement de vos entraînements de course à pied Jiwok.

Voici mes 7 conseils pour trouver les chaussures de course à pied adaptées à vos pieds, votre corps et votre foulée.

1. Choisir un modèle en fonction de l’usage que vous allez en faire

En effet connaître la durée de vos courses, la fréquence de vos entrainements, la vitesse  et la nature du sol est important.

2. Connaître la nature de votre foulée ou comment savoir si vous êtes pronateur ou supinateur ou universel

coureur universel (foulée universelle) : lorsque votre foulée est équilibrée et votre pied stable
coureur pronateur (foulée pronatrice) : lorsque votre pied se déverse vers l’intérieur
coureur supinateur (foulée supinatrice) : lorsque votre pied se déverse vers l’extérieur

N’hésitez pas à vous rendre dans une boutique avec vos anciennes chaussures de courses. 

En effet, l’usure sur vos chaussures aidera le vendeur à déterminer le type de coureur que vous êtes et les parties de la chaussure qui s’usent le plus vite chez vous.

Voici une image qui devrait vous aidez à comprendre votre foulée et savoir si par exemple vous devez acheter des chaussures de running pour supinateur (également appelées chaussures pour supination)

jiwok_votre_foulee.JPG

Vous êtes un coureur universel quand l’usure de la semelle est répartie sur l’ensemble de l’avant-pied ainsi que sur le milieu et le bord extérieur du talon,
Vous êtes un coureur pronateur si l’usure de la semelle est localisée sur la partie interne de l’avant-pied et le bord externe du talon,
Vous êtes une coureur supinateur quand l’usure de la semelle est localisée sur la partie externe de l’avant-pied et du talon.

3.  Choisir une pointure plus grande que votre pied car celui-ci  gonfle  pendant l’effort

Il est conseillé d’acheter des chaussures  le soir car  le pied à tendance  à gonfler en fin de journée.

4. Choisir un modèle adapté à votre poids. On distingue généralement 2 catégories :

– Les personnes de moins de 75kg choisiront un modèle de moins de 350 grammes
– Les personnes de plus de 75kg choisiront un modèle de plus de 350 grammes

5. Privilégiez les magasins spécialisés sur le sport et sur la course à pied.

6. Essayer vos chaussures avec une paire de chaussettes de running .

7. Quelle est la durée de vie d’une paire de chaussures ?

La durée de vie est d’environ 1500 à 2000 km. Si vous courez environ 50 km/semaine, changez de chaussure tous les six mois. Si vous dépassez les 80 km/semaine, changez tous les trois mois.

Bonus

N’hésitez pas à consulter un podologue du sport qui vous aidera à trouver la bonne chaussure et peut-être vous conseillera le port de semelles.

Et voici 5 conseils pour nettoyer vos chaussures de running.

Vous serez ainsi bien équipé pour vos séances Jiwok.


21 mars 2017

Eviter les blessures running

Comment éviter les blessures en course à pied : nos 10 conseils.

Certaines personnes sont réticentes à se mettre à la course à cause de la douleur que cela peut engendrer. Effectivement, même si le running possède de nombreuses vertus, certains coureurs peuvent souffrir.

Les douleurs surviennent généralement après l’entraînement. On remarque différentes blessures qui peuvent survenir chez des personnes faisant du running telles que les blessures musculaires, les contractures, les élongations et bien d’autres. On ne peut pas passer non plus à côté des traditionnelles ampoules.

Toutefois, il existe quelques petites astuces à connaître afin de prévenir certaines douleurs et donc arrêter de se chercher des excuses pour ne pas se mettre au running. Pour vous aider, voici 10 conseils pour éviter ces petits bobos.

1 – Ne négligez pas l’échauffement

Si vous commencez votre séance de running sans vous échauffer, cela pourra entraîner des courbatures qui vous donneront l’envie d’arrêter de courir à tout jamais. Alors, même si cela prend un peu plus de temps que vous ne l’aviez prévu, ne faites pas l’impasse sur l’échauffement.Veillez également à ne pas vous étirer trop profondément.

Pour vous échauffer de façon optimale, commencer vos séances Jiwok a un allure très tranquille pendant une dizaine de minutes. Cela vous permettra notamment d’éviter les élongations, les claquages et les entorses.

2 – N’oubliez pas les étirements

Lorsque vous avez fini votre séance d’entrainement, il est primordial de faire une petite séance de « retour au calme » et d’étirements. Au même titre que l’échauffement, si vous faites l’impasse dessus, vous risquez de ressentir de vilaines courbatures. Comptez au minimum une dizaine de minutes pour vos étirements afin qu’ils soient efficaces.

3 – Restez hydraté

Même si votre échauffement vous protège des courbatures, il ne le fera pas contre les crampes. Ces dernières peuvent être vraiment handicapantes pour un sportif et peuvent toucher tout le monde. Que vous soyez un coureur débutant ou aguerri, il faut impérativement que vous restiez hydraté afin des les éviter.
Si vous ne buvez pas assez, il n’y aura pas un échange optimal entre vos muscles et votre cerveau et vous le ressentirez. Pendant votre séance, buvez régulièrement. N’oubliez de prendre une réserve d’eau avec vous si votre séance, car à force de transpirer vous allez vous déshydrater.
Lire la suite »


29 septembre 2015

conseils nettoyage chaussure sport course à pied
(crédit photo : Jeff Blackler )

5 astuces pour nettoyer vos chaussures de running

Vous avez fait l’acquisition d’une nouvelle paire de chaussures de running (en suivant nos 7 conseils pour les choisir) et vous les montrez fièrement à tous vos copains runnner 🙂

Attention, vous devez savoir qu’elles ne résisteront dans le temps qu’à condition de ne pas être malmenées et d’être traitées avec soin et bon sens.

Aujourd’hui, les nouveaux tissus et matériaux utilisés retiennent moins l’humidité et sèchent plus vite. Cependant, si l’on souhaite qu’une chaussure running tienne ses promesses, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement tout le long de vos entrainements running.

En effet, les terrains accidentés et la boue ne lui épargnent aucune usure, de même que les intempéries et toutes formes d’agressions extérieures.

Voici quelques astuces pour garder vos chaussures intactes et profiter pleinement de votre entrainement course à pied le plus longtemps possible.

1 – Votre chaussure running doit respirer
Lorsque vous utilisez vos chaussures pour courir, vous devez respecter un intervalle de 12 heures entre séances avec les mêmes chaussures. La température ambiante est le moyen le plus sûr de faire sécher vos chaussures sans les abîmer. Pensez à bien défaire les lacets et ouvrez-les pour que l’air circule à l’intérieur.
Exit la cheminée, le radiateur ou le sèche-cheveux qui sont néfastes pour votre chaussure running. Non seulement cela peut l’abîmer mais aussi la déformer, et ce n’est sûrement pas l’effet recherché ! Tout séchage qui n’est pas naturel doit être banni.

2 – Offrez-lui la longévité
Dans l’idéal, et si votre budget vous le permet, achetez deux paires de chaussures pour les faire durer toutes les deux. Ainsi, vous pourrez utiliser une paire pendant que l’autre est en train de sécher. Cela permet aussi à l’amorti de prendre le temps de se reformer après la course.
Cependant, en cas de budget plus limité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une seule et très bonne paire de chaussures et d’en racheter une autre paire une fois qu’elle est usée, plutôt que de posséder deux paires de chaussures de qualité moyenne.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories