course-à-pied

Venez découvrir les apports de la course à pied en terme de santé. Suivez les conseils pour maigrir et profiter de vos entrainements.

13 septembre 2016

debuter-en-course-a-pied5

(crédit photo : San Diego Shooter)

Coureur débutant : 5 réponses à vos questions

Coureur débutant, voici des conseils pratiques pour bien débuter en course à pied (running) et progresser rapidement.

Vous n’avez jamais pratiqué de sport, vous venez de reprendre la course à pied ? Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez :

Par quoi puis je commencer ?

Commencez avec un objectif raisonnable. Courir en continu 30 minutes est bon début. Vous pourrez progresser au fur et à mesure et prendre du plaisir rapidement.

Vous trouverez des entrainement débutant Jiwok ici qui vous permettront de courir 30 minutes sans difficulté après quelques semaines.

Quel type de chaussures dois-je porter ?

Les chaussures de running sont vraiment importantes. Ne lésinez pas dessus, ne courrez pas avec vos « baskets de tous les jours ».

Il est vraiment important d’investir dans une vraie paire de chaussure de running (pas forcément les plus chères) qui vous aiderons lors de vos séances et surtout vous éviterons les blessures. Pour cela visitez les magasins spécialisés pour trouver la chaussure qui vous convient.

Voici nos 7 conseils pour bien choisir une paire de chaussure de running.

Quelle est la différence entre courir sur un tapis et en extérieur?

Un tapis roulant « tire » le sol sous vos pieds, et vous n’avez pas a résister au froid et au vent, deux facteurs qui rendent un peu plus facile en cours d’exécution. La pratique sur tapis est idéale si vous êtes en surpoids, ils diminuent l’impact sur votre corps. (Les entraînements tapis Jiwok sont ici)

Je me sens toujours à bout de souffle quand je cours. Est-ce quelque chose de mal?

Oui, vous êtes probablement en train de courir trop vite. Détendez-vous. Ralentissez. Une des plus grandes erreurs que font les débutants est de courir trop vite. Concentrez-vous sur la respiration du ventre, suivez les conseils du coach Jiwok et tout ira bien.

Je souffre souvent de point de côté quand je cours. Est-ce que ces jamais la fin?

Les points de côtés sont fréquents chez les débutants parce que votre abdomen n’est pas habitué aux efforts provoqués lors de vos séances. Ne mangez pas d’aliments solides au cours de l’heure avant de courir. Lorsque vous ressentez un point de coté, respirez profondément, en vous concentrant sur les poussant tous l’air hors de votre abdomen.

Dois-je respirer par le nez ou la bouche?

Les deux. Il est normal et naturel de respirer par le nez et la bouche en même temps. Gardez votre bouche légèrement ouverte, et relaxez les muscles de votre mâchoire.

Vous pouvez également suivre nos 20 conseils pour débuter le running.

Bon courage pour votre entrainement.


06 septembre 2016

semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.
Lire la suite »


30 août 2016

Top 10 des bienfaits du running

Joli dessin, non ? (Cliquez dessus pour l’agrandir)

C’est la rentrée ! Et qui dit « rentrée », dit « bonnes résolutions » ! Donc pour vous aidez à tenir vos bonnes résolutions concernant le running, nous vous avons fait ce beau dessin (vous vous reprendre ce dessin sur votre site ou blog en faisant un copier-coller du code html en dessous de l’article) qui vous présente les 10 effets positifs de la course à pied sur votre corps.

Renforcement physique
Renforcer le bas de son corps, ses muscles, ses tendons et ses ligaments peut réduire considérablement les effets quotidiens de la fatigue et du vieillissement. Développer sa force physique aide aussi à prévenir de futures blessures musculaires et osseuses en raison de l’acquisition d’une plus grande stabilité. (Metzler, 2008).

Perte de poids
Gagner du muscle vous aide à perdre du poids puisé dans le capital graisseux. La migration de la masse excédentaire de graisse du haut vers le bas permet de la décomposer en fractions plus gérables pour le corps et dont il est plus facile pour lui de se débarrasser. Courir contribue également au resserrement de la peau à mesure que l’on perd du poids. Perdre du poids permet de réduire considérablement le risque de crise cardiaque et d’autres maladies que le poids excédentaire peut causer. (Rail, 2011). (Ce ne sont pas les Jiwoker qui vous diront le contraire)

Santé cardiaque
Courir aide à se construire des muscles cardiaques en bonne santé et à augmenter la quantité de sang que le cœur peut pomper. Courir de façon régulière et raisonnable pour la santé contribue également à réduire le risque d’attaque cardiaque et augmente la quantité de sang que le cœur peut pomper sans s’épuiser. Un cœur en bonne santé peut augmenter la durée et la qualité de la vie. (Dr Henderson, MD, 2012).

La course à pied aide à prévenir l’hypertension artérielle
Des artères saines seules ne peuvent pas prévenir l’hypertension artérielle. Cependant, des artères « mises au travail » le peuvent. Lorsque vous courez, vos artères se dilatent et se contractent plus que d’habitude. Cela leur permet de rester tout aussi en forme que le reste de votre corps. Les artères gardent ainsi leur élasticité et votre pression artérielle reste saine. Cela réduit ainsi le risque de crise cardiaque et d’AVC. (Havashi, Kobayashi, Takahashi, Suzuki, Nakagawa & Kimotro, 2000).
Lire la suite »

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):


25 juillet 2016


(crédit photo : Alexandre Launay )

Plan 20km Paris ou semi-marathon

Le marathon n’est pas encore à votre portée (ou vous êtes en préparation et un semi pendant votre préparation vous fait envie) ? Mais vous avez déjà couru des 10 km (ou pas)? les 20 km de Paris (ou un semi marathon) est pour vous!

Les coach Jiwok ont réalisé des plans semi marathon adapté à votre niveau de forme : plan semi marathon pour débutant, plan semi marathon 2 h , plan semi marathon 1 h 45, plan semi marathon 1 h 30 , plan semi marathon 1 h 25, plan semi marathon 1 h 20.

Nos plans semi marathon sont créés par des coachs sportifs de haut niveau (tous les coachs Jiwok sont coach sportif d’athlètes de très haut niveau qui participent aux championnats du monde et jeux olympiques.)

Nous avons aussi une variante de ces plans semi marathon pour le 20 km de Paris qui se déroulera début du mois d’octobre !

Vous trouvez différentes durée pour chaque objectif : plan semi marathon 8 semaines, plan semi marathon 10 semaines, plan semi marathon 12 semaines. Nos plans semi marathon sont totalement adaptés à votre niveau afin de vous permettre d’atteindre votre objectif de course assez facilement.

Ces entraînements vous aideront à bien vous préparer, d’une manière efficace et surtout progressive pour votre course.

Allez, votre plan semi marathon est ici et pour les plan 20 km paris la .


19 juillet 2016

récupération aprés l'effort
(crédit : fotolia)

Bien s’hydrater c’est vraiment important

Comme la canicule frappe en ce moment la France, voici un article complet sur l’hydratation par notre médecin du sport.

« Bonjour, je complète le – très bon – topo sur la boisson au cours de l’effort dans l’article courir en été par les risques d’une hydratation insuffisante ou mal adaptée.

Tout d’abord, petit rappel pour dire que le corps est constitué de 60 % d’eau (45 l pour un adulte de 75 Kg !). L’organisme s’efforce de maintenir l’équilibre entre entrées et sorties de façon optimale. A l’état normal, le contrôle des entrées se fait essentiellement par la soif et celui des sorties fait appel à plusieurs hormones régulant le travail du rein et donc à la quantité d’urines produites.
Lire la suite »


28 juin 2016

jogging débutant

(crédit photo : Araceli Arroyo )

Commencer à courir : 10 conseils pratiques pour commencer la course à pied

Cette semaine, je vous propose 10 conseils pratiques pour débuter en course à pied.

Si vous suivez ces 10 petits conseils, votre entrainement Jiwok ne sera que plus agréable et vous progresserez rapidement.

1Soyez progressif, tant en quantité qu’en fréquence des entrainements. N’essayez d’ajouter des séances ou de les allonger. Votre corps a besoin de progresser et de récupérer.

2 – Soyez toujours en aisance respiratoire, c’est à dire en ayant la possibilité de parler. Quand vous débutez, il est vraiment important ne pas être à bout de souffle ou exténué. Si c’est le cas, ralentissez.

3 – N’hésitez pas à alterner la marche et la course. (Votre coach Jiwok est là pour vous aider à alterner 🙂 )

4 – Ne forcez pas plus que votre niveau de forme ne vous le permet. Votre ressenti est très important. Si vous sentez que vous n’êtes pas à l’aise lors d’une séance, n’hésitez pas à ralentir.

5 – C’est la régularité de l’entrainement qui vous fera progresser. Plus vous pratiquerez régulièrement, plus votre corps prendra de bonne habitude et assimilera vos efforts petit à petit.
Lire la suite »


21 juin 2016

marche nordique marcher

Pourquoi marcher est presque aussi bénéfique pour la santé que courir ?

Il semble tomber sous le sens que pour perdre du poids et être en bonne santé, la course à pied est le moyen le plus rapide et le plus efficace par rapport à la marche. Cependant, comme le fait remarquer le New York Times, dans certains cas, la marche à pied procurent quasiment les mêmes bienfaits que le jogging, la difficulté en moins.

La course et la marche à pied présentent chacune à leur façon un intérêt pour la santé, et ont leurs propres spécificités.

Par exemple, le running donne de meilleurs résultats en termes de gestion du poids parce qu’il fait brûler plus de calories, et les coureurs ont tendance à mieux contrôler leur masse pondérale sur le long terme.

Toutefois, la marche apporte les mêmes bénéfices physiologiques que le jogging dans certains domaines précis. Ainsi, Le [N]ew science démontre que la marche peut être au moins aussi bénéfique que la course à pied – et dans certains cas, même davantage.

Une étude scientifique vient étayer les résultats d’un étude comparative sur la santé des coureurs et des marcheurs. Les chercheurs de cette étude sont parvenus à la conclusion que les deux catégories diminuaient de façon équivalente le risque de développer une cataracte liée à l’âge par rapport à un échantillon de population sédentaire, un bénéfice de l’exercice physique pour le moins inattendu qui n’en demeure pas moins bon à prendre 🙂

Dans une autre étude, publiée dans la revue « Artériosclérose, thrombose et biologie vasculaire », de nouveau basée sur les résultats d’une étude comparative sur la santé des coureurs et des marcheurs, il ressort que les coureurs présentent beaucoup moins de risques face à certaines maladies telles que l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le diabète et les maladies cardiovasculaires que leurs homologues sédentaires. Mais les marcheurs ne sont pas en reste.

Ainsi, Les adeptes du running, par exemple, réduisent le risque de maladie cardiaque d’environ 4,5 % s’ils courent une heure par jour. Les marcheurs, en dépensant la même quantité d’énergie par jour, réduisent ce même risque de plus de 9 %. Bien sûr, peu de marcheurs dépensent autant de calories que les coureurs.

« On peut raisonnablement dire que pour dépenser la même énergie par la marche à pied que par le jogging, il faut couvrir une distance une fois et demie supérieure et donc compter deux fois plus de temps », précise Paul T. Williams, un scientifique membre de l’équipe des Lawrence Berkeley National Laboratories…

Beaucoup d’autres facteurs entrent en ligne de compte dans ce constat. D’une part, les personnes qui choisissent de se mettre à la marche plutôt qu’à la course à pied sont souvent en moins bonne condition physique que les joggeurs, de sorte que leur niveau de départ est en général moins élevé. Il est aussi à noter que pour dépenser la même quantité d’énergie, il faut marcher une distance deux fois supérieure qu’en courant. Cependant, ce qu’il faut retenir et qui mérite d’être pris en considération, c’est que pratiquer la marche ou le running est meilleur pour la santé que de ne pratiquer ni l’un ni l’autre.

Donc si vous souhaitez rester en bonne santé, rester en forme ou perdre vous pouvez donc soit marcher soit courir avec votre coach Jiwok 🙂


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories