semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

L’endorphine: l’hormone du bonheur pour le coureur et le sportif

La semaine dernière, je vous avez présenté notre belle infographie qui illustrait les 10 biens faits de la course à pied sur votre corps.

J’espère que cela vous a convaincu de mettre (ou remettre) vos baskets et d’aller courir.

Si ce n’est pas encore le cas, voici de nouveaux arguments qui devraient vous aider à vous décider à franchir le pas.

En effet, le running est, en plus d’être une vrai source de bonheur pour votre corps, une joie pour votre cerveau.

Mais c’est également le cas de tous les sports d’endurance.

Vous courez ? vous pratiquez du vélo d’intérieur ? vélo elliptique ? Vous nagez ? et vous êtes heureux après l’effort ? c’est grâce à votre cerveau 🙂 .

En effet, votre cerveau libère des endorphines pendant et après l’exercice physique.

Cette morphine endogène (produite par l’organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. (oui oui, vous vous droguez au sport)

Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l’organisme et le sang.

La quantité d’endorphines augmente pendant l’exercice et atteint cinq fois les valeurs de repos, 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.

Le taux d’endorphines est directement lié à l’intensité et à la durée de l’exercice, mais aussi à l’activité physique.

Les sports d’endurance sont les plus endorphinogènes:

le jogging

-le vélo,

la natation,

-les sports en salle, type cardio training (rameur, tapis de course),

-les activités à efforts fractionnés,

-l’athlétisme,

basket ou le handball.

Il ne suffit pas de courir pour goûter aux endorphines: il faut maintenir l’effort pendant une demi-heure gardant un rythme dit confortable en endurance, c’est à dire supérieur à 60% de ses capacités respiratoires.

C’est bien tout ça, mais les endorphines ont quels effets sur vous ? Euphorie , anti-angoisse, anti-fatigue….

Ainsi, des sports comme le running vous aide à évacuer votre stress, relâchez les tensions, oubliez vos problèmes. Vous ressentez une sorte de plénitude.

Allez hop, tout le monde prend son short et va courir, faire du vélo, etc…..

About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Articles intéressants :
Si vous avez aimé cet article,
inscrivez-vous à notre newsletter (c'est gratuit)
Adresse Email: