10 km

Retrouvez tous les articles liés à la course à pied sur 10 km. Conseils et expériences de nos coureurs ainsi que des entrainements pour vous lancer.

13 juin 2018

débuter le running et le jogging

Le soleil est enfin de retour !!!!!!!!!!! Et ça vous redonne le sourire (et à moi aussi). Donc cette semaine, j’ai des témoignages dans tous les sens.

Du chrono sur 10 km, de la perte de poids, de la marche, de la préparation marathon, etc…

Il y en a pour tous les goûts !

Les témoignages + le soleil, c’est la combinaison parfaite pour vous donner une motivation supplémentaire pour vos séances Jiwok.

Bonne lecture.

Jean- Pierre
« J’ai presque terminé mon entrainement perte de poids, et je suis super content de retrouver mon corps. J’ai perdu 8 kilos, j’ai retrouvé du souffle (j’étais complètement essoufflé avant après un petit effort) et j’adore cette sensation de bien être après chaque séance. J’en veux encore ! »
(Jean-Pierre suit un programme perte de poids en course à pied)

Julien
« J’ai couru mon 10 km ce week-end, et je suis très heureux de mon chrono : 39 minutes ! J’ai suivi le plan 10 km objectif 40 minutes qui a été soutenu, surtout les séances de fractionnés !

Par contre, lors de la course, je me suis vraiment senti à l’aise et j’ai fais mieux que mon objectif.

Super expérience, il faut maintenant que je me trouve un nouvel objectif avec mon coach Jiwok. »
(Julien a suivi un plan 10 km 40 minutes)

Céline
« J’ai bien transpiré et ça m’a redonné confiance en moi. La musique et la voix du coach aident à tenir le rythme. Seule, je n’y serais jamais arrivée! »
(Céline suit un programme perte de poids en elliptique)

Nathalie
« Depuis 1 mois, je suis l’entraînement perdre 5 kgs en running (2 séances par semaine). J’aime énormément votre coaching. A la fin de la séance, je cours encore 1/2 h, soit des parcours d’environ 1h30. J’ai perdu 1,5 kg ; c’est peu mais j’ai plus de 50 ans.
Par contre, en peu de temps, j’ai augmenté ma masse musculaire et j’arrive à me mettre en short ce qui était encore impossible il y a 4 semaines.
Bref, je me régale. »
(Nathalie suit un programme running perdre 5 kilos)

Clara
« Séance terminée. Les conseils m’ont bien aider pour tenir ma posture, ma respiration, mon enjambée. »
(Clara sut un programme débuter le running)

Philippe
« Ma préparation marathon a bien commencé ! Les séances de fractionné sont difficiles mais largement tenables. Après 3 semaines d’entraînements, je sens des évolutions sur ma vitesse et mon endurance. Les conseils et les encouragements du coach sont toujours là au bon moment. Je sens que mon objectif de 3 h 30 est accessible, même si il reste encore du chemin à faire ! »
« Philippe suit un plan marathon 3 h 30 »

Cécile
« Après la naissance de mon deuxième enfant, j’ai tout d’abord suivi un programme « marche » en attendant d’achever ma rééducation post-partum.
A présent, c’est enfin le moment de recommencer la course! Avec des objectifs plein la tête et une motivation d’enfer pour me débarrasser des derniers kilos de grossesse: C’est parti!! « Bonjour Jiwokeur! Ton coach t’attend pour cette nouvelle séance!! »
(Cécile a suivi un entrainement marche et maintenant elle suit un programme perte de poids)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


06 juin 2018

Tu peux tout faire sauf abandonner

Cette semaine, encore plein de témoignages très impressionnants ! Avant d’attaquer les vacances d’été, avec ces témoignages, votre motivation sera décuplée pour vous dépasser. Let’s go !!!!!

Bonne lecture à tous !

Vema

« J’ai commencé à courir en janvier avec jiwok avec un 1er programme courir une demi heure sans arrêter, et j’ai enchaîné avec terminer une course de 5 km, ce que j’ai réussie à faire en mai.

J’ai finie en 44 min quelle fierté.

J’ai trouvé dans la course à pieds un bien être physique et mental, j’en suis devenue accroc.

Là j’ai commencé le programme améliorer ses performances en 12 semaines, et je vais m’inscrire pour une nouvelle course de 5 km à la rentrée 😉

Je cours 2 fois par semaine en fractionné et un footing de 45 min le dimanche matin. Il est vrai que j’ai plus de mal avec la chaleur, du coup je cours très tôt avant le taf 16 degrés maxi pour que je sois bien. En même temps, il est déconseillé de faire du sport par fortes chaleurs.

Voilou, pour mon parcours : Debut janvier : 106.5kg – juin : 87.8kg (- 18 kilos) rééquilibrage alimentaire et sport, je revis, me sens tellement mieux.  »
(Vema a suivit un programme perte poids en courant puis elle a suivi un entrainement pour courir un course féminine)

Xavier
« Je suis arrivé à faire la trance baie ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est 17 km dont la dans la baie de somme (vase, petit cour d’eau, sable … J’ai mis 2h suis arrivé en milieu de classement, 7000 participants! je suis vraiment content! »
(Xavier a suivi un plan 20 km objectif 2 heures)

Amandine
« Je trouve ce programme débutant très efficace et il me procure beaucoup de bien être »
(Amandine suit un programme débutant running »

Franz
« Ces séances de vélo d’appartement sont parfaîtes pour moi. Je fais du sport chez moi, avec un coach, je m’amuse et je suis en pleine forme. Que demander de plus »
(Franz suit un programme rester en forme en vélo d’appartement)

Isabelle
« Lors de mon 10 km (l’ambiance était géniale et la météo parfaite), j’ai pris beaucoup de plaisir à courir. Je me suis sentie à l’aise pendant toute la course. J’ai fini avec un chrono de 52 minutes alors que mon objectif était 1 heure. Je suis super contente et j’ai hâte de participer à une prochaine course. Merci Jiwok »
(Isabelle a suivit un programme d’entrainement 10 km objectif 1 heure)

Nib
« Application Hyper motivante!!!
Cette application donne le coup de pied au derrière dont on a besoin sans faire culpabiliser mais en vous motivant avec des options de rythme variées. Et le fait de travailler sur votre playlist évite d’avoir à subir des musiques que vous n’auriez jamais voulu entendre 😜. Je suis conquise. »
(Nib suit un programme débuter la course à pied)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

(Crédit photo : San Diego Shooter )


28 mai 2018

courir plus vite

Tout savoir sur la séance de fractionné du débutant au confirmé en 10 conseils

Aujourd’hui, je vais aborder avec vous une séance typique de la course à pied : le fractionné.

Comme vous le découvrirez, c’est une séance très particulière qui possède beaucoup de vertus pour améliorer vos performances de running.

Vous retrouverez ces séances dans les entrainements courir plus vite (améliorer sa vma) mais également dans les plans 10 km, semi marathon, marathon, 20 km, trail ou ultra trail.

Afin d’être certains d’optimiser au maximum ces séances de fractionné et en tirer un bénéfice maximal pour votre corps et vos performances, il est important de suivre un certain de nombre de règles.

Mais avant cela, attardons nous un peu sur la définition de la séance de fractionné.

Qu’est-ce que le fractionné ?

Le fractionné est une méthode d’entraînement principalement utilisée pour la course à pied. Qu’est-ce que le fractionné ? Ces intervalles dépendent de l’intensité que vous voulez donner à votre entrainement.

Cela peut être 30 secondes intenses puis 30 secondes de récupération, mais aussi 15 secondes intenses suivies de 30 secondes de récupération, tout dépend de la difficulté souhaitée. Mais à quoi cela sert-il ? Pourquoi faire du fractionné ?

Dans les années 1950, Emile Zatopek, triple champion olympique, révolutionne la course à pied en intégrant à ses entraînements du fractionné. En effet, pour progresser, il faut toujours habituer son organisme à des efforts plus longs et soutenus et cette méthode de course permet une amélioration de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie).

La VMA, c’est la vitesse maximale en aérobie que l’on peut tenir sans souffrir physiquement.

Ainsi, en développant notre VMA, on développe notre capacité à courir vite.

Pour résumé, le fractionné est un entrainement qui améliore notre endurance cardiovasculaire, mais aussi des qualités physiques comme les aptitudes musculaires, la puissance et la technique de course et la connaissance de soi en réalisant une séance éprouvante.

De plus, il convient et s’adapte aux runner débutants comme aux sportifs confirmés et pour les habitués du running, cela permet de varier les séances et de ne pas tomber dans la monotonie.

Voici 10 conseils pour un fractionné réussi :

1 – Avant toute chose, l’équipement est primordial ! Ainsi, veillez à avoir les bonnes chaussures, bien adaptées à vos pieds et pas trop usées.

Et avant de partir, il faut avoir mangé quelque chose au moins deux heures avant, le fractionné ne se pratique pas à jeun. Et évidemment, hydratez-vous en conséquence avant pendant et après.

2 – Le fractionné vous demandera des efforts musculaires intenses, ce qui signifie risque de blessure, c’est la raison pour laquelle il faut une préparation consciencieuse. Pour éviter cette déconvenue qu’est la blessure et qui viendrait freiner vos performances, prenez le temps de vous échauffer au moins 15 -20 minutes à allure lente puis élevez progressivement le rythme.

(Les séance de fractionné réalisées par les coach Jiwok intègrent toujours cette phrase d’échauffement)

3 – Le choix du terrain semble être un détail, mais un détail qui compte. Préférez un terrain plat et dégagé pour être concentré sur votre vitesse. Pour les débutants, évitez les pistes, car vous aurez tendance à vouloir aller trop vite.

Vous pouvez faire votre entraînement dans la nature comme un bois par exemple, mais vous risquez de perdre en précision avec les montées et les descentes.
Lire la suite »


18 mai 2018

commencer à courir

Vous courez lentement ? Ce n’est pas un problème !

Quand nous avons lancé Jiwok, les premiers entraînements disponibles étaient des entraînements pour débuter le running. Ces entraînements étaient (et sont toujours) destinés aux débutants qui souhaitent commencer à courir.

Et, j’ai était toute suite surpris par les commentaires de nombreux coureurs débutants « Je suis probablement la personne la plus lente du monde » ou « vous n’avez probablement jamais vu des coureurs aussi lents que moi. »

Peu de choses ont changé au cours des 10 dernières années selon moi. Beaucoup de coureurs, expérimentés ou non, hésitent à participer à une course ou suivre un entrainement. Lorsque je demande pourquoi, la plupart répondent qu’ils sont gênés par leur vitesse de course trop faible.

Je veux justement vous dire que vous n’êtes pas si lent que vous le pensez, le défaitisme et le manque de confiance en vous, vous empêchent d’exploiter votre vrai potentiel !

Changer votre état d’esprit sur la façon dont vous vous percevez est bien plus important que toutes les séances d’entraînement que vous pouvez faire.

La puissance de la pensée positive

Du point de vue de la performance pure, la pensée négative peut vous empêcher d’atteindre votre potentiel. Même si penser que vous êtes lent peut vous sembler être une pensée innocente, chaque fois que vous commencez une conversation par la phrase : « Je sais que je suis lent, mais… », vous conditionnez votre esprit à croire que vous ne pourrez jamais être rapide.

D’innombrables études de psychologie du sport ont prouvé la puissance de la pensée positive et de l’autosuggestion. Les athlètes qui font dans une séance d’entraînement ou une course avec tout en ayant des pensées positives réussissent beaucoup mieux et de manière plus constante que ceux qui vont s’entraîner avec une attitude négative.

Recommencez à croire en vous avant une séance d’entraînement ou une course. Si vous êtes négatif et manquez de confiance en vous, il vous sera difficile de changer d’état d’esprit. La pensée positive commence avec la façon dont vous pensez tous les aspects de votre course.

Je comprends qu’il est difficile de changer votre perception de vos capacités de course, alors voici quelques conseils utiles :
Lire la suite »


15 mai 2018

perte poids running course à pied jogging

Le mois de Mai est toujours un super mois pour se remettre au sport. Le soleil commence à se faire de plus en plus présent et surtout les jours fériés et les ponts vous aident à vous y remettre !

Cette semaine nous avons donc de supers chronos 10 km et marathon, des demandes de remboursement sécurité sociale, de la perte de poids et le bonheur de reprendre une activité physique !

Bref, que des bonnes choses à lire et qui donnent le sourire !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture :

Nadjma
« Première séance plutôt plaisante. Je n ai pas eu besoin de pause malgré le fait que cela fait 3 ans que je n ai pas fait de sport. Hâte d être à la deuxième séance. »
(Nadjma suit un programme débuter le running)

Régis
« Bonjour. Voilà marathon hier avec 320 m de dénivelé. Je n’ai pu faire que 3h25 avec des jambes un peu lourdes d’un match de tennis en 3 sets de jeudi. Sinon je pense que j’aurai pu faire 3h20 (jusqu’au 30km j’étais dans les temps). Merci pour la préparation. Régis. »
(Régis a suivi un plan marathon objectif 3 h 15)

Laurent
« J’adore la nouvelle version de l’application. C’est encore mieux qu’avant (et c’était déjà très bien). Je pense vraiment que mon coach Jiwok devrait être remboursé par la sécurité sociale. »
(Laurent suit un programme vélo d’appartement)

Marianna
« J’en suis maintenant à ma 11e séance, ça reste très agréable, je n’ai aucune envie de louper une séance; le résultat est là aussi, depuis le début du programme j’ai perdu 3,5 kilos, et c’est avec un certain nombre d’écarts alimentaires. »
(Marianna suit un programme perte de poids en running)

Chris
« C’était une super course ce week-end. J’ai bouclé le 10 km en 37 minutes 48 secondes. Super chrono, mais mon meilleur (presque) mais le parcours était assez difficile, donc super content. Merci à toute l’équipe Jiwok»
(Chris a suivi un plan 10 km objectif 40 minutes)

Sylvie
« Séance 6 ok, je ne pensais pas en être capable et finalement ça n’a pas été trop difficile! Suis contente même si le souffle est encore un peu court, je vois les progrès. Et surtout moi qui détestais courir, je me surprends à attendre les séances avec impatience. »
(Sylvie suit un entrainement débuter le running)

Louise
« Séance 18, fin de journée, couché de soleil, heureuse, séance super bien passée. Je n’ai pas vu le temps passé. Vraiment top »
(Christelle suit un entrainement marche rapide)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : Channone )


09 mai 2018

debuter-en-course-a-pied

Encore de beaux témoignages cette semaine. Et comme le soleil est de retour, je sens une nouvelle dynamique chez les Jiwoker ! C’es top ! Ne lâchez pas !

Voici donc les témoignages de la semaine :

Jenny
 » Commençons par le début (c’est toujours mieux) : j’ai toujours été nulle en sport. Je n’avais jamais vraiment fait de sport et évidement comme presque toute fille que se respecte, je détestais courir en EPS (Un monsieur Louviot…).
Le problème c’est qu’avec le temps, j’ai pris des kilos et petit à petit, j’ai senti que mon corps me pesait aussi bien physiquement que moralement.
J’ai essayé pas mal de régimes, sans résultats (ou vraiment très court).
Et puis, une amie me harcelait avec son nouveau joujou : Jiwok.
Après des semaines, j’ai craqué et je me suis lancé dans l’aventure du running avec Jiwok. Je dois dire que je ne suis pas du tout déçue.
Les premières séances ont été un peu difficile pour moi c’est vrai, mais très vite j’ai pris le rythme. Et j’ai vu que je progressais ce qui m’a donné envie de continuer.
J’ai découvert que j’aimais ce (petit) dépassement de soi et le plaisir en fin de séance d’avoir réussi à finir la séance.
Après avoir fini mon premier programme de perte de poids, j’ai continué avec second programme pour essayer de courir 1 heure sans difficulté et j’ai pour objectif d’ici le mois de septembre de courir un 10 km (je ne sais pas en combien de temps, mais je vais le faire).

Depuis le début de l’aventure Jiwok, j’ai perdu 14 kilos au total. Mon entourage n’en revient pas et moi non plus. Donc merci à toute l’équipe de m’avoir aidé. J’espère que mon exemple pourra aider d’autres personnes. »
(Jenny a suivi un programme perte de poids en courant puis un programme courir 1 heure)

Arnaud
« Ma préparation pour mon dernier marathon c’est super bien passé. J’ai fais un beau 3 h 31 , je visais le 3 h 30, mais bon ca reste mon meilleur chrono ! Donc je suis quand même super content. »
(Arnaud a suivi un plan marathon 3 h 30)

Amélie
« Séance 5 faite hier sans problème. J’ai été très à l’aise, je suis vraiment contente!! L’entrainement se passe bien avec la voix du coach qui est tojours là pour nous pousser. »
(Amélie suit un programme vélo d’appartement)

Isabel
« Voilà, j’ai terminé ma 4 ème séance! J’adore, ça redonne le moral! »
(Isabel suit un programme débuter le running)

Louise
« Cette entrainement est très bien adapté à mon profil. Je ne peux pas courir (déconseiller par le médecin à cause de mes problèmes de genoux) mais cela me fait le plus grand pied de marcher rapidement. Et la nouvelle application est vraiment top. Continuez comme cela »
(Louise suit un programme de marche rapide)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : San Diego Shooter)


07 mai 2018

blues marathon gérer l'après course

La déprime après un marathon, est ce que c’est normal ?

Comment gérer l’après marathon ? Que vous ayez réalisé un super chrono, que vous ayez fait une course moyenne, voir horrible, il est important de rebondir et de bien gérer votre après course.

Contrairement à la croyance populaire, le marathon n’est pas terminée une fois que vous traversez la ligne d’arrivée.

Tout votre travail acharné lors de votre plan d’entrainement marathon ainsi que toute la tension mentale accumulée lors de votre préparation ne cesseront pas d’exister une fois votre marathon terminé.

Quelque soit votre résultat de votre marathon, quelques minutes après la fin de celui-ci, le blues post-marathon commencera inévitablement à s’installer en vous.

Le blues post-marathon, c’est ressentir une sorte de grand vide.

Vous êtes passé d’une période où vous courriez 3 à 5 fois par semaines avec un objectif, où vous avez organisé presque tout votre quotidien pour la préparation de cette course : entrainement évidement, mais aussi alimentation, hydratation, soin des petits bobos, etc….

Et après la course, vous retrouvez un rythme de vie normal.

Un marathon mobilise votre énergie et vos préoccupations pendant les semaines précédentes à la course et hop d’un seul coup tout cela disparaît.

L’événement est passé et l’organisation qui va avec aussi, ce qui provoque une perte de motivation, un spleen : un grand vide.

C’est un peu comme pour les enfants avant Noel, beaucoup de battage médiatique et l’excitation avant, et puis quand Noel est passé, tout a disparu, s’est dégonflé et on doit attendre une autre année avant un nouveau Noel.

Après une belle course, la plupart des coureurs veulent continuer sur leur lancée pour garder le niveau durement gagné et de voir dans quelle mesure ils peuvent repousser leurs limites, tandis que ceux qui ont réalisé un mauvais chrono, chercheront sur Internet la prochaine course pour prendre, le plutôt possible, leur « revanche ».

Enfin, les coureurs qui ont une course horrible (voir qui ont abandonné)vous cherchez pendant de longues semaines ce qui «ce qui aurait pu être fait pendant leur entrainement » et ils en souffriront pendant des semaines.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories