18 mars 2015

jogging running femme
(Crédit photo : Milo )

Encore une belle semaine pour les Jiwoker. Je continue de recevoir vos temps pour le semi de Paris, vous avez été rapides.
Et puis vous débutez et progressez en running…Et ça c’est beau ! Evidemment vous perdez aussi du poids et des tailles de pantalons.

Ne lâchez pas, continuez, si vous avez des doutes ou des hésitations, n’hésitez pas à nous demander conseils nous sommes là pour vous >>>>>

Bonne lecture des témoignages de la semaine :

Anne
« Un grand merci à jiwork, je n’en reviens pas, je cours maintenant 20 minutes sans m’arrêter, un exploit. Et je prends beaucoup de plaisir à le faire, c’est formidable. J’ai fait plus de la moitié de mon programme j’ai perdu 3kgs et j’ai perdu plus d’une taille en pantalon. Genial!
J’espère perdre plus de poids en continuant car je suis encore très lourde. »
(Anne suit un programme perte de poids en jogging)

Delphine
« 1H58 au semi de Paris ! 10 minutes de moins que l »an passé ! »
(Delphine a suivi un plan semi marathon 2 h)

Xavier
« Bonjour,
Débutant en sport (à 38 ans…), j’ai commencé par le programme « courir 30 minutes en continu » début janvier, et je l’ai terminé. Je fais maintenant (et j’en suis le 1er surpris) environ 5 km en courant sur les routes de campagne en étant à l’aise. Je vais continuer avec l’objectif courir 1 heure. Merci Jiwok »
(Xavier a suivi un entrainement débuter le running )

Nathalie
« Bonjour. Je viens de reprendre la course à pied après ma grossesse et ça fait du bien depuis le temps que j’attendais cela ! L‘entrainement spécial reprise est vraiment bien, tout en progressivité. »
(Nathalie suit un entrainement running après une grossesse)

Lionel
« Le semi de Paris de cette année était top ! Nous avons eu la chance d’avoir du soleil, une température comme il fallait, une super ambiance.
Pour ma troisième participation, j’ai encore amélioré mon chrono : 1 h 34 minutes. C’était la première fois que je suivais un entrainement Jiwok et je ne suis pas déçu. Maintenant je suis un programme de récupération avant de me fixer un nouvel objectif »
(Lionel a suivi un plan semi 1 h 45 et maintenant il suit un entrainement récupération)

Et vous ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


lecteur mp3 natation et running

Lecteur mp3 pour runing, la natation et le triathlon.

Un petit lecteur mp3 qui vous permet de courir ET nager en musique, ça vous dit ? J’ai ce qu’il vous faut.

Le lecteur mp3 RS4+ a été conçu pour vous permettre de pratiquer aussi bien la course à pied que la natation en musique. Parfait si vous souhaitez suivre les entraînements natation et/ou running ou triathlon Jiwok.

Comme vous pouvez le voir, ce lecteur mp3 est complètement intégré dans les écouteurs, donc plus de fils !

Ce qui est pratique lorsque vous courrez (jogging) mais aussi quand vous nagez.

Quand vous serez le bassin de la piscine, vous aurez seulement besoin de modifier les embouts des écouteurs afin de pouvoir écouter vos séances Jiwok sous l’eau.

Ce lecteur mp3 est étanche jusqu’à 1,5 mètres (donc éviter de plonger profondément).

4 go de mémoire, 16 heures d’autonomie et il est vendu avec 6 embouts natation et 6 embouts running.

Laurent JALABERT (ancien cycliste professionnel et surtout depuis quelques années tri athlètes, il a participé aux IronMan Hawai l’année dernière) présente le RS4+.

dans une vidéo :

Il est vendu 69 euros ici >>>


16 mars 2015

chaussure_running
(crédit photo : timtak )

Que l’on soit coureur débutant ou habitué, il est primordial de connaître la nature de ses pieds. Si l’on veut éviter les blessures, mieux vaut s’équiper d’une paire de chaussures bien adaptée. Voici quelques conseils pour ne pas se tromper et profiter pleinement de vos entraînements de course à pied Jiwok.

1. Choisir un modèle en fonction de l’usage que vous allez en faire
En effet connaître la durée de vos courses, la fréquence de vos entrainements, la vitesse  et la nature du sol est important.

2. Connaître la nature de votre foulée :
– coureur  universel : lorsque votre foulée est équilibrée et votre pied  stable
– coureur pronateur : lorsque votre pied se déverse vers l’intérieur
– coureur supinateur : lorsque votre pied se déverse vers l’extérieur

N’hésitez pas à vous rendre dans une boutique avec vos anciennes chaussures de courses. 
En effet, l’usure sur vos chaussures aidera le vendeur à déterminer le type de coureur que vous êtes et les parties de la chaussure qui s’usent le plus vite chez vous.

3.  Choisir une pointure plus grande que votre pied car celui-ci  gonfle  pendant l’effort
Il est conseillé d’acheter des chaussures  le soir car  le pied à tendance  à gonfler en fin de journée.

4. Choisir un modèle adapté à votre poids. On distingue généralement 2 catégories :
– Les personnes de moins de 75kg choisiront un modèle de moins de 350 grammes
– Les personnes de plus de 75kg choisiront un modèle de plus de 350 grammes

5. Privilégiez les magasins spécialisés sur le sport et sur la course à pied.

6. Essayer vos chaussures avec une paire de chaussettes de running .

7. Quelle est la durée de vie d’une paire de chaussures ?

La durée de vie est d’environ 1500 à 2000 km. Si vous courez environ 50 km/semaine, changez de chaussure tous les six mois. Si vous dépassez les 80 km/semaine, changez tous les trois mois.

Bonus
N’hésitez pas à consulter un podologue du sport qui vous aidera à trouver la bonne chaussure et peut-être vous conseillera le port de semelles.

Et voici 5 conseils pour nettoyer vos chaussures de running.

Vous serez ainsi bien équipé pour vos séances Jiwok.


11 mars 2015


(crédit photo : San Diego Shooter )

Le semi de Paris a été encore une fois une très belle fête (et puis quel soleil) ! Vous avez été nombreux à y participer. J’ai déjà reçu quelques chronos, n’hésitez pas à continuer à me les envoyer ainsi que votre expérience concernant votre entrainement Jiwok.

Vous explosez des chronos, mais aussi la balance ! Et ça c’est bien avec l’arrivée des beaux jours ! Je sens que le dernier week-end ensoleillé a été un bon petit turbo dans vos entraînements ! C’est top !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Véronique
« J’ai découvert Jiwok le mois dernier, et c’est une sacrée découverte.
Mon entrainement running pour débutant est très bien fait, je n’ai pas l’impression de n’avoir jamais couru.
Quel plaisir de finir chaque séance avec le sentiment du devoir accompli. Je pense que nous sommes tous sportifs, il faut juste trouver un bon guide…et pour moi c’est Jiwok :).
Et puis j’ai déjà perdu 3 kilos, donc je suis encore plus motivée pour continuer. »
(Véronique suit un programme perdre du poids en running)

Cyril
« Bonjour à tous,
Juste un petit message pour remercier Jiwok qui m’a permis d’atteindre mon objectif en bouclant le semi de Paris avec un temps plus qu’honorable pour une première course : 1h49mn47s
J’avais des doutes jusqu’au départ mais finalement l’entrainement hivernal a porté ses fruits, avec un bonus de 5kg en moins sur la balance ! »
Merci ! »
(Cyril a suivi un plan semi marathon)

Jean-Jacques
« Après la deux , vient la trois, intéressant et cela commence à se sentir dans les muscles des cuisses. Bon j’ai perdu 635 cal. C’est bien. a bientôt avec la séance 4. »
(Jean-Jacques suit un programme en vélo d’appartement)

Pauline
« J’ai donc officiellement repris le running il y a trois semaines avec un programme d’entraînement mijoté par Jiwok ! J’ai choisi un programme de trois séances de course sur tapis (pour l’instant je préfère rester en intérieur) par semaine pendant 2 mois.
Cela fait donc trois semaines que je suis mon programme Jiwok et bien mine de rien, j’ai fait des efforts foudroyants !
J’ai du reporté la première séance car je me suis arrêtée au bout de 20 minutes mais à présent je peux courir 1h sans m’arrêter et surtout sans manquer de mourir asphyxiée. Je me surprends même à continuer de courir alors que la durée de ma séance du jour est terminée. »
(Pauline a suivi un programme courir sur tapis , Pauline est aussi bloggeuse, la totalité de son témoignage est ici)

Kurt
« Whouaouh ! Génial, la séance 9 était difficile. 5 fois 4 minutes en mode grimpette, mais bon, j’ai réussi et je suis certain que ce sera bénéfique pour la suite. Merci 😉 »
(Kurt suit un plan d’entrainement trail court)

Charlotte
« Trop bon!! Le soleil au Rdv. 2h03 pour mon 1er semi de Paris: satisfaite »
(Charlotte a suivi un plan semi marathon)

Patrick
« De mieux en mieux à la limite de trottiner, 1 0039 pas en 1 heures pour une distance de 8.120 km à une allure de 8.11km/h bon entrainement et que du plaisir! »
(Patrick suit un programme perte de poids en marche à pied)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


10 mars 2015

course-a-pied-running-jogging
(crédit photo : hernan.seoane)

Pour retenir un maximum de bienfaits de vos entraînements Jiwok pendant la course à pied (sport que bon nombre de Jiwokers adorent !), je vous propose de faire un petit zoom sur les idées reçues que certains d’entre nous avons par rapport à la pratique de ce sport.

1/ Il ne faut pas marcher pendant l’entrainement, sinon cela sera moins profitable.

Alterner course et marche pendant votre entraînement ne diminue en rien l’efficacité de vos efforts. Quand on commence à pratiquer la course à pied, il est même conseillé d’alterner course lente et marche pour habituer son corps à un nouveau rythme cardiaque et permettre à ses muscles de suivre la cadence.

2/ Il faut s’entraîner avec une personne meilleure que soi pour pouvoir s’améliorer.

« Ne JAMAIS forcer ces muscles », une des règles d’or à toujours respecter ! Chaque individu a son propre rythme de course. Forcer son organisme, surtout au début, peut entraîner des blessures aux muscles ou des courbatures prolongées au corps.

Ne vous obligez pas à suivre quelqu’un de meilleur que vous. Cela risque de vous écœurer de la course à pied puisque vous allez vous conforter dans l’idée que courir n’est pas fait pour vous.
Lire la suite »


09 mars 2015

cafeine-et-sport
(crédit photo : Joe Lencioni )

Aux oubliettes la culpabilité due à la consommation de caféine. Pourquoi ?

Parce que  la caféine stimule le cerveau et les jambes. Une très bonne nouvelle pour votre entrainement de course à pied, vélo d’intérieur, marche sur tapis ou de course sur tapis entres autres…
Lire la suite »


soutien gorge running

Soutien gorge sport

Si vous êtes une femme cet article vous intéressera au plus au point….les hommes cela peut aussi vous intéresser 😉

Un soutien gorge de sport parfaitement adapté à la taille des seins est aussi important qu’une bonne paire de chaussures pour vos entrainements Jiwok.

Hélas, de nombreuses idées fausses circulent sur l’anatomie et la santé de la poitrine féminine !

Le sein repose sur les pectoraux ; il n’est maintenu que par des ligaments, les ligaments de Cooper, qu’il faut penser à économiser.

Au cours d’une activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à un phénomène de rebond qui peut provoquer un relâchement de ses ligaments et l’affaissement progressif des seins.

En effet, parce qu’elle est constituée d’une succession de sauts à la différence de la marche, la course à pied en particulier soumet les seins à des mouvements complexes qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Pour éviter cela, le port d’un soutien gorge adapté au sport est donc fortement conseillé !

Pour définitivement s’en convaincre il est utile de savoir qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1 mètre peser près d’un kilo !

Pourtant les préjugés foisonnent et mettent encore les seins à rude épreuve.

La colonne de droite recense certaines des idées reçues sur l’anatomie et le comportement des seins à l’effort.

Une affirmation maintes fois répétées est que certains exercices peuvent redonner aux seins leur forme initiale, dédramatisant ainsi un début de tiraillement des ligaments de Cooper.

C’est totalement faux ! Une fois que la poitrine n’est plus maintenue par ces ligaments suspenseurs, aucun exercice ne peut lui redonner naturellement sa forme initiale.

Un relâchement de ces ligaments est ainsi irrémédiable.

Il est aussi courant d’entendre dire que les petits seins n’ont pas besoin de maintien. Faux !

Même les petits seins sont sensibles aux tressautements de la course à pied ; à la longue, ces vibrations risquent de détruire les fibres du tissu conjonctif.

(le running est considéré comme un sport extrême pour le buste des femmes, le vélo et elliptique peuvent être aussi extrême).

Je vous rappelle aussi qu’il existe des soutien-georges pour courir en musique ici.

Donc n’oubliez pas de mettre un soutien gorge spécial sport avant de commencer une séance de votre entrainement Jiwok !


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories