02 juin 2015

soutien gorge

Soutien gorge sport Sensik

Les Jiwokeuses aiment courir, pédaler, marcher….Elles aiment faire du sport quoi !

Mais comme je vous le rappelle souvent, les femmes (comme les hommes d’ailleurs) doivent impérativement être bien équipés pendant leurs séances d’entraînements afin d’éviter d’entraîner des douleurs voir des blessures à leur corps.

Alors évidement, vous devez avoir de bonnes chaussures, du textile adapté (voir des vêtements de compression) en fonction de la météo (froid, chaud, pluie) et du moment de la journée (surtout la nuit).

Et ajouté à tout cela, les femmes devront s’équiper de sous-vêtements adaptés au sport.

Concernant le haut du corps et la poitrine, il est indispensable d’avoir le bon soutien-gorge sport adapté aux secousses d’une séance d’entrainement running, de fitness, de d’elliptique, de tapis, etc…

Aujourd’hui, j’aimerai vous présenter une nouveau venu sur marché des sous-vêtements sport : le soutien gorge sport Sensik.

brassière sport running

En plus d’être un soutien gorge (brassière) sport, il intègre un capteur sur le devant qui mesurera de nombreuses informations concernant votre séance d’entrainement.

Ainsi, vous pourrez récupérer votre fréquence cardiaque (ce qui est un élément important dans votre séance) mais aussi le nombre de calorie brûlées pendant le programme d’entrainement, votre distance parcourue, etc….

Concernant la fréquence cardiaque, c’est vraiment intéressant car vous n’aurez plus besoin de mettre la ceinture autour de la poitrine qui permet habituellement de mesurer votre fréquence cardiaque et qui s’avère pour certains assez pénible à porter.

Ce capteur peut transmettre toutes ces informations sur votre Smartphone (Iphone ou Android) mais aussi sur votre montre cardio si elle est compatible Ant+.

Par ailleurs, si vous suivez un entrainement sur tapis de course, elliptique, rameur ou vélo d’appartement et que votre équipement est compatible ant+ vous pourrez voir afficher certaines de ses informations sur l’écran de votre appareil.

Ce soutien gorge sport est vendu $140 (ce qui est quand même un peu cher)


01 juin 2015

perdre du poids en rameur
Les bienfaits des entraînements pour rameur

Vous avez été nombreux à nous demander des entraînements rameurs, ils sont enfin arrivés.

Avant de vous les présenter, je commencerais tout d’abord à vous parler des bienfaits du rameur sur votre corps.

Dans un monde qui va à toute vitesse, qui ne laisse plus le temps pour une alimentation équilibrée et naturelle, des situations professionnelles qui prennent de plus en plus de temps, l’entretien physique de son corps est souvent relégué loin dans les priorités. De plus en plus de personnes ne disposent plus d’un emploi du temps fixe, ce qui réduit les possibilités de faire une activité régulière au sein d’un club ou d’un groupe.

Et quand on trouve à se dégager un peu de temps pour rester en forme, la météo s’en mêle et on y renonce à la dernière minute. Difficile de se motiver. Le sport dans une salle prévue à cet effet, ou à domicile s’impose donc comme une nécessité, on pourrait dire un refuge.

Les activités en salle de sport ou à domicile
Parmi les ateliers les plus représentés dans les salles de sport ou les équipements présents à la maison, on trouve le vélo d’appartement en tête, suivi du rameur, du tapis de course et vélo elliptique.

D’un point de vue de la sollicitation d’un grand nombre de muscles et de la perte calorifique, c’est le rameur qui demeure l’activité la plus bénéfique et la plus pratique pour débuter le sport. Cela ne signifie pas pour autant que les autres appareils n’ont aucune utilité, mais qu’ils ne sont pas aussi efficaces que le rameur, quel que soit l’objectif recherché.

Une consommation calorifique importante pour la perte de poids
Le rameur permet de brûler l’équivalent de 580 à 680 calories par heure en moyenne. Cette activité arrive en huitième position des 10 sports les plus brûleurs de calories, derrière – dans l’ordre – le ski de fond, le cyclisme, la course à pied, le squash, le saut à la corde, le rugby, la boxe ; mais devant la natation et l’escalade.

Pour s’en convaincre, il suffit de comparer les 580 à 680 calories par heure consommées sur un rameur, avec les 236 à 345 calories par heure de l’aquagym, que l’on qualifie d’activité tonique, avec les 236 à 345 calories brûlées lors d’une heure de natation à allure modérée, des 413 à 604 calories d’une séance d’une heure de vélo d’appartement. De quoi remettre en cause bien des idées préconçues en matière d’efficacité sportive.

Seule la Zumba par exemple, et ses 528 à 748 calories par heures consommées, dépasse l’investissement énergétique fourni par le rameur. Cela démontre, s’il le fallait, que cette pratique est une réelle activité sportive permettant de rester en forme, et comportant l’avantage d’être un sport d’intérieur.

rester en forme rameur
(Même le président des usa dans la série tv House of cards fait du rameur)

Les bienfaits du rameur décryptés
Comme n’importe quelle activité physique qui demande un réel investissement en terme d’énergie, le rameur comporte des bienfaits sur la silhouette, la physionomie et l’esthétisme général. Il provoque une fatigue corporelle qui libère des tensions accumulées dans la journée et facilite ainsi le sommeil et la récupération. Il contribue à libérer des endorphines, molécules qui provoquent une sensation de bien-être et de plaisir dans l’organisme. Il agit donc à la fois sur le corps et sur l’esprit. Dans un monde qui laisse finalement peu de répits, il est important de pouvoir compter sur une chose aussi bénéfique et positive pour la personne. En perte de poids, le moral s’améliore, l’estime de soi est accrue.

Il fait travailler plus de 80 % du corps. Ce sont en effet les muscles des bras, avant-bras, des épaules, du dos, des cuisses et des jambes qui sont sollicités. Il est à noter que les lombaires sont travaillées par les exercices classiques du rameur. Ceci est très important quand on observe la fréquence des maladies professionnelles et des arrêts de travail liés aux lombalgies.

Le rameur est à la fois une activité musculaire et une activité de fitness, c’est à dire de modelage de la silhouette du corps. Il fait travailler la cardio. Complet, il est idéal pour la perte de poids et très efficace pour les cas d’obésité. Il contribue à réduire le taux de cholestérol dans le sang de façon significative, et de diminuer les masses graisseuses.

La complexité des mouvements de traction et de rotation que le rameur exige permet de solliciter les fibres musculaires dans leur ensemble, leur permettant une croissance équilibrée. La nécessité de coordonner ses mouvements du haut et du bas du corps, et de tenir une position ferme mais élastique, permettent de gagner en mobilité corporelle et en souplesse générale.

Pour le cœur, il faut noter que le rameur est une activité d’endurance, qui fait donc travailler ce muscle et lui permet un fonctionnement optimal. La tension artérielle, la pression sanguine et l’oxygénation du sang sont des paramètres physiologiques qui s’améliorent avec la pratique régulière mais pas nécessairement intensive du rameur.
Lire la suite »


podométre marche à pied

Avec un podomètre, vous marchez plus !

Plusieurs études scientifiques démontrent qu’avec un podomètre vous marchez plus !!!!

C’est la magie de la motivation et des objectifs mesurés !

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un podomètre : c’est un petit bidule que vous portez sur vous et qui permet de calculer la distance parcourue. De nombreux fabricants en proposent avec des fonctions plus ou moins nombreuses : Geonaute, Fitbit, Jaw etc….

Un groupe de scientifique s’est aperçu que le podomètre était une véritable motivation pour les personnes qui le portent.

Je m’explique : le fait de pouvoir comptabiliser, donc mesurer son effort et les distances parcourues donnent une motivation supplémentaire aux personnes pour marcher au lieu de prendre leur voiture par exemple. (Les entrainement de marche Jiwok)

Ainsi, de nombreuses personnes lors de ces études ont perdu du poids grâce à ce simple surplus de motivation.

L’effort sans la motivation cela ne fonctionne pas. Vous avez besoin d’un objectif pour vous dépasser. Et si vous pouvez le quantifier, le mesurer facilement alors vous avez tendance à dépasser vos limites.

En running, c’est pareil, tous les coureurs que je connais qui utilisent un outil de mesure comme un podomètre, footpod, Nike+, gps, application Iphone running gps ont tendance à pousser un peu plus les séances pour atteindre un chiffre rond en terme de distance 🙂

Donc si vous souhaitez débuter le sport en marche à pied , rester en forme, perdre du poids en marche à pied, le podomètre peut être un nouvel allié dans votre objectif.


26 mai 2015

go for run

GoFoRun : Trouvez une course facilement

Il est parfait difficile de trouver une course, de garder ses chronos, etc…

Cette semaine, je souhaitais donc vous présenter GoFoRun, un site et une communauté qui va doubler votre motivation pour courir et surtout vous permettre de trouver les courses les plus sympa !

Comment ? En vous encourageant à participer à des courses et à vous fixer des objectifs ! Rien de mieux pour vous entraîner régulièrement avec votre entrainement 5 km, 10 km, semi marathon, marathon, trail, ultra trail ou triathlon.

Le site www.GoFoRun.com est un outil ludique pour découvrir et choisir une course (courses sur route, trails et même « fun runs »). Photos, vidéos, parcours… vous plongent immédiatement dans l’ambiance de l’événement et vous permettent de mieux choisir vos courses.

Vidéo de présentation :

Une course vous plaît ? Rien de plus simple que de l’ajouter à vos favoris. Satisfait de votre course ? Retrouvez votre résultat directement synchronisé sur votre profil et partagez à vos amis !

On est également fan des doses de motivation à découvrir tous les jours sur la page Facebook de GoFoRun (https://www.facebook.com/GOFORUNcom).

Pour conclure, le combo « GoFoRun et votre coach Jiwok 😉 » devrait vous motiver à choisir une course et fracasser les chronos !!!


20 mai 2015


(crédit photo : San Diego Shooter )

Entre les ponts, les viaducs, les week end de 3 jours, les vacances, j’espère que vous avez eu le temps de prendre du temps pour vous et votre corps pour faire du sport.

Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas trop tard (en fait ce n’est jamais trop tard…) pour vous y remettre.

Encore une fois, les témoignages de cette semaine sont vraiment top ! C’est un enchantement pour moi (et une réelle fierté) de vous lire chaque semaine !

Continuez comme cela !!!!!

Bonne lecture à tous :

Laure
« Bonjour,
Je voulais vous envoyer ce petit message pour vous remercier.
Il y a 6 mois, j’ai débuté la course à pied par le programme « courir 30 min » et je peux vous dire que les premières séances ont été longues et difficiles…
Mais à la fin du programme, je courais 30 min sans m’arrêter et avec beaucoup de plaisir, un miracle 😉
Alors j’ai décidé de pousser plus loin…Je suis partie sur le programme « finir un 10 km » et encore une fois beaucoup de plaisir…
Dimanche dernier, j’ai couru mon premier 10km à Leiden au Pays Bas et je l’ai fini en 1h28s incroyable !!
Mille mercis, vous êtes formidables !!!
En route vers de nouvelles aventures…le semi marathon pour 2016…Merci Jiwok »
(Laure a suivi un programme débuter le running puis finir un 10 km)

Grégoire
« Bonjour,
Après avoir suivi ce programme, je suis très heureux d’avoir terminé mon 10 km de Strasbourg hier en 41:29 (record personnel de 2002 battu de 6 secondes !). Merci pour ce superbe programme, je vais attaquer le 10 km en 40 minutes pour espérer passer en dessous des 40 minutes ! »
(Grégoire a suivi un plan 10 km objectif 45 minutes)

Audrey
« Seconde séance superbe. Je me surprend moi même de la distance que je parcours. J’associe le régime alimentaire avec, je suis conquise. vivement la 3ème séance !!!! »
(Audrey suit un programme perte de poids en running)

Dominique
« 1 ère séance hier, bonne sélection musicale, voix du coach très sympa. La séance s’est très bien déroulée. Hâte d’être à la 2 eme 😉 »
(Dominique suit un programme débuter en jogging)

Cyril
« Je n’ai jamais un champion du sport mais je ne pouvais pas continuer à végéter….Je viens donc de finir mon premier entrainement Jiwok marche à pied et je suis ravi. J’ai pu enfin me bouger, la voix et la musique du coach ont été un vrai plus pour moi. En plus, j’ai perdu quelques kilos. Nouveau défi maintenant, courir ! »
(Cyril a suivi un programme de marche à pied)

Christine
« De vrais progrès réalisés. J’ai décalé le réglage aux degrés 2 et 3 car les niveaux 1et 2 sont devenus plus faciles. Pas de problème de souffle et je sens que les muscles de mes cuisses travaillent en profondeur. »
(Christine suit un programme débuter le sport en vélo d’intérieur)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


13 mai 2015

course à pied débutant perte de poids courir
(Crédit photo : Sangudo )

La semaine sera courte pour de nombreux Jiwoker….J’espère que vous en profiterez pour courir, pédaler, nager, marcher, etc……
Si vous avez une hésitation entre votre canapé et votre short, lisez les témoignages de la semaine, cela devrait vous aider à choisir votre camp 🙂

Bonne lecture.

Michèle
« J’avais abandonné le sport depuis quelques années et mon corps ne l’a pas supporté (j’avais pris 10 kilos….). Je désespérais de trouver une solution, j’avais essayé des régimes, mais c’était trop frustrant.
J’ai donc décidé pour les résolutions de 2015 de me reprendre en main et de refaire du sport.
J’arrive au bout de mon second entrainement Jiwok et je suis ravie. J’ai perdu 8 kilos, mon corps s’est raffermi et je me sens bien dans mon corps.
Je retrouve la joie de porter des jupes et je vais évidement continuer à suivre les conseils de mon coach Jiwok. »
(Michèle a suivi un entrainement perte de poids en running)


Damien

« Hé hop (comme dirait mon coach Jiwok) nouveau record perso pour mon 10 km : 38 minutes 23 secondes ! Le temps était parfait, j’ai bien gardé le rythme et bonne accélération dans les derniers kilomètres et voila le résultat. Merci »
(Damien a suivi un plan 10 km objectif 40 minutes)


Cindy

« Première séance dur dur, mais grâce à l’enregistrement, je n’ai pas lâchée et je suis contente. »
(Cindy suit un entrainement débutant en course à pied)

Sophie
« J’ai commencé la course à pied en septembre 2013. Je n’ai jamais été sportive et j’étais incapable de courir plus de 10 min sans m’arrêter.
Petit à petit j’ai réussi à atteindre 30 min, puis 40 min sans m’arrêter. Mais déjà la motivation n’était plus là, je me sentais trop lente, je commençais à m’ennuyer en courant.
J’ai découvert Jiwok sur internet et là je me suis lancée, je voulais courir un 10km et j’ai suivi le programme 10km en 1h. Un vrai bonheur, avec ma musique et le coach dans les oreilles, j’évitais de partir trop vite, je ne m’ennuyais plus car chaque sortie était différente, et je me sentais progresser.
J’ai fait ma course en 1h06. Je peux vous dire que j’étais fière, sachant d’où je venais, c’était un véritable exploit.
Cette année j’ai refait un entrainement Jiwok, il n’y a pas mieux pour progresser! Un semi en 2h. J’en ai bavé, mais ça vaut la peine. On augmente progressivement la durée de l’entrainement, pas de blessure, et un fractionné bien dosé. ça prépare vraiment bien à la course.
Pour moi, Jiwok aide à garder la motivation et à progresser. Que demander de plus? »
(Sophie a suivi un plan 10 km objectif 1 heure puis un plan semi marathon objectif 2 heures)

Judith
« 2ème séance faite :-). Du plaisir même si j’ai bien senti que j’ai plus travailler sur cette séance je suis fière de moi et j’attends avec impatience la prochaine. »
(Judith suit un programme perte de poids en marche à pied)

Nathalie
« Bonjour, une très bonne séance en plus je suis fière de moi car , j’ai pu aller au bout de l’entrainement sans problème. »
(Nathalie suit un programme marche sur tapis de course)

Et vous, qu’est ce ça donne votre entrainement Jiwok ?


12 mai 2015

ostéopathie et sport

(crédit photo : Herrfischer )
L’’ostéopathie et la pratique sportive : quand consulter ?

Douleurs articulaires, maux de dos, entorses, fractures, tendinites, stress avant une épreuve… autant de motifs qui poussent le sportif à consulter un professionnel de santé.

Oui, mais : à quel spécialiste s’adresser et pour quel motif ? Médecin du sport, orthopédiste, kinésithérapeute, podologue, ostéopathe… tous proposent, de manière différente, des solutions aux petits et grands maux du sportif.
Cet article est fait pour vous éclairer dans votre choix, et préciser dans quels cas il est indiqué de consulter un ostéopathe.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle originale. Elle vise à rétablir un bon fonctionnement des structures articulaires, ligamentaires, musculaires et viscérales afin d’optimiser les capacités du corps humain. L’ostéopathe considère le patient dans sa globalité. Son objectif est de rétablir un équilibre physique, et, par conséquent, psychique et chimique du corps, à l’aide de techniques exclusivement manuelles.

Toute atteinte des articulations, ligaments, muscles peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Ce déséquilibre perturbe les capacités physiques du sportif et altère ses performances.  C’est pourquoi de plus en plus de structures sportives font appel à des ostéopathes pour compléter leur équipe  de thérapeutes, aussi bien dans le milieu sportif professionnel qu’amateur (course à pied, rugby, tennis, natation…).

Comment choisir son ostéo ?

On entend souvent qu’il y a des « ostéopathes exclusifs », des « kinés-ostéos », des « médecins-ostéo »…
Il me semble important de préciser que la plupart des écoles qui ne forment que des ostéopathes exclusifs (ni kiné, ni médecin) dispensent environ 5000 heures de formation sur 5 ou 6 ans, le minimum selon moi pour pratiquer une ostéopathie de qualité.

Ce sont ces 5000 heures validées en fin d’études qui donnent droit au Diplôme d’Ostéopathie. Pour être plus sûr du praticien à qui vous avez affaire, vérifiez que cet ostéopathe est  « D.O » : Diplômé en Ostéopathie.
Et n’hésitez pas à vous fier au bouche-à-oreille : c’est encore le meilleur indicateur du savoir-faire d’un ostéopathe…

Quand consulter votre ostéopathe à titre préventif ?
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories