entraînements triathlon

18 octobre 2016

bain froid pied running
(crédit photo : Kevin Saff )

Guide des bains glacés à l’usage des coureurs (running) : Nos conseils pour réaliser vos bains glacés pendant votre entrainement de running afin d’optimiser vos performances et vos résultats de course : marathon, semi, trail, triathlon.

L’utilité des bains glacés est sujette à débat mais il est possible de trouver un compromis.

Les œufs sont bons pour vous. Les œufs sont mauvais pour vous. Les œufs sont bons pour vous. Si vous avez un certain âge, comme moi, vous avez l’habitude des avis contradictoire sur à peu près tout ; de la nutrition aux étirements en passant par le volume et l’intensité de l’effort.

Il en va de même avec les bains glacés. Il existe tellement d’études contradictoires qu’il devient difficile de s’y retrouver.

D’une part, les entraîneurs comme les coureurs utilisent les bains glacés avec succès depuis des années. Selon eux, l’eau glacée aide les jambes, et les esprits, fatigués ; les séances suivantes sont donc de meilleure qualité. Des séances de running de meilleure qualité (et la confiance accrue qui en découle) conduisent généralement à de meilleures performances.

D’un autre côté, les professionnels de santé relèvent que l’inflammation consécutive à l’effort (la légère douleur accompagnée de la raideur des jambes) stimule l’adaptation de l’organisme à l’effort. En coupant court à cette inflammation avec un bain glacé, vous empêchez le corps de s’adapter à cette sollicitation sur la durée.

Nous voici donc coincés dans la spirale de vouloir un peu de confort dans l’entraînement tout en souhaitant en retirer le plus de bénéfices.

La meilleure que je recommande est d’utiliser les bains glacés par période, de la même manière que les coachs Jiwok construisent vos plans marathon, semi-marathon, 10 km, trail, ultra trail ou triathlon.

Voici comment :

Pour retirer le maximum d’adaptation au stress physiologique, il faut limiter les bains glacés pendant la partie initiale du plan d’entraînement.

Il ne faut y avoir recours que lorsque le corps est suffisamment affecté et que les séances diminuent en qualité. Pas uniquement après un effort intense mais plusieurs jours d’affilés.

À l’approche de la course, vous pouvez utiliser les bains glacés plus souvent pour rafraîchir vos jambes et vous redonner un peu d’entrain.

À un mois de la course, vous devez vous sentir à l’aise à chaque séance d’entrainement. Ceci permet de construire la confiance en soi qui, à ce stade du plan d’entrainement, est bien plus importante que toute diminution de la capacité d’adaptation qui a déjà été travaillée en profondeur dans les semaines précédentes.

J’aime vraiment cette conception qui semble allier le meilleur des deux mondes. Les premiers temps de l’entraînement s’accompagnent de la douleur et de la fatigue mais permettent de créer la résistance à l’effort maximale. Lorsque la qualité de vos séances d’entraînement diminue plusieurs jours d’affilés, vous prenez des bains glacés.

À l’approche de la course, vous devez vous préoccuper de votre bien-être pour être le plus frais et reposer possible pour le jour de votre course. Durant cette période, les bains glacés suivent la plupart des séances intenses pour garder de la fraîcheur dans les jambes.

De mon point de vue, c’est du gagnant-gagnant et concilie facilement les deux aspects de la discussion sur les bains glacés.
Lire la suite »


30 septembre 2014

plan triathlon débutant

Programme d’entrainement Triathlon

Les voila!!!!!!!!!!!!!!!! Vous étiez nombreux à nous les réclamer corps et âme : les programmes d’entrainement Triathlon sont enfin là pour les Jiwokers !

La qualité de nos entraînements sont encore au rendez-vous ! Et j’ai même envie d’ajouter plus que jamais !

Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

– Tout d’abords nos coachs sont des professionnels du triathlon ! Ils cumulent plus de 50 ans d’expérience dans le domaine du triathlon. (A titre d’exemple, Pascal est Coordonnateur du pôle France de la fédération française de Triathlon et Stéphanie était Coordonnateur Préparation Olympique filles 2012 de l’équipe de France)

– Par ailleurs, nos coachs Jiwok entraînent des champions du monde de triathlon !

Comme vous pouvez le voir, vous êtes dans de bonnes mains !

Nos programmes d’entrainement triathlon ont pour objectif de vous préparer d’une manière optimale à un triathlon sprint (S) : 750 mètres de natation 20 kilomètres de cyclisme (vélo), 5 kilomètres de course à pied (running)) ou courte distance (M): 1500 mètres de natation, 40 kilomètres de cyclisme (vélo), 10 kilomètres de course à pied (running).

Nous avons réalisé des entraînements Triathlon pour des débutants dans la discipline mais également pour des confirmés.

Pour votre équipement triathlon, je vous conseille de faire un tour au magasin dédié au triathlon qui a ouvert sur Paris et qui possèdent également un site d’e-commerce.

Pour l’instant, nous ne proposons pas d’entrainement pour l’IronMan (Par contre, vous pouvez être dans la peau d’un IronMan)

Allez n’attendez plus et venez découvrir nos entraînements triathlon >>>


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories