activité sportive

Découvrez diverses thématiques autour de l’activité sportive. Laquelle choisir, comment maigrir, faire du sport lors d’une blessure ou d’une grossesse.

25 mai 2021

Running : Syndrome de l’essuie glace que faire ?

Voici un nouvel article de notre podologue du sport. Il est particulièrement intéressant parce qu’il traite d’un sujet qui touche de nombreux sportifs (comme moi): le mal au genou.

Et comme, je vois de plus en plus de coureurs ayant ce problème physique, il était important de bien vous détailler le problème et les solutions possibles pour traiter ce mal.

LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE

Les Jiwoker vont en profiter du retour des beaux jours pour se remettre en forme à travers vos entraînements de course à pied. Ce fameux syndrome de l’essuie glace guette beaucoup de sportifs et surtout les coureurs à pied, cette pathologie peut être très douloureuse et nettement vous ralentir dans votre programme sportif.

1- Qu’entraine un syndrome de l’essuie glace ?

Cette pathologie débute par une douleur à type de brûlure situé sur la partie externe du genou (mal au genou), elle commence souvent pendant un effort sportif de manière insidieuse et la douleur va augmenter jusqu’à entrainer une boiterie voir l’arrêt de l’effort. La douleur peut irradier jusque dans la hanche.
Le mal persiste ensuite pendant 2 ou 3 jours et est aggravé en descente et dans les escaliers. Par la suite à chaque fois que le sujet reprendra une activité sportive la douleur réapparaîtra plus rapidement et de manière plus intense.
Lire la suite »


10 mai 2021

programme footing debutant

Runnning : Conseils pour débuter la course à pied

Débuter le running nécessite une bonne préparation et de suivre quelques étapes de base pour éviter de se blesser. Courir apporte plusieurs vertus, garder la forme, perdre du poids ou s’entraîner pour une compétition. (Retrouver les 10 bienfaits du running)

C’est d’ailleurs une des premières choses qu’il faut savoir avant de préparer sa course, savoir pourquoi courir.

Vous devrez avoir votre objectif en tête pour vous motiver et améliorer vos résultats au temps et en compétences.

Voici quelques réponses aux questions concernant le commencement du running et des conseils pour bien commencer à courir.

  1 Facile d’accès
  2 Comment démarrer ?
  3 Les avantages du running
  4 Les précautions
  5 Un journal
  6 Ecouter son corps
  7 La vitesse ce n’est pas important
  8 Avoir un objectif
 9 La motivation
 10 Bien manger
 11 Les bonnes habitudes
 12 Le bon équipement

1- Le running, un sport facile d’accès

Le running est une activité sportive à la portée de tous, il n’y a pas besoin de gros investissement pour s’y lancer.

Une tenue de sport et une paire de basket suffisent, vous ne serez pas obligé de vous inscrire dans un club.

Cette activité est aussi très flexible en matière d’emploi du temps, vous pourrez adapter vos courses en fonction de votre disponibilité sans avoir à vous soucier des horaires.

Courir est un sport qui peut se pratiquer partout, à l’étranger, en vacances ou dans les parcs (Où courir et quel parcours choisir ?), le choix vous appartient.

Lire la suite »


25 janvier 2021

mal-dos-podologue


Vous pouvez soigner votre mal de dos avec la podologie.

Aujourd’hui, un petit article lié aux maux de dos du sportif par notre podologue.

Bonne lecture

 » En ce début d’année 2021, il est grand temps de dire stop aux douleurs de dos. Actuellement un grand nombre de personnes sont limités dans leur activité sportive ou pire dans leur activité quotidienne par les douleurs du dos siégeant le plus souvent dans le bas du dos.

Nous allons nous pencher sur les douleurs les plus fréquentes du bas du dos qui sont les douleurs lombaires ou « lombalgies communes». Le corps humain présente 5 vertèbres lombaires qui s’articulent entre elles grâce aux disques intervertébraux.

Ce disque est le point clé de nombreuses lombalgies, en effet ce disque peut être comprimé par divers facteurs (scoliose, attitude scoliotique, différence de longueur de membre inférieur…etc) il devient alors bomber et appuie contre le ligament vertébral commun postérieur entrainant une réaction inflammatoire, on parle alors de lumbago.

Si le disque se fissure et déchire le ligament commun vertébral postérieur on parle alors de hernie discale.

En cas de hernie discale on peut avoir une compression de la racine nerveuse par le disque ce qui entraine une sciatique.

Les lombalgies peuvent survenir brutalement suite à un « faux mouvement » ou « tour de rein » ou peuvent survenir de manière plus insidieuse et chronique par des microtraumatismes répétés.

Ces problèmes de dos sont extrêmement fréquents chez les jeunes adultes sportifs et peuvent survenir à tout âge.

Les contraintes répétées qu’entrainent la marche et les différents sports (notamment le running) au niveau des lombaires sont des facteurs favorisant très important à prendre en compte.
Lire la suite »


11 janvier 2021

programme marche nordique

Comment bien s’entraîner en marche nordique

Il y a quelques temps, je vous avais présenté les bienfaits de la marche nordique.

Maintenant que vous savez (presque) tout sur la marche nordique, vous avez peut-être envie de vous y mettre ?

Si c’est le cas, notre équipe de coach a encore une fois travaillait dur pour vous ! Ils ont bien réfléchi, bien discuté entre eux, et ils vous ont réalisé plein de beaux entraînements marche nordique pour tous les niveaux et avec plein d’objectifs sympa !

Voici une liste d’objectif que vous pourrez atteindre avec ces séances de marche nordique :

Cela fait longtemps que vous n’avez pas fait de sport ? Ou vous désirez débuter une activité sportive en marche nordique :
Entrainement débuter le sport avec la marche nordique >>>>

Vous avez pris un peu de poids ? Vous souhaitez retrouver une belle silhouette :
Entrainement perdre du poids en marche nordique >>>>

Vous souhaitez rester en forme :
Rester en forme en marche nordique >>>>

Stressé ? Evacuez le stress :
Se déstresser en marche nordique >>>>

Si vous avez d’autres envies d’objectifs, n’hésitez pas à contacter notre équipe de coach.


10 novembre 2020

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »


03 novembre 2020

marche rapide

Voici pourquoi La marche rapide – Marche sportive est une bonne alternative au running

Il arrive régulièrement au cours de la pratique de la course à pied que l’on désire changer, pour un temps ou définitivement, d’activité sportive.

Cet arrêt, plus ou moins transitoire, fait souvent suite à une blessure.

Le joggeur cherche alors un sport de compensation lui permettant de travailler le foncier en attendant de reprendre son activité de prédilection.

Malheureusement, parfois, cet arrêt doit être envisagé à long terme notamment en cas de blessure articulaire, d’arthrose (cheville, genou) ou de douleur lombaire.

En fonction des symptômes, le sportif se tournera vers un –ou plusieurs- autre sport de fond ; typiquement le « vieux joggeur » en forme devient triathlète !

En effet les sports portés (natation et cyclisme), de par leur absence d’impact, sont beaucoup plus doux pour les articulations.

Le sportif pourra donc le plus souvent continuer une activité sportive soutenue tout en continuant à pratiquer à minima la course à pied.

Mais parfois plusieurs problèmes peuvent se poser pour cette « diversification sportive » :

– Le manque de matériel (vélo) ou d’équipement (piscine, piste cyclable) à proximité
– Le manque de facilité de pratiquer au cœur de la ville ou lors de la pause déjeuner
– Le coût du vélo et la possibilité de le stationner
– L’allergie au chlore
– Et parfois (souvent) le coureur n’aime QUE ses baskets !

Il existe une alternative intéressante de la course à pied qui est de plus en plus plébiscité par le public : la marche rapide – marche sportive !
Lire la suite »


23 juin 2020

perdre du poids en rameur
Les bienfaits des entraînements pour rameur

Vous avez été nombreux à nous demander des entraînements rameurs, ils sont enfin arrivés.

Avant de vous les présenter, je commencerais tout d’abord à vous parler des bienfaits du rameur sur votre corps.

Dans un monde qui va à toute vitesse, qui ne laisse plus le temps pour une alimentation équilibrée et naturelle, des situations professionnelles qui prennent de plus en plus de temps, l’entretien physique de son corps est souvent relégué loin dans les priorités.

De plus en plus de personnes ne disposent plus d’un emploi du temps fixe, ce qui réduit les possibilités de faire une activité régulière au sein d’un club ou d’un groupe.

Et quand on trouve à se dégager un peu de temps pour rester en forme, la météo s’en mêle et on y renonce à la dernière minute.

Difficile de se motiver. Le sport dans une salle prévue à cet effet, ou à domicile s’impose donc comme une nécessité, on pourrait dire un refuge.

Les activités en salle de sport ou à domicile
Parmi les ateliers les plus représentés dans les salles de sport ou les équipements présents à la maison, on trouve le vélo d’appartement en tête, suivi du rameur, du tapis de course et vélo elliptique.

D’un point de vue de la sollicitation d’un grand nombre de muscles et de la perte calorifique, c’est le rameur qui demeure l’activité la plus bénéfique et la plus pratique pour débuter le sport.

Cela ne signifie pas pour autant que les autres appareils n’ont aucune utilité, mais qu’ils ne sont pas aussi efficaces que le rameur, quel que soit l’objectif recherché.

Une consommation calorifique importante pour la perte de poids
Le rameur permet de brûler l’équivalent de 580 à 680 calories par heure en moyenne. Cette activité arrive en huitième position des 10 sports les plus brûleurs de calories, derrière – dans l’ordre – le ski de fond, le cyclisme, la course à pied, le squash, le saut à la corde, le rugby, la boxe ; mais devant la natation et l’escalade.

Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories