30 janvier 2018

bien finir sa première course

Découvrez les 28 meilleurs conseils à connaître avant votre première course

S’inscrire à une première course est à la fois effrayant et excitant.

Pendant votre course que ce soit un 10 km, un semi marathon ou marathon, il peut se passer pas mal de choses négatives : Frottements, douleur, mal au ventre, mamelons ensanglantés….. des petites choses dont le coureur débutant doit faire attention pour le jour de course.

Toutefois, si vous avez les bons réflexes pendant votre préparation de votre course, avant la course et pendant la course alors, vous passerez un super moment, vous franchirez la ligne d’arrivée avec un sentiment extraordinaire d’avoir accompli une belle performance pour vous et votre corps.

Pour vous aider et s’assurer que votre course se passe bien, voici 28 conseils à connaitre avant votre première course.

1 – Le ravitaillement

Le ravitaillement n’est pas un moment simple à gérer lors de sa première course. Tout simplement parce que c’est la première fois que vous voyez un poste de ravitaillement de course à pied. Alors vous avez imaginez que vous seriez sûrement seul en arrivant à la table de ravitaillement et que vous pourrez récupérer votre boisson facilement.

N’oubliez pas que sur certaines courses, vous serez plus de 40 000 coureurs, donc forcément, il y aura du monde.
Ne soyez pas pris dans la panique et le chaos qui existent habituellement autour des quelques premiers volontaires qui distribuent l’eau.
Allez un peu plus loin, ce sera beaucoup moins moins mouvementé et vous pourrez récupérer votre boisson facilement et sans stress.

2- Attention aux jets de gobelets

Dès que vous avez récupéré votre gobelet d’eau, essayez de vous éloigner le plus vite possible et ne restez pas trop prêt des autres coureurs. Vous risquez de vous prendre le reste d’eau de gobelet sur vous….Et ce n’est pas très agréable, surtout si il fait froid.

3 – Apportez vos gels énergétiques

Sur de nombreuses courses, lors du ravitaillement, vous pourrez vous alimenter et même avoir des gels énergétiques. Mais si vous manquez un ravitaillement parce que vous êtes trop concentré sur votre course et votre effort, vous serez bien content d’avoir votre propre gel sur vous.
Surtout, si vous souhaitez vous donner un petit coup de boost sur la fin.

4 – Votre gel n’aime pas le froid

Si votre course se déroule pas temps froid, votre gel risque de geler 🙂
Prenez donc l’habitude de le sortir cinq minutes plus tôt et de le maintenir à l’intérieur de votre gant. il sera ainsi consommable lorsque vous en aurez besoin.

5- Ne mélangez boisson énergétique (Gatorade, Aptonia, Isostar,etc….) et un gel énergétique

Cela fait beaucoup de sucre et peut vous faire mal à votre estomac pendant la course (ce serait dommage). (Notre recette pour une boisson énergétique)
Lire la suite »

starstarstarstarstar

29 janvier 2018

alcool running sport course a pied

Pourquoi l’alcool est mauvais pour le coureur et les sportif ?

Quand je dis « boire ou courir », je parle évidemment d’alcool et non pas d’hydratation pendant après vos séances d’entrainement.

Le sport et l’alcool ne font pas bon ménage lorsqu’il s’agit de pratiquer un entrainement ou une compétition. Bien rares sont ceux qui penseraient à suivre une séance de running (ou de fitness) soûl.

Mais on pense moins au fait que la consommation d’alcool, à table ou de façon plus festive, est mauvaise pour la pratique du sport sur le moyen et long terme. Mais puisqu’il reste bien difficile de se priver d’une bonne bouteille ou d’une occasion de faire la fête, voyons un peu comment se ménager au préparer pour aller courir dans de bonnes conditions.


1-La réhydratation

L’alcool déshydrate, c’est bien connu. Les habitués des soirées vous diront même qu’il faut alterner un verre d’eau ou de soda avec un verre d’alcool. En effet, la déshydratation se fait sentir dès l’absorption d’un alcool supérieur à 4°.

Dès lors, il convient de récupérer de sa déshydratation lors d’une séance de course à pied avant même d’entamer une soirée ou un repas où le vin sera servi.

Ainsi, en remettant son corps d’aplomb, on sentira moins les effets de la déshydratation causée par l’alcool. Il reste aussi conseillé de bien boire de l’eau entre chaque verre d’alcool de façon à limiter en cours de soirée la déshydratation.

2-Le choix des alcools

Même si sans alcool la fête est plus folle, on aime bien boire un verre de temps en temps. Il y a justement quelques petites choses à savoir concernant le choix de ses alcools. En deçà de 4° d’alcool dans le liquide, les effets de la déshydratation ne se font pas sentir.
C’est vrai que le choix se limite au cidre qui est un choix moyen en raison du taux de sucre.

Au delà de ce taux, plus il y a d’alcool, plus la soif se fait sentir. En conséquence, surtout pendant une période de sport intense, il faut se militer aux alcools les moins violents et préférer une bière légère à une bouteille de vin.

3-Le choix de l’abstinence

L’abstinence en terme d’alcool concernant les grands sportifs n’est en rien un secret. Mais elle doit concerner aussi ceux qui se trouvent dans une grosse phase d’entrainement ou qui sont en période de compétition. En effet, l’alcool ralentit le processus de récupération musculaire. Or, en période intensive, cette récupération est primordiale pour être en bonne condition.

L’alcool ne fait donc pas bon ménage avec le sport intense et d’autant plus la course à pied. L’alcool est mauvais aussi pour les tendons qui sont placés d’emblée dans un état pro-inflammatoire. En somme, le moindre petit écart de sollicitation de vos tendons peut entraîner tendinites et blessures à cause de la présence d’alcool.

4- Une consommation responsable

Naturellement, personne n’incite à la consommation d’alcool. Elle est toutefois assez inévitable. Si on sait qu’une période intense de sport ou de running est peu compatible avec l’alcool, il convient donc de programmer ses soirées en fonction de son entrainement.

Si vous savez que vous avez dans l’année, admettons durant les fêtes de fin d’année, une période plus légère en sport, c’est l’occasion de moins culpabiliser sur votre consommation d’une bonne bouteille de vin. Celle ci aura moins d’impact sur votre organisme que de jongler entre aller courir et les soirées entre amis.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

24 janvier 2018

running 10 km programme 10 km

De moins 8 kilos au marathon

La semaine a été fraîche et pluvieuse mais j’espère que cela ne vous a pas découragé pour suivre les séances de votre entrainement Jiwok !

J’ai reçu, cette semaine, encore de très beaux témoignages. Je vous invite à lire le premier, celui de Laurent, qui vous montrera que tout est possible.

Ne vous imposez pas de limites, suivez les conseils de votre coach et vous n’aurez plus de limites.

Bonne semaine à tous.

Voici les témoignages de la semaine :

Laurent
« J’ai commencé le running avec Jiwok il y a 1 an. Que de chemin parcouru avec mon coach.
Franchement, je ne pensais vraiment pas qu’en commençant Jiwok je participerais à un marathon 1 plus tard !
Au début, je débutais le running parce que je voulais refaire du sport et perdre du poids.
Alors j’ai d’abord perdu du poids (8 kilos), puis j’ai couru 1 heure en continu. Et comme tout cela me plaisait bien, je me suis inscrit à une première course un 10 km.
J’ai adoré l’expérience. J’ai donc fait un second 10 km puis un semi.
Et maintenant pour 2017, je me lance pour mon premier marathon. Je n’ai pas d’exigence de temps, je veux simplement le terminée et être un « marathon finisher » comme disent les anglosaxons.
Ce qui est certain c’est que Jiwok a changé une partie de ma vie, alors merci et continuez comme cela. »
(Laurent a commencé par un programme perte de poids, puis un entrainement courir 1 heure, 10 km, semi et enfin marathon)

Cécile
« 2 premières séances terminées.. j’en bave un peu, mais ça fait du bien de se dépenser de nouveau ! Pas de courbatures. j’espère que c’est bon signe 🙂 »
(Cécile suit un programme tapis de course à après la grossesse)

Sophie
« Reprise en douceur et très agréable! Les conseils/encouragements du coach combinés à la musique permettent d’apprécier l’instant tout en restant concentré sur sa tenue, sa vitesse, sa respiration. J’ai hâte de poursuivre l’entrainement!
(Sophie suit un plan 10 km)

Catherine
« 5ième séance faite! J’ai réussi! Du mal à partir mais retour en forme! Super! »
(Catherine suit un programme débuter le running)

François
« J’en suis à la moitié de mon entrainement elliptique et j’adore ! Je me muscle bien les bras et le bas du corps. Et le coach me pousse bien pendant les séances. A chaque fin de séance, je me sens bien et j’ai hate d’attaqué la prochaine. »
(François suit un programme elliptique)

Stephane
« Première séance parfaite 50 minutes passées sans y penser. Musique sympa et alternance des cycles nickel. »
(Stéphane suit un programe perte de poids en running)

Frédéric
« J’ai suivi un programme sur votre site de 8 semaines afin d’être au top pour mon trail.
Je voudrais vous remercier de cette aide, très bon résultat = 21ème sur 777 et 4ème vétéran. Merci et à bientôt ».
(Frédéric a suivi un plan trail court)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : Drongowski )

starstarstarstarstar

23 janvier 2018

chaussette anti pluie running


Chaussette Crosspoint Waterproof HI-VIZ

Comme la pluie n’est pas un obstacle pour les Jiwokers (surtout si vous suivez nos 6 conseils pour courir sous la pluie), j’aimerai vous présenter des chaussettes qui devraient vous rendre plus agréable vos sortie de running sous la pluie.

En effet, ne laissez pas les pieds mouillés, ruiner votre plaisir lors de votre séance de course à pied, de marche à pied, de trail ou de marche nordique !

Vos chaussures seront une première protection mais elles peuvent vite devenir inefficaces. Donc si vous souhaitez rester bien au sec, je pense que ces chaussettes sont faîtes pour vous !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

22 janvier 2018

courir-10km-40-minutes

Comme en ce moment, la pluie c’est le quotidien du runner, voici mes conseils pour continuer à prendre du plaisir malgré la pluie.

6 Conseils pour courir sous la pluie : Pour que courir sous la pluie devienne un plaisir

Comme nous vivons pas dans un pays avec 360 jours ensoleillement (hélas et vu ce qui est tombé dernièrement !!!), je suis obligé de vous donner des conseils pour courir sous la pluie….

Vous avez commencé votre entrainement de running (ou vous êtes en plein de dedans) mais les jours de pluie s’accumulent.

Il serait dommage de perdre tous les bénéfices de votre entraînement en stoppant votre entrainement de running à cause de la pluie !

En suivant quelques précautions, vous verrez que courir sous pluie n’est pas si désagréable qu’il n’y paraît. Ce sont les premiers mètres qui vous paraîtront les plus durs. Ensuite, une fois habitué à la pluie, elle ne vous gênera même plus.

Pour un jogging sous la pluie réussi, il faut néanmoins suivre quelques conseils.

1- Tout d’abord, il va falloir adapter votre équipement pour ce type de running.

Si en plus de pleuvoir il fait froid, mettez une couche supplémentaire. Pour courir sous la pluie, l’idéal est de porter des vêtements de running technique éliminant la sueur et l’eau due à la pluie ainsi qu’un coupe vent dont la matière vous permettra d’être mouillé moins vite.

Ne vous couvrez cependant pas trop en pensant être protégé par la pluie. En effet, vos vêtements risqueraient de devenir lourds et humides et de vous gêner plus qu’autre chose.

2- Adoptez également la casquette avec rebord. Elle protégera votre visage de la pluie et vous permettra d’y voir clair même lorsque les averses sont intenses.

3- Au niveau des chaussures (Comment bien choisir ses chaussures de running), mieux vaut prendre une vieille paire pour courir sous pluie. En effet, la pluie va accentuer l’usure des chaussures. Mieux vaut donc épargner votre nouvelle paire.

N’oubliez pas de les sécher une fois votre séance de running terminée, histoire de leur éviter de se déformer.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Les régimes alimentaires cela ne fonctionne pas !

2018 nous voila ! Avec les bonnes résolutions qui vont avec ! Comme par exemple, perdre quelques kilos pour retrouver la ligne.

Alors la solution la plus simple, ce serait de suivre un régime magique (je viens d’en voir un assez fou > perdre 10 kilos en 10 jours!)

Je suis sincèrement désolé le dire mais…..CELA NE MARCHE PAS !

Quand je parle de régime alimentaire, je pense à tous les régimes drastiques comme Dukan ou autres méthodes magiques pour perdre ses kilos en trop.
(Je ne parle pas évidement de rééquilibrage alimentaire qu’un nutritionniste pourrait vous conseiller et qui suit les règles de base d’une alimentation saine.)

Alors oui, les résultats vont se voir très vite avec type de régime. Mais quelques semaines plus tard, ces même kilos vont revenir et même plus nombreux!

Une étude de 15 régimes conduite par l’Agence sanitaire de l’alimentation (Anses) a conclu qu’il s’agissait de “pratiques à risque”, surtout quand ils sont déséquilibrés et peu diversifiés. Si on parle de “régimes yo-yo”, c’est que dans la grande majorité des cas les gens reprennent leur poids initial en arrêtant leur régime, voire davantage. (95 % des personnes suivant un régime de ce type reprennent les kilos perdus dans les 5 années suivantes)

Selon cette même étude, la seule solution pour perdre du poids et rester en forme : une alimentation équilibrée (pour résumer : manger 3 repas par jours sans excès et pas de grignotage entre les repas) associé à une activité physique.

C’est exactement ce que votre coach Jiwok vous propose avec les programmes perte de poids ! que ce soit en jogging, en vélo elliptique, tapis de course ou vélo d’appartement, Marche sur tapis, Marche , Marche nordique ou en rameur : une activité physique adaptée et un alimentation équilibrée.

Pour résumer : manger sans excès, faire du sport et tout ira bien ! Bonne année 2018 à tous !

(crédit photo : San Diego Shooter )

starstarstarstarstar

17 janvier 2018

débuter le running et le jogging facilement

Pendant les fêtes de fin d’année, vous avez sûrement fait le bilan de votre année sportive 2017 et pris des résolutions pour 2018…

Maintenant vous devez les tenir et ne pas les lacher.

Et comme vous ne vous arrêté jamais, j’ai reçu une avalanche de témoignage et d’avis sur vos entraînements Jiwok.

Voici donc les témoignages de la semaine. Elle devrait vous aider à garder vos objectifs en tête.

Bonne lecture.

Murielle
Bonjour,
Après avoir commencé la course à pied puis préparer un 10 km, me voilà avec un nouvel objectif finir le semi marathon de paris avec Jiwok.
Aujourd’hui c’était la 1ère sortie longue (74 mns).Que du bonheur !
Au début, j‘avais l’impression de me faire eng… par le coach (j’ai choisi voix dynamique) et puis cela m’a fait sourire. Cette séance s’est bien passée, même si la reprise avec la marche de 7mns a été un peu lente pendant quelques minutes. J’attends la prochaine avec impatience.

Un grand merci aux coachs Jiwok pour leur aide, leurs conseils et leurs encouragement parfois un peu rudes lol. »
(Murielle a suivi un programme débuter le running, puis un plan 10 km et maintenant un plan semi)

Geoffrey
« Et voici la 30eme séance déjà terminée. Les 10 dernières séances devenaient longues (70-80minutes) mais le but est presque atteint. 7kg en moins. On continue ! »
(Geoffrey suit un programme perte de poids en vélo d’appartement)

Frank
« J’ai profité des vacances de Noel pour commencer une préparation courir plus vite en attendant d’attaquer mon plan marathon. J’ai bientôt fini, et je suis super content du résultat. Les conseils des coach Jiwok sont toujours appropriés et les enchaînements de musique sont un vrai plus pendant les fractionnés.
Cet entrainement m’a permis de sortir de mon « quotidien » de coureur en changeant les types de séances que je faisais précédemment.
Merci à toute l’équipe et vivement la suite pour cette année 2018″
(Frank suit un entrainement courir plus (améliorer sa vma))

strong>Jean-Paul
« Rien à voir avec mes séances seul avec de la musique pendant lesquelles on s’ennuie terriblement en attendant la fin. Sur les séances Jwok, on ne voit pas le temps passer, c’est un plaisir de de mettre en selle. J’ai pris cet entrainement pour changer un peu de mes courses à pied en extérieur (-8°C ce matin). »
(Jean Paul suit un programme évacuer le stress en vélo d’appartement)

Corinne
« Séance terminée en sueur ! Séance très apprécié. Vivement la prochaine »
(Corinne suit programme perte de poids en marchant sur tapis)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre programme Jiwok ?

(crédit photo Sangudo)

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories