21 décembre 2016

débuter le running perdre du poids

Avoir confiance en soi, c’est important. Mais ce n’est pas évident pour tout le monde de croire en ses capacités.

Mais, comme le dis si bien Laure sur le forum Jiwok (Bravo Laure au passage pour votre parcours) : Vous pouvez le faire ! Tu peux le faire !

Lisez et relisez le témoignage de Laure cela ne peut que vous aider !

La pluie, le froid, la flemme, ne sont que des excuses de courte durée…Une fois la séance commencée, c’est le bonheur garantie !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture !

(Laure qui s’adresse à Patou sur le forum Jiwok)
« Bonjour
Pour être passée par là, je peux te dire que cela est possible.
Le 21 Novembre 2014, j’ai commencé par ma première séance « courir 30 min » et je peux te dire que ce jour là j’ai décompté les 120 secondes de course tellement cela était dur pour moimais à la fin du plan je courais 30 min sans m’arrêter…incroyable !!!
Alors j’ai continué et je suis partie sur le plan « finir un 10 km » sans limite de temps !!!
Mon seul bonheur était de le finir !!! et bien mon premier 10 km officiel a été bouclé en 1h00mn02s…et le deuxième en 58mn35…alors tiens bon…TU PEUX LE FAIRE !!!
Moi, j’ai tellement adoré que je pars sur le semi….soyons fou !!!
Et le plus important, prends du plaisir et crois en toi 😛  »
(Laure a donc suivi un entrainement débuter le running, puis un plan 10 km et maintenant un plan semi)

Yann
« J’ai toujours entendu parlé des bienfaits du rameurs : ca muscle tout le corps, les jambes, les bras, le dos, et…donc j’ai acheté un rameur.
Evidemment, ca na pas duré longtemps parce que je trouvais cela assez ennuyant (pour ne pas dire autre chose).
En voyant, la série House of cards, j’ai eu envie de m’y remettre et j’ai découvert Jiwok. Et bien ca change tout d’avoir ou pas un coach dans les oreilles !
La musique m’accompagne bien et les encouragements sont toujours bien là pour me motiver ! Merci à toute l’équipe pour ce que vous faîte. »
(Yann suit un entrainement rameur)

Anne camille
« J’utilise vos services depuis un petit moment maintenant et je vous félicite de votre efficacité, j’avais du mal à courir 30 min et maintenant, je finis un semi en 1h58 !
Je recommande vivement vos entraînements à mes amies (qui ont jalousement remarqué ma nouvelle silhouette!) »
(Anne Camille a commencé avec un entrainement débuter la course à pied et a fini avec un plan semi objectif 2 heures)


Pascal

« Je viens d’acheter un cardio pour ma Fcm et super séance !J’adore ! Merci JIWOK et les coachs ! »
(Pascal suit un entrainement maintenir sa condition physique par la pratique de l’elliptique)

Agnès
« J’ai perdu 6 kilos grâce à vous ! Merci Jiwok! Le running n’est plus pour moi un sport de dingue, mais un vrai plaisir que je partage avec mes copines qui vous aiment aussi.
Mon porte monnaie ne vous dit pas merci, j’ai du changé un bonne partie de ma garde robe….Ca fait du bien.
En plus de la perte de poids, je me sens fière de moi et je vois la vie différemment.
J’ai pris conscience que je pouvais me lancer des défis et que ce n’était pas si difficile pour les réussir. Merci encore. Prochain défi, le semi de Paris »
(Agnès a suivi un entrainement perdre de poids en running )

N’hésitez pas à partager vos témoignages sur votre entrainement ou poser vos questions aux Jiwoker en bas de l’article.

starstarstarstarstar

20 décembre 2016

polar-ft4

Vous êtes nombreux à me demander conseils sur l’achat de cardiofréquencemètre qui calcule votre fréquence cardiaque mais surtout qui calcule % de votre FCM (% de votre Fréquence Cardiaque Maximale).

Après plusieurs recherches, je pense que le plus adapté en terme de fonctionnalité, qualité, et prix est le Polar FT4.

Ce cardio pourrait être idéal avec les entraînements Jiwok perte de poids (3 kg, 5 kg ou 10 kg) ou débuter en course à pied par exemple.

Lire la suite »

starstarstarstarstar

tendinite

Le tendon d’Achille est une structure anatomique qui peut facilement subir une inflammation et être sujet aux tendinites. Cette pathologie peut rapidement devenir fortement invalidante et en cas de rupture le chemin vers la guérison est très long. Pour éviter que la tendinite prenne de l’ampleur il faut rapidement la traiter.

Le meilleur moyen de l’éviter est de bien s’étirer, de bien s’hydrater et d’avoir une bonne hygiène alimentaire. Néanmoins des défauts structuraux et architecturaux du pied peuvent déclencher cette pathologie.

Qu’entraine une tendinopathie d’Achille ?

La douleur débute par une sensation de brûlure qui augmente progressivement à l’effort. Il existe plusieurs types de tendinites qui entrainent des douleurs soit du corps du tendon en arrière de la cheville soit de son insertion à l’arrière du pied. On peut également avoir une bursite en avant du tendon d’Achille ou une inflammation de la gaine du tendon (ténosynovite). Si une douleur brutale survient pendant la course il est conseillé de consulter rapidement car il peut s’agir d’une rupture partielle du tendon.

On peut retrouver en palpant le corps du tendon un nodule en forme de « noyau de cerise », ce nodule est le résultat de micro ruptures des fibres tendons avec calcifications de ces dernières.

Quelle structure anatomique souffre ?

Le tendon d’Achille est la terminaison des 3 muscles qui compose le triceps sural (gastrochnémien chef interne et chef externe, soléaire), ces muscles sont ceux qui forment le galbe du mollet. Ce sont des muscles volumineux et puissant ayant notamment pour fonction de faire de l’extension du pied (mettre sur la pointe des pieds) et de contrôler l’avancée de la jambe sur le pied pendant la marche ou la course. Cette tendinopathie est particulièrement douloureuse car le tendon d’Achille est richement innervé.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

19 décembre 2016

conseils-courir-en-hiver

(Crédit photo : albany_tim )

Arnaud a laissé un long commentaire sur l’article « Garder une activité physique pendant l’hiver » .

Il me semblait intéressant de le partager avec tous les Jiwokers.

Par ailleurs, si vous aussi vous avez vos conseils n’hésitez pas !

Bonne lecture :

« Bonjour,

Mes “tips” perso pour garder la forme en hiver :

1- S’inscrire dans une salle de gym. Pourquoi : accès à du matériel de qualité (velos, tapis de course, machine musculation), coaching sportif, moins de risque de blessure, aspect motivant de l’abonnement pré-payé > si on n’en profite pas on “perd” sa mise… de manière générale j’ai un abonnement toute l’année, ce qui me permet de combiner des séances rapides sur tapis de course avec mes séances de musculation.

2- Jeter un oeil au programme des “cross” qui se déroulent souvent en automne-hiver. Garder un objectif compétition est aussi une manière de rester motivé.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

14 décembre 2016

perte de poids 8 kilos courir
(Crédit photo : Nathan Rupert )

Je sais que le froid, les fêtes de fin d’année, la nuit qui tombe vite, le quotidien sont des obstacles à votre motivation. Je le comprends.

Mais sachez que le plus difficile, c’est le moment juste avant d’enfiler votre tenue. Mais après ce n’est que du bonheur.

Et surtout à la fin de votre séance, ce sera une joie incomparable ! Et si vous voulez encore un peu plus de motivation, je vous conseille vraiment (vraiment, vraiment) de lire les témoignages de la semaine !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture !

Fanny
 » Voilà, je n’avais jamais couru de ma vie, et je n’aimais pas ça (je croyais…). Mais avec un passé de sportive et après avoir mis au monde mes deux enfants, le running s’est imposé à moi car plus facile à caler dans le planning d’une Working-Mum !

Alors sur les conseils d’une amie je m’inscris sur Jiwok et commence par le programme remise en forme après une grossesse.

J’enchaîne avec le programme courir 1 heure sans s’arrêter, et je commence à y prendre goût. Alors je m’inscris à ma première course : 5km (35 min) pour commencer, puis 7km (46 min). Alors je décide de viser les 10 km et enchaine sur le programme finir un 10 km sur 12 séances.

Et voilà, ma première course de 10km faite dimanche dernier, avec un temps cible de 1h10 et un résultat de 1’05’29 et tout ça en prenant du plaisir.

Donc un grand merci à Jiwok, qui m’a donné le gout du running et qui m’accompagne dans ma progression.

Je viens de m’inscrire à un programme de récupération entre deux entraînements, avant de démarrer le programme courir un 10 km en 60 minutes !

Objectifs de 2017 :

– Course de 10 km en 60 minutes (max !)
– Découverte du Trail
– Semi-marathon en fin d’année

Et tout ça en continuant avec Jiwok bien sur, et que je conseille à mes amis !!! »
(Fanny a suivi entre autre un programme de remise en forme après une grossesse, un programme débutant objectif 1 heure et finir un 10 km)

Chancelle
« Je me sens de plus en plus à l’aise lorsque je cours je prend du plaisir et je me sens moins stressé. »
(Chancelle suit un programme perte de poids en running)

Cédric
« Jolie préparation. j’ai beaucoup aimé la variété des exercices. »
(Cédric suit une programme Préparer une course avec obstacles Mud Day – Spartan – Frappading)

Alex
« Séance 11 : si un jour on m’avait dit que j’irais courir alors qu’il fait 2 degrés dehors, je ne l’aurais pas cru ! C’est chose faite ! Merci à Jiwok pour ce beau programme. Sans lui, je resterais au chaud^^ »
(Alex suit un programme perte de poids en courant)

Patrick
« Marche de 60 minutes ce jour soit 8812 pas pour une distance de 6.168km bon entrainement, j’adore »
(Patrick suit un programme marche à pied)

Juliette
« Hop moins 6 kilos ! Merci Jiwok ! Ton entrainement perte de poids en elliptique me fait trop du bien ! Je me défoule, je transpire, et je perds du poids !!! Que demander de plus ! Merci ! »
(Juliette suit un programme perte de poids en elliptique)

N’hésitez pas à m’envoyer votre témoignage sur votre entrainement Jiwok.

starstarstarstarstar

pas le temps de courir

Je n’ai pas le temps de courir

Pour le running comme pour d’autre sport, on entend souvent l’excuse du manque de disponibilité pour trouver le moyen de ne pas aller faire un peu de sport.

Il s’agit bel et bien d’une excuse et ce qui vous manque c’est un peu de motivation, cette étincelle qui va vous faire mettre aux pieds vos chaussures de course.

L’excuse du manque de temps peut être recevable sur un moment ponctuel, lors d’un évènement particulier.

Mais la routine du quotidien laisse le temps d’aller faire du sport en particulier la course à pied qui n’est pas chronophage.

Courir peut se réaliser un peu partout et ne demande pas de s’équiper beaucoup.

Il est donc facile d’aller faire une séance de course. D’autant plus qu’il n’est pas nécessaire de partir des heures pour que cela soit bénéfique.

1- Se fixer des objectifs

Pour garder sa motivation intacte et chaque jour vouloir aller courir, il faut se fixer des objectifs. Cela peut concerner une perte de poids, atteindre un objectif-temps (courir 30 minutes, courir 45 minutes ou courir 1 heure) ou essayer de viser un résultat sur une course.

Peu importe en réalité votre objectif, chacun fait ce qui lui tient à coeur.
Mais en vous focalisant sur les objectifs, la séance de course à pied deviendra le moyen de réussir. Vous irez donc beaucoup plus facilement chercher vos chaussures de running (Au passage, comment bien choisir ses chaussures de running ?).

2- Quand aller courir ?

Chacun à son planning, la façon d’organiser son temps en fonction de son travail, de sa vie de famille et de ses impératifs. Toutefois, quel que soit le moment, il y a toujours un moyen de trouver quelques minutes.

Le matin est un très bon moment de la journée d’autant plus qu’il est facile de jouer avec son réveil. En effet, rien que de brancher le réveil pour aller courir le lendemain matin est une très bonne chose. On se couche avec l’idée d’aller faire du sport le lendemain matin. Une fois que le réveil sonne, on sait pourquoi on s’est levé et d’un coup la motivation est là. Et puis si les matinées sont chargées, il est toujours possible de mettre le réveil un peu plus tôt et de gagner ainsi le temps manquant.

Sur la pause déjeuner, il faut reconnaître qu’il n’est pas possible toujours de courir. Il faut une pause assez longue pour cela et avoir une douche à disposition après la séance de running.

Le soir est un moment particulier pour aller courir. Il y a le travail qui se finit tard, il y a les enfants qu’il faut aller chercher à l’école. Mais dans le fond le soir est un bon moment.

Une fois ces impératifs passés, combien de temps vous reste t-il à passer devant la télé par exemple ? Le soir est toujours une période où l’on peut trouver 30 ou 40 minutes. Alors avec un peu de motivation, les chaussures sont faciles à enfiler à ce moment de la journée. ( Courir le matin ou le soir ?)
Lire la suite »

starstarstarstarstar

13 décembre 2016

alimentation-course-marathon-semi-trail

5 conseils alimentaires pour être au top le jour de votre course (marathon, semi, trail, ultra, etc…)

Lors de votre entrainement à une course, l’alimentation a une place très importante, ce qui n’est un secret pour personne.

Pour les courses de longues distances comme par exemple le marathon, votre organisme sollicite une grande quantité d’énergie pour fournir des efforts plus ou moins intenses.

Pour que votre entrainement porte ses fruits et que votre course se déroule bien, vous devez faire preuve d’une grande attention sur votre alimentation et de connaître les erreurs à ne pas commettre.

Voici donc une liste de 5 erreurs alimentaires à ne faire.

1 – Ne pas changer ses habitudes avant la course

Bien avant le jour de la course, il est préférable de tester les choix alimentaires que vous souhaitez faire et notez ce qui semblent vous aider dans vos performances. Si vous comptez prendre des compléments alimentaires, des boissons énergétiques ou des barres protéinées, vous devez les tester pendant votre entrainement pour connaitre les effets sur votre corps avant, pendant et après l’effort.

Ce conseil est également de rigueur pour votre alimentation de tous les jours pour vérifier si le régime que vous avez choisi a une bonne influence sur vos performances. Soyez à l’écoute de votre corps et écartez tous les aliments qui causent des douleurs digestives ou encore de la fatigue musculaire ou générale. Vous pourrez ainsi les éliminer de votre élimination et être prêt (e) pour le jour J.

Attention : Si vous ne respectez pas cette étape, vous risquez de subir des troubles intestinaux et vous éloigner de vos objectifs, voire de vous conduire à l’abandon lors de votre course.

2 – Ne minimisez pas l’importance de l’hydratation

En complément de l’alimentation, vous devez prévoir de vous hydrater suffisamment avant, pendant et après la course. En règle générale, des ravitaillements sont prévus tout le long du parcours mais préparez tout le même une bouteille d’eau ou une gourde que vous pourrez transporter facilement.

L’hydratation est très importante et ce, que vous soyez sportif ou pas : la quantité recommandée est de 1,5 litres par jour et elle doit augmenter en fonction de l’intensité de votre entrainement. Pour bien vous préparer, vous pouvez augmenter cette rations six à cinq jour avant le jour de la course.

Si vous ne respectez pas les besoins en eau de votre organisme, vous augmentez considérablement le risque de blessures (surtout au niveau des tendons), vous amenuisiez vos performances et vous pouvez même être victime d’un malaise, ce qui vous conduirait à abandonner la course.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories