28 février 2017

podologue.jpg
(crédit photo : ~FreeBirD®~ )

Nous allons aujourd’hui parler de l’ongle incarné. Ce problème peut survenir chez n’importe qui et n’importe quand. Nous allons faire un point sur les petites choses à faire pour éviter ce désagrément qui peut tout de même amener à passer par la chirurgie pour s’en débarrasser. Cela vous concerne si vous suivez un entrainement running, trail, marche ou marche nordique ou même si vous arpentez les trottoirs, personne n’est à l’abri à moins de bichonner un peu ses pieds.

LE SPORT ET LES ONGLES

Avant de nous plonger dans les méandres de l’ongle incarné nous allons d’abord faire un petit tour d’horizon des pépins que peuvent entrainer le sport au niveau des ongles.
Pour commencer certains d’entre vous pratiquant la course, la marche ou des sports d’appuies (tennis, basket…etc.) ont sûrement pu observer l’apparition de petites tâches sombres sous l’ongle. Ces tâches sombres sont de petits hématomes qui souvent entraînent une chute de l’ongle.

Il n’y a pas grand à chose à faire à part attendre que l’ongle chute, le meilleur moyen de ne pas avoir ce genre de problème est de porter des chaussures qui ne vous compriment pas les orteils et les ongles. Dans les vestiaires, à la piscine et sur les tatamis il faut également faire attention aux mycoses. Ces champignons adorent la chaleur et l’humidité et en profiteront pour infecter vos ongles en les rendant jaunit et épaissit.

Si la mycose s’étend jusqu’aux espaces entre les orteils on parlera alors de « pied d’athlète ».

Il faut alors consulter votre médecin ou votre podologue pour qu’ils vous prescrivent un traitement antifongique (contre la mycose).
Le problème de l’ongle incarné que nous allons développer ci-dessous peut (mais pas toujours) être lié à la pratique sportive.

QU’EST-CE QU’UN ONGLE INCARNE ?

On appelle ongle incarné  lorsqu’un fragment d’ongle (appelé harpon) pénètre dans la chaire. Ceci déclenche une inflammation et une lésion.
De part et d’autre de l’ongle du gros orteil on a ce qu’on appelle les sillons, l’ongle incarné a généralement lieu dans un des sillons ou les 2. Une forme plus rare de l’ongle incarné est lorsque l’ongle pénètre la partie avant du gros orteil, on appelle cela une incarnation antérieur.

QU’EST-CE QUI DECLENCHE UN ONGLE INCARNE ?

Alors plusieurs facteurs peuvent être mis en cause. Les 2 problèmes les plus récurrents que l’on retrouve sont une mauvaise coupe d’ongle et un mauvais chaussant (les orteils se retrouvent comprimés et l’ongle pénètre la chair du sillon à cause de la pression de la chaussure).

D’autres causes sont avancées comme une prédisposition génétique, une peau autour de l’ongle hypertrophié ou certains traitements médicamenteux. Les sports avec de nombreux changements d’appuies ou une longue course/marche peuvent entrainer un ongle incarné par car la répétition de choc et de pressions sur les sillons peuvent donner lieu à un conflit entre ces derniers.

QUE FAIRE LORSQUE VOUS AVEZ UN ONGLE INCARNE ?

Lire la suite »

starstarstarstarstar

27 février 2017

bien mangé semi matin

(Pour voir l’image en plus grand cliquez ici)

Bien manger avant votre course : Le petit déjeuner avant le semi-marathon

Votre semi-marathon Paris c’est dimanche ! Voici donc quelques conseils pour votre petit déjeuner avant votre semi marathon ! (Ces conseils s’appliquent évidement pour tous les semi-marathons 🙂 )

Tout d’abord il est primordiale que votre digestion soit terminée au moment de l’effort (sinon votre énergie va en partie être utilisée pour la digestion !) : le dernier repas doit donc être pris au moins trois heures avant le départ.

Après avoir manger des bonnes pâtes la veille, une bonne nuit de sommeil, vous voilà le matin de votre semi-marathon… et là pas question de tout faire rater en faisant n’importe quoi !!
Lire la suite »

starstarstarstarstar

22 février 2017


(crédit photo : Ed Yourdon )

Le temps est assez clément pour un hiver, donc j’espère que vous en profitez bien pour bien suivre le rythme de votre entrainement ! Cette semaine, plein de beaux témoignages de Jiwoker ! Ca parle Yoyo, forme, courir plus vite, semi marathon, tapis de course, perte de poids, elliptique, bonheur !

J’espère que c’est pareil pour tous les Jiwokers !

Bonne semaine à tous et bonne lecture des témoignages de la semaine.

Nathalie
« Après le jour de l’an, je me suis dis qu’il était temps de reprendre le sport et de perdre un peu de poids pour commencer l’année 2017 en plein forme.

Alors j’avais beaucoup de mauvaise expérience avec les régimes (Dukhan, etc….) trop de restriction, trop de yoyo au niveau de mon poids, et au final une lassitude de ne pas trop contrôler mon corps. Une amie m’avait parlé de Jiwok l’année dernière et je me suis dis « Pourquoi pas ? ».

Cela fait presque un mois que j’ai commencé mon entrainement et je dois dis dire que je suis ravie ! Se dépenser, courir, transpirer, bah ça fait du bien.

Et puis, forcément, maintenant que je fais des efforts physiques pour rester en forme et perdre du poids, je constate que ma façon de manger change petit à petit inconsciemment. Je ne grignote plus entre les repas, j’évite de plus en plus les sodas et sucreries, etc……

Reprendre le sport, c’est comme entrée dans une spirale positive qui me pousse à faire les bons gestes dans mon alimentations (je suis également les conseils du coach pour mes repas).

Mon message est un peu long, mais j’avais vraiment envie de vous dire que mon mode de vie change grâce à vous, mon corps vous remercie (ma santé aussi) et surtout j’ai déjà perdu 3 kilos. »
(Nathalie suit un programme perte de poids en jogging)

Déborah
« Bonjour, j’ai terminé la séance 4, longue mais que du bonheur au final hâte de faire la prochaine comme à chaque fois. »
(Déborah suit un entrainement en elliptique)

Bastien
« Je viens de finir mon entrainement courir plus vite….Et maintenant je cours plus vite 🙂 Je suis très content d’avoir suivi cet entrainement, j’ai découvert plein de petits conseils et surtout des séances qui m’ont bien fait progressé. Je suis prêt à attaquer mon plan marathon »
« Bastien a suivi un entrainement courir plus vite et suivra un plan marathon »

Jean Philippe
« Séance 9…Tranquille, hâte d’être au 45′. Avec un rythme de course qui a légèrement augmenté,…super coaching…keep on running ! »
(Jean-Philippe suit un programme débuter en running objectif courir 45 minutes)

Emmanuel
« Cette fois-ci le rythme demande à été plus facile à tenir! Par contre,la fatigue c’est fait un peut ressentir en fin de séance! Mais en pleine forme!!!! »
« Emmanuel suit un plan semi-marathon »

Chehrazade
« Salut tout le monde, ben écoute pour ma première séance. Ca c’est super bien passé. je me suis surpassé . J’espère atteindre mon objectif. Bon courage gros bisous »
(Chehrazade suit un entrainement tapis de course)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?

starstarstarstarstar

21 février 2017

Auto massage Roll Recovery r8

Le Roll Recover – R8 : Le haut de gamme de l’auto-massage + test vidéo

Comme vous le savez (ou peut-être pas), j’aime partager avec vous les derniers équipements (novateurs) dans le monde du sport, du running et du fitness.

La semaine dernière, je suis tombé sur une vidéo de présentation du Roll Recover – R8, et cela m’a vraiment intrigué !

Quand vous voyez la première fois le R8, vous vous dîtes sûrement « Mais qu’est ce que c’est que cette machine de torture ??? » Je me suis dis la même chose avec le Foam Roller (qui est également un équipement d’auto-massage).

Avant de vous présenter le Roll Recover R8, j’aimerai vous parler rapidement des bienfaits des massages pour les sportifs même amateurs.

Le massage permet de stimuler la circulation sanguine et améliorer la flexibilité musculaire. Vous pouvez vous masser après votre séance Jiwok, mais également avant.

En effet, avant votre séance de running par exemple, un massage rapide de 3 minutes de chaque jambe permet de chauffer les muscles et d’améliorer leur tonus.

Après l’effort, les massages ont pour effet d’accélérer la récupération. Avec les messages, vous évacuez les toxines formées dans votre corps pendant votre séance d’entrainement.

Enfin, avec ce type de massage, vous pouvez également réduire les courbatures qui pourraient apparaitre une fois que vos muscles auront refroidi.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

courir-en-hiver
(crédit photo : mysza831 )

En hiver, il est difficile de se motiver pour continuer son activité sportive.

Alors Oui je sais il fait froid, il neige, le soleil n’est plus là, la nuit arrive vite, vous avez beaucoup de travail, vous êtes fatigué, votre boss est insupportable…..(quoi d’autres ??)

Tout le monde en ce moment a des excuses pour arrêter son entrainement, et c’est normal.

L’envie, un objectif, la motivation, sont des moteurs importants lors d’un entrainement.

Pourtant, il est important de ne pas stopper complètement son activité physique. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout le travail que vous avez effectué
précédemment va petit à petit s’estomper.

Votre corps est un ingrat :). Lors de vos entraînements Jiwok, votre corps a assimilé les efforts et vous avez pu atteindre votre objectif.

Hélas, en ne continuant pas un minimum d’activité physique, votre corps va petit à petit oublier tout ce travail, et votre niveau diminuera.

Des études scientifiques démontrent que 1 à 2 séances par semaine vous permettront de stabiliser votre niveau en attendant de jour meilleur.

Je vous conseille donc de suivre un entrainement de récupération ou par exemple se maintenir en forme.

Ou si vous avez froid et vous désirez rester au chaud, vous pouvez toujours suivre des entraînements vélo d’appartement, vélo elliptique, rameur, tapis de course ou natation.

Votre coach Jiwok vous attend pour vous donner encore un peu plus de motivation.

Bon courage à tous.

starstarstarstarstar

20 février 2017

renforcer-ses-muscles-pour-courir-marathon

(crédit photo : darkmatter )

4 exercices faciles pour améliorer vos performances par le renforcement musculaire. (PPG)

Pour tous les Jiwokers qui suivent un entraînement pour le 10 km, le semi-marathon, ou le marathon, je vous propose de découvrir (ou de redécouvrir pour certain ?) les petites astuces pour consolider vos muscles et courir plus vite en course à pied (que vous soyez débutant, confirmé ou expert).

Lors des courses à pied, beaucoup d’efforts sont sollicités auprès des groupes musculaires : les quadriceps, les ischios-jambiers, les mollets, les abdominaux, autour des bras, et le bien entendu cœur.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

15 février 2017

perte poids courir
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Comment j’ai perdu 14 kgs en 1 an

Quelle semaine ! J’ai reçu de très beaux témoignages très inspirants !