26 janvier 2015

manchon de compression chaussette de compression

Comment fonctionnent les vêtements de compression ?

Vous avez probablement vu des coureurs portant des chaussettes de compression hautes, manchons de compression, cuissards et collants, et vous vous êtes demandé de quoi il s’agit et si vous devez aussi en acheter, et lesquels pour les porter lors de vos plans d’entrainement running.

Ces vêtements sont basés sur un concept médical validé il y a longtemps: les vêtements de compression, fabriqués avec des tissus très techniques, elastiques et à compression graduée qui moulent les différentes parties du corps, améliorent la circulation sanguine et lymphatique.

Dans le sport, les vêtements de compression sont destinés à améliorer les performances et à accélérer la récupération. Bien qu’il n’y ait pas encore de consensus parmi les experts sur les bénéfices des vêtements de compression, la recherche a montré qu’ils pourraient faire ce que les fabricants disent qu’ils font (Vous me suivez 🙂 )

Plus de performances pour les courreurs

Comment ça marche: La pression des vaisseaux sanguins provoque une dilatation, qui favorise un plus grand flux de sang et d’oxygène dans les muscles compressés et permet l’élimination des toxines. Ainsi, cela augmente la capacité des muscles à produire de l’énergie et permet à celui qui porte ce type de vêtements de courir plus vite.

Est ce que cela fonctionne vraiment ?
Lire la suite »


24 novembre 2014

courir matin ou soir v2

Courir le matin ou courir le soir ?

Chacun a ses propres habitudes lorsqu’il s’agit de faire du sport et surtout pour courir. Si certains préfèrent le soir où l’organisme répond mieux aux sollicitations, d’autres privilégient le matin avec les premières lueurs du soleil.

Les performances sont meilleures le soir qu’en début de journée

Contrairement aux idées reçues, faire du running le soir permet d’avoir de meilleures performances que le faire le matin. En effet, l’organisme répond mieux aux diverses sollicitations au crépuscule car après avoir permis au corps de traverser la journée, le cœur, les poumons ainsi que les muscles sont déjà préchauffés et ils peuvent tolérer des efforts beaucoup plus intenses.

Ce phénomène s’explique par le fait que le rythme cardiovasculaire évolue tout au long de la journée. Le corps supporte mieux les activités physiques intenses en fin de journée. D’après les études effectuées par les spécialistes, la perception de l’effort évolue au cours de la journée qui permet d’avoir une meilleure qualité de l’effort en fin de journée.

Les runners ont d’ailleurs compris ce phénomène et c’est ainsi qu’ils privilégient de courir le soir que le matin. Les plus performants d’entre eux optent pour un entrainement biquotidien dont le matin sert surtout à renforcer les muscles ou à pratiquer un running sur une longue distance tandis que la séance du soir est destinée à l’atteinte des performances. Il n’est pas surprenant que les records sur les disciplines sportives tombent beaucoup plus en fin de journée car les conditions y sont beaucoup plus favorables.

Par contre, je vous l’ai déjà rappelé de nombreuses fois, il est important de bien s’équiper lorsque vous effectuez vos séances de course à pied le soir.

Courir le matin permet un meilleur retour à la normale du muscle cardiaque

Les adeptes du running très tôt le matin sont plus nombreux que ceux qui vont courir le soir. La raison de ce choix est multiple. Non seulement, courir le matin permet d’aménager son emploi du temps mais cela offre également l’opportunité de bien commencer sa journée après une bonne nuit de sommeil.

La disposition du corps et du cerveau à fournir des efforts supplémentaires après une dure journée de travail diminue. De plus, courir le matin permet un meilleur retour à la normale du muscle cardiaque. Celui-ci aura le temps de récupérer progressivement tout au long de la journée, contrairement, ce qui n’est pas forcément le cas après des efforts intenses en début de soirée.

Courir le matin est ainsi beaucoup plus pratique pour la plupart des runners. Comme le rythme cardiaque y est plus lent, cela permet un entrainement moins intense. Les personnes qui espèrent parcourir de longs kilomètres préfèrent faire du running le matin grâce à un risque d’essoufflement moins élevé.

La qualité de l’air est également beaucoup plus propre le matin que le soir, ce qui aide énormément les sportifs dans leur pratique quotidienne. De plus, l’ambiance y est beaucoup plus calme qu’en soirée, d’où cette sensation de liberté, de bien-être pendant et après l’effort.

Par ailleurs, les séances de course à pied du matin permettent dans certains cas de les faire à jeun. Si ce n’est pas le cas, n’oubliez pas de manger un petit déjeuner adapté avant votre séance de running.

Le matin ou le soir, chaque créneau a ses avantages et ses inconvénients. A chacun de trouver le meilleur moment pour effectuer son entrainement running avec son coach Jiwok.


19 novembre 2014

renforcer-ses-muscles-pour-courir-marathon

Le brouillard, la pluie, le vent, le froid…..Grrrrr ça ne donne pas envie d’enfiler un short pour faire du sport…Pourtant, oui pourtant, vous êtes toujours aussi motivé pour suivre les conseils de votre coach Jiwok!

Et pour ceux qui manquent (un peu) de motivation, la lecture des témoignages de la semaine devrait vous aider à garder le rythme.

Bonne lecture !

Anne
« Je suis contente d’avoir trouvé jiwok au printemps dernier pour me remettre au sport.
Le fractionné m’a vraiment aidé à m’y remettre sans me décourager ni m’épuiser ni me faire mal. Merci »
(Anne suit un entrainement Maintenir sa condition physique par des séances courtes (niveau intermédiaire).)

Clément
« Ca booste cet entrainement courir plus vite ! J’ai presque fini et je me sens pousser des ailes ! En attendant d’attaquer ma préparation pour le semi de Paris, ce plan courir plus vite m’a bien aidé pour améliorer ma vitesse de croisière 🙂 »
(Clément suit un plan courir plus vite)

Katinka
« Encore une fois à l’aise, beaucoup de plaisir à courir, je me suis concentrée à faire des foulées bien déroulées et de belles impulsions, c’est top »
(Katinka suit un programme perte de poids en running)

Fabienne
« J’ai terminé mon plan d’entraînement jeudi dernier et suis passée aux festivités aujourd’hui ! J’ai relié deux continents en courant au marathon d’Istanbul et ai terminé en 4h20 !
Pour un premier marathon, je suis super contente de moi, j’ai réussi à garder le rythme presque jusqu’au bout…
Le passage des 35 km est difficile ! Un très grand merci à Denis pour son site absolument génial, sa gentillesse et sa générosité ! A bientôt pour un prochain programme :) »
(Fabienne a suivi un plan marathon 4 h 15)

Alex
« 6ème séance terminée. Temps froid et beaucoup de vent aujourd’hui. Merci au coach pour ses encouragements, sans lui, je n’aurai pas continué. Jiwok : un super programme pour se remettre au sport ! Merci, merci »
(Alex suit un entrainement débuter en course à pied)

Nadia
« 2ème séance geniale 4km 200 bien tenue 42 minutes Super on continue »
(Nadia suit un entrainement elliptique et course à pied)

William
 » 9 eme séance de marche nordique, parfait. Ca me donne le bon rythme et je me sens moins seul. Je sens que je progresse. Je me régale. »
(Willian suit un entrainement marche nordique)

Et vous, ca donne quoi votre entrainement Jiwok ?


31 mars 2014

10 conseils pour bien finir votre marathon
(crédit photo : lanier67 )

10 pour bien finir votre marathon

C’est la dernière ligne droite de votre plan marathon Jiwok (plan marathon)

Vous avez bien (ou presque bien) suivi tous les conseils de votre coach Jiwok pendant toutes les séances de votre plan marathon, vous vous sentez prêt à atteindre votre objectif de temps.

Vous avez bien mangé pendant les 7 derniers jours, avec alimentation dédié à votre marathon, le menu de votre petit déjeuner du jour du marathon est prêt ainsi que votre boisson énergétique maison.

Je me permets donc de finaliser votre entrainement marathon avec 10 conseils à appliquer le jour de votre marathon qui vous aideront à ne pas « subir » l’épreuve, mais au contraire à bien la finir.

10 conseils faciles à appliquer qui vous aideront à bien finir votre marathon :

– Buvez tous les jours avant la course (pas seulement la veille) (2 litre minimum),

– Échauffez vous avant votre course,

– Courrez à votre rythme (ne pas se laisser entraîner par le rythme des autres),

– Faîtes bien le « plein » à chaque ravitaillement,

– N’accélérez pas dans les descentes, conservez votre allure en étant relâché,

– Lorsque vous buvez pendant la course, essayez de ne pas mouiller vos chaussures, ça les alourdirait et pourrait provoquer des ampoules,

– C’est en prenant tous les ravitaillements que vous finirez facilement,

– Mangez léger mais régulièrement,

– Si vous avez chaud, tamponnez vous la nuque avec les éponges,

– Après votre course, étirez vous bien.

Une fois la course terminée, essayez de bien vous mettre rapidement au chaud et de continuer à bien boire.

Les jours suivant profitez bien, et reprenez tout doucement les séances en suivant par exemple un entrainement Jiwok récupération après la course qui vous aideront à récupérer et à garder votre niveau acquis durant votre plan marathon.


29 janvier 2014

sport pour tous les ages

Cette semaine, nous avons (entre autre) le témoignage de 2 seniors !!! Respectivement 65 et 68 ans ! Je suis très impressionné ! Vraiment ! Vive la jeunesse éternelle 🙂 J’espère que ces témoignages vous aideront à trouver la motivation pour atteindre votre objectif personnel !

Bonne lecture à tous !

Marc
« Voilà, j’en suis à la moitié du programme « pour 10km ».
Techniquement, rien à redire. A condition de pré-enregistrer les séance, (télécharger sur le Mac) puis elle s’installe d’elles-même sur i-Tunes. Ensuite, je synchronise mon i_Phone, et elles sont prêtes.
J’ai également créé une liste « Jiwok » sur i-Tunes: ainsi, lorsque je commence à courir, très facile de retrouver directe la bonne séance; et j’en garde une ou deux en mémoire, car il m’est arrivé de vouloir en refaire une.
Côté moins bien: les rythmes des musiques, pas toujours hyper adaptés à la course, en tout cas pour moi. Les « conseils » du « coach », parfois un peu répétitifs.
Mais bon, faut pas rêver, c’est quand même que du virtuel.
Sur le fond, moi qui ne pouvais courir plus de 200 m sans vomir mes tripes, jamais je n’aurais crû pouvoir courir 50 mn (la dernière séance, j’ai rajouté 10 mn aux 40 du programme, car je me sentais bien). Un détail qui n’en est peut-être pas un: j’ai 65 balais! »
(Marc suit un entrainement finir une course de 10 km )

Olivier
« la 13 est terminée, demain rando avec le cardio ,fréquence 65 à 75 pour cent , les résultats sont vraiment au rendez vous je suis très content ! »
(Olivier suit un entrainement elliptique)

Elisabeth
« Avec cet entrainement, je retrouve le plaisir de courir et de me dépasser, je suis très contente de moi après chaque séance et suis très motivée pour la suite, d’autant que je me sens plus légère donc mieux dans ma peau ! Merci !  »
(Elisabeth suit un entrainement perte de poids en courant)

Assmatine
« 3e séance géniale. Je n’avais jamais fait de fractionné en vélo et je pensais que j’allais finir en compote, mais non, je me suis très vite habituée au rythme demandé, au point de me dire que pédaler moyen devenait facile. Je sens que la séance suivante sera du gâteau. »
(Assmatine suit un entrainement vélo d’appartement)

Chris
« Séance 8 difficile! Heureusement que le coach et là quand il faut! « pense à ton objectif ». Même quand une séance a été dure je suis pressée de commencer la suivante! »
(Chris suit un plan 10 km)

Frédérique
« Après une petite coupure pendant les fêtes de fin d’année, j’ai repris le running par un entrainement courir plus vite pour bien préparer l’année 2014 ! J’ai vraiment envie cette année de courir plus vite et d’améliorer mes temps de course ! Après presque un mois d’entrainement, je sens déjà les effets des séances ! Je cours déjà un peu plus vite et sans être exténué et en étant à l’aise au niveau de ma respiration ! »
(Frédérique suit un entrainement courir plus vite)

Josiane
Mon médecin m’a conseillé de reprendre le sport afin de résoudre un certains nombres de problèmes de santé. Comme j’ai 68 ans, je ne peux pas me permettre une activité physique trop intense, alors il m’a conseillé de faire de la marche rapide. J’ai découvert Jiwok par mon fils et je dois dire que c’est incroyable ! J’ai l’impression d’avoir des ailes pendant les séances et ça me fait du bien ! »
(Josiane suit un entrainement marche à pied)

Et vous, votre entrainement Jiwok, ça donne quoi ?


21 janvier 2014

fysiki-2

Lorsque l’on pratique régulièrement la course à pied, il est également conseillé de ne pas délaisser pas le reste du corps.

Vous pouvez ainsi compléter vos séances de course à pied Jiwok avec un entrainement pour travailler l’ensemble du corps.

D’une part cela permettra de rééquilibrer les chaines musculaires et d’autre part renforcer le corps. Ce renforcement musculaire permet de réduire significativement la dépense énergétique et améliore la résistance à la fatigue musculaire durant l’activité.

C’est ce que vous propose Fysiki : 30 minutes, 3 fois par semaine.

Les séances intensives de Fysiki ont été soigneusement élaborées pour obtenir des résultats significatifs en seulement 30 minutes, 3 fois par semaine.

L’entrainement proposé par Fysiki est le fruit de plusieurs années de recherches et tests de terrain. La solution est notamment soutenue par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’entrainement sans matériel pour ne pas se prendre la tête.

Avec un entrainement sans matériel favorisant les mouvements fonctionnels, vous serez plus à l’aise dans les mouvements de la vie de tous les jours comme tirer, pousser, soulever une charge, courir, sauter, maintenir la posture (debout/assis), etc. Le tout, en respectant votre corps et en corrigeant vos soucis posturaux (souvent liés à des déséquilibres musculaire).

Cerise sur le gâteau, votre développerez de manière harmonieuse votre physique.

Ainsi en complément de votre entrainement de course à pied, Fysiki pourra vous aider à encore améliorer un peu plus vos performances de course.


13 décembre 2013

courir-plus-vite
(crédit photo : OskarN)

Il fait froid et la saison des courses est terminée (enfin pour les jiwokers qui vivent en France).

Cependant, vous avez envie de vous préparer tranquillement pour l’année prochaine et pour être bien dans votre corps et votre tête pour vos futures courses (marathon, semi, 10 km, 20 km, trail, ultra trail, la parisienne, etc… etc…).

Nous avons pensé à vous !

En effet, nous avons créé une catégorie « Courir plus vite« .

En clair, il est trop tôt pour vous pour démarrer un entrainement qui a pour objectif un objectif de course comme par exemple  » Finir le semi-marathon en 1 h 45« , mais vous désirez quand même courir et garder votre corps en alerte pour cette future préparation.

Donc, dans cette catégorie, vous trouverez des entraînements qui vous aideront vous mettre en condition physique, à courir plus vite et améliorer votre vma.

Et vous serez fin prêt pour préparer votre entrainement marathon, semi-marathon ou 10 km.


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories