14 décembre 2016

pas le temps de courir

Je n’ai pas le temps de courir

Pour le running comme pour d’autre sport, on entend souvent l’excuse du manque de disponibilité pour trouver le moyen de ne pas aller faire un peu de sport.

Il s’agit bel et bien d’une excuse et ce qui vous manque c’est un peu de motivation, cette étincelle qui va vous faire mettre aux pieds vos chaussures de course.

L’excuse du manque de temps peut être recevable sur un moment ponctuel, lors d’un évènement particulier.

Mais la routine du quotidien laisse le temps d’aller faire du sport en particulier la course à pied qui n’est pas chronophage.

Courir peut se réaliser un peu partout et ne demande pas de s’équiper beaucoup.

Il est donc facile d’aller faire une séance de course. D’autant plus qu’il n’est pas nécessaire de partir des heures pour que cela soit bénéfique.

1- Se fixer des objectifs

Pour garder sa motivation intacte et chaque jour vouloir aller courir, il faut se fixer des objectifs. Cela peut concerner une perte de poids, atteindre un objectif-temps (courir 30 minutes, courir 45 minutes ou courir 1 heure) ou essayer de viser un résultat sur une course.

Peu importe en réalité votre objectif, chacun fait ce qui lui tient à coeur.
Mais en vous focalisant sur les objectifs, la séance de course à pied deviendra le moyen de réussir. Vous irez donc beaucoup plus facilement chercher vos chaussures de running (Au passage, comment bien choisir ses chaussures de running ?).

2- Quand aller courir ?

Chacun à son planning, la façon d’organiser son temps en fonction de son travail, de sa vie de famille et de ses impératifs. Toutefois, quel que soit le moment, il y a toujours un moyen de trouver quelques minutes.

Le matin est un très bon moment de la journée d’autant plus qu’il est facile de jouer avec son réveil. En effet, rien que de brancher le réveil pour aller courir le lendemain matin est une très bonne chose. On se couche avec l’idée d’aller faire du sport le lendemain matin. Une fois que le réveil sonne, on sait pourquoi on s’est levé et d’un coup la motivation est là. Et puis si les matinées sont chargées, il est toujours possible de mettre le réveil un peu plus tôt et de gagner ainsi le temps manquant.

Sur la pause déjeuner, il faut reconnaître qu’il n’est pas possible toujours de courir. Il faut une pause assez longue pour cela et avoir une douche à disposition après la séance de running.

Le soir est un moment particulier pour aller courir. Il y a le travail qui se finit tard, il y a les enfants qu’il faut aller chercher à l’école. Mais dans le fond le soir est un bon moment.

Une fois ces impératifs passés, combien de temps vous reste t-il à passer devant la télé par exemple ? Le soir est toujours une période où l’on peut trouver 30 ou 40 minutes. Alors avec un peu de motivation, les chaussures sont faciles à enfiler à ce moment de la journée. ( Courir le matin ou le soir ?)
Lire la suite »


30 novembre 2016

motivation course a pied

Bravo à tous les Jiwokers ! Chaque semaine est toujours un bonheur de lire vos exploits ! Cette semaine, vous prenez du plaisir, vous perdre 5 kilos, vous aimez vous faire martyriser par le coach et les kiné nous adorent !

Vous êtes une source de motivation pour toute l’équipe de Jiwok et pour les autres Jiwokers !

Bonne lecture

Vincent
« Bonjour, 23 ème séance réalisée, j’ai toujours autant de plaisir à suivre cet entrainement. Le poids baisse également (– 5kg), et je me sent plus dynamique dans mon corps et ma tête. Bon running à tous »
(Vincent suit le programme perte de poids en courant)

Celine
« Après le programme pour perdre du poids, le plaisir de la course est revenu. Maintenant objectif 10km. Deuxième séance ce matin et super…. »
(Après avoir un suivi un entrainement de perte de poids, Céine suit un plan d’entrainement 10 km)

Jérôme
« Perso, je suis parti pour un entrainement d’elliptique. Reprise après 2 ans sans sport suite accident du travail ayant entraîné un
blocage complet des épaules donc pas de running… Mais la kine voit déjà des effets bénéfiques des séances jiwok… Du coup, elle vous faut une pub
d’enfer ! »
(Jérôme suit un entrainement vélo elliptique)

Tao
« Il est vrai que la séance passe vite et j’ai tenu alors que j’étais persuadée du contraire 😉 Bon y’a plus qu’à passer à la suivante Courage à tous! »
(Tao suit un programme vélo d’intérieur perte de poids)

Sylvain
« Il y a 1 an, je souffrais le martyr avec la première séance.. J’avais mal au bout de 2 min de course…
Maintenant je cours 10 km en essayant de passer la barre symbolique de l’heure (1h07 à aujourd’hui). Je prends du plaisir, j’aime souffrir avec le coach dans les oreilles…
En janvier je fais mon premier 10 km.. Mon prochain défi sera d’aller chez mes parents en courant :18km !! Merci Jiwok »
(Sylvain suit un programme d’entrainement courir plus vite)

Véronique
« Séance faite en parlant tout du long, pas vu passer, pas senti l’effort, très facile ! »
(Véronique suit un entrainement débuter le running)

Melvina
« Première séance hier soir et finalement ça c’est très bien passé… Hâte de voir les premiers résultats… »
(Melvina suit un programme perte de poids en marchant sur tapis de course)

Et vous, ca donne quoi votre entrainement Jiwok ?


13 septembre 2016

debuter-en-course-a-pied5

(crédit photo : San Diego Shooter)

Coureur débutant : 5 réponses à vos questions

Coureur débutant, voici des conseils pratiques pour bien débuter en course à pied (running) et progresser rapidement.

Vous n’avez jamais pratiqué de sport, vous venez de reprendre la course à pied ? Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez :

Par quoi puis je commencer ?

Commencez avec un objectif raisonnable. Courir en continu 30 minutes est bon début. Vous pourrez progresser au fur et à mesure et prendre du plaisir rapidement.

Vous trouverez des entrainement débutant Jiwok ici qui vous permettront de courir 30 minutes sans difficulté après quelques semaines.

Quel type de chaussures dois-je porter ?

Les chaussures de running sont vraiment importantes. Ne lésinez pas dessus, ne courrez pas avec vos « baskets de tous les jours ».

Il est vraiment important d’investir dans une vraie paire de chaussure de running (pas forcément les plus chères) qui vous aiderons lors de vos séances et surtout vous éviterons les blessures. Pour cela visitez les magasins spécialisés pour trouver la chaussure qui vous convient.

Voici nos 7 conseils pour bien choisir une paire de chaussure de running.

Quelle est la différence entre courir sur un tapis et en extérieur?

Un tapis roulant « tire » le sol sous vos pieds, et vous n’avez pas a résister au froid et au vent, deux facteurs qui rendent un peu plus facile en cours d’exécution. La pratique sur tapis est idéale si vous êtes en surpoids, ils diminuent l’impact sur votre corps. (Les entraînements tapis Jiwok sont ici)

Je me sens toujours à bout de souffle quand je cours. Est-ce quelque chose de mal?

Oui, vous êtes probablement en train de courir trop vite. Détendez-vous. Ralentissez. Une des plus grandes erreurs que font les débutants est de courir trop vite. Concentrez-vous sur la respiration du ventre, suivez les conseils du coach Jiwok et tout ira bien.

Je souffre souvent de point de côté quand je cours. Est-ce que ces jamais la fin?

Les points de côtés sont fréquents chez les débutants parce que votre abdomen n’est pas habitué aux efforts provoqués lors de vos séances. Ne mangez pas d’aliments solides au cours de l’heure avant de courir. Lorsque vous ressentez un point de coté, respirez profondément, en vous concentrant sur les poussant tous l’air hors de votre abdomen.

Dois-je respirer par le nez ou la bouche?

Les deux. Il est normal et naturel de respirer par le nez et la bouche en même temps. Gardez votre bouche légèrement ouverte, et relaxez les muscles de votre mâchoire.

Vous pouvez également suivre nos 20 conseils pour débuter le running.

Bon courage pour votre entrainement.


30 août 2016

Top 10 des bienfaits du running

Joli dessin, non ? (Cliquez dessus pour l’agrandir)

C’est la rentrée ! Et qui dit « rentrée », dit « bonnes résolutions » ! Donc pour vous aidez à tenir vos bonnes résolutions concernant le running, nous vous avons fait ce beau dessin (vous vous reprendre ce dessin sur votre site ou blog en faisant un copier-coller du code html en dessous de l’article) qui vous présente les 10 effets positifs de la course à pied sur votre corps.

Renforcement physique
Renforcer le bas de son corps, ses muscles, ses tendons et ses ligaments peut réduire considérablement les effets quotidiens de la fatigue et du vieillissement. Développer sa force physique aide aussi à prévenir de futures blessures musculaires et osseuses en raison de l’acquisition d’une plus grande stabilité. (Metzler, 2008).

Perte de poids
Gagner du muscle vous aide à perdre du poids puisé dans le capital graisseux. La migration de la masse excédentaire de graisse du haut vers le bas permet de la décomposer en fractions plus gérables pour le corps et dont il est plus facile pour lui de se débarrasser. Courir contribue également au resserrement de la peau à mesure que l’on perd du poids. Perdre du poids permet de réduire considérablement le risque de crise cardiaque et d’autres maladies que le poids excédentaire peut causer. (Rail, 2011). (Ce ne sont pas les Jiwoker qui vous diront le contraire)

Santé cardiaque
Courir aide à se construire des muscles cardiaques en bonne santé et à augmenter la quantité de sang que le cœur peut pomper. Courir de façon régulière et raisonnable pour la santé contribue également à réduire le risque d’attaque cardiaque et augmente la quantité de sang que le cœur peut pomper sans s’épuiser. Un cœur en bonne santé peut augmenter la durée et la qualité de la vie. (Dr Henderson, MD, 2012).

La course à pied aide à prévenir l’hypertension artérielle
Des artères saines seules ne peuvent pas prévenir l’hypertension artérielle. Cependant, des artères « mises au travail » le peuvent. Lorsque vous courez, vos artères se dilatent et se contractent plus que d’habitude. Cela leur permet de rester tout aussi en forme que le reste de votre corps. Les artères gardent ainsi leur élasticité et votre pression artérielle reste saine. Cela réduit ainsi le risque de crise cardiaque et d’AVC. (Havashi, Kobayashi, Takahashi, Suzuki, Nakagawa & Kimotro, 2000).
Lire la suite »

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):


28 juin 2016

jogging débutant

(crédit photo : Araceli Arroyo )

Commencer à courir : 10 conseils pratiques pour commencer la course à pied

Cette semaine, je vous propose 10 conseils pratiques pour débuter en course à pied.

Si vous suivez ces 10 petits conseils, votre entrainement Jiwok ne sera que plus agréable et vous progresserez rapidement.

1Soyez progressif, tant en quantité qu’en fréquence des entrainements. N’essayez d’ajouter des séances ou de les allonger. Votre corps a besoin de progresser et de récupérer.

2 – Soyez toujours en aisance respiratoire, c’est à dire en ayant la possibilité de parler. Quand vous débutez, il est vraiment important ne pas être à bout de souffle ou exténué. Si c’est le cas, ralentissez.

3 – N’hésitez pas à alterner la marche et la course. (Votre coach Jiwok est là pour vous aider à alterner 🙂 )

4 – Ne forcez pas plus que votre niveau de forme ne vous le permet. Votre ressenti est très important. Si vous sentez que vous n’êtes pas à l’aise lors d’une séance, n’hésitez pas à ralentir.

5 – C’est la régularité de l’entrainement qui vous fera progresser. Plus vous pratiquerez régulièrement, plus votre corps prendra de bonne habitude et assimilera vos efforts petit à petit.
Lire la suite »


25 mai 2016

perte poids courir
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Et hop ! Voici donc votre dose de témoignage de Jiwoker qui comme vous, sont motivés comme des fous pour atteindre leurs objectifs ! La soleil semble enfin s’imposer ! Donc vous n’avez plus d’excuses pour ne pas aller courir ou vous défouler sur votre vélo d’intérieur ou votre rameur !

Bonne lecture.

Caroline
« L’été approche et mon maillot de bain aussi ! Je viens de perdre 6 kilos ! Je suis trop contente ! Je ne lache rien et je continue à suivre les conseils de mon coach Jiwok ! Merci ! »
(Caroline suit un programme perte de poids en running)

Axel
« Bonjour, j’ai effectué ma première course (10km) il y a quelques semaines où j’ai fait un peu moins d’une heure. J’étais très content de moi car pendant les entraînements, j’étais plutôt à 1h06/1h07 pour faire 10 km… Sans dire que je n’aurai jamais cru cela possible il y a 6 mois. »
(Axel a suivi un plan 10 km)

Arthur
« Je viens de finir l’entrainement courir plus et pour faire simple, je cours maintenant plus vite ! Je suis vraiment plus à l’aise avec une vma plus élevée. J’ai hâte de me tester sur une prochaine course. Je vais surement m’inscrire à un semi pour cet été. Et toujours avec Jiwok pour l’entrainement ! »
(Arthur a suivi un plan courir plus vite)

Céline
« J’ai commencé le programme 3 mois après mon accouchement et plus d’un an sans activité physique (j’aimerais perdre 5 kilos). Déjà 10 séances réalisées sans trop de mal, avec une tendance à être un peu au dessus des fcm recommandées. Je tiens le coup et suis plutôt étonnée d’arriver au bout des séances et de voir s’afficher 10km au compteur à la fin de mes entrainements, ça motive !!
Même si pour l’instant la balance n’annonce pas de baisse, je sens mon corps se tonifier et se remuscler ce qui est le premier objectif. Merci pour l’accompagnement, j’aurai été incapable de tenir toute seule ! »
(Céline suit un entrainement perte de poids en elliptique)

Vincent
« Séance 21 demain ,toujours aussi bien ,je progresse ,merci jiwok »
(Vincent suit un entrainement débuter en running)

Sandrine
« Entraînement qui me convient parfaitement. Je me surprends à chaque séance et j’ai découvert qu’on pouvait se faire plaisir en courant ! Concernant la séance 12, je l’ai générée avec les musiques fournie par Jiwok et je n’ai eu aucun problème : tout fonctionne. »
(Sandrine suit un entrainement 6 km)

Manon
« Pour un début j’ai trouver sa vraiment génial et en plus première fois que je fait de la marche nordique il est dommage qu’il n’y est pas de vidéo de comment tenir les bâtons ou marché avec. Brûle un peu au niveau des jambes mais c’est une bonne sortie »
(Manon suit un entrainement débuter le sport en marche nordique)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


17 mai 2016

éviter les courbatures
(crédit photo : Adrian Scottow )

Eviter les courbatures : Courir sans courbatures

Douleurs gênantes à la suite d’une activité physique intense, la courbature est souvent la source de frustration, voire de démotivation pour les sportifs. Les personnes qui commencent la course à pied comme les entraînements Jiwok ou qui reprennent leur entrainement de vélo d’appartement, elliptique, trail, marche ou marche nordique sont les plus exposées à ce phénomène. Il existe certaines astuces pour en éviter l’apparition ou du moins en atténuer les effets.

Comment se manifestent les courbatures ?

Au cours d’une course à pied, les muscles du corps font deux mouvements distincts : la propulsion et l’amortissement. Si la propulsion est le fait de pousser sur une jambe pour avancer, l’amortissement est la réception sur l’autre jambe. C’est cette deuxième phase qui provoque le plus souvent les courbatures et c’est ainsi que les courses en descente ou à vitesse élevée ou encore de très longue durée favorisent beaucoup plus l’apparition de courbature. Les fibres musculaires présentent un micro-traumatisme provoquant une réaction réparatrice des muscles à travers une légère réaction inflammatoire.

Ce mécanisme naturel provoque la contraction d’une courbature. Les muscles présentent ainsi une douleur plus ou moins soutenable qui peut devenir invalidante pour les 12 à 48 heures qui suivent la course à pied. Ces courbatures peuvent persister pendant cinq à sept jours en fonction de la personne et de l’activité physique effectuée.

Comment les éviter ?
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories