25 avril 2017

running eletrostimulation

L’electrostimulation et le running

Vous avez sûrement déjà entendu parlé de l’electro stimulation et vu des vidéo assez étrange sur le sujet 🙂

Aude, une Jiwokeuse eu la gentillesse de nous envoyer son expérience et son test de l’electro stimulation pendant son entrainement de running.

L’electrostimulation musculaire a pour objectif de faire travailler les muscles, sans pour autant fatiguer son corps. Cela permet aussi de limiter le travail et le poids sur les tendons.

Composé de petites électrodes que l’on pose à chacune des extrémités de ses muscles, ce petit boitier envoi des signaux éléctriques qui vont stimuler le muscle en fonction du programme choisi : circulation, renforcement, récupération, etc.

Les impulsions seront alors plus ou moins longues, plus ou moins fortes, en fonction du programme mais aussi de l’intensité que vous allez régler vous même.

Le muscle se contracte alors directement par le courant éléctrique des electrodes et non pas par la commande de notre cerveau.

Si l’on commence généralement à l’utiliser lorsque l’on est blessé : l’electrostimulation a bien d’autres usages.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

24 avril 2017

kate marathon londes 2017

Des princes et une princesse pour votre ravitaillement lors du marathon de Londres 2017

Si vous avez couru le marathon de Londres cette année ( et vous avez sûrement suivi les conseils de votre coach Jiwok pour votre préparation marathon), vous avez peut-être croisé une partie de la famille royale pendant la course !!!!!

En effet, Kate, William et Harry étaient présents le long du tracé du marathon de Londres pour encourager les coureurs, leur donner des bouteilles d’eau lors d’un ravitaillement et célébrer la fin de la course en distribuant des médailles !

Les 2 princes et la princesse étaient là pour soutenir les coureurs qui portaient les couleurs de leur association « Heads Together » qui aident les personnes ayant des maladies mentales.

Je trouve l’idée assez sympa pour tous les coureurs qui ont participé à la course !

Bientôt notre futur président au bord de la route lors du marathon de Paris ?

Voici la vidéo super sympa de l’événement :
Lire la suite »

starstarstarstarstar

19 avril 2017

débuter en course à pied
(crédit photo : FrançoisFromFrance )

Cette semaine, j’ai encore de beaux témoignages à partager avec vous, dont celui de Baptiste. Je suis admiratif de Baptiste! En 18 mois, il a suivi une progression vraiment impressionnante, malgré les blessures et son léger surpoids de départ.

En 18 mois, il est passé un d’un grand débutant à un marathonien ! Et en plus, il nage !!! Vraiment Bravo !

Félicitation évidement, à tous les autres Jiwokers, qui tous les jours atteignent eux aussi leurs objectifs !

Bonne lecture

Baptiste
« J’ai souvenir avoir découvert Jiwok il y a maintenant 18 mois en entamant un programme de perte de poids en course à pied (Je pesais à l’époque 93 kg pour 1m84). Contre toute attente, j’ai rapidement pris goût au running, l’accompagnement Jiwok aidant sûrement.

L’objectif a depuis pas mal évolué et après avoir achevé un bon nombre d’entraînement très diversifié au gré des saisons (mais aussi des blessures) tel Courir plus vite, Raffermir son corps grâce à la natation, Reprise de la course à pied après une blessure, Se mettre en condition physique dans le cadre d’un futur programme d’entraînement et enfin, suite aux conseils avisés de nos coach Jiwok, un programme Terminer un Marathon en 3h45 à l’approche du dernier marathon de Paris que j’ai pu conclure en 3h43 et des poussières.

Bilan d’un parcours d’un an et demi de programmes très complets et diversifiés Jiwok : je pèse aujourd’hui 81 kg, je me sens bien mieux dans mon corps, ai beaucoup gagné en confiance en moi et peux me vanter d’être aujourd’hui marathonien. Un grand Merci Jiwok »
(J’ai mis les liens (dans le témoignage de Baptiste) vers les entraînements afin que ce soit plus lisible)

Christine
« Bonjour toute l’équipe, Je tenais à vous dire un GRAND MERCI. Je viens de terminer mon 1er semi marathon hier ( Bordeaux ) sans aucune souffrance ,sans aucune courbature .J’ai suivi vos conseils à la lettre soit 80 % de ma fcm . Me sentant super bien j’ai accéléré au 18eme kilomètres. Je termine en ayant la pêche et du coup en sachant que j’ai de la ressource. Au final 2 h 15mn , sous les applaudissements et les encouragements du public un vrai régal. J’en redemande. »
(Christine a suivi un entrainement semi marathon)

Alexandre
« Bonjour,
D’abord félicitation pour votre site, beaucoup de plaisir, courir avec des bons conseils.. et des progrès super.
je vais finir un entrainement perte de poids 3 a 5 kgs , j’ai perdu environs 3.5kg.
J’aimerais savoir par quel autre entrainement je peux continuer…J’avais pensé a courir un 10 km, avec cet entrainement je vais continuer à perdre du poids, j’ai encore quelques kilos en trop. »
(Alexandre a suivi un entrainement perte de poids sur tapis de course (intermédiaire), et il continuera sur les conseils des coach sur une préparation semi sans séances intensives)

Karine
« Séance 7 terminée. J’ai bien apprécié ces changements de rythmes. J’ai bien transpiré dans les périodes les plus fortes et bien apprécié les petites périodes cools. Pour moi superbe séance. 60′ – 23,9 kms – 398 cal »
(Karine suit un entrainement perte de poids en vélo d’appartement)

Vincent
« Top. J’ai fait 3h25’55 ». Je suis super content. 23′ de mieux que l’année dernière. Merci Jiwok! »
(Vincent a suivi un plan marathon)

Et vous ca donne quoi Jiwok ?

starstarstarstarstar

18 avril 2017

débuter et progresser en running

Eviter les points de coté : Courir sans point de côté

Compagnon indésirable et inattendu des sportifs, le point de côté gâche souvent le plaisir et annihile les efforts accomplis. Qu’est-ce qui le déclenche ? Comment l’éviter ? Comment s’en débarrasser quand il survient en plein milieu d’une séance de running?

Point faible des sportifs

Tous les sportifs ont déjà été confrontés au point de côté au cours de l’exercice physique. Qu’ils pratiquent la course à pied, le cyclisme ou la natation, ils doivent souvent faire face à ce mal imprévu. Sans gravité dans la plupart des cas, la douleur ressentie met cependant un sérieux coup de frein à l’effort surtout au niveau de la course à pied. Les points de côté se ressentent au niveau des clavicules, des côtes, des intestins ou de l’estomac. Si le coureur n’arrive pas à l’éviter, ou du moins à l’évacuer rapidement, le point de côté peut devenir un véritable cauchemar et constituer son point faible.

Qu’est-ce qui déclenche un point de côté ?

Les études menées jusqu’à présent n’arrivent pas à déterminer les causes exactes de l’apparition des points de côté. Cependant, la perturbation de la mécanique respiratoire du diaphragme due à l’engorgement par le sang du foie ou de la rate, ferait apparaître la douleur au niveau des clavicules ou des côtes.

La sollicitation trop intense du diaphragme lors du jogging provoquerait également le point de côté. Si la douleur est ressentie au niveau des intestins, ce serait lié à un manque de sang au niveau du tube digestif consécutivement à l’effort. Il peut également survenir au niveau de l’estomac qui dans ce cas n’aurait pas encore fini de digérer, ce qui provoque le point de côté.

Par ailleurs, certaines pistes ont révélé l’existence d’un lien étroit entre le manque d’entrainement d’une part et une alimentation inadéquate d’autre part pour expliquer l’apparition des points de côté. Une séance de running sans échauffement préalable ou à une vitesse trop excessive dès le départ provoquerait à coup sûr un point de côté. De même, une alimentation riche en lipides et en fibres favoriserait l’apparition de cette douleur.

Comment éviter les points de côté ?

Lire la suite »

starstarstarstarstar

14 avril 2017

Airborne2_crazyyellow

Comment boire pendant les séances de running ?

Aude, une Jiwokeuse a eu la gentilesse de rédiger une article sur les différentes possibilités qui s’offrent aux runners pour embarquer avec eux de l’eau ou une boisson énergétique pendant leur séance de course à pied.

Aude liste 3 moyens de transporter votre nectar 🙂

Bonne lecture.

« Lorsque l’on fait du sport, il est très important de s’hydrater (voir l’article sur l’hydratation et le sport).

C’est d’autant plus le cas lors de sorties running : il est important de boire une gorgée d’eau toutes les 10 minutes, et de boire une boisson de l’effort pour un effort de plus d’une heure (vous pouvez réaliser vous même votre boisson sport si vous le souhaitez ).

Je suis toujours surprise de constater que 70% des runneurs que je croise courent sans eau. Mal informés, pas envie, etc. Et puis il y a le comment.

1- A la main

gourde running

Il existe des porte bidons de main. Ils permettent de porter la gourde à la main sans exercer de pression sur celle ci. On glisse sa main, on attache, et la gourde tient toute seule.
Ses avantages : Simple et pratique.

Ses inconvénients : Engendrer un déséquilibre dans le mouvement du haut du corps.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

11 avril 2017

marathon rotterdam

Vidéo incroyable à voir ou revoir !

Même si vous n’avez jamais couru un marathon, je vous conseille vraiment (vraiment) de regarder cette vidéo qui filme la dernière participante du marathon de Rotterdam, qui franchit la ligne d’arrivée 6 h 32 minutes après le départ !

Parce qu’un marathon, c’est une longue préparation, parce qu’un marathon, c’est fait de doutes et de sacrifices, parce qu’un marathon, c’est long…

Pour toutes ces raisons, franchir la ligne d’arrivée d’un marathon est un moment extraordinaire, même lorsque vous êtes dernier ou la dernière.

Pour les organisateurs du marathon de Rotterdam, le dernier est aussi important que le premier. Alors depuis quelques années, le dernier de la course reçoit un hommage incroyable !

Cette année, c’était Kelly De Ridder qui a eu cet honneur : escort policière, sirènes, ovations, cotillons et applaudissements du public sur la ligne d’arrivée ! Un vrai triomphe !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

01 avril 2017

Cours, marche, accélère, ralentis...Mais n'abandonne jamais !

Cours, marche, accélère, ralentis…Mais n’abandonne jamais !

Go ! Go ! Go ! Cette semaine vous m’avez envoyé de nombreux témoignages de persévérance et de ténacité ! Bravo et encore Bravo !

Bonne lecture

Alexandre
« Franchement génial. Grosse appréhension avant de commencer la séance, avec quelques résidus de courbatures de la première, et surtout, courir 4 min sachant que la première séance je finissais les 30 dernières secondes des 3 min au courage.
Je termine « bien », les muscles un peu tendu, mais « bien » physiquement, j’aurai pu encore continuer c’est dire! Je commence à ressentir du plaisir, non je me mens à moi-même, je ressens déjà du plaisir ! Vivement l’étape 3, et merci Jiwok! »
(Alexandre suit un programme perte de poids en running)

Gregory
« Très bonne séance, sensation de bien-être à la fin même si ce n’était pas mon rythme habituel. »
(Grégory suit un plan trail)

Vincent
« 4 ème séance faite ce matin, vraiment le programme est super stimulant et ça donne envie d y retourner »
(Vincent suit un entrainement débutant course à pied)

Grégory
« 13 mois d’abonnement Jiwok et sans doute ma séance le plus dure. Mais j’ai tenu bon. »
(Grégory suit un entrainement courir plus vite vma)

Patick
« J’ai été surpris par la relative facilité avec laquelle j’ai effectué cet entraînement. »
(Patrick suit un entrainement course à pied pour sénior)

Yves
« 4eme séance et ca va mieux..Perte 2.5 kgs avec surveillance alimentaire bien sur..Comme Magali je dépasse mon FCM malgré mes petites foulées.. »
(Yves suit un programme perte de poids en running)

Isabelle
« Plutot facile pour une reprise du sport. Ce n’est pas rébarbatif et le coach donne envie de continuer. »
(Isabelle suit un programme rester en forme en courant)

Michel
« J’ai pris un entraînement 2 fois semaines, j ai vite rapprocher mes séances pour arriver à 3 par semaine. Et déjà perdu presque 8kg sur les 10 visé.
(Michel suit un programme perdre du poids en running)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

starstar