07 mai 2014

perdre du poids running jogging

Allez hop encore un long week end ! Voici les témoignages de la semaine qui vont vous donner encore un peu plus de motivation pour aller faire du sport pendant ces prochains jours !

Bonne lecture.

Emmanuel
 » Hop,deux mois et demi après (je n’ai pas toujours été régulier) me voici à la fin de cet entrainement.
Résultat au-dessus de mes espérances ! J’ai adoré !
Les dix premières séances m’ont permis de me dépasser en douceur, et surtout de réellement progresser.

Je finis en pouvant faire facilement 70 minutes de vélo, et je suis à +3 niveaux de résistance sur le vélo.

Je suis juste impatient de commencer l’entrainement suivant ! Je suis ravi ! Merci Jiwok ! »
(Emmanuel a suivi un entrainement débuter le sport par le vélo d’appartement)

Didier
« Presque 5 kilos de perdu ! Et surtout je me sens beaucoup mieux dans mon corps et j’ai le moral au top. Refaire du sport est réellement bon pour mon corps et ma tête. Je ne peux plus me passé de mon coach Jiwok »
(Didier suit un programme perte de poids en running)

Virginie
« 1ère séance effectuée bon ressenti alternance marche course impéccable pour la récupération du souffle !!
(Virginie suit un programme débuter le running)

Benjamin
« Je suis à la moitié de mon plan semi et je suis vraiment heureux de cet entrainement. J’ai l’impression de bien progressé et surtout d’être encadré ce qui est important pour moi. Au final, les séances sont parfois difficiles mais je sens que je passe des paliers sans trop de difficulté, j’ai hâte d’être le jour du semi. »
(Benjamin suit un plan semi marathon objectif 1 h 45)

Mick
Séance 7 : J’ai compris (enfin) ce que cela veut dire courir à l’économie. Pied rasant et déroulé du pied. J’aurais pas perdu :). Et comme je prends du plaisir, je suis passé à 3 sorties par semaine. J’attends les courses avec impatience. Mais plus grave encore: j’ai acheté le magazine Jogging international… C’est grave docteur? 🙂 Bon courage à tous.
(Mick suit un entrainement perte de poid en course à pied)

Et vous votre entrainement Jiwok, ca donne quoi ?

starstarstarstarstar

06 mai 2014

récupérer pendant le plan d'entrainement
(crédit photo : gtall1)

Si vous suivez un entrainement Jiwok, votre coach vous répète souvent que la récupération est aussi importante que la séance d’entrainement (plan d’entrainement).

Bien s’alimenter avant et pendant l’effort c’est bien, mais gérer sa récupération c’est encore mieux.

Trop souvent négligée, la phase de récupération a pourtant un rôle essentiel dans la réhydratation, la recharge des réserves énergétiques et la récupération musculaire. Elle aura également comme objectif l’élimination des toxines de fatigues.

Pourquoi faut-il récupérer ?

Parce que l’activité physique entraîne une fatigue générale et une fatigue musculaire.

La récupération permet :

– L’enchaînement efficace des séances ou des épreuves,
– Elle aide à la progression des performances,
– Elle favorise la prévention contre les blessures.

Priorité : l’hydratation
Suite à un effort, l’organisme se trouve dans un état de déshydratation plus ou moins prononcé, mais systématique. Sa gravité dépend de l’intensité et de la durée de l’effort, de la qualité de boisson ingérée pendant l’effort et des conditions climatiques le jour de l’effort.

La transpiration au cours de l’effort engendre une perte d’eau et de minéraux qui doit être compensée le plus rapidement possible.

La réhydratation constitue le premier objectif de la ration de récupération. Je vous conseille l’utilisation d’une eau bicarbonaté afin d’apporter un liquide alcalin à votre organisme, ce qui l’aidera à éliminer les déchets acides accumulés pendant l’effort.

L’inévitable : le « re-sucrage »
Suite à un effort, les réserves énergétiques sont bien entamées, il faut donc les reconstituer. Pour cela, un apport rapide de glucides doit être assuré. L’idéal est de refaire ses réserves dans l’heure qui suit l’effort, en apportant des aliments glucidique.
2 solutions :
– Apporter des aliments comportant une priorité de glucides simples : pâtes de fruits, nougats, fruits secs, compotes…
– Apporter une boisson énergétique

A ne pas oublier : les protéines
Elles ont pour rôle d’accélérer la réparation musculaire.
Elles doivent être consommées dans l’heure après l’arrêt de l’effort.

La boisson de récupération
Objectifs :
– Réhydrater et reminéraliser l’organisme
– Restaurer les réserves énergétiques,
– Favoriser la réparation musculaire,

Elle est à consommer dés l’arrêt de l’activité.

Vous pouvez suivre la recette Jiwok pour réaliser votre propre boisson de récupération.

Comme vous l’aurez compris, il est donc important de prendre en considération tous ses éléments pendant votre entrainement Jiwok.

starstarstarstarstar

05 mai 2014

Crespieroise-DEF-2014

La Crespieroise 2014 : Course 5 km et 10 km

J’aime aidé les petites courses (et autres évènements sportifs) qui aident elles-même les autres. (Les années précédentes nous avions aidé les virades de l’espoir, Odysséa, etc…).

Aujourd’hui, un petit coup de pouce à La Crespièroise. Une course de 5 et 10 km dans les sentiers et chemins environnant le village de Crespieres (78121).
Vous pourrez trouver un entrainement Jiwok pour 5 km et 10 km)

La Crespieroise aura lieu le dimanche 18 Mai 2014 à 9h30.

Vous pouvez vous inscrire soit en ligne sur www.asc-crespieres.com soit le matin même de la course à partir de 8h00.

Cette « course nature » vous fait découvrir dans une ambiance très conviviale les chemins et sentes de cette belle région vallonnée.

Cette année, 1 € des droits d’inscription ( 6 € pour le 5 km et 8,50 € pour le 10 km ) sera reversé à l’association Dunes d’espoir qui fait courir les enfants handicapés.

La page Facebook : La Crespieroise »

starstarstarstarstar

commencer à courir

Vous courez lentement ? Ce n’est pas un problème !

Quand nous avons lancé Jiwok, les premiers entraînements disponibles étaient des entraînements pour débuter le running. Ces entraînements étaient (et sont toujours) destinés aux débutants qui souhaitent commencer à courir. Et, j’ai était toute suite surpris par les commentaires de nombreux coureurs débutants « Je suis probablement la personne la plus lente du monde » ou « vous n’avez probablement jamais vu des coureurs aussi lents que moi. »

Peu de choses ont changé au cours des sept dernières années selon moi. Beaucoup de coureurs, expérimentés ou non, hésitent à participer à une course ou suivre un entrainement. Lorsque je demande pourquoi, la plupart répondent qu’ils sont gênés par leur vitesse de course trop faible.

Je veux justement vous dire que vous n’êtes pas si lent que vous le pensez, le défaitisme et le manque de confiance en vous, vous empêchent d’exploiter votre vrai potentiel !

Changer votre état d’esprit sur la façon dont vous vous percevez est bien plus important que toutes les séances d’entraînement que vous pouvez faire.

La puissance de la pensée positive
Du point de vue de la performance pure, la pensée négative peut vous empêcher d’atteindre votre potentiel. Même si penser que vous êtes lent peut vous sembler être une pensée innocente, chaque fois que vous commencez une conversation par la phrase : « Je sais que je suis lent, mais… », vous conditionnez votre esprit à croire que vous ne pourrez jamais être rapide.

D’innombrables études de psychologie du sport ont prouvé la puissance de la pensée positive et de l’autosuggestion. Les athlètes qui font dans une séance d’entraînement ou une course avec tout en ayant des pensées positives réussissent beaucoup mieux et de manière plus constante que ceux qui vont s’entraîner avec une attitude négative.

Recommencez à croire en vous avant une séance d’entraînement ou une course. Si vous êtes négatif et manquez de confiance en vous, il vous sera difficile de changer d’état d’esprit. La pensée positive commence avec la façon dont vous pensez tous les aspects de votre course.

Je comprends qu’il est difficile de changer votre perception de vos capacités de course, alors voici quelques conseils utiles :
Lire la suite »

starstarstarstarstar

30 avril 2014

débuter le footing

C’est parti pour les longs week-end de mai ! J’espère que vous allez en profiter pour enfiler votre short ! La route vous attend (votre vélo, votre tapis ou votre piscine également !).
Je vous conseille donc de lire attentivement les témoignages de la semaine pour vous gonfler à bloc, de télécharger votre séance Jiwok et d’aller faire du sport pendant ces jours fériés !

Bonne lecture.

Laurence
« Seance 14 faite! Un vrai plaisir d’y aller! »
(Laurence suit un programme débutant courir 30 minutes)

Roland
« Au départ 75 kg à l’arrivée 66 kg 500 (moins 8 kilos 500), voilà le résultat du programme (24 séances 3X semaine) la vie n’est pas belle !?
Il me faut faire encore un petit effort 3 kg en moins mais j’attire mon intention sport et équilibre alimentaire, le tout sans boire une goûte d’alcool… le vin n’est pas indispensable.
Mon but à 64 ans (le 2 mai ) pour 1m 68, peser 63 kg, un grand merci à nos coaches »
(Roland a suivi entrainement perdre 10 kilos en running)

Carine
« Séance agréable. Facile. Agréable avec coach ! »
(Carine suit un plan semi marathon objectif 2 heures)

Juliette
« Séance 10 passée, je l’appréhendais un peu mais après les 10 premières minutes, tout va bien, pourvu que le terrain soit bien plat !! A moi la 11 maintenant, qui va être coton. Merci Jiwok, moi la non sportive, non seulement j’y arrive, mais en plus, ça me plait et me rend fière !!! »
(Juliette suit un entrainement réussir à courir 1 heure)

Isabelle
« Ca tire un peu mais c’est plutôt agréable et abordable pour mon niveau grand débutant! »
(Isabelle suit un programme débuter la course à pied)

Paul
« Séance 5: Heureusement que il y a les encouragements du coach Jiwok durant les 3 minutes dures, surtout pendant la dernière minute… ça motive et ça fait tenir la distance. Entre autres, heureux de constater que durant les périodes de repos de 3 min, le cardio redescend à 120, je commence a mieux récupérer… Content. »
(Paul suit un entrainement courir plus vite)

Valéria
« Ce programme est hyper entrainant ! je me sens de plus en plus a l’aise avec mon rythme de course pas de regret jusque là !! »
(Valéria suit un programme rester en forme en footing)

Et vous, votre entraînement Jiwok ça donne quoi ?

starstarstarstarstar

marche à pied

Avant de commencer le mois de mai et ces week-end prolongés (ou semaine raccourcie) parfait pour suivre vos séances Jiwok, je vous propose d’essayer de gagner un joli cadeau : Un bracelet Fitbit Flex offert par Jiwok et Gsm55 (qui propose également toute la gamme de Fitbit).

Le Fitbit Flex est un bracelet intelligent qui mesure vos pas effectués par jour, vos distances parcourues, vos calories brûlées, vos temps de sommeil.
Vous pouvez également vous fixer des objectif et visualiser les résultats sur votre Iphone, Android ou sur le site internet de Fitbit.

Ainsi, vous pourrez voir si vous êtes assez actif dans la journée ou lors de vos séances Jiwok la distance parcourue ainsi que vos calories brûlées.

marche

Par ailleurs, une étude a démontré qu’utiliser ce type de bracelet au quotidien vous aide à marcher plus et donc à vous dépenser plus.

Alors comment gagner ce bracelet ?
Lire la suite »

starstarstarstarstar

28 avril 2014

jiwok_heart.JPG
(crédit photo : Ngọc Hà )

Comme je vous l’avais déjà dis, je trouve intéressant que les Jiwoker découvre ou re-découvre des billets ultra intéressants :). Aujourd’hui c’est la fréquence cardiaque qui est à l’honneur et surtout pourquoi il faut la mesurer .

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir, faire du fitness ou de la natation avec votre coach mp3 Jiwok.

En suivant votre fréquence cardiaque, vous suivez l’intensité de votre séance. Une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de précision dans l’expression des résultats de votre programme.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :
– par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.
– pour guider votre progression en termes de performance. En effet, un entraînement équilibré et efficace doit être effectué à différentes intensités pour espérer une progression rapide.
– afin de stimuler votre motivation. Vous savez exactement où vous en êtes et vous vous fixez de nouveaux objectifs.
– pour rester dans la bonne intensité qui permet d’atteindre le résultat désiré (brûler des calories, travailler l’endurance ou la vitesse, etc…

Comment suivre votre fréquence cardiaque ?

Le cardiofréquencemètre est l’outil pour suivre la fréquence cardiaque et donc l’intensité et les résultats de vos entraînements. Dans sa forme la plus basique, il s’apparente à un « compte-tour » de votre corps. Il existe toutes sortes de cardiofréquencemètres destinés à des utilisateurs de tous niveaux.

– Les modèles de base indiquent votre fréquence cardiaque et vous permettent de cibler une zone en bpm – battements par minute, pour une première appréciation de l’intensité de votre effort.
– Plus précis, certains cardios expriment l’intensité de l’effort en pourcentage de fréquence cardiaque maximum (FCM). Communément, il est admis que la FCM des hommes équivaut à « 220-votre âge » et que la FCM des femmes équivaut à « 226-votre âge ». Exprimée en % FCM,
– Encore plus personnalisés, certains modèles calculent votre FCM, estiment votre forme du jour et proposent des zones cibles qui respectent votre potentiel et s’adaptent à votre objectif. Encore mieux, des cardios préconisent et composent vos séances d’entraînement en fractionné.

Pour tous ceux qui n’ont pas de cardio-fréquencemètre voici des équivalences qui vous permettront de vous situer lors de votre programme :

De 65 à 75% FCM : Vous devez pouvoir courir en parlant sans être essoufflé, si vous êtes essoufflé, vous devez ralentir.

De 76 à 85% FCM : Vous devez pouvoir courir rapidement et si vous essayez de parler vous êtes essoufflé.

De 86 à 95% FCM : Vous êtes presque au maximum de votre capacité.

Maintenant, Vous savez tout sur la fréquence cardiaque et la FCM et vous êtes parait pour vos séances Jiwok!

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories