20 mars 2017

entrainement marathon paris

Un coach pendant votre Marathon de Paris !

Comme l’année dernière, Jiwok vous propose (avec les équipes de l’organisation du Marathon de Paris) un super service : : Votre coach Jiwok pendant l’épreuve du Marathon de Paris !!!! et c’est gratuit !

Concrètement qu’est ce que cela veut dire :
Durant la course, le coach Jiwok vous encouragera et vous donnera les conseils techniques pour atteindre vos objectifs tout en vous prévenant des particularités du parcours.

Votre coach vous indiquera aussi tous vos temps de passages suivant votre objectif.
5 objectifs sont disponibles en fonction du plan d’entrainement que vous avez choisi: courir le marathon en 3 h 30 , courir le marathon en 3 h 45 , courir le marathon en 4 h 00, courir le marathon en 4 h 15 et courir le marathon 4 h 30 .

Par ailleurs, votre coach vous présentera les différents lieux historiques et autres merveilles architecturales de Paris que vous rencontrerez dans votre foulée. Votre séance mp3 comprendra une piste musicale sélectionnée en fonction de vos genres musicaux et mixée à la voix du coach Jiwok.

Ainsi vous pourrez entendre le coach vous dire :

Exemple de conseil de course :
Ne t’enflamme pas, il y a du monde, ne te laisse pas entraîner
Dans la montée, utilise une petite foulée économique
Attention, bientôt le ravitaillement, c’est important.
Vous devez être au 3ème Km

Exemple de guide touristique :
Musée du Louvre
Juste après le Jardin des Tuileries, sur votre droite, vous apercevrez le Musée du Louvre et sa célèbre Pyramide.
C’est le plus grand musée de Paris par sa surface…..

Pour bénéficier gratuitement de la séance d’accompagnement du Marathon de Paris c’est ici .

Et, c’est aussi pour nos amis qui parlent anglais >>

starstarstarstarstar

courir-1-fois-par-semaine
(crédit photo : screenpunk )

Courir 1 fois par semaine, c’est déjà bien

Vous courez entre 45 minutes et 1 heure en continu, mais vous n’avez pas trop de temps dans la semaine pour courir plus d’une fois par semaine.

En fait, vous avez seulement le samedi ou le dimanche pour aller courir (ou un autre jour dans la semaine).

Nos coachs vous ont préparé un programme d’entrainement spécialement pour vous : Courir une fois par semaine en variant le séances.

Avec ce programme, vous pourrez vous améliorer ou maintenir votre niveau en variant les plaisirs.

Tout en respectant votre routine, ce programme basé sur des séances diversifiées vous permettront de prendre du plaisir en tentant malgré tout de vous faire progresser, c’est à dire de courir un peu plus vite sur une même distance.

Les séances sont basées sur des changements de rythmes sans jamais courir trop vite.

Allez maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus courir.

Et si une séance par semaine n’est pas suffisant, vous avez aussi les entraînements 2 séances par semaines avec des séances courtes pour se maintenir en forme >>

starstarstarstarstar

bien manger marathon alimentation pate
(crédit photo : HAMACHI)

Alimentation Marathon : Jour J-7 – Conseils alimentaires et repas avant votre marathon

Vous avez suivi l’entrainement Marathon Jiwok, et dans 2 semaines retentira le lancement du Marathon de Paris… ou un autre …

Vous avez bien suivi les conseils de votre coach pour chaque séance, maintenant il est aussi important de faire attention à votre alimentation avant le marathon.

Une bonne alimentation marathon est une alimentation équilibrée: ni trop ni trop peu, un peu de tout et de tout un petit peu… Avec pour les sportifs, un petit peu plus de quelques aliments plus pour éviter les coups de pompes, crampes, maux d’estomacs, etc…

Mais attention, une préparation alimentaire ne se fait pas au dernier moment : en effet, si l’on veut atteindre nos objectifs (formation de réserves optimales, absence de risques digestifs, préventions des déficits minéraux…), il va falloir s’y prendre au moins 7 jours à l’avance (donc pas de panique vous êtes encore dans les temps !)

Pour faire bref, voici les quelques règles pour vos repas à respecter pour que votre organisme soit fin prêt à affronter les 42 km.

1- Entre J-7 et J-4 :

L’alimentation devra être équilibré et saine : il faudra dès ce stade supprimer les aliments gras ou à index glycémique trop élevé (dattes, pain blanc…) et favoriser les fruits et légumes qui formeront les réserves en vitamines et oligo-éléments.

On pourra également commencer l’augmentation des rations de glucides (pâtes, riz, pain complet…) afin de commencer le stockage « d’énergie ».
Enfin il faudra boire régulièrement et un peu plus abondamment qu’à l’accoutumé.

2- J-3 :

On augmentera les portions de glucides afin de stocker un maximum de glycogène (réserves d’énergie). Le reste ne change pas.

3- J-2 :

Pour les estomacs les plus sensibles, on supprimera les légumes et aliments à digestion difficile (aliments en sauces ou frits par exemple) pour les remplacer par des eaux naturellement riches en vitamines et minéraux (Vittel, Wattwiller, Badoit…).
Lire la suite »

starstarstarstarstar

15 mars 2017

course à pied débutant
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Cette semaine, encore une multitude de témoignages de Jiwoker qui me remplissent de bonheur. Ce qui me plait le plus, c’est de voir que des très grands débutants arrivent à se remettre au sport, à retrouver la forme.

Et surtout, ils attrapent le virus du sport et veulent aller encore plus comme courir une course! Et je trouve cela génial!

Bonne lecture.

ps: J’aime aussi les Jiwokers qui finissent un semi en 1 h 25 (pas de jaloux :))

Cathy
« J’en suis à la moitié des séances. Séance 12 la fois prochaine et j’ai perdu 6 kg à ce jour. Et ce n’est pas tout !
Je trouve que mon tapis n’avance plus assez vite, je suis obligée d’augmenter la vitesse pour être mieux.
Et pour finir, je ne compte plus les minutes avant la fin de la séance. Quand elle se termine, j’en redemande presque.
En tout cas, autant au début, une séance tous les 3-4j, c’était de trop, maintenant, je trouve que ce n’est pas assez. »
(Cathy suit un entrainement perte de poids sur tapis de course)

Laurent
« Merci Jiwok, à 38 ans et demi, j’ai courru mon premier 10 kilometre en 56,34 min »
(Laurent a suivi un plan 10k)

Pierre
« Bonne première séance pour se mettre dans le rythme et dans l’endurance demandé pour ce type d’effort. En attendant la suite avec impatience 🙂 »
(Pierre suit un programme triathlon format sprint ou courte distance)

Elen
« Fière de moi pour cette reprise (sous les flocons :-)). J’avoue que sans la petite voix de Jiwok je n’aurais pas eu autant de cœur à le faire !!! »
(Elen suit une préparation pour un 10 km)

Maryline
« Bonjour,
Je suis l’entrainement: « Préparer un semi-marathon sans séance intensive en 2h00 environ, 2 séances par semaine pendant 10 semaines. » tout va bien c’est super.
Voilà , je suis ravie , j’avais suivi celui sur la perte de poids avant, génial. Je vous ai adopté!
J’aime bien m’entendre dire  » c’est bien , je suis content de toi , tu as fait une bonne séance »!!merci »
(Maryline a suivi un entrainement perte de poids puis un plan 10k)

Jean François
« Je suis un coureur pieds-nu au Québec (Canada). J’aime beaucoup vos entraînements car déjà que les outils anglophones et américains comme le vôtre sont dur d’accès, cher et peu efficace, le fait de retrouver le tout en mieux, en français est une bénédiction pour moi .. ! »
(Jean François suit un entrainement pour courir un 6km)

starstarstarstarstar

podologue.jpg
(crédit photo : ~FreeBirD®~ )

Préparer ses pieds avant une course

Pour tous les Jiwoker qui suivent un entrainement pour le 10 km, le semi-marathon (comme le semi de Paris où Jiwok est partenaire) ou le marathon, trail, ultra-trail, triathlon ou duathlon, je me suis dis qu’il était intéressant de remettre en avant un article intéressant de notre partenaire, Frédéric Fossey, Jiwoker et Podologue du Sport.

Ces conseils peuvent être aussi intéressants pour tous ceux qui s’entrainent (sans objectif de course) et qui veulent aussi bien préparer leurs pieds.

Frédéric vous propose, dans cet article, quelques petits conseils pratiques pour préparer vos pieds avant une course.

« Les épreuves sportives de longue distance, et donc de longue durée, sont traumatisantes pour les pieds. Heureusement la nature est bien faite et notre peau, nos muscles et nos os savent se renforcer afin d’endurer l’épreuve.

Il est bon de leur donner un petit coup de pouce avant le départ.

Pour ce qui concerne les muscles, les os et les articulations, l’entraînement progressif en temps et en vitesse permet ces renforcements physiologiques.

La peaun elle aussi se renforce par le biais de la kératose. Ce terme barbare (certains diront médical…) regroupe les épaississement de la peau comme les durillons, cors, callosités. Vous avez sans doute remarqué qu’elles se situaient toujours sous le talon ou sous l’avant pied (voir sur le dessus des orteils).
Ce qui est la traduction du renforcement cutané en lien avec les zones d’appuis.

La première chose à faire est de vérifier que ces kératoses ne soit pas trop épaisses ce qui engendrerait des sensations d’échauffement et de brûlure, voir d’ampoules profondes (phlyctènes pour les puristes barbares…).

Il est cependant suicidaire de vouloir retirer toute l’épaisseur ce qui vous serait équivalent à courir pieds nus sur une toile émeri !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

14 mars 2017

lacets_multi-sports

De bons lacets pour vos chaussures de running : Xtenex – test video et tutorial

Vous savez maintenant comment bien choisir vos chaussures de running mais vos lacets classiques se détachent régulièrement au cours de vos entrainements Jiwok ?

Vous en avez assez de faire et de défaire vos doubles nœuds ?

Xtenex est la réponse à vos problèmes !

Mieux : un confort, et un ajustement parfait et personnalisé.

Leur principale particularité c’est qu’ils ne sont pas lacés !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

course-a-pied-running-jogging
(crédit photo : hernan.seoane)

Pourquoi certaines idées ont la vie dure en running ?

Pour retenir un maximum de bienfaits de vos entraînements Jiwok pendant la course à pied (sport que bon nombre de Jiwokers adorent !), je vous propose de faire un petit zoom sur les idées reçues que certains d’entre nous avons par rapport à la pratique de ce sport.

1/ Il ne faut pas marcher pendant l’entrainement, sinon cela sera moins profitable.

Alterner course et marche pendant votre entraînement ne diminue en rien l’efficacité de vos efforts. Quand on commence à pratiquer la course à pied, il est même conseillé d’alterner course lente et marche pour habituer son corps à un nouveau rythme cardiaque et permettre à ses muscles de suivre la cadence.

2/ Il faut s’entraîner avec une personne meilleure que soi pour pouvoir s’améliorer.

« Ne JAMAIS forcer ces muscles », un