21 mars 2023

courir-1-fois-par-semaine

Courir 1 fois par semaine, c’est déjà bien

Vous courez entre 45 minutes et 1 heure en continu, mais vous n’avez pas trop de temps dans la semaine pour courir plus d’une fois par semaine.

En fait, vous avez seulement le samedi ou le dimanche pour aller courir (ou un autre jour dans la semaine).

Nos coachs vous ont préparé un programme d’entrainement spécialement pour vous : Courir une fois par semaine en variant le séances.

Avec ce programme, vous pourrez vous améliorer ou maintenir votre niveau en variant les plaisirs.

Tout en respectant votre routine, ce programme basé sur des séances diversifiées vous permettront de prendre du plaisir en tentant malgré tout de vous faire progresser, c’est à dire de courir un peu plus vite sur une même distance.

Les séances sont basées sur des changements de rythmes sans jamais courir trop vite.

Allez maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus courir.

Et si une séance par semaine n’est pas suffisant, vous avez aussi les entraînements 2 séances par semaines avec des séances courtes pour se maintenir en forme >>

(crédit photo : screenpunk )

starstarstarstarstar

20 mars 2023

bien manger marathon alimentation pate

Alimentation Marathon : Une semaine avant votre course – Menu, conseils alimentaires et repas avant votre marathon

Vous avez suivi l’entrainement Marathon Jiwok, et dans quelques semaines retentira le lancement du Marathon de Paris… ou un autre marathon…

Vous avez bien suivi les conseils de votre coach pour chaque séance pour préparer votre marathon, maintenant il est aussi important de faire attention à votre alimentation, vos repas et menu avant le marathon.

Votre alimentation vous permettra autant que votre préparation marathon à performer.

Vous ne devez pas sous-estimer votre alimentation et votre hydratation surtout si c’est votre premier marathon. (Voir nos conseils pour bien préparer son premier marathon)

 1   Que devez vous manger 1 semaine avant votre marathon ?
 2   3 jours avant la course qu’est ce que j’ajoute à mon menu ?
 3   2 jours avant la course
 4   La veille de Marathon qu’est ce que je mets dans mon assiette ?
 5   Exemple de repas / Menu la veille de votre marathon
 6   Ne pas oubliez le petit-dejeuner du jour de la course

Une bonne alimentation marathon est une alimentation avec des menus et repas équilibrés : ni trop ni trop peu, un peu de tout et de tout un petit peu…

Avec pour les runner, un petit peu plus de quelques aliments plus pour éviter les coups de pompes, crampes, maux d’estomacs, troubles digestifs etc…

Mais attention, une préparation alimentaire ne se fait pas au dernier moment : en effet, si l’on veut atteindre nos objectifs (formation de réserves optimales, absence de risques digestifs, préventions des déficits minéraux…), il va falloir s’y prendre au moins 7 jours à l’avance (donc pas de panique vous êtes encore dans les temps !)

Pour faire bref, voici les quelques règles et conseils nutritionnels des nutritionnistes Jiwok pour réaliser les menus de vos repas à respecter pour que votre organisme soit fin prêt à affronter les 42 km et atteindre le plus efficacement possible votre temps de course.

Voici donc le programme de votre alimentaire sur la dernière semaine avant votre marathon.

Cela vous permettra de réaliser facilement vos menus de chaque jour.

1- Alimentation marathon entre J-7 et J-4 :

L’alimentation devra être équilibré et saine : il faudra dès ce stade supprimer les aliments gras ou à index glycémique trop élevé (dattes, pain blanc…) et consommer les fruits et légumes qui formeront les réserves en vitamines et oligo-éléments.

On pourra également commencer l’augmentation des rations de glucides (pâtes, riz, pain complet…) afin de commencer le stockage « d’énergie ».
Enfin il faudra boire régulièrement et un peu plus abondamment qu’à l’accoutumé (Je ne vous le répète jamais assez mais hydratation c’est vraiment important).

2- Alimentation marathon J-3 :

On augmentera les portions de glucides afin de stocker un maximum de glycogène (réserves d’énergie). Le reste ne change pas.

3- Alimentation marathon J-2 :

Pour les estomacs les plus sensibles, on supprimera les légumes et aliments à digestion difficile (aliments en sauces ou frits par exemple) pour les remplacer par des eaux naturellement riches en vitamines et minéraux (Vittel, Wattwiller, Badoit…).
Lire la suite »

starstarstarstarstar

15 mars 2023

courir-perdre-du-poids-jiwok2

Vous êtes toujours à fond ! Et cela se voit dans vos témoignages !

Continuez comme cela !!!! Je vous le répète souvent, mais vos témoignages sont un vrai moteur pour toute l’équipe de Jiwok et les Jiwokers.

Voici donc les témoignages de la semaine, Bonne lecture.

Michel
« Bonjour,
Voilà j’ai commencé un plan entrainement début janvier, je suis en surpoids. A ce jour, j’ai perdu 8 kilos, pas mal, je suis hyper bien. Un mental a toutes épreuves, une envie énorme ! Ca motive ! Malgré le temps très pluvieux qui peut saper le moral, mais je gère bien. Je ne ressens pas de fatigue et je m’alimente beaucoup mieux. »
(Michel suit un entrainement running débutant pour perdre du poids)

Muriel
« J’avais du mal à m’y mettre, mais contrairement à ce que je pensais, la séance est passée assez vite sans trop de difficultés… suite à suivre… »
(Muriel suit un entrainement vélo d’appartement)

Olivier
« Je viens de terminer la séance 25, bien content, des résultats se font bien sentir. »
(Olivier suit un programme perte de poids en elliptique)

Dominique
« Séance 4, après une semaine de parenthèse. J’apprécie la douce mais implacable progressivité du programme. »
(Dominique suit entrainement débuter en running)

Assmatine
« 15e séance. De plus en plus en forme avec ce programme. La résistance moyenne est devenue ma vitesse de croisière. De 15 km/h à la première séance en résistance 1, j’atteins sans mal les 18km/h à présent en résistance 2. Mon souffle s’améliore et je transpire un max avec ça. Chaque séance est un défi, mais chaque séance est un défi remporté. »
(Assmatine suit un programme rester en forme en vélo d’intérieur)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?

(crédit photo : San Diego Shooter )

starstarstarstarstar

soutien gorge running

Pourquoi vous devez portez un Soutien gorge pour le sport pendant votre entrainement

Si vous êtes une femme cet article vous intéressera au plus au point….les hommes cela peut aussi vous intéresser 😉

Un soutien gorge de sport parfaitement adapté à la taille des seins est aussi important qu’une bonne paire de chaussures pour vos entrainements Jiwok.

Hélas, de nombreuses idées fausses circulent sur l’anatomie et la santé de la poitrine féminine !

Le soutien gorge sport ne date pas d’hier.

Il a été inventé en 1977 dans une université américaine et il s’appelait à l’époque le « Jogbra » ( Le soutien gorge pour le joggging).

Le sein repose sur les pectoraux ; il n’est maintenu que par des ligaments, les ligaments de Cooper, qu’il faut penser à économiser.

Au cours d’une activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à un phénomène de rebond qui peut provoquer un relâchement de ses ligaments et l’affaissement progressif des seins.

En effet, parce qu’elle est constituée d’une succession de sauts à la différence de la marche, la course à pied en particulier soumet les seins à des mouvements complexes qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Pour éviter cela, le port d’un soutien gorge adapté au sport est donc fortement conseillé !

Pour définitivement s’en convaincre il est utile de savoir qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1 mètre peser près d’un kilo !

Pourtant les préjugés foisonnent et mettent encore les seins à rude épreuve.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

14 mars 2023

sportifs

Chaque semaine, les coach Jiwok recoivent de nombreuses questions sur les séances d’entrainement mais également ce qu’il faut manger ou ne pas manger pendant son entrainement pour un 10 km, un semi, un marathon, un trail ou un triathlon.

Je vous ais donc mis 9 questions – réponses qui reviennent assez souvent concernant la diététique sportive :

 1  Le magnésium
 2  Ma masse musculaire
 3  Les fruits secs
 4  Le café
 5  Des vitamines
 6  La viande
 7  Le sucre
 8  l’hydratation
 9  Une soupe

1- Le besoin en magnésium s’accroit en sport ?

Vrai : le magnésium étant  utilisé pour la contraction musculaire et la coagulation sanguine normale. Le sportif a donc besoin de consommer des aliments à haute teneur en magnésium.

Sources de magnésium :

Fruits oléagineux (noix, olives, amandes, noisettes)

Céréales complètes

Chocolat

Légumes verts

Certaines eaux minérales (Hépar, Badoit, Contrex)

2- Pour augmenter la force musculaire, il est utile d’ajouter des protéines en poudre à l’alimentation ?

Faux : les muscles se développent d’abord grâce à l’activité sportive. Une alimentation équilibrée suffit à obtenir l’apport en protéine journalier.

3- Il faut consommer des fruits secs ?

Vrai : grâce à leurs sucres naturels et à leurs minéraux, les fruits secs sont une excellente collation énergétique.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

13 mars 2023

débuter la course à pied

« Courir moins vite pour progresser plus vite : Courir lentement c’est bien lorsqu’on débute le running »

Je reçois de nombreux messages de coureurs débutants qui trouvent qu’ils ne courent pas assez vite pendant leurs séances d’entrainement Jiwok.

Je peux le comprendre.

Mais en lisant cet article, vous découvrirez qu’en courant moins vite, vous progresserez plus vite.

Tous les coureurs font ou ont déjà fait cette erreur, celle de courir plus vite pour améliorer leurs performances.

Il faut bien reconnaître que cela semble tomber sous le bon sens du chronomètre.

En allant plus vite, je mettrai moins de temps pour une distance donnée. Sauf que c’est une erreur.

Pour courir plus vite, il faut aussi apprendre à courir moins vite. On appelle cela l’endurance fondamentale.

L’endurance fondamentale, c’est qu’un runner ne dépasse jamais une certaine fréquence cardiaque qui correspond au maximum à 75% de sa fréquence cardiaque maximale. (Bien mesurer sa FCM c’est important)

Dans les faits, cela veut dire que l’on doit être capable de courir à allure modérée, assez modérée pour ne pas se sentir essoufflé et arriver à tenir une conversation avec son voisin.

Il faut donc se trouver dans une situation de totale aisance respiratoire, d’absence de fatigue musculaire et pouvoir donc tenir de longues séances ainsi.

Évidemment, cela semble de prime abord être contre-productif pour s’améliorer.

Au contraire, plusieurs raisons font qu’un rythme de course faible permet de s’améliorer.

En premier lieu, les muscles développent à ce rythme le réseau capillaire sanguin.

C’est ce qui permet au sang d’arriver dans les muscles et plus un muscle est irrigué en sang, plus il performant.

Or ce développement du réseau ne se fait qu’à faible intensité.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

08 mars 2023

débuter le running et progresser

J’espère que vous allez bien !!!! Quand je lis vos témoignages, ça l’air de bien se passer !!!

Nos coachs travaillent sans cesse pour améliorer les entraînements et répondre à vos questions afin de vous aider à progresser !

Et quand je vois le résultat, c’est assez bluffant.

Voici donc les (super) témoignages de la semaine ! Bonne lecture !

Sarah
 » Bonjour,
Je cours avec Jiwok depuis 2 ans et je suis passée de 0 à une heure de course.
J’apprécie vraiment Jiwok, mes séances sont un vrai plaisir.
Je fais actuellement un entrainement courir un 10 km en 55 mn. Merci pour vos conseils ! »
(Sarah a suivi (entre autre) un programme débuter le running et maintenant un plan d’entrainement 10 km objectif 55 minutes)

Jeanne
« Ma balance indique moins 5 kilos. Je n’y crois pas. Courir c’était une souffrance, enfin avant de connaître Jiwok. Maintenant c’est un plaisir et mon corps me le rend bien. Allez je continue, je ne lâche pas, bientôt c’est les maillots de bains. »
(Jeanne suit un programme perte de poids en running.)

Nicolas
« Je viens de finir le programme courir plus vite…Et je sens bien le résultat. J’ai adoré les séances de fractionné, alors que je détestais cela avant. C’est surtout dû à la musique bien choisie pendant les phases courtes et rapides et les voix du coach qui motivent bien. Encore merci. Maintenant, je vais enchaîner avec un plan semi 1 h 35 pour continuer ma progression et attendre que ce virus passe. »
(Nicolas a suivi un programme courir plus vite et maintenant un plan semi 1 h 35)


Laurence

« Reprise de la course pour moi après quelques ….semaines. J’ai continué le sport, mais pas de course à pieds, j’appréhendais donc un peu la reprise. Et bien, en effet, les séances sont vraiment très bien adaptées….J’ai retrouvé de bonnes sensations, c’était vraiment bien ! Motivant pour s’y remettre complètement ! »
(Laurence suit un programme running : se mettre en condition physique 1 séance par semaine)

Nathalie
« Séance bien passée Un peu de mal encore à bien me caler à la bonne fréquence mais j’ai adoré!! »
(Nathalie suit un programme perte de poids en elliptique)

Christine
« 12eme séance : la moitié donc ! Pour l’instant tout va pour le mieux et je suis très contente d’avoir fait ce choix….  »
(Christine suit un entrainement marche nordique)

Et vous, qu’est ce que cela donne votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories