03 février 2015

Entrainement Fappading

Course à obstacles : un succès palpable pour cette année 2015.

Jiwoker, vous êtes à la recherche de nouvelles courses avec des sensations nouvelles ? J’ai ce qu’il vous faut !

Vous pourrez vous adonner à cœur joie avec un programme détonnant, de la course, du saut, des obstacles en tous genres, un menu plus qu’alléchant.

Les vrais parcours du combattant ne sont plus réservés aux soldats, il est aujourd’hui possible avec des compétitions telles que le Spartan Race, le MuddyRun, The Mud Day, le GotBalls ou Frappadingue, de vivre des sensations fortes.

Vous pourrez d’autant plus y participer puisque vos coachs Jiwok ont travaillé tout l’hiver, pour vous réaliser des entraînements adaptés à ses courses d’obstacle !

Ce sport est de plus en plus pratiqué aux États-Unis ainsi qu’en Grande Bretagne mais il existe aussi des courses du genre en France.

Une bonne vingtaine d’obstacles dispersée sur un parcours d’environ 12 kilomètres sont au programme, il faudra sauter des haies en rondins et en barbelés, ramper dans la boue, arpenter des pneus et des pailles, traverser un tunnel sur 15 mètres dans le noir avec 60 cm d’espace, une véritable aventure sportive.

Même si les épreuves peuvent être dures, l’objectif reste simple, s’amuser au maximum en essayant à tout prix de terminer l’épreuve. Souvent pratiqué en équipe, la place est aux déguisements et aux soirées dansantes avant et après la compétition.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que ces courses sont un vrai amusement et qu’elles attirent beaucoup plus de femmes (30 % des participants) et une population plus jeune que celle participant à des courses plus classiques.

Une bonne dose d’ambiance pour pouvoir repousser ses limites. La Tough Mudder, une des premières compétitions à voir le jour aux États-Unis se définit comme un challenge personnel plutôt qu’une course. Une compétition qui connait un succès grandissant depuis sa création, plus de 1,5 millions de participants ont été enregistrés jusqu’à aujourd’hui.

Le concept de cette course à obstacle est né en Grande Bretagne sur les collines Wolverhampton, au nord-ouest de Birmingham, avec la Tough Guy qui connait un succès monstre depuis 1987. Deux fois par ans, environ 7.000 sportifs se donnent rendez-vous en équipe de 10 personnes maximum pour participer à cette course mythique.

L’année 2015 sera bien remplie en France, les courses à obstacles seront présentes tout au long de l’année.
Les amateurs de sensations fortes pourront se donner à fonds sur le circuit Frappadingue est une incontournable.
Les coureurs Frappadingues seront accueillis dans neuf villes en tout, avec Le Quesnoy pour les nordistes, Moutiers-les-Mauxfaits pour les Vendéens et Lamballe pour les Bretons, 3 nouvelles villes qui raviront les coureurs.
Lire la suite »


03 décembre 2013

jogging en europe

Le mois dernier, je vous avais parlé d’un service autour du running qui s’est bien développé aux usa : les city running tours.

Pour ceux qui avait manqué cet excellent article 🙂 , je vous rappelle le principe de ce type de service :

Vous êtes en week-end dans une ville (ou pour le travail), et vous aimeriez bien en profiter pour réaliser la séance Jiwok de votre entrainement dans cette nouvelle ville.

Alors au lieu de courir dans les rues de cette ville tout seul, le city running tour via un coureur local vous aidera à découvrir la ville via un parcours spécifique.

Le mois dernier, je vous indiquais un service se proposant de vous faire découvrir des villes américaines. Et bien aujourd’hui, c’est le tour de l’Europe, grâce à une Jiwokeuse (Merci Nathalie) qui m’a envoyé ce message :
« Pour votre info les city running tours existent bel et bien en Europe . Copenhague et Bruxelles très certainement je les ai fait et c’est GENIAL! Surtout que les coachs sont super motivé et partagent des petits coins très personnels…..
Nathalie »

J’ai donc fait mes devoirs et j’ai effectivement trouvé un certain nombres de city running en Europe (dont Paris…Forcément pour la plus belle du monde…) :

Pour Londres: http://www.cityjoggingtours.co.uk/
Pour Bruxelles : http://www.brusselsrunningtours.be/?page_id=145
Pour Berlin : http://www.mikes-sightrunning.de/en/index.html
Pour Amsterdam: http://www.touristrunamsterdam.com/wp/
Pour Paris : http://www.parisrunningtours.com/

Donc si vous prévoyez un voyage pendant votre entrainement Jiwok dans une de ces villes européennes, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !


13 novembre 2013

courir froid pluie

Veste de running pour courir sous la pluie et dans le froid

La pluie et le froid sont de retour, mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut plus courir!

Par contre, il est important de bien s’équiper lors de vos sorties de running quand il pleut ou lors de faible température afin que votre séance d’entrainement reste un plaisir.

Si en plus vous courez en musique, une veste qui vous protège du froid, de la pluie et qui embarque voter lecteur mp3 ce serait parfait !

Voici ce que propose Kalenji avec la veste running Kalenji Play.

Je vous avais déjà présenté leur sac à dos play, qui permet d’écouter de la musique pendant vos séances. La gamme s’élargit avec cette veste qui est vraiment bien conçue.

En effet cette veste de running intégre une poche brevetée qui permet d’accueillir un lecteur mp3 ou smartphone sans gêne et en toute sécurité pendant votre entrainement.

Le fonctionnement de la poche est assez astucieux :

1. Ouvrir le zip sur la manche pour faciliter l’insertion du Smartphone dans la poche. 2. Tirer sur le passant élastiqué en bas de la manche droite, à l’aide du pouce, pour faciliter la fermeture du zip sur la manche. 3. Refermer le zip sur la manche pour que le Smartphone ne bouge pas sur le bras.
Efficacité
Pour faciliter la course en musique et le port des écouteurs, la veste Kalenji Play dispose d’un passage câble au niveau de l’épaule au dessus de la poche. De plus, comme pendant la course les écouteurs peuvent tomber, nous avons pensé à mettre 2 liens au niveau du col pour ne pas les perdre.

C’est plus simple à comprendre quand on voit la vidéo de présentation :

Comme vous pouvez le voir, un passage est également prévu pour le fil du casque afin qu’il ne vous gêne pas pendant l’effort.

Comme toutes les vestes de running du marché, elle est fabriquée en tissu respirant et imperméable qui permet d’être isoler du froid et de vous protéger de la pluie, tout en évacuant la transpiration.

Par ailleurs, cette veste est munie de bandes réfléchissantes pour être vu la nuit lors de vos sorties nocturnes.

C’est, selon moi, une veste vraiment adaptée à la saison qui commence pour vos séances Jiwok.

Et surtout elle est vendue 29.95 euros !


29 juillet 2013

running minimaliste

BLESSURES ET BAREFOOT RUNNING

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser au barefoot running (aussi appelé running minimaliste) et à le pratiquer avec les plans d’entraînements Jiwok.

Notre podologue du sport a donc décidé de revenir sur le sujet et ressort sa plume pour vous parler des blessures liées au barefoot Running.
Attention, chaud devant !!!

« Nous avons à peu près tout lu et tout entendu sur le barefoot running : le barefoot c’est la manière « naturelle » de courir, le barefoot permet de limiter les impacts, le barefoot permet de courir sans « s’abimer », le barefoot permet de ne plus se blesser en courant, le barefoot va ramener la paix dans le monde…

ENFIN des études sérieuses commencent à pointer le bout de leur nez et force est de constater qu’on ne nous a pas tout dit. Le lobby du barefoot running (industriels, journalistes et associations) a bien travaillé et a très largement bénéficié du flou qui entoure cette discipline en mettant en avant des soi-disant bienfaits plus que discutables et mis à mal de plus en plus ces derniers mois.

Nous allons donc poser la question existentielle du moment : serions-nous moins blessés en pratiquant le barefoot running plutôt que la course à pied chaussée ?
Hé bien la réponse est NON, non, non et encore mille fois non.

1er point important ce fameux « impact transient » du talon (qui est absent dans le barefoot running et souvent présent dans la course à pied chaussée) objet de tous les fantasmes voir même d’hystérie collective chez certains coureurs adeptes de forum internet (il faut voir ce qu’on y lit ça vaut vraiment le détour parfois). Il a tout d’abord été décrété il y a bien longtemps par les équipementiers sportifs que cet impact du talon au sol était nuisible pour le sportif et qu’il fallait absolument lutter contre soit par du gel (ASICS) ou de l’air encapsulé (Nike Air) par exemple.

Il faut s’éloigner de cette idée infondée, notre appareil musculo-squelettique est conçu pour vivre avec ces contraintes mécaniques et ces impacts qui sont un facteur très important pour le maintien de la masse et de l’architecture osseuse chez l’homme, le fait d’amortir l’impact du talon dans la course à tout prix ou même le faire disparaitre totalement n’a pas vraiment un grand intérêt et n’est que très rarement source de blessures sportives, un peu d’amortissement (que ce soit par le type de foulée ou la chaussure) notamment sur terrain dur c’est bien mais il faut arrêter d’en faire une obsession.
Lire la suite »


18 mars 2013

podologue.jpg
(crédit photo : ~FreeBirD®~ )

La saison des courses (marathon , semi, 10 km, etc…) vient de débuter. Frédéric Fossey, Jiwoker et Podologue du Sport, vous propose quelques petits conseils pratiques pour préparer vos pieds avant une course.

« Les épreuves sportives de longue distance, et donc de longue durée, sont traumatisantes pour les pieds. Heureusement la nature est bien faite et notre peau, nos muscles et nos os savent se renforcer afin d’endurer l’épreuve.

Il est bon de leur donner un petit coup de pouce avant le départ.

Pour ce qui concerne les muscles, les os et les articulations, l’entraînement progressif en temps et en vitesse permet ces renforcements physiologiques.

La peau elle aussi se renforce par le biais de la kératose. Ce terme barbare (certains diront médical…) regroupe les épaississement de la peau comme les durillons, cors, callosités. Vous avez sans doute remarqué qu’elles se situaient toujours sous le talon ou sous l’avant pied (voir sur le dessus des orteils).
Ce qui est la traduction du renforcement cutané en lien avec les zones d’appuis.

La première chose à faire est de vérifier que ces kératoses ne soit pas trop épaisses ce qui engendrerait des sensations d’échauffement et de brûlure, voir d’ampoules profondes (phlyctènes pour les puristes barbares…).

Il est cependant suicidaire de vouloir retirer toute l’épaisseur ce qui vous serait équivalent à courir pieds nus sur une toile émeri !
Lire la suite »


15 septembre 2010

somnio-running-1

C’est tout nouveau , tout beau et c’est Somnio Running.
C’est une nouvelle marque de chaussures de running / course à pied basée en Californie.
Vous allez me dire : « Encore une nouvelle marque de chaussure de course à pied »…..oui et non…..
Somnio running vous propose de personnaliser vos chaussures à la morphologie de vos pieds !
Lire la suite »


08 juillet 2010

podologue4
(crédit photo : darkmatter )

Oyé ! Oyé !
Parmis les Jiwokeurs, nous avons un jeune étudiant passionné de course à pied qui réalise un mémoire sur la préparation du pied et le chaussage du coureur à pied.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories