22 Septembre 2014

rp_podologue.jpg

Le concept de « core stability » du pied

Voici un nouvel article très intéressant de notre podologue du sport (qui a fait beaucoup parlé de lui avec ses articles sur le barefoot running) concernant le concept de « core stability » du pied.

Nous allons commencer par mettre en place le contexte de cet article. Le « foot core stability » est un sujet très controversé qui fait suite à une publication datant de fin 2013 dans le British Journal of Sports Medicine mettant en avant un nouveau modèle de compréhension de la biomécanique du pied notamment dans la course à pied.

Détaillons d’abord ce que l’on entend par « core stability », les adeptes de Pilates et de yoga comprendront tout de suite le sens de ces mots. On pourrait traduire cela en français littéralement par « stabilité de base » mais le sens du mot fait référence à la « posture du pied », ce concept est très populaire dans les médias anglo-saxons et est prétendument un concept important pour la prévention des blessures en course à pied, les lombalgies et les problèmes de postures.

La stabilité de base fait référence à la région du corps délimité par la paroi abdominale, le bassin, le bas du dos et le diaphragme. Les principaux muscles impliqués comprennent le muscle transverse de l’abdomen, les obliques internes et externes, le carré des lombes et le diaphragme. C’est l’action de contraction de ces muscles qui offre le soutien nécessaire à la colonne vertébrale et au bassin ainsi que la capacité à stabiliser le corps pendant le mouvement.

Voici l’abstract de présentation de la publication traduit par mes soins. Pour bien comprendre cet abstract sachez qu’un muscle intrinsèque du pied est un muscle qui commence dans le pied et se termine dans le pied. A l’inverse un muscle extrinsèque est un muscle commençant dans la jambe et dont le tendon se termine dans le pied.

The foot core system: a new paradigm for understanding intrinsic foot muscle function
Patrick O McKeon, Jay Hertel, Dennis Bramble, Irene Davis

Le pied est une structure complexe comprenant de nombreuses articulations à degrés de liberté multiples jouant un rôle important dans la posture et la biomécanique. Le développement de la voûte plantaire au cours de l’évolution de l’Homme a coïncidé avec l’accroissement des sollicitations du pied dès lors que les humains ont commencé à courir. Le mouvement et la stabilité de l’arche plantaire est commandée par les muscles intrinsèques et extrinsèques du pied. Cependant, les muscles intrinsèques sont largement ignorés par les cliniciens et les chercheurs. En tant que tel, ces muscles sont rarement abordés dans les programmes de rééducation. Les soins apportés pour des problèmes liés au pied sont plus souvent axés sur le soutien du pied par un dispositif externe plutôt que de rééduquer ces muscles à fonctionner comme ils devraient.

Dans cet article, nous proposons un nouveau paradigme pour comprendre la fonction mécanique du pied. Nous commençons par un aperçu de l’évolution du pied humain en mettant l’accent sur le développement de l’arche plantaire. S’en suivra une description des muscles intrinsèques du pied et de leur relation avec les muscles extrinsèques. Nous ferons un parallèle entre les petits muscles de la région du tronc qui forment le noyau de lombo-pelvien et les muscles intrinsèques du pied, introduisant le concept de la posture du pied. Nous intégrons alors ce concept dans l’évaluation clinique et le traitement du pied.

Enfin, nous appelons à une prise de conscience accrue de l’importance de la posture du pied à pied et du fonctionnement physiologique des membres inférieurs.

Le pied est une entité comprenant 26 os, 16 articulations, une grosse centaine de ligaments et une vingtaine de muscles. Cet article est très intéressant et la réflexion autour de la fonction du pied, bien que pas forcément si novatrice que ça, remet une nouvelle fois sur le tapis la question du minimalisme. Bien que le minimalisme ne soit pas directement traité dans cette publication lorsqu’on parle de renforcement musculaire intrinsèque du pied on induit forcément de se séparer de toute forme de support sous le pied que ce soit par le biais de semelles orthopédiques ou de chaussures dites maximalistes qui rendraient nos pied des entités passives et paresseuses.

Parlons un peu de ces muscles intrinsèques du pied, ils sont nombreux et ce sont des très petits muscles ayant surtout un rôle de stabilisation du pied. En biomécanique humaine nous utilisons comme modèle simplifié le modèle des leviers pour expliquer le mouvement par des actions musculaires, plus le muscle est long plus le mouvement sera important grâce au bras de levier.

Les muscles intrinsèques du pied accompagnent le mouvement d’un muscle extrinsèque du pied (par exemple le cours fléchisseur des orteils se contractent avec le long fléchisseur des orteils pour donc fléchir les orteils) et stabilise la structure du pied.

Il a été montré lors d’une étude chez 21 patients qu’après une séance de musculation du pied on enregistrait une chute du médio pied plus importante liée à la fatigue musculaire engendrée par l’exercice. Nous avons également tous vu ces photos montrant un pied totalement affaissé en pronation puis ce même pied bien redressé après 2 ans de barefoot running qui aurait remusclé la plante des pieds.

Lire la suite »

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

17 Septembre 2014

running lent vitesse canapé

Votre semaine a été bonne ? Quand je lis les témoignages des Jiwokers, je pense que la réponse est Ouiiiiiiiii ! L’image qui illustre cet article a également eu beaucoup d’effet sur nos Jiwoker Facebookiens (plus de 300 likes et 200 partages !).

Bonne lecture et bonne semaine !!!!

Raphaelle
“Enfin, j’ai trouvé la solution pour perdre du poids !!!! Mon coach Jiwok !!! Je viens de terminer le programme débutant perte de poids, et j’ai perdu 8 kilos et quelques grammes. Super heureuse d’avoir enfin perdu mes kilos de trop qui me gâchaient (un peu) la vie. Et puis, qu’est ce que c’est bon de se remettre au sport, de se vider la tête, de transpirer, d’avoir le sentiment du devoir accompli. Vivement la suite.
(Raphaelle a suivi un programme perte de poids en running)

Montse
“Hier j’ai couru 40 min pour la première fois dans ma vie!!!!”
(Montse suit un entrainement finir un 10 km)

François
“Les 20 km de Paris arrivent à grand pas, et je me sens de mieux en mieux dans mon plan 1 h 30. Ma vma s’est améliorée (merci les séances de fractionné). Hâte de me confronter au chrono !”
(François suit un plan 20 km objectif 1 h 30)

Peggy
“Courir devient facile grâce à Jiwoks”
(Peggy suit un entrainement course à pied et natation)

Fabienne
“Trop top. Je me sens de mieux en mieux. Ca apporte un bien fou.
(Fabienne suit un entrainement elliptique perte de poids)

Philippe
“3eme séance. Je suis agréablement surpris. Je ne pensais pas être capable de tenir une séance complète.”
(Philippe suit un entrainement tapis de course)

Aurélie
“Aujourd’hui, c’était Bienvenue en Enfer !!! Pas d’énergie, les jambes qui ne me portent pas, les ampoules aux pieds qui me font souffrir. Heureusement, par un moment de lucidité, j’ai entendu mon coach me dire “Regardez droit devant” alors Merci Coach et heureusement que tu étais là. Mais j’ai tenu car il n’était pas question d’abandonner.”
(Aurélie suit un entrainement débuter le running)

Claude
“Début super je ne pensais pas pouvoir y arrivée j’ai tenue et je suis contente du résultat un peut plus dure à la fin mais pour moi cette séance de 40 minutes c’est un record .Bon à la prochaine”
(Claude suit un programme vélo d’intérieur)

Et vous, votre entrainement Jiwok, ça donne quoi ?

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

endorphine running drogue

Nous avons réalisé une infographique humoristique qui comparent l’état de votre cerveau après une bonne séance d’entrainement running et votre cerveau après une prise de drogue !

Qu’est-ce que le plaisir du coureur ?

C’est cette sensation de bien-être résultant de la libération d’endorphines dans le cerveau. Les études ont démontré que le plaisir du coureur est très proche dans la forme que l’euphorie induite par l’usage de drogues !

Comment ça marche ?
Les drogues comme la course activent le mécanisme de récompense des récepteurs opiacés et de dopamine, cela vous fait donc un bien fou !

Qui prend du plaisir ?
5 millions de consommateur de stupéfiants en 2013
8,5 millions de coureurs en 2013 (sources)

Comment la course agit-elle sur le cerveau ?
Courir entraîne la création de cellules nerveuses et favorise la vascularisation. Une pratique régulière permettrait également d’améliorer les capacités de décision, de planification, d’organisation et conduite de tâches intellectuelles simultanées.

La course peut-elle être addictive ?
En fait ; oui. Au même titre que la poussée d’endorphine liée au plaisir, un sentiment de panique peut apparaître si le coureur systématique est privé de sa distance habituelle. Un chercheur suggère qu’il serait possible de remplacer le comportement de prise de stupéfiants par une gratification plus naturelle… comme le running !

Info Bonus
Des listes de vocabulaire sont mémorisées 20% plus vite après une course.
Un trip sous marijuana réduit quant-à-lui considérablement ce vocabulaire avec la plupart des mots remplacée par « Genre », « Mec » ou « Ouais ».
Les adultes pratiquant une activité physique régulière connaissent une augmentation de 2% du volume de leur hippocampe – région liée à l’apprentissage et à la mémorisation – par rapport aux inactifs.

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

16 Septembre 2014

She runs to music

Sommes nous nés pour courir ?

En voila une question intéressante ?
Je vous invite à regarder cette vidéo vraiment très intéressante (si vous ne l’avez pas déjà vu) qui vous aidera à trouver la réponse !

Et qui vous donnera surement envie de mettre votre short et d’aller courir avec votre coach sportif Jiwok !

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

Voici un nouvel article de notre podologue du sport. Il est particulièrement intéressant parce qu’il traite d’un sujet qui touche de nombreux sportifs (comme moi): le mal au genou.

LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE

C’est la rentrée et les Jiwoker vont en profiter pour se remettre en forme à travers vos entraînements de course à pied. Ce fameux syndrome de l’essuie glace guette beaucoup de sportifs et surtout les coureurs à pied, cette pathologie peut être très douloureuse et nettement vous ralentir dans votre programme sportif.

• Qu’entraine un syndrome de l’essuie glace ?

Cette pathologie débute par une douleur à type de brûlure situé sur la partie externe du genou (mal au genou), elle commence souvent pendant un effort sportif de manière insidieuse et la douleur va augmenter jusqu’à entrainer une boiterie voir l’arrêt de l’effort. La douleur peut irradier jusque dans la hanche.
Le mal persiste ensuite pendant 2 ou 3 jours et est aggravé en descente et dans les escaliers. Par la suite à chaque fois que le sujet reprendra une activité sportive la douleur réapparaîtra plus rapidement et de manière plus intense.
Lire la suite »

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

15 Septembre 2014

préparation marathon paris

(Crédit photo : Marc Caraveo )

Les inscriptions pour le Marathon de Paris 2015 sont ouvertes. Comme chaque année, le Marathon de Paris sera une super épreuve (Jiwok vous proposera comme chaque année votre coach qui vous aidera pendant la course).

Par contre, il est important de vous inscrire rapidement pour avoir votre dossard. En effet, les dossards sont rapidement vendus!

Toutes les inscriptions des événements organisés par ASO (Marathon de Paris, Semi de Paris, semi de Barcelone, etc…) se font maintenant depuis le site ASO Challenge :http://www.asochallenges.com/fr/events-register

En vous inscrivant à un marathon comme celui du Marathon de Paris, vous démarrez une nouvelle aventure sportive qui se prépare quelques mois avant le départ de la course (12 avril 2015).

Je sais cela peut paraître assez loin comme date, mais il important de bien vous préparer.

La préparation d’un marathon, c’est tout d’abord suivre un plan marathon avec un objectif de temps raisonnable. Ainsi, si vous n’avez jamais couru un marathon, un objectif en dessous de 4 h ne serait pas approprié.

N’hésitez pas à contacter notre équipe de coach, ils vous aideront à trouver l’objectif de temps qui correspond le mieux à votre état de forme.

Par ailleurs, il peut être intéressant avant de commencer votre entrainement marathon, de suivre un entrainement de running , plus court, avant.

Un entrainement qui vous mettra en bonne condition physique pour bien aborder votre plan marathon.

Cet entrainement peut être un entrainement courir plus vite ou un entrainement de remise à niveau.

Enfin, une préparation marathon passe aussi par votre alimentation. Vous trouvez ainsi les recettes de nos gâteaux sports, votre régime alimentaire une semaine avant le marathon, nos recettes de boisson énergétique sportive ainsi que le petit déjeuner avant la course.

Je pense que vous savez (presque) tout. Alors inscrivez vous à votre marathon, et votre coach Jiwok s’occupera de vous d’une manière optimale pour vous aider à atteindre votre objectif.

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

10 Septembre 2014

course à pied débutant
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Vos témoignages continuent à affluer en grande quantité !!! Merci à vous, c’est toujours un vrai plaisir de vous lire et de vous voir progresser ! J’espère une nouvelle fois que la lecture de tous ces témoignages de Jiwoker aideront l’ensemble des Jiwoker à continuer dans leur entrainement ! Surtout, en ce moment la météo est assez clémente, donc profitez en !!!!

Bonne lecture à tous.

Laurence
“Je viens de terminer ma 5è séance. Moi qui ne courrai jamais (asthmatique), j’ai vraiment appris à courir avec jiwok il y a déjà quelques temps. C’est mon deuxième entrainement et c’est vraiment génial. On a toujours l’impression au début que l’on ne va pas y arriver, on persévère grâce au coach, et finalement c’est un réel plaisir.”
(Laurence suit un entrainement perte de poids en courant)

Guillaume
“Les 15 derniers jours, m’ont permis de bien encaisser le début de programme difficile. Je profite pleinement des séances d’endurance fondamentale, pour récupérer, ou en tout cas ne pas emmagasiner trop de fatigue. Pour les séances de fractionner, je ne force pas à l’échauffement et je me lâche un peu plus sur les répétitions. A 4 semaines de l’objectif, je suis à bloc ! Cette semaine j’attends beaucoup de la séance avec 2 fois 15 min au seuil. Si elle se passe bien, je pense pouvoir atteindre mon objectif en course.”
(Guillaume suit un plan 10 km objectif 45 minutes)

Emilie
“1ere séance aujourd’hui. Wahou!!! ça fait un bien fou! La séance est passée très vite,on se laisse porter par le coach, rien à penser ou à surveiller. ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de sport et je sens que je vais aimer ça grâce à Jiwok. J’ai générer la séance avec vos mp3, très bien, bonne musique. Vivement vendredi :)”
(Emilie suit un entrainement perdre de poids en vélo d’appartement)

Karine
“Biennnnn !!!!! Je n’ai pas vu passer les 55 min. Pas besoin d’avoir les yeux rivés sur la montre, il n’y a qu’à suivre “la voix”. Super ! j’ai hâte d’être à la prochaine séance. Je sais que j’ai trouvé la bonne formule pour m’y mettre.”
(Karine suit un programme d’entrainement débutant en running)

Katie
“Reprise ce jour après une vilaine entorse et 3 mois d’arrêt, première séance en douceur et sans douleur! Je retrouve mes sensations et le plaisir de courir…..”
(Katie suit un entrainement reprise du running après une blessure)

Karim
“Séance bien adaptée pour une reprise du sport. 40 minutes en alternant course et marche ça passe tout seul pour l’instant. Vivement mardi pour la deuxième séance.”
(Karim suit un entrainement débuter le jogging)

Sophie
” J’apprécie énormément les séances.J’avais commencé par le programme de marche rapide puis quand est venu les séances de marche nordique, je me suis précipité dessus. Le programme normalement en 8 semaines, je l’ai terminé en 4 semaines tellement je suis accro! impatiente de passer aux prochains plus soutenus….”
(Sophie a suivi un entrainement marche à pied puis a continué sur un entrainement marche nordique)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

09 Septembre 2014

eviter-grignotage
(crédit photo : Fabienne D )

3 conseils pour éviter le grignotage

Si vous suivez un programme d’entrainement perte de poids Jiwok en course à pied , en vélo d’appartement ou en vélo elliptique, vous devez aussi suivre un (léger) régime alimentaire Jiwok associé.

Voici des petits conseils afin d’éviter le grignotage. Le grignotage peut avoir de nombreuses causes : un besoin de compensation affective, de l’ennui, la faim, une pulsion irraisonnée… mais aussi une alimentation insuffisante, déséquilibrée et mal répartie dans la journée !

1- Une des astuces possibles pour supprimer le grignotage est de manger des glucides complexes ou sucres lents comme des pommes de terre, des graines de céréales (riz, blé, maïs) à chaque repas. Mangez ces aliments en quantité suffisante, sans oublier pour autant de consommer des légumes au même repas (crudités, légumes cuits, potage ou salade).

2- Si votre envie de grignoter se situe dans l’après-midi, il y aurait peut-être lieu d’augmenter votre consommation de féculents ou pain du déjeuner.
La digestion de ces aliments glucidiques est lente, ce qui maintiendra la stabilité de votre glycémie (taux de sucre du sang). Cela aura pour conséquence de vous procurer une sensation de satiété sur le long terme, de diminuer la faim et vos envies de grignoter.

3- Enfin pensez aux légumes secs dans vos menus : lentilles, haricots secs, pois chiche… Ils sont riches en fibres, protéines végétales, minéraux. Ils ont un index glycémique bas, cela veut dire qu’ils augmentent peu la glycémie, ce qui est en faveur d’un meilleur contrôle de la faim… et du poids !

Bon courage pour votre entrainement !

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

08 Septembre 2014

casque ecouteur sport bluetooth oureillette

Vous cherchez des écouteurs (casques) sport qui pourraient être utilisés pendant les séances d’entrainement Jiwok ?

Je vous ai trouvé ces écouteurs sports sans fil (C’est mieux quand on court ou que l’on fait du sport, cela évite de s’enrouler les fils du casque autour des bras :). Ces écouteurs utilisent en effet la technologie bluetooth 2.0 pour se connecter à votre smartphone.

Ils sont très légers (35 grammes) et adaptés à l’effort sportif : bon maintien, résistent à la sueur et à l’eau…

Vous pourrez également contrôler le volume et la lecture des chansons depuis le casque.

Une bonne autonomie (7 heures) qui vous permettra de les utiliser même pendant une course comme marathon ou le semi marathon!

Petite vidéo de présentation :

Ce casque est également vendu avec un brassard pour ranger votre Iphone ou téléphone Android !

Plusieurs couleurs sont disponibles.

Il est vendu 49 euros.

Et pour finir, si vous le commandez en utilisant le code promo Jiwok, vous aurez -10 % !

Donc si vous n’avez pas de casque pour courir, marcher ou pédaler sur votre vélo ou elliptique, ces écouteurs sport pourront être un bon allié lors de votre plan d’entrainement.

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

05 Septembre 2014

alimentation sport matin

Que devez vous manger avant votre séance d’entrainement running du matin ?

Faire le plein avant une séance d’entrainement de jogging matinale, c’est important. Mais chaque personne est différente ; il existe néanmoins des principes généraux pour se repérer.

S’apprêter à courir alors que le soleil se lève à peine peut être le meilleur (et parfois même le seul) moment pour vous pour suivre votre entrainement de running.

Il faut cependant avouer que concilier démarrage matinal et alimentation adaptée peut se révéler difficile.

Trouver une stratégie d’alimentation personnalisée efficace s’apparente à découvrir un diamant brut ; Les besoins sont en effet très différents d’un athlète à l’autre : Ce sont des choix très personnels.

La nutrition matinale avant un effort physique est très différente en fonction de votre métabolisme mais également en fonction de la séance d’entrainement prévue.
Une part de gâteau sport peut être un bon apport de glucides simples pour certains alors qu’il sera catastrophique pour le système digestif d’autres.

Arriver à un résultat valable pour soi va requérir un certain nombre d’essais… et d’erreurs. Il est donc probable que certains entraînements soient affectés par des soucis gastro-intestinaux mais c’est le prix à payer pour trouver le bon équilibre.

Commencez par prendre en compte la distance prévue ; la durée et l’intensité vont modifier la demande énergétique du corps. les parcours courts et peu intenses se gèrent facilement.

Le principe de base est que toute course de moins d’une heure ne requiert généralement rien de particulier.
Cependant si le principe fonctionne pour une majorité de coureurs, cela n’a rien d’absolu.

Ainsi, certains devront par exemple, prendre pendant la séance de course à pied, un gel ou une demie banane pour passer le cap des 45 minutes voire une heure.

Si vous avez prévu une course plus longue ou un entraînement en vitesse, il est important de prévoir quelques centaines de calories supplémentaires pour éviter la sensation de fatigue, de lourdeur ou de nausée pendant l’effort.

Il est important de manger quelque chose avant ce type d’effort. Le choix de la nourriture est alors crucial pour l’équilibre apport énergétique/confort digestif.

Vous devez pensez à quelque chose de très digeste. Évitez les produits à haute teneur en fibres qui mettent du temps à être assimilés.

Dans cette idée, les options faciles et efficaces sont du genre tartine de beurre avec de la confiture, une banane, flocons d’avoine / céréale ou barre énergétique. Peu importe votre choix, privilégiez les solutions à base de glucides et faciles à digérer.

Les repas complets ne sont pas forcément aisés à intégrer le matin, ne serait-ce qu’à cause du métabolisme de certains athlètes à l’estomac sensible.
Un gel, boisson énergétique ou autre apport calorique liquide sera donc à envisager pour tenir le coup.

Il faut savoir que votre corps met en moyenne deux heures et demi pour bien digérer de la nourriture solide.

Nous l’avons vu, trouver la source énergétique adéquate à chacun tient d’un protocole essais-erreurs. Le bon équilibre trouvé, cette pratique s’intégrera d’autant plus facilement dans votre routine quotidienne d’entraînement.

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

03 Septembre 2014

perte de poids jogging running course à pied

Bonne rentrée à tous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J’espère que les vacances ont été bonnes !!! Que vous avez profité pour vous détendre, profiter de vos proches….et fait du sport :)

J’ai un reçu de très nombreux témoignages durant le mois d’août, je vais les publier au fur et à mesure. Par ailleurs, nous avons eu également un très beau retour d’expérience d’un Jiwoker dans le magazine Jogging International.

A mon avis, tous ces témoignages vous aideront à vous motiver pour continuer (ou reprendre) votre entrainement Jiwok pour cette rentrée !!!!

Bonne lecture.

Anne
“50 mn finger in the nose….J’en reviens pas moi même! J’affiche 5kg en moins et une endurance que j’aurais pas imaginée !
En même temps j’ai fais que 6.95 km mais je trouve que c’est pas mal depuis le début….dans 7 séance j’arriverai à 60 mn d’endurance ! La prochaine étape courrir plus vite!”
(Anne suit un entrainement perte de poids en jogging)

Didier (Témoignage dans Jogging International)
Extrait ” Cela fait cinq ans déjà que Jiwok et lui sont inséparables….Il a perdu 24 kilos en cinq ans. Bien dans son corps et dans sa tête, il se lance à présent des défis. 11 y a quelques semaines, il s’est aligné sur son premier semi, à Berlin. Son chrono: l h 33.
«Pas mal, hein, pour quelqu’un qui dépassait les 100kg il y a quelques années! »….
Pour ce nouveau défi contre le temps (Le marathon de Paris en 2015), Didier Roy fait évidemment entièrement confiance à Jiwok, son coach “devenu presque un ami”.”
Retrouver l’intégralité de l’article ici >>>>
(Didier a suivi (en autre) un entrainement perte de poids, un plan semi marathon et un plan marathon)

Frédérique
“Bonjour tout le monde, je démarre lundi la première séance..12 kg à perdre c’est pas rien..Jiwok m’avait déja donné le goût de courir mais un problème de santé m’a obligé à arrêter…je repars pour un entraînement à vélo..moins traumatisant pour mon squelette…très envie de m’y remettre. Je soutiens toutes celles ou ceux pour qui comme moi la route va être un peu longue..courage”
(Frédérique suit un entrainement perte de poids en vélo d’intérieur)

Isabelle
“Je viens de quitter l’entrainement perte de poids à la 20eme séance pour passer à celui du 10KM car c’est un objectif dont je reve depuis longtemps. Maintenant que je peux courir 30 mn, je vais me concentrer sur cet objctif.”
(Isabelle suit un plan finir un 10 km)

Philippe
“3eme séance. Je suis agréablement surpris. Je ne pensais pas être capable de tenir une séance complète.”
(Philippe suit un entrainement sur tapis de course)

Guillaume
“Séance 1 de ce nouvel objectif réaliser le lendemain de la dernière séance d’un programme perte de poids en 10kg en 10 semaines. Tout c’est très bien déroulé. Cette première séance me conforte sur l’idée de faire un 10 km en moins de 45min.”
(Guillaume suit un plan 10 km objectif 45 minutes)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar

01 Septembre 2014

Entrainement cyclisme vélo

Vous avez été nombreux à nous les demander, à nous les réclamer…les voici !!!! Les entrainement vélo de route !!!!

Notre équipe de coach qui est toujours aussi motivé pour vous satisfaire, s’est creusé la tête et vous a concocté des entraînements de vélo sur route pour tous les niveaux et surtout tous les objectifs.

Vous pourrez ainsi débuter la pratique du vélo, rester en forme, perdre du poids. Mais vous pourrez également progresser et améliorer vos performances.
La douce voix de votre coach Jiwok vous accompagnera pendant vos longues sorties de vélo afin de vous conseiller et vous aider à progresser.

Comme toujours, vous pourrez toujours poser vos questions sur votre entrainement à notre équipe de coach à tout moment. Ils répondront avec grand plaisir.

Le vélo de route paraît être un sport facilement accessible (comme le running), car la plupart des gens savent faire du vélo (ou savent courir). Mais pour progresser en cyclisme, il est important de suivre un rythme et d’alterner les types de séances.

Cela permet de progresser sûrement et surtout d’éviter de commettre de nombreuses erreurs qui seraient préjudiciables physiquement.

Le cyclisme comme le running demande de la méthode et de la régularité pour progresser… et que le moindre arrêt de deux semaines de vélo demandera pratiquement un mois pour revenir au même niveau.

Pour qui veut donc progresser continuellement d’une année sur l’autre, vous l’aurez compris, il ne faudra pas arrêter toute pratique sportive durant deux à trois mois et faire les choses dans l’ordre, sans sauter les étapes.

Par ailleurs, je dois attirer un point très important. Vous devez impérativement utiliser un seule oreillette (une oreillette sport c’est encore mieux) pendant vos séances d’entraînements. Cela vous permettra de continuer à entendre les bruits autour de vous (voiture, piétons, etc…) et d’éviter de vous enfermer dans une bulle.

C’est ultra important !!!!! L’usage des 2 oreillettes est absolument déconseillé, sauf si elles disposent d’une technologie qui vous permet d’entendre l’extérieur.

Alors si vous avez déjà un vélo (ou vous comptez en acheter un), voici nos entraînements :

Les entrainements vélo sur route pour débutant (débuter le sport) >>>>

Les entrainements vélo sur route pour perdre du poids >>>>

Les entrainement vélo sur route pour progresser >>>>

  • Partager:
  • e-mail
  • Facebook
starstarstarstarstar



Recevez nos dernières infos et conseils

  • Catégories