28 mars 2018

courir-1-fois-par-semaine

Courir 1 fois par semaine, c’est déjà bien

Vous courez entre 45 minutes et 1 heure en continu, mais vous n’avez pas trop de temps dans la semaine pour courir plus d’une fois par semaine.

En fait, vous avez seulement le samedi ou le dimanche pour aller courir (ou un autre jour dans la semaine).

Nos coachs vous ont préparé un programme d’entrainement spécialement pour vous : Courir une fois par semaine en variant le séances.

Avec ce programme, vous pourrez vous améliorer ou maintenir votre niveau en variant les plaisirs.

Tout en respectant votre routine, ce programme basé sur des séances diversifiées vous permettront de prendre du plaisir en tentant malgré tout de vous faire progresser, c’est à dire de courir un peu plus vite sur une même distance.

Les séances sont basées sur des changements de rythmes sans jamais courir trop vite.

Allez maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus courir.

Et si une séance par semaine n’est pas suffisant, vous avez aussi les entraînements 2 séances par semaines avec des séances courtes pour se maintenir en forme >>

(crédit photo : screenpunk )

starstarstarstarstar

27 mars 2018

gel quand le prendre running course a pied marathon semi trail v2

Comment améliorer vos performances en running avec les gels énergétiques ?

Cet article vous dira tout ce qu’il faut savoir sur les gel énergétiques et comment il agissent sur l’organisme. Vous y découvrirez également comment les utiliser pour optimiser vos performances pendant une course (semi, marathon, trail, ultra trail) ou pendant votre entrainement.

1- À quoi servent les gels énergétiques ?

Pendant les efforts comme lors d’une course, l’organisme puise le carburant dont il a besoin pour les travaux intenses dans deux ressources principales : la graisse et les glucides. Il y a généralement plus de graisse que de glucides dans le corps.

Toutefois, pour qu’elles puissent être utilisées par les muscles, elles doivent subir une transformation qui nécessite beaucoup de temps. Les graisses ne sont donc pas d’une grande aide lors d’une course où votre vitesse est supérieure ou égale à 75 % de votre FCM. Les glucides sont donc plus rapidement consommés et s’épuisent vite.

Les gels énergétiques sont alors utilisés pour servir de renforts aux glucides et remplacer les réserves dépensées pendant l’effort.

Cependant, bien que les glucides apportés par les gels ne parviennent pas forcément aux muscles, ces gels n’en sont pas moins utiles et peuvent même s’avérer être d’une aide précieuse. À noter que les gels sont proposés sur le marché en de nombreuses versions qui se distinguent par leur composition et leur consistance.

2- En quoi les gels énergétiques sont-ils utiles ?

Les glucides apportés par l’alimentation ne sont pas immédiatement emmagasinés dans les muscles. Ils sont d’abord digérés, puis assimilés au niveau de l’intestin avant d’être diffusés par le sang dans les muscles pour y être stockés, ce qui prend pas mal de temps. Or, au moment des efforts, les glucides sont brûlés pour contribuer aux performances et quand il n’y en a plus, les performances chutent.

Avec les gels énergétiques, le parcours des glucides est beaucoup plus court et l’effet bénéfique se fait plus ou moins rapidement sentir. L’explication est assez simple : le cerveau est essentiellement alimenté en glucose par le sang, lorsqu’il en reçoit peu, notamment quand les muscles puisent dans toutes les réserves pour continuer à fonctionner pendant l’effort, la fatigue se fait sentir.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

26 mars 2018

Débuter le sport

Risque de sédentarité : notre sédentarité est croissante !

Depuis la création de Jiwok, un de nos objectifs est d’aider les personnes sédentaires à retrouver une activité physique afin de retrouver la forme et être en bonne santé (voir nos entraînements débutant de running, vélo, elliptique, marche, natation ou marche nordique).

Alors pourquoi la sédentarité est réellement dangereuse pour votre santé ?

Rester assis raccourcit notre espérance de vie

La position assise prolongée favorise le développement de nombreux troubles qui peuvent parfois entraîner des pathologies comme le développement de troubles cardiovasculaires, l’obésité, le diabète, le maladie l’Alzheimer chez les patients en âge avancé, voire même le cancer.

De nombreuses études révèlent que plus on reste assis longtemps, plus on court le risque de développer ces symptômes à cause du fait qu’on ne permet pas au corps de brûler le surplus de calories ou aux muscles de « travailler » normalement.

De ce fait, le taux de cholestérol augmente, on développe une hypertension artérielle, on prend du poids, parfois même on commence à avoir des signes de diabète car l’encrassement des organes provoqué par le fait de ne pas faire d’activité physique ne permet pas aux organes de fonctionner normalement et va à terme favoriser l’apparition de maladies.

Rester assis trop longtemps raccourcit ainsi considérablement notre espérance de vie.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

21 mars 2018

perte de poids et débuter en course à pied jogging

Chaque semaine, j’essaie de trouver des synonymes au mot « fierté ». En effet, chaque semaine quand je lis les témoignages des Jiwokers, un mélange de bonheur, de joie et de fierté s’immisce en moi.

Fierté d’aider des femmes et des hommes à reprendre le sport, à être heureux de se dépasser, à perdre du poids….Et surtout, ma plus plus grande fierté, c’est que vous nous fassiez confiance, chaque jour, pour atteindre votre objectif.

Bonne lecture.

Laurent
« Séance 13 ce jour, Nickel, 9 bornes que du bonheur et – 6,5 kg depuis le début du programme. Prochain objectif courir 10 bornes et les 10 Km de la route du Louvre mi mai comme première course à 45 balais »
(Laurent suit un entrainement perte de poids en running)

Raphael
« Que dire ? Merci Jiwok de m’avoir aider à améliorer mon temps au semi (1 h 38). L’entrainement a été bien progressif, les séances de fractionné fluide et efficace (les séances juste après les séances de fractionné, sont incroyables, on a l’impression d’avoir enclenché le turbo :). Donc maintenant en route pour le Marathon de Paris! »
(Raphael suit un plan marathon)

Hélène
« J’ai réussi ma 13ème séance! Moi qui avait du mal à courir 2 minutes il y a 5 mois!! je suis super fière de courir 50mn sans m’arrêter et comme katie, mon objectif d’1 heure de course en continu me semble très envisageable… »
(Hélène suit un entrainement débutant running objectif courir 1 heure)

Frédéric
« Vraiment génial, avant je faisais de la masse au sport maintenant je sèche enfin. C’est tellement facile avec son coach perso. »
(Frédéric suit un entrainement « évacuer le stress en vélo elliptique »)

Nathalie
« Nette amélioration, j’ai fait la séance jusqu’au bout et j’ai même ajouté deux séries en plus. Je me sens en pleine forme! »
(Nathalie suit un entrainement rester en forme avec des séances courtes)

Et vous, comment cela se passe votre entrainement ?

(Crédit photo : Stefán Freyr | Skyzography)

starstarstarstarstar

Courir la nuit - brassard lumineux

Courir la nuit

Vous aimez aller courir le soir après votre journée de travail (Vous n’avez sûrement pas la choix) ? (Si cela vous intéresse, lisez notre article sur les avantages de courir le matin ou le soir).

Il est donc important de bien être équipé afin d’être vu par les automobilistes et autres engins motorisés.

Il existe de nombreux équipements pour cela.

Dernièrement, je vous avais présenté la gamme de Kalenji, qui avait lancé une gamme pour courir la nuit (casquette, veste, brassard..).

Aujourd’hui, c’est un brassard très simple, fabriqué avec des leds qui se porte autour de votre bras ou de la cheville.

Il s’accroche très facilement autour du bras (ou cheville) grâce un système d’enroulement en nylon (C’est la technique du slap : vous tendez le bras, vous frappez un petit coup le bracelet sur votre bras et celui-ci s’enroule naturellement autour).

Il est « waterproof » donc aucun risque d’usure à cause de transpiration ou de vos sorties de running sous la pluie.

Enfin, la pile est assez facile à changer.

C’est vraiment le type d’accessoire simple et efficace qui vous permettra de réaliser vos séances Jiwok la nuit en toute sécurité.

il existe en différentes couleurs et design et il est vendu $9.59.

starstarstarstarstar

19 mars 2018

prévention genou  running genouillere-flex-01

Genouillère rotulienne EPITACTSPORT ou comment protéger vos genoux

De nombreux coureurs ont mal aux genoux. Cela peut être dû à un syndrome de l’essuie glace, une opération du genoux, tendinite du genou, etc… Et quand vous courez longtemps et souvent, cela peut-être (très) douloureux….

La société Epictact Sport (société française) propose de nombreuses protections pour les runnners dont une genouillère assez intéressante : la genouillère SPORT Flex01.

La promesse d’Epictact Sport, c’est de vous proposer une genouillère totalement adaptée qui vous aidera à soulager votre douleur et la gêne de votre pathologie et de vous permettre de stabiliser votre genoux lors de vos sorties de running de votre entrainement ou de votre course.

Epictact annonce que cette genouillère est comme une seconde peau qui ne bougera pas pendant votre effort (ce qui est souvent le défaut des genouillères) et ne provoquera pas d’irritation derrière le genoux.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

bien manger marathon alimentation pate

Alimentation Marathon : Une semaine avant votre course – Menu, conseils alimentaires et repas avant votre marathon

Vous avez suivi l’entrainement Marathon Jiwok, et dans 2 semaines retentira le lancement du Marathon de Paris… ou un autre marathon…

Vous avez bien suivi les conseils de votre coach pour chaque séance pour préparer votre marathon, maintenant il est aussi important de faire attention à votre alimentation avant le marathon.

Votre alimentation vous permettra autant que votre préparation marathon à performer. Vous ne devez pas sous-estimer votre alimentation et votre hydratation surtout si c’est votre premier marathon. (Voir nos conseils pour bien préparer son premier marathon)

Une bonne alimentation marathon est une alimentation équilibrée: ni trop ni trop peu, un peu de tout et de tout un petit peu… Avec pour les runner, un petit peu plus de quelques aliments plus pour éviter les coups de pompes, crampes, maux d’estomacs, troubles digestifs etc…

Mais attention, une préparation alimentaire ne se fait pas au dernier moment : en effet, si l’on veut atteindre nos objectifs (formation de réserves optimales, absence de risques digestifs, préventions des déficits minéraux…), il va falloir s’y prendre au moins 7 jours à l’avance (donc pas de panique vous êtes encore dans les temps !)

Pour faire bref, voici les quelques règles et conseils nutritionnels des nutritionnistes Jiwok pour réaliser les menus de vos repas à respecter pour que votre organisme soit fin prêt à affronter les 42 km et atteindre le plus efficacement possible votre temps de course.

Voici donc le programme de votre alimentaire sur la dernière semaine avant votre marathon. Cela vous permettra de réaliser facilement vos menus de chaque jour.

1- Alimentation marathon entre J-7 et J-4 :

L’alimentation devra être équilibré et saine : il faudra dès ce stade supprimer les aliments gras ou à index glycémique trop élevé (dattes, pain blanc…) et consommer les fruits et légumes qui formeront les réserves en vitamines et oligo-éléments.

On pourra également commencer l’augmentation des rations de glucides (pâtes, riz, pain complet…) afin de commencer le stockage « d’énergie ».
Enfin il faudra boire régulièrement et un peu plus abondamment qu’à l’accoutumé.

2- Alimentation marathon J-3 :

On augmentera les portions de glucides afin de stocker un maximum de glycogène (réserves d’énergie). Le reste ne change pas.

3- Alimentation marathon J-2 :

Pour les estomacs les plus sensibles, on supprimera les légumes et aliments à digestion difficile (aliments en sauces ou frits par exemple) pour les remplacer par des eaux naturellement riches en vitamines et minéraux (Vittel, Wattwiller, Badoit…).
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories